Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mardi 27 septembre 2016

Fabuleuse semaine 38-2016 !


Ils se sont vraiment défoncés !

I – « Bling-bling », tout d’abord, qui nous a fait une série de sorties assez magistrales :
– Pensez-donc, mêmes les harkis sont désormais élevés au rang de « Gaulois » !
Bon, jusqu’ici, je parlais de « Gaulois » en parlant des habitants de « Gauloisie », mais il va falloir que je cause désormais de « Gauloisiens »…
Ce sera « plus propre sur soi », finalement.
Lui en dit désormais que « La France est la mère adoptive de tous ceux qui veulent l'aimer. Elle ne regarde pas l'arbre généalogique » en parlant devant des harkis (et de quelques autres).
Du coup, le « Capitaine-de-pédalo-à-la-fraise-bois » s’est senti obligé d’en rajouter ce week-end en assurant que « les gouvernements » (le sien aussi ?) de « mon pays » (celui que j’aime tant… et qui me le rend si mal !) a commis une faute envers la même communauté !
Il serait temps de le reconnaître enfin, même s’il n’y a pas que contre eux ;
– La « presse aux ordres-Gauloisienne » (donc…) aura retenu qu’il aura jeté quelques perturbateurs « anti-Bongo » en leur rappelant qu’ils n’ont rien à faire en « Gauloisie » et qu’ils « retournent d’où qu’ils viennent ».
Pour des réfugiés « politiques » qui aiment tant la « Gauloisie-des-droits-de-l’homme », c’est une perspective intéressante, finalement ;
– Mais personne n’aura apparemment retenu une de ses saillies extraordinaire : « La France n’a pas pour vocation de devenir le garde-frontière de l’Angleterre ! »
Ah voui ?
Y’a pas eu de « Brexit », alors ?

Bon, à l’occasion, je rappelle le fondement du projet européen : Repousser les barrières douanières aux limites des frontières des 28 27, rien de plus.
C’est vieux comme l’ancien continent.
Rappel historique : La « Gauloisie » a mis presque 1.000 ans pour unifier le pouvoir royal (absolu de Louis le quatorzième) sur un territoire donné, assez stable pour constituer une « nation » historique. C’est-à-dire un « système politique » de pouvoir – loi, décret, justice, – même critiquables, économique et culturel unifié.
Car, le dernier coup de l’étrier n’a été donné que par la Convention.
Parce que malgré Mazarin, le « Francilien-natif » n’avait pas encore « bien pris » face aux dizaines de dialectes locaux (qu’il a d’ailleurs fallu tous les efforts de la IIIème République pour les éradiquer, quoique… ils renaissent un peu partout) : On parlait les langues d’Oïl ici et les langues d’Oc ailleurs, pour la question culturelle…
Midi ne sonnait pas partout en même temps, les distances n’avaient pas les mêmes normes, les monnaies non plus, les poids et contenances pas plus, partout sur le même territoire du Roy…
Et alors, ne comptons même pas la fiscalité… Il y avait bien quelques impôts et taxes qui avaient réussi à s’imposer (même si les quotités variaient d’une région à une autre), mais pas le reste, et surtout pas les « droits de douane-intérieure » : Il y en avait partout sous différentes appellations, octroi, péage, etc.
Un casse-tête inimaginable pour faire circuler des marchandises à moindre coût, d’autant qu’il fallait composer avec la barrière des langues.
Globalement, il n’y avait que les banquiers qui étaient capables de faire circuler de l’argent à travers toute l’Europe, sans déplacement de pépettes en inventant des outils comme la Lettre de change, l’ancêtre du chèque, déclinés depuis en crédit-documentaire et autres moyens d’extinction d’une créance.

Première étape Révolutionnaire : Repousser les barrières douanières aux frontières du territoire.
Deuxième étape : Réformer les « poids & mesures » et repousser la « douzaine ».
Troisième étape : Unifier les bases d’imposition en inventant le cadastre.
Quatrième étape : Réformer le calendrier, et même les heures – midi partout en même temps –, afin de les unifier sur tout le territoire, d’est en ouest et du nord au sud.
Cinquième étape : Unifier la monnaie. Ce fut le Franc Germinal !
Et tout ça en quelques années à peine !
Des visionnaires…

Eh bien l’Europe, c’est exactement ça, mais à l’échelle du continent après les échecs d’unification par les armes (l’empire Napoléonien et celui les nazis) :
Le droit (civil, pénal, commercial) de l’ensemble du continent (hors les britanniques, justement) est une déclinaison des codes napoléoniens qu’il suffit désormais « d’harmoniser » ;
Le droit douanier est devenu européen et la difficulté reste dans les « barrières qualitatives », d’où quantité de « règlements européens » ;
La monnaie, c’est fait, mais l’union fiscale et sociale reste à faire, alors même que l’union « politique & institutionnelle » est en marche. En revanche, l’union sécuritaire est actuellement malmenée avec la crise des migrants, voire encore en panne pour ce qui est de celle de la défense commune…
Mais les hommes et matériels peuvent circuler sans contrainte, ce qui est devenu le cas même en Russie, alors que ce n’était pas possible en URSS et ne l’est toujours pas encore dans bien des pays découpés en régions, comme la Chine… Il faut des visas pour passer ces fameuses « frontières intérieures ».

C’est d’ailleurs une inquiétude pour les britanniques : 5.500 établissements bancaires vont perdre leur « licence européenne » avec le « Brexit ». 8.000 des mêmes non-britanniques idem, mais à Londres…
Même que la première dame anglaise, pendant que « Flanby-à-la-fraise-des-bois-tagada » est allé recevoir son prix de « l’homme politique de l’année » à New-York, elle faisait le tour des « popotes » en cette même ville et a découvert que 40 à 60 % des « financiers & industriels » du nouveau-continent pensaient que désormais Londres n’était plus le point d’entrée sur le vieux-continent.
C’est cela les conséquences du « Brexit », là, d’ici même pas 2 ans…

Ce sur quoi, « Bling-bling » jusque dans sa tête et en déplacement jusqu’à Calais, il a oublié que c’est lui qui a créé le dépotoir de migrants au pied de l’eurotunnel…
On ne lui demandait pourtant rien, mais il a finalement provoqué « la jungle » et donc un « poste-frontière » avancé de la Perfide Albion sur le territoire de la République, jusqu’à la gare-du-nord parigote.
Personne d’autre.
Passons, puisque de toute façon, les frontières sont de telles passoires que même les flics belges « raccompagnent » jusqu’en « Gauloisie » leurs propres migrants…
Une histoire-belge : Ils sont si malins qu’ils se sont fait piquer bêtement par nos gardes-la-frontière !
Mémoire de pétoncle de votre bonhomme…

II – « Sœur-Âne » l’aura concurrencé : Complètement déjantée, la gamine !
– D’abord la « journée sans voiture » dimanche dernier.
Attention les yeux : Il paraît (d’après la « presse-aux-ordres ») que pendant quelques heures, les polluants diminuent drastiquement. De 20 à 35 % les polluants, selon AirParif !
Trois fois rien, finalement que je veux…
Et puis c’est bien normal quand on décompte plus de 30 % de parcs, jardins, bois et quartiers-piétons en surface. Et déjà 37 % des voies limitée à 30 km/h, voire 20…
Je rappelle à l’occasion, que c’est bien, mais que ce n’est pas suffisant puisque pour les émissions des gaz à effet de serre, les voitures représentent à peu près 50 % des émissions des transports qui sont le premier secteur émetteur dans tout le pays. Et que ceux-ci, c’est à peu près 14 % de toutes les émissions…
Le reste, 86 %, on s’en tamponne le coquillard avec jubilation, naturellement !
Et encore, ce n'est pas du tout les déplacements en ville qui fournissent l’essentiel de ces polluants puisque le déplacement moyen (national) d’une automobile, surtout en milieu rural, est de 3 km, mais les déplacements de longues distances, inter-cité.
Rigolo comme tout, n’est-ce pas…
Il tombe sous le sens qu’il serait donc plus efficace pour les délicates alvéoles pulmonaires des parigots d’interdire partout les voitures, sauf à Paris-intra-muros !
Je sais, c’est contre-intuitif, mais c’est ce qu’il faut en conclure.
Mais pas elle.

– Ensuite, sur une proposition « écololo », elle va nous ouvrir un « parc de singes-nus » !
Entre kuls-nus, sexe-à-poils, migrantes voilées, burkini et burqas, elle ferait très fort.
Perso, je propose que la nudité intégrale soit permise partout dans « sa » ville, si et seulement si les « textiles » peuvent se rincer l’œil, « tout-mélangé/zouké »…
Comme ce ne sera pas le cas, si et seulement si « Marinella-tchi-tchi » perd les présidentielles et législatives, j’envisage de revenir prendre une carte au RPR pour faire campagne active contre elle aux municipales en 2020.
Si !
Tant pis, j’adorais son parfum délicat et envoûtant, la façon qu’elle avait de m’embrasser comme du bon pain, mais il faut la virer le plus tôt possible, cette démente.
C’est décidé, et avant qu’il ne soit trop tard : J’irai la consoler chez elle, depuis que de folles rumeurs circulent sur son célibat forcé.
Un vrai  gâchis pour son tempérament d’andalouse, dont chacun sait que celles-ci ont en principe de puissants orgasmes enflammés…

– Et, de plus, nous avons appris hier, qu’elle avait fait voter la piétonisation de la voie « Georges-Pompon-Pie-Doux »…
C’était déjà le boxon, paraît-il, sur « Rive-gôche », reportant les circulations « au-dessus », ça va l’être aux pieds de la « Samar » et jusqu’à la préfecture, « rive-droâte ».
Merci la pollution et l’encombrement des trafics de vos bus…
Je vous jure : Jusqu’où ça va se nicher, l’euthanasie d’une ville !

III – « Deux-par-deux » a d’ailleurs participé à cette folle semaine en anticipant : Il a prévenu que la « Gauloisie » risquait de se transformer en « un Disneyland pour les étrangers, peuplé d'imbéciles qui font du vin et du fromage qui pue pour les touristes. Il n'y a plus de liberté, les gens sont manipulés », et le tout dans la même phrase recueillie par un entretien publié par le Corriere della Sera (édition Ritale).
Eh, le retrouvera-t-on en qualité de « touriste-russe » au bois de Boulogne mirer les nudistes de « Sœur-Âne » ?
Peut-être qu’on y trouvera aussi « Déesse-khâ », ès-qualité de « chimpanzé-en-rut »…
Et de rajouter qu’« en Italie, heureusement, vous n'avez pas perdu votre culture et votre identité. Parce que vous êtes un pays jeune, né avec Garibaldi. Contrairement à la moitié de l'Europe qui avec la peur des migrants est devenue un peu fasciste ».
Oui, c’est vrai aussi que Mussolini était un … « vrai démocrate »…
Et que les « Ritaliens » n’en ont pas du tout ras-le-bol des migrants qui débarquent depuis la Libye.

IV – « La jeune Italie » qui pleure d’ailleurs ses bambini !
Tellement fantastique qu’il paraît que vous en avez entendu parler jusqu’en « Gauloisie-lubrique » : Une campagne pro-procréation à l’appui qui a fait buzz.
« Dépêche-toi, la cigogne n’attend pas ! » ; « La beauté n’a pas d’âge, la fertilité, si » ; « Jeunes parents : la meilleure façon d’être créatifs ! »
Si ce n’est pas une incitation à encloquer les jeunettes, limite pédophile à l’adresse des vieux-pervers genre « Déesse-khâ », c’est que c’est appel urgent au remplacement des générations.
Il faut dire qu’en « Ritalie » la population a baissé en 2015 et pour la première fois depuis … 1919.
Le nombre de naissances annuel est passé sous les 500.000 pour un des taux de fécondité les plus faibles du monde, avec 1,37 enfant par femme…
Une catastrophe future pour la croissance et les régimes de retraites.
En revanche, c’est excellent pour résorber à l’horizon de 20 ans le chômage si… il n’y a pas trop de migrants ce qui nous ramène au problème des frontières et de l’espace Schengen (cf. §1, ci-dessus).
Même si on se rappelle que le taux de chômage chez les jeunes y est de 36,7 %, (contre 23,7 % en « Gauloisie-éternelle »), qui peinent tous à se loger et « s’envoler du nid ».
Du coup, ils repoussent l’âge de leurs primipares à 30 ans, là où les vôtres tombent « en cloque » deux ans plus tôt…

Notez au passage la pub hilarante pour un « Corsu-Gauloisien » du loueur Sixt en « Ritalie », avec la photo d'une mini Citroën : « Faites comme Carla Bruni, prenez un petit Français ! »
J’adore le concept, décidément…
Et encore le fait qu’un tribunal romain ait condamné dans la semaine le client d'une prostituée mineure à offrir à la « jeune-fille » des ouvrages sur la dignité des femmes.
Une condamnation inhabituelle, accompagnée de deux années de réclusion quand même.

Et puis, pour revenir aux questions de fornication et autres activités lubriques, le problème est pire au Japon qu’en « Ritalie » (ou ailleurs) : Au pays du soleil levant, presque un tiers de la population n’aurait absolument aucune relation sexuelle !
Les pôvres…
Et leurs « pratiquants » sont parmi les moins actifs du monde, puisque le Japon se place en dernière position (si on ignore la Principauté de Monaco qui est un cas à part avec « Moraline-de-Conac ») du classement mondial du taux de natalité (8,07 enfants pour 1.000 femmes en 2014, pour un taux de fécondité de d’1,4 par femme…).
Des champions de l’abstinence dont 40 % des célibataires ne souhaitent pas de relations amoureuses et 40 % des couples déclarent ne plus avoir de relations sexuelles après la naissance de leur premier enfant…
Alors que les chinois voisins viennent de recevoir l’autorisation de se démultiplier…
Pire encore : Le « Japan Times » racontait  il y a peu que 70 % des hommes et 60 % des femmes célibataires (non mariés), dans la tranche d’âge des 18-34 ans, ne sont pas dans une relation amoureuse pérenne.
42 % des hommes et 44,2 % des femmes de cette tranche d’âge sont toujours vierges, un problème tel qu’une entreprise locale proposait d’ailleurs de le régler en « dépucelant » ses clients…
La situation du Japon est donc presqu’unique, puisque cette sexualité en berne contraste avec une industrie pornographique des plus délurées au monde, intégrant désormais des technologies comme la « réalité virtuelle » dans ses applications : Une des dernières inventions ayant vu le jour au Japon n’est autre qu’une combinaison pensée pour le sexe virtuel, cela laisse songeur n’est-ce pas ?

V – « Haine-Rico », question « (s)exil » et toujours côté « people », vous en aura aussi sorti une excellente : Il annonce qu'il quittera le pays si Marinella-tchi-tchi » est élue !
« Le lendemain je prends l'avion et je m'en vais. Peut-être en Suisse, peut-être en Corse, peut-être en Israël… » !
La Suisse, ce n’est pas assez loin ; Israël, il sera bien accueilli.
Mais alors la « Corsica-Bella-Tchi-tchi », là j’en suis tombé sur le kul !
Encore un qui ignore l’Histoire, ou qui anticipe, je ne sais pas trop !
Notez que le « Yan-nique » national avait dit la même chose pour « Bling-bling » et on avait dû se taper ses concerts « pieds nus » pendant encore de longues années…

C’était comme « Ève-la-jolie-paire-de-lunette » qui a décidément montré, après les mécomptes de « Caire-vieil » que 99,70 % de la créance de la SG avait été effacée, son côté innummériste pour se planter sur les virgules : 4,9 milliards sur 1 million, c’est indubitablement 99,979 % soit cent fois moins…
(Je sais, j’ai revu 3 fois le streaming sur BFM, pour être sûr de ne pas me tromper).
Et ça voulait être élue présidente de mon pays (celui que j’aime tant … et qui me le rend si mal) ?
Ça a eu été juge-diplômé, et ça ne sait toujours pas compter…

VI – « Bout-de-thym » a d’ailleurs, elle aussi et en avance sur « Haine-Rico », anticipé (ce doit être à la mode) : « Le Chi » se serait éteint.
Elle l’a réaffirmé même après le cinglant démenti envoyé dans ses gencives par le gendre-adoré-actuel…
Pour une « anticipation », c’est bien vu, finalement.

En fait, c’est « la flamme » qui s’est éteinte. La preuve, on l’a viré du Maroc tellement il emmerdait le personnel féminin local malgré le bromure infestant ses boissons ; il s’est fait jeter du Val-de-Grâce (que convoite d’ailleurs « Sœur-Âne » comme d’une rare réserve-foncière à exploiter dans son mandat, d’autant qu’elle en aura besoin pour les JO de 2024, puisque Rome se désiste, d’où l’idée de la virer avant qu’il ne soit trop tard [cf. §2 ci-dessus]) pour les mêmes raisons et « Bernie-la-choucroute-sur-le-crâne » a été obligée de passer quelques nuits à la « Sale-pet », soi-disant pour se reposer, mais en fait pour le surveiller nuitamment…
Elle est rentrée, c’est donc que la libido du « Chi » s’est refroidie : CQFD !

VII – La seule information vraiment sérieuse dans tout ce délire de la semaine dépassée, et qui va changer nos vies finalement, ça reste celle émanant de l'OCDE : La tenante-chef de l'orthodoxie économique s'alarme, dans son rapport sur la croissance mondiale, de l'impuissance des seules politiques monétaires à relancer l'activité en Europe !
Il serait temps de s’en rendre compte : Regardez donc la situation des grecs pour mieux vous en convaincre.
Sa préconisation : « L'application du pacte de stabilité et de croissance de l'UE devrait être modifiée pour permettre un soutien budgétaire plus élevé ».
Un soutien budgétaire plus élevé ?
La réhabilitation de la dépense publique ?
« Non mais allo-quoi » ? La fin du dogme austéritaire !
Là, ça va décoiffer, surtout si la FED annonce enfin mi-décembre relever ses taux, là…
Va y avoir des morts et pas seulement à Charlotte-la-ville.

4 commentaires:

  1. Bon Dieu! Quelles charges! Et au pluriel, en plus ... Massena va finir par passer pour un rigolo ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand bonhomme, maréchal d'empire.
      Moi, je ne suis qu'un nain doté d'un seule neurone (celui du nerfs honteux), rien de plus !

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  2. Pas de risque de surpopulation donc, si la fécondité baisse avec le progrès économique. Sinon, tu vas recréer le RPR à toi tout seul ��?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remonter le taux de fécondité, je peux m'en occuper tout seul...
      Mais c'est vrai que c'est beaucoup plus prétention de recréer le RPR tout seul !
      Je verrai bien comment cela se passera, mais c'est clair, dans les histoires "d'amours-déçus/haine-recuites", j'ai un rôle à jouer.
      Et même si je n'en ai pas, faudra bien que quelqu'un s'occupe de virer les "soces-dégénérés" de ce pays-là (qui est aussi le mien...)
      Et comme pour l'heure, ils ne font pas le poids à Paris, je vais y mettre mon "sous-quintal" dans la balance.

      Bien à toi !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube