Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

vendredi 15 mai 2015

Échos du cosmos !

Elles sont enfin arrivées… 

Pour les béotiens, il faut que je vous dise qu’à chaque visite de soucoupes volantes et autres OVNI dans notre atmosphère, sont larguées des informations cruciales pour les civilisations « E.T. » par les services de presse intergalactiques.
Ou l’équivalent des messageries galactiques, je ne sais pas bien.
 
Pour résumer la situation, depuis le mois de septembre 2014, mon pays (celui qui est le mien et que j’aime tant…) a été survolé plus de 68 fois par des « Dronvi » : Drone-Objet-Volant-Non-Identifié telle que la définition juridique contraint de les nommer, puisque si la plupart sont bien des drones pilotés à distance, aucun pilote n’a pu être identifié.
Pas plus que les zones de récupération de ces engins, malgré les importants moyens de « chasse », militaires, gendarmes, dépêchés sur les lieux de ces incursions…
 
Même que j’ai vu passer un « appel d’offres » au JO Gaulois, pour mettre en place un ou plusieurs systèmes de capture desdits engins anonymes.
Y’a ainsi un projet, très sérieux, qui vise à les capturer avec un filet de pêche, un autre à les abattre avec des jets d’eau de pompier, etc.
Ça, c’est effectivement valable pour des engins « de salon ». Et encore…
En revanche, les vrais « drovnis », d’après les témoignages qui nous parviennent au compte-gouttes de plusieurs régions, et pas seulement de « Gauloisie-espionnée », se sont depuis quelques mois, des « lueurs » virevoltantes, plutôt à géométrie variable, visible même en plein jour.
On a même des images et des bouts de vidéos…
 
Dès lors, plus finement, on peut distinguer plusieurs types d’Ovni : Les « lueurs », qui sont finalement assez récentes, et curieusement visitent autant nos centrales nucléaires, voire celles implantées un peu partout en Europe (et ailleurs, mais les informations sont moins fiables), que des sites « stratégiques » comme l’Île-Longue ou la rade de Brest, mais aussi des usines de lait ou d’engrais, plutôt du genre polluantes…
Mais si !
Et puis les « visiteurs » classiques, des objets volant qui font « Wosh ! » ou à peine « Bziii ! » dans le ciel, croisent nos avions civils, ont des tailles hors du commun et des accélérations hallucinantes (tout comme les « lueurs » qui restent silencieuses, elles) [1].
Ce sont ces derniers qui assurent la distribution de la « gazette galactique ».
Nous sommes ainsi dans la zone de distribution des Kameulfs qui voyagent assez facilement dans notre propre galaxie.
Quoique leur dernière apparition s’est un peu faite attendre, puisque la dernière livraison a eu lieu sur la côte-Est des USA, il y a une paire de semaines de ça.
Alors que d’habitude, il y en a au moins une par mois ou chaque trimestre…
 
Globalement, chez les terriens, si on est parvenu à décoder ces messages, tout cela n’est d’aucune utilité tellement nos connaissances et sciences sont arriérées depuis tant de millénaires, d’autant que « nos autistes » se contre-cognent totalement des affaires qui y sont relatées.
De plus, révéler les potins-politiques ou people des peuples de la galaxie pourrait, croit-on en hauts-lieux, déclencher des paniques populaires…
 
Dès lors, le seul intérêt, ça reste la rubrique « Blagues », ou quelque chose d’approchant, dont font les frais les UMMOS.
Ceux-là, dans le bestiaire cosmologique, passent pour d’inénarrables imbéciles, pas très dangereux, sinon pour eux-mêmes.
Nous … même pas des pétoncles, mais nettement plus dangereux.
 
En temps normal, disposant du logiciel de décryptage mais pas du temps nécessaire pour m’en occuper tout seul, je confiais la tâche à Jean-Marc.
Mais dans mon « exil-politico-fiscal », j’ai perdu notre Jean-Marc…
Alors c’est mon « pote » Mitchell de Washington qui s’y est attelé cette fois-ci pour me les restituer.
Ce que je vous mets en ligne ce vendredi, journée consacrée sur ce blog aux « niaiseries d’en rire » depuis de nombreuses années (depuis au moins l’époque de « l’autre-blog » originel).
À lire avec modération.
 
Un Ummo à son patron :
« – Monsieur le Directeur, mon salaire n'est pas en rapport avec mes capacités !
– Je le sais bien, mais nous ne pouvons tout de même pas vous laisser crever de faim ? »
 
Un Ummo vient d'arriver en retard.
Le patron lui en demande la raison.
« – C'était horrible. Je descendais la « grande avenue » quand il y a eu un accident terrible. Un Ummo venait tout juste de se faire renverser par une soucoupe.
Il avait une fracture ouverte à la patte, on voyait même son os dépasser, et puis il devait aussi avoir une fracture du crâne car il pissait de l’hémoglobine à la tête et était inconscient !
Heureusement que j'ai pris des cours de secourisme : En un instant, toutes les choses à faire en de pareils circonstances me sont revenues en mémoire…
– Ah oui ? Et qu'est-ce que vous avez fait alors ?
– Je me suis assis et j'ai mis mes antennes et ma tête entre mes quatre genoux pour ne pas m'évanouir ! »
 
L’Ummo sort du cabinet du docteur. Il se retourne brusquement et demande :
« – Docteur ? Vous avez dit Capricorne ?
– Non ! Cancer ! »
 
Un Ummo monte dans un transport ultra-luminique et s'assoit dans la section des premières classes.
L'hôtesse Kameulf lui dit qu'il doit s'asseoir ailleurs car son ticket est un billet de seconde classe.
« Je suis Ummo, je suis intelligent, j'ai un bon travail et je reste en première classe jusqu'à ce qu'on arrive sur la planète des terriens. »
L'hôtesse ne sait pas trop quoi faire pour ne pas avoir d'esclandre et il faut aussi s'occuper des autres passagers qui doivent s'asseoir eux-aussi pour que la soucoupe puisse décoller.
Elle va demander de l'aide auprès du co-pilote.
Le co-pilote va voir l’Ummo et lui parle à l'une de ses nombreuses oreilles.
Immédiatement, l’Ummo se lève et se dirige à l'arrière de l'appareil, dans la section des deuxièmes classes.
L'hôtesse demande alors au co-pilote ce qu'il a dit à l’Ummo pour obtenir gain de cause…
Le co-pilote lui répond : « Je lui ai dit que la partie antérieure de la soucoupe n'allait pas sur la planète des terriens ».
 
« – Pourquoi lors d'un orage les Ummos se placent-ils toujours devant la fenêtre ?
– Ils veulent être sur la photo… »
 
C'est un Ummo qui arrive aux urgences avec un de ses index gauche déchiqueté.
L'interne lui demande :
« – Comment ça vous est arrivé ?
– Eh bien, j'ai tenté de me suicider…
– Vous voulez vous suicider en vous tirant une balle dans le tentacule ? Vous vous foutez de moi, là ?
– Mais non, espèce d'idiot ! En fait, j'ai d'abord pointé le désintégrateur sur ma poitrine. Mais je me suis rappelé que j'avais quand même dépensé beaucoup d’argent pour la faire refaire… Alors j'ai pointé le canon dans ma gueule. Mais je me suis rappelé de ce que m'avait coûté l'orthodontiste pour remettre mes crocs en place et le temps que j'avais dû subir cet appareillage buccal à la con… Alors j'ai pointé le canon dans mon oreille… Mais j'ai pensé que ça allait faire du bruit et j'ai placé mes tentacules dans toutes mes oreilles avant de presser la détente… » 
 
« – Pourquoi ne devrait-on jamais donner de pause-café à un Ummo ?
– Ça prend trop longtemps après pour lui réapprendre le boulot ! » 
 
Une Ummo rencontre une de ses copines Ummo :
« – Je viens d'avoir un test de grossesse…
– C'était dur les questions ? » 
 
Deux Ummo décident de jouer aux échecs.
L'un demande à l'autre :
« – T'as les règles en tête ?
– Pourquoi ? Je saigne du naseau ? » 
 
Deux Ummo en soucoupe, un oiseau fiente sur le pare-brise.
L'un dit à l’autre : « Va falloir l'essuyer. »
L'autre rétorque : « Il est déjà trop loin ».
 
Un Ummo passe devant une quincaillerie (ou ce qui en tient lieu sur leur planète) et aperçoit un objet brillant dans la devanture.
Il entre et demande au vendeur :
« – Bonjour Monsieur, mais qu'est-ce donc que cet objet brillant en vitrine ?
– C'est une bouteille Thermos », lui répond le vendeur.
« – Mais à quoi cela sert-il donc ?
– Cela sert à conserver la température de ce que vous mettez dedans. Ça garde les choses chaudes au chaud et ça garde les choses froides au froid. »
Le client est enthousiasmé :
« J'achète ! »
Le lendemain au bureau, il sort sa bouteille Thermos à la pause du matin.
Son chef la remarque et lui demande :
« – Quel est cet objet brillant ?
– C'est un Thermos, chef !
– Et ça sert à quoi ?
– Ça garde les choses chaudes au chaud et ça garde les choses froides au froid », lui explique-t-il fièrement.
« – Super ! Et qu'avez-vous mis dedans ?
– Pas grand-chose patron : Juste 2 tasses de thé anglais bouillantes et un sorbet au thon-rouge parfumé à la vanille de bourbon. » 
 
Ce sont deux Ummo qui s'en vont en soucoupe.
Tout à coup, ils voient un Ummo dans une chaloupe dans un champ qui est en train de ramer.
Le pilote dit à son passager :
« – Tu vois, c'est à cause d’Ummo comme celui-là que l'on passe pour des cons dans toute la galaxie !
– Je le sais bien ! Et si je savais nager, j'irais le noyer ! » 
 
Ce sont deux Ummos qui font un trekking sur les chemins de leur planète.
Et le soir venu ils décident de planter leur abri portatif pour passer la nuit.
« – On va le planter sur le bas-côté de cette piste !
– Non, non tu rigoles ! On va le mettre au milieu de la piste, c'est plus plat, »  dit l'autre.
Le lendemain matin, en se levant, ils voient une soucoupe de transport accidentée sur le bas-côté de la piste.
« Ah tu vois ! On a bien fait de se planter au milieu de cette piste d’envol ! »
 
C'est un professeur Kameulf qui donne un cours d’exo-géographie à 20 Ummos.
Ils étudient la planète des terriens.
Première question : « Où est l’Amérique sur cette carte ? »
Ouaou-Qrybsi, un Ummo, se lève et trouve l'endroit sur la carte.
Deuxième question : « Selon les traditions locales, qui a découvert l’Amérique ? »
Les 19 autre Ummos se lèvent d'un coup sec et disent :
« C'est Ouaou-Qrybsi ! »
 
Un Ummo en larmes arrive au bureau et immédiatement son patron vient le voir :
« – Mais que se passe-t-il pour pleurer ainsi ?
– Ce matin, juste avant de partir travailler, j'ai reçu un coup de fil qui m’annonçait la mort de ma mère. »
Le patron propose immédiatement :
« – Vous devriez rentrer chez vous et vous reposer.
– Non, j'ai besoin de me changer les idées et c'est en travaillant que j'y parviendrai le mieux… »
Quelques heures plus tard, le patron vient revoir son employé Ummo.
Il le retrouve effondré sur son bureau, pleurant toutes les larmes de son corps.
Il demande :
« – Ça ne va pas mieux ?
– C'est horrible… Je viens de recevoir un coup de fil de ma sœur. Sa mère est morte elle aussi ! » 
 
C'est un Ummo qui arrive chez lui et réalise qu'il s'est fait cambrioler.
Il appelle immédiatement la police et va s'asseoir sur le balcon pour l’attendre.
Un agent arrive avec son chien policier.
L’Ummo le regarde… et soudainement se couvre le visage avec tous les tentacules et se met à pleurer à chaudes larmes.
« – Qu'est-ce que vous avez donc ?
– J'arrive chez moi… Je me suis fait cambrioler… Tout a disparu… J'appelle la police et qui est-ce qu'on m'envoie ?
Un policier aveugle ! »
 
Dans une boîte de nuit branchée, un jeune Ummo aperçoit une superbe créature Ummo qu'il trouve très à son goût.
Il se présente à elle :
« – Bonjour, je m’appelle Ouaoua-Qrubsitou. Et toi ?
– Moi non… »
 
Un Ummo dit à une Ummo :
« – Dis donc, chérie, tu peux me dire pourquoi mes pantalons ne sont jamais repassés en dessous des genoux ?
– Ah, chéri, je voulais justement t'en parler : Le fil du fer est un peu trop court et… »
 
Deux jeunes Ummos regardent les deux lunes de leur planète en alignement et l’un d’eux, intrigué demande à l’autre :
« – Tu crois qu'il y a de la vie là-haut ?
– Évidemment ! Il y a de la lumière ! » 
 
Et puis une « revenue » :
 
Trois Ummos sont candidats pour une mission spatiale dans le système solaire des terriens.
La sélection commence par un entretien avec le chef de projet.
Le premier passe. Le responsable lui demande :
« – Si vous aviez la possibilité de partir sur une des planètes du système terrien, laquelle choisiriez-vous ?
– Je veux aller sur Mars car j'ai lu dans un magazine que la vie extra-terrestre existe peut-être aussi sur cette planète. »
Le chef de projet convie alors le second Ummo et lui pose la même question.
« – Moi, j'irai bien sur Saturne pour observer les anneaux de plus près.
– Bon choix ! » reprend le responsable qui se souvient que lors du premier voyage Ummo vers la Terre, toute l’expédition avait loupé la planète aux anneaux.
Et il interroge le troisième.
Ce dernier réfléchit plusieurs minutes et finit par répondre :
« Je voudrais aller sur leur soleil ! »
Avec un sourire en coin, le responsable remarque :
« – Mais, vous serez brûlé vif avec la soucoupe avant même d'y arriver !
– Vous me prenez vraiment pour un idiot… Je vais y aller de nuit, pas de jour. » 
 
Bon week-end à toutes et à tous !
 
I3
 
[1] J’ai enfin l’explication « technique » des fameuses accélérations de la plupart des Ovnis observés jusque-là.
En plus, c’est tout kon.
Il s’agit d’une déformation de l’écoulement du temps.
Langevin a très bien interprété le phénomène en « jouant » avec les équations de la relativité restreinte d’Einstein.
Naturellement, ce qui vaut pour la vitesse d’écoulement du temps, vaut également pour toutes les équations qui mesurent une vitesse (distance parcourue sur un intervalle de temps) ou une accélération (accroissement de vitesse dans un laps de temps donné).
Le reste est une question de champs, qui eux-mêmes peuvent manifestement se déplacer aussi sur la flèche du temps : Fastoche.
Je vous en fais une démonstration dans le prochain roman d’été : « Mains Invisibles II ».

4 commentaires:

  1. Vraiment curieux cette « vague » de DROVNI…

    Un peu comme les « vagues » d’OVNI de l’après-guerre dont les plus remarquables sont :

    1/ Les observations de 1947-1948, époque du crash de Roswell ;

    2/ En 1952, une deuxième période avec de nombreuses observations dont un survol de Washington ;

    3/ La « vague d’observations » en France de l’automne 1954 :
    http://ovnis-direct.com/ovnisannee1954.html

    4/ En 1974 a lieu la dernière « vague d’observations » aux Etats-Unis ;

    5/ Les très nombreuses observations faites en Belgique de 1989 à 1991 qui est aussi la dernière période d’une « vague » d’observations sur la planète.



    D’après Jean-Jacques Vélasco dans son livre « Troubles dans le ciel » ces périodes d’apparitions d’OVNI sont simultanées avec des périodes historiques où les risques de guerre nucléaire étaient élevés.

    Le rapprochement est intéressant lorsque l’on considère la période actuelle caractérisée par de nombreuses tensions internationales, énergétiques, écologiques, économiques, financières mais aussi par des pays qui sombrent dans un chaos guerrier au Moyen-Orient et au Proche-Orient alors que la tension monte entre la Russie et L’Occident au sujet de l’Ukraine.

    Le « Monde d’avant » s’effondre pour laisser la place au « monde d’après » où les puissances émergentes vont prendre un rôle mondial à leur mesure, avec, très certainement, l’apparition de nouvelles formes d’énergie.


    Nos « Visiteurs » sont là et se manifestent d’une façon particulièrement voyante et spectaculaire comme, par exemple, lors de la destruction d’une fusée Proton :
    http://stopmensonges.com/la-fusee-russe-proton-ete-detruite-par-ovni-video/

    Très curieusement, les Russes ont essuyé d’autres échecs sévères lors de lancements récents :
    http://fr.sputniknews.com/sci_tech/20150516/1016105504.html

    Curieux, n’est-ce pas ?...
    Pour le Cosmos, c’est « Access denied » ?...
    Punis ?...

    La forme actuelle des DROVNI lumineux est spectaculaire et nous avons plusieurs observations disponibles au-dessus d’une centrale nucléaire mais aussi dans le Bronx…

    D’ailleurs, on peut même supposer que Mitchell habite New-York et qu’il a réussi à attraper un message au passage !...

    La « gazette galactique » envoyée par les Kameulfs semble bel et bien bloquée par les pouvoirs en place…
    M’enfin, Les Kameufs devraient bien trouver un moyen, un jour, de nous mettre les dernières « News galactiques » en commentaire sur des sites web et de court-circuiter ainsi nos « zélites »…

    Parce qu’on est quand même loin d’un contact direct !...
    Car les dirigeants Terriens ont bien souvent des cerveaux de pétoncles agressifs, autistes, et obsédés par le pouvoir…
    On a un bel exemple chez nous…

    Enfin, en attendant que le « monde d’après » ne naisse sous nos yeux il va peut-être falloir s’habituer à voir de plus en plus de DROVNI dans nos contrées.

    Et puis, on peut aussi faire confiance aux UMMO pour fréquenter les restaurants de Corsica-Bella-Tchi-Tchi, de Sardaigne et d’ailleurs, pour découvrir la multitude des recettes de thon rouge…

    Parce qu’il y a quand même de belles choses sur notre planète…

    « L’Ami-Râle »


    Repris sur le « Blog des Sciences Exopolitiques » :
    http://euroclippers.typepad.fr/exopolitique/2015/05/%C3%A9chos-du-cosmos.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Saisissant l'échec de la fusée Proton !
      Je n'avais pas encore vu ces images...
      Et pourtant.
      Je ne sais pas quoi en penser, en fait.

      Souvenez-vous aussi de l'échec du tir de notre missile sous-marin en début de règne de "François III"...
      Même si j'ai là une autre explication évoquée dans l'autre blog sous la rubrique "Aux Plaisirs du Palais".
      Juste un dispositif secret d'autodestruction piloté depuis l'Elysée et installé par De Gaulle !

      Bon, faut suivre toutes les hypothèses proposées pour comprendre : Mais imaginez donc que nos aliènes interdisent ainsi toutes opérations de tir des missiles balistiques...
      Fabuleux, effectivement et ils se font quelques essais in vivo comme autant de tests pour s'assurer que "ça" fonctionne bien.

      Drôle de perspective pour "le monde d'après".

      Pour ce qui est de Mitchell, en fait il vit de l'autre côté du fleuve et travaille à Manhattan : C'est même un rescapé de l'attentat sur les Twins : Il était coincé dans les embouteillages locaux après avoir emmené son môme voir le médecin !

      Bonne journée à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  2. Ce serait quand même pas mal que les aliènes qui nous visitent interdisent toutes opérations de tir des missiles balistiques… On aurait ainsi une chance supplémentaire de s’en sortir, au moins sur le point des risques de guerre nucléaire…
    Amusant les blagues Kameulfs !...
    Apparemment les UMMO sont les plus grands comics de la Galaxie et c’est vraiment une chance extraordinaire de les avoir aussi près de nous, treize années-lumière d’après les lettes Ummites !...
    On n’a pas fini de rigoler !...

    En fait, est-ce bien réaliste d’accepter l’idée qu’une espèce galactique nous ressemblant soit aussi proche de nous, parce que, quand même, notre Galaxie fait 100.000 années-lumière de diamètre et comporte environ 400 milliards d’étoiles ?...

    J’ai lu les Tweets d’OAXIIBOO (un inconnu qui cause UMMO)

    Et j’ai surtout retenu deux chiffres :
    1/ une civilisation galactique dans un rayon de 13 ou 17 a-l selon comment on compte ;
    2/ Une étoile sur mille qui possède une planète vivable pour les Terriens.
    Ce qui fait 40 millions de planètes vivables pour nous.

    J’ai retenu le deuxième chiffre et fait un petit développement pour répondre à cette question : Quelles sont les planètes vivables pour nous dont les habitants ont atteint l’âge spatial et voyagent dans la galaxie ?...

    Je retiens ces hypothèses :
    a/ La durée pendant laquelle la vie est possible sur chaque planète est d’UN milliard d’années ;
    b/ chaque civilisation a une durée de vie d’un million d’années !...

    Cela implique qu’il n’y a pour chaque planète une probabilité de 1/1000 èm qu’il y ait une civilisation spatiale actuellement !...
    Et qu’il y a ainsi 40.000 civilisations spatiales dans notre galaxie qui peuvent venir sur Terre et y vivre !...

    Quelles sont celles qui sont de forme humaine et peuvent se mélanger sans problème à nous ?...
    Si on considère que les dinosaures pouvaient évoluer en forme pensante et intelligente, on peut prendre une chance sur 100 que les espèces pensantes de la galaxie nous ressemblent…

    Ce qui fait 400 CIVILISATIONS DE TYPE HUMAIN dans notre Galaxie en ce moment !... Dont les UMMO !...
    C’est pas mal…

    Quel est la répartition galactique de ces civilisations ?...
    Sur les 400 milliards d’étoiles de la Galaxie cela fait UNE PLANETE HABITEE PAR DES HUMANOIDES DU TYPE TERRIEN PAR MILLIARD D’ETOILES, soit 1/400 ème du volume de la galaxie !...

    Je me suis amusé à calculer le volume galactique occupé par une seule de ces civilisations et, à chaque fois, quel que soit mon mode de calcul, je suis arrivé à la conclusion que la civilisation galactique la plus proche se trouvait dans une sphère de 1500 à 2000 années-lumière de rayon.
    On est cent fois plus loin, et dans un volume "au-cube", de la proximité de la planète UMMO.

    Karlson UMMO (c’est mon pseudo sur FesseBook)

    RépondreSupprimer
  3. UMMAMA à 13 années lumières ?
    Voilà une information intéressante puisqu'au début du gag, leur planète n'était qu'à 3 années lumière de la Terre, souvenez-vous !
    En 50 ans, elle aurait "fui" de 10 années lumière ? Une étoile "relativiste" et on aurait loupé son décalage vers le rouge : Quand même kon, non ?

    Pas sûr que les "aliènes" ne viennent pas simplement de notre futur : Le futur se protège de son passé.
    Et c'est facile de repérer où et quand avec toutes les traces sur internet que nous laissons dans notre propre passé (qui est du présent quand il survient) que nous partageons bien sûr avec nos descendants, vous l'aviez compris.
    Et c'est quand même moins compliqué à imaginer que quelques astuces relativistes totalement improbables et "aliènes".

    Parce que justement, vos probabilités, non seulement elles démontrent que les soi-disant Ummo ne savent pas trop compter, mais qu'en plus, elles ne tiennent pas compte de quantité de variables, parfois qu'on ignore encore...
    Et puis rapportez les aux milliards de galaxies qui existent, et ça va devenir pire que la vallée du Rhône un jour de grand-départ en vacances...

    Non, s'il y a une poignée de civilisations "évoluées" dans chaque galaxie, ce serait déjà assez formidable...
    Rien de plus.

    Bien à vous !

    I-Cube

    RépondreSupprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube