Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

jeudi 21 mai 2015

J’ai mis trois jours à vérifier l’information…

Délit d’opinion : Désormais, on interne !

Sidéré que j’en suis : Les Goulags-psychiatriques sont de retour.
Et pas en Russie-stalinienne, ni en Allemagne-hitlérienne, non, non !
Pas plus en Corée du Nord : Là-bas, on fusille au missile anti-aérien… même les ministres impudents !
C’est en « Gauloisie-de-la-libre-expression » ex-post « Charlie » que ça s’est passé…
Mais si vous dis-je !
Que j’en reste coi, sidéré, parce qu’en plus, tout le monde vous en donne de bonnes raisons pour pas que vous vous alarmiez inutilement après la débauche de la « loi renseignement ».
 
Il s’agit du maire de Venelles « Rat-Berre-Charbon-de-Courcelles » qui a tenu vendredi des propos classés « islamophobes » sur Twistter, aussitôt condamnés par notre « ex-Ô-combien vénéré Président » en la personne de « Bling-bling-la-talonnette-glorieuse » :
« Le 18 octobre 2027 le culte de l'islam sera interdit en France
— robert chardon (@RobertChardon) 14 Mai 2015 »
Il avait une boule de cristal ou il était « chargé » ?
Moi, j’ai pris ce propos pour de l’humour, parce 2027, c’est loin…
 
«#NSDIRECT il faut interdire le culte musulman en France»
Le «hashtag» #NSDirect avait été lancé sur le compte Twistter de « Bling-bling » pour inciter les internautes à lui poser des questions auxquelles il a répondu vendredi matin.
Et ils ne manquaient pas d’humour les twistteurs. J’ai eu le temps d’en lire des pas mal avant que ça ne disparaisse…
«La laïcité, c’est la reconnaissance du droit pour chacun de vivre sa religion», lui a-t-il répondu, ajoutant, à destination dun «Twisttos» qui lui demandait «pourquoi taper sur lislam en permanence ?» que : «Jai créé le CFCM, j’ai soutenu l’ouverture de mosquées officielles. Dire que l’on tape sur l’islam est une erreur».
Dont acte.
Interpellé par de nombreux internautes sur les déclarations du maire de la commune d’environ 8.000 habitants, il en a même rajouté, au cours d’échanges via son compte Twist : «Je condamne cette proposition même si la laïcité cest aussi fixer des limites. Droit et limites, cela va ensemble».
 
L’UMP a pris ça au sérieux et a même lancé vendredi dernier une «procédure dexclusion» visant l’incongru pour avoir prétendu, sur Twistter, vouloir «interdire le culte musulman en France».
Je n’avais pas relevé, tellement il faut être débile pour tenir de pareils propos.
Et pourquoi ne pas interdire la « position du missionnaire », tant qu’on y est ?
Seulement voilà, cette polémique intervient alors que l'UMP va organiser une « réunion de travail sur l'islam » le 4 juin, dans les locaux de son siège à Paris, avait indiqué lundi la porte-la-parole du parti.
« Il ne s'agit pas d'une convention, mais d'une réunion de travail qui se déroulera à huis clos », a-t-elle expliqué.
« Haine-qu’a-aime » n'avait-elle pas caché son scepticisme, qualifiant de « mauvaise idée » l'organisation d'une « première convention des Républicains-Démocrates » consacrée à l'islam.
Pas très élégant, effectivement pour des « laïcards » : Ils devraient s’occuper des vrais problèmes des gaulois, plutôt que de laisser ce terrain en jachère au profit de « Marinella-tchi-tchi » qui en fait son beurre…
 
Une «procédure dexclusion» est quand même «en cours», selon « Chri-Chri-est-trop-z’y » depuis Nice et son festival cannois.
«Les propos du maire de Venelles sont intolérables et incohérents, il a été immédiatement suspendu», avait ajouté le maire niçois, par ailleurs président de la Commission nationale dinvestiture de lUMP et chef de file du parti pour les élections régionales en Paca.
Des propos également «condamnés» par la vice-chefaillonne des « Umpistes-Républicains-démocrates » : «Jai demandé quune procédure dexclusion soit engagée pour des propos absurdes qui ne correspondent en aucune manière aux valeurs et au projet de lUMP», en a-t-elle rajouté, la vice-présidente du parti « Haine-qu’a-Aime » à l’AFP.
Toujours prompte à se la ramener, celle-là…
Passons.
 
Venelles, une commune d'environ 8.000 habitants proche d'Aix-en-Provence, son maire a du coup été hospitalisé d'office dans la journée de vendredi, a appris l'AFP de source proche du dossier. Cette demande d'hospitalisation a été formulée par « un tiers compte tenu de l'incohérence de ses propos » sans lien légitime comme en augure la loi, a-t-on précisé de même source.
On n’a même plus le droit de s’exprimer, même pour dire des konneries, ni de se faire sanctionner par une juridiction qui dit le droit en appliquant la loi, seulement la loi, mais toute la loi : On passe désormais directement par la case prison sur une simple délation auprès de Monsieur le sous-Préfet-local !
Quelle démocratie, si bien policée, n’est-ce pas.
J’en reste ému et coi !
 
«Cest bien moi qui suis lauteur» de ces tweests, avait auparavant reconnu auprès de lAFP le maire de Venelles, qui suit actuellement un traitement pour un cancer.
Parce que le gars, il assume, et pas seulement depuis vendredi.
Sur son compte, il a répété à plusieurs fois son appel à «interdire» le culte musulman. Pour lui, «celui qui pratique (doit être) immédiatement reconduit à la frontière», a-t-il répondu à un utilisateur de Twistter qui linterpellait.
L’élu appelait également à modifier la Constitution pour atteindre son objectif : «Je supprime la loi de 1905 et proclame que la République favorise la pratique de la foi chrétienne».
«Je compte aller plus loin et me présenter aux régionales et à la présidentielle», a-t-il assuré à lAFP, annonçant son intention de se présenter à la primaire de lUMP «si je reste dans le parti».
«Je risque d’être exclu» avant, avait-il toutefois reconnu.
«Dans ce cas, je vais créer un nouveau parti».
Résultat ?
Sous camisole chimique, sans même un procès équitable, au moins devant ses pairs…
 
Abdallah Zekri, président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, membre du Bureau du CFCM, a quant à lui déploré auprès de l’AFP des propos «choquants et stigmatisant quon ne peut accepter».
«On reproche souvent aux musulmans de ne soi-disant pas respecter la laïcité, mais ce Monsieur ne doit pas connaître la laïcité, dans la mesure où elle permet à chacun de pratiquer sa religion», a poursuivi M. Zekri, regrettant des déclarations «déplorables, qui mettent de l’huile sur le feu».
Que ça manque d’humour, tout ça…
 
Après l’internement à l’hôpital du coupable à la demande d’un tiers « compte tenu de l’incohérence de ses propos », un présentateur d’une télé que je reçois, a interpelé le spécialiste politique de sa chaîne.
« Il aurait perdu la raison », commente le premier, l’air consterné, rajoutant : « C’est la première fois qu’il dérape de la sorte ? ».
Eh bien pas tout-à-fait…
Tête de circonstance pour le spécialiste qui lui répond qu’il n’est pas coutumier du fait mais que manifestement ce maire-là est gravement malade.
La bonne raison invoquée : Qui  ne connaît pas un cancéreux sous traitement qu'on interne systématiquement pour cause de traitement de sa maladie ?
« Il a un cancer, vous comprenez, alors il perd la boule forcément… On n’hésite pas à stigmatiser les malades du cancer à l’UMP, du moment que c’est pour la bonne cause. »
L’internement est donc justifié, de même que l’exclusion, mais par contre il peut rester maire parce que refaire des élections ce serait quand même compliqué.
Trop drôle pour un mek interné, non, que de rester « premier magistrat » de sa ville ?
 
Il y a plusieurs années, nous assure-t-on par ailleurs, certaines de ses « victimes » demandaient au ministère de l’Intérieur de l’époque que des mesures de sécurité soient prises, ce qui lui avait valu une convocation émanant de l’hôpital Maison-Blanche afin de procéder à une analyse psychiatrique de son cas.
Le médecin lui avait alors indiqué que ce type de consultation psychiatrique relevait d’une procédure « classique » pour les « agitateurs ».
Et sur le ton de la confidence, on apprend que : « Il se dit que son traitement lui cause quelques soucis ».
Ça ne mange pas de pain. Et le « spécialiste », précisant qu’il n’est pas médecin, pose néanmoins le diagnostic d’un accès de folie, car sinon « on ne voit pas ce qui pourrait l’expliquer ».
Non, c’est sûr, nous, on ne voit pas du tout !
 
D’ailleurs, n’est-ce pas Dalil Boubakeur lui-même qui en juin 2013 dans le Figaro avait affirmé que « l’islam n’est pas une religion comme une autre, à traiter sous l’angle de la loi de 1905 » ?
Lui encore qui avait tapé du poing sur la table devant « Jiji Gourdin » en pestant que « l’islam est une idéologie de lutte, une idéologie d’agression ! » ?
Il parlait bien d’islam et non d’islamisme.
Aboû Bakr Al-Baghdâdî tient exactement le même discours que le représentant du Conseil Français de l’Islam de France puisqu’il dit que « l’islam n’a jamais été une religion de Paix, l’islam est une religion de combat ».
Mais lui est islamique-terroriste-patenté.
Alors, qui est foldingue dans toute cette histoire ?
Le maire interné qui dénonce une face de l’islam que tout le monde aurait la trouille de regarder en face ou ceux qui se revendiquent ostensiblement d’appartenir à une « religion de combat » ?
 
Pour ma part, je préfère rire de vous tous : Vous les aviez élus, peu ou prou.
Vous les avez.
Perso, je ne risque pas l’internement en « Gauloisie-des-Libertés-d’opinion », puisque je réside en Italie, mais il y a désormais des opinions dont il vous faudra vous méfier avant de les émettre : Elles peuvent vous conduire par la case « P5 » selon la classification des armées, à l’internement d’urgence sans autre forme de procès : Très fort !
La police-politique veille sur vous !
Jusque-là, je n’avais eu à traiter que des cas qui aboutissait à la même chose, mais pour des histoires de gros sous, genre « Bête-en-cours », et récupérer une mise sous tutelle.
Jamais encore pour des opinions « contrevenantes ».
Bienvenue en dictature-totalitaire, jeunes-gens !

2 commentaires:

  1. Il était agité, mais il y en a tellement…
    Mégalo, mais c’est fréquent chez les politiciens…
    Des propositions et des prévisions complètement farfelues et irréalistes…
    Mais il y a tellement d’individus dans la population qui tiennent des propos absurdes…

    En fait, surtout, il a oublié qu’il était à l’UMP et s’exprimait sur un dossier sensible !…
    Et voilà un maire chez les fous !…
    Ça ne rigole pas à l’UMP !...

    Enfin, il y a un petit doute : on ne sait pas qui a demandé l’hospitalisation d’office !… Un membre de la famille, du Conseil municipal, ou bien d’un parti politique ?...

    Pendant ce temps-là, les troupes de l’Etat islamique viennent de prendre Palmyre, au nom d’Allah, et vont très vraisemblablement détruire l’une des plus belles cités antiques de la planète…
    Les prisonnières seront vendues en tant qu’esclaves sexuelles… Plus elles seront jeunes, et plus elles auront de valeur…
    Horrible…

    Ils ne seraient pas un peu dingues ceux-là ?...
    Bientôt ce sera toute la Syrie et l’Irak qui seront peuplés par des « Fous d’Allah »…

    Cela se terminera dans des bains de sang, comme avec les Nazis.
    On connait…Cela s’appelle une « paranoïa collective » !…

    Bon courage !...

    En attendant, la procédure de l’hospitalisation en HP pour « délit d’opinion » risque d’être reprise par d’autres...
    Il n’y aura plus qu’à mettre le type « agitateur » dans le DSMS V :
    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/05/13/dsm-5-le-manuel-qui-rend-fou_3176452_1650684.html

    Quand on voit déjà ce qu’on y trouve…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce monde là, il est devenu totalement cinglé...
      Ici et ailleurs.

      Vous oubliez aussi "Kung-tout-fou" qui fusille au missile anti-aérien ou à l'affût AA de 40 mm ses ministres, même si ce n'est pas confirmé (en revanche, les 18 exécutions depuis le début de l'année, ça c'est confirmé...) et qui te serait piqué une colère noire dans un élevage de tortues...

      Et encore "Camé-Rhône" qui te prépare de son côté une "loi renseignement" pas piquée des hannetons, comme chez nous !
      J'y reviens mardi si j'ai le temps et le loisir de le faire...
      Le despotisme-dictatorial démocratique est en marche : On sera tous broyés ou internés !
      Je trouve cette perspective absolument admirable, finalement.

      Avant d'être enfermé, il faut que je me fasse la tournée des cimetières militaires des deux dernières guerres en "Gauloisie-furieuse", histoire de rendre un dernier hommage à tous ceux qui auraient laissé leur peau pour abattre la dictature nazi et/ou stalinienne.
      Pour aller les pleurer et leur expliquer que nous ne sommes décidément pas à la hauteur de leur sacrifice.

      Y'a de quoi devenir enragé, finalement, donc "internable".
      Pour les détails de qui, de quoi, du pourquoi, finalement ça n'a aucune importance, vous savez : Ce qui compte ce sont les actes.

      Bonne journée quand même !

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube