Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

vendredi 22 mai 2015

Je ne vous avais pas dit …

Il y en a encore : Suite-Ummo !

Conversation entre deux Ummos :
« – Je ne comprends pas : J'ai envoyé un fax et le destinataire m'a rappelé pour me dire qu'il n'avait reçu qu'une copie blanche.
– Est-ce que tu as placé ta feuille du bon côté au moins ?
– Oui ! Et comme c'était un document confidentiel, et que je ne voulais pas que quelqu'un d'autre le lise, j'ai même plié la feuille en deux. »
 
Le Chef de bureau à son employé Ummo :
« – Mon jeune-apprenti Ummo, c'est la 4ème fois de suite que vous arrivez en retard cette semaine ! Qu'en concluez-vous ?
– Ben… Je sais pas moi… Qu'on est jeudi ? »
 
Trois E.T dont un Ummo se retrouvent sur le toit d'un édifice en feu.
Les pompiers ne sont pas encore arrivés, mais des jeunes du quartier se sont réunis pour aider les malheureux.
Ils sont en bas et tiennent une grande couverture blanche, bien tendue et crient :
« Sautez ! Sautez sur la couverture ! »
Le premier E.T. saute, mais juste avant qu'il ne touche la couverture, les jeunes l'enlèvent et SPLAT ! Il s'écrase sur le sol.
Les jeunes se remettent en position et crient encore :
« Sautez ! Sautez ! Nous allons vous attraper ! »
Le second E.T. répond :
« – Pas question ! Vous allez enlever la couverture et je vais me casser la figure et les antennes sur le sol !
– Non, non… Ne t'en fais pas. Nous avons fait ça parce qu’il avait mal visé et que nous avons eu peur… Pas de problème si tu vises bien, tout droit ! Laisse-toi tomber ! »
Le second E.T. saute et juste avant qu'il ne touche la couverture, les jeunes l'enlèvent et SPLAT ! Il s'écrase à son tour sur le sol.
Les jeunes rigolent et se replacent en position, la couverture bien tendue et crient à l’Ummo maintenant seul au sommet de l'édifice en flamme :
« – Saute ! Saute sur la couverture !
– Pas question ! J'ai vu ce que vous avez fait pour les deux autres !
– Ne t'en fais pas ! Nous aimons les Ummos, nous n'enlèverons pas la couverture maintenant qu’on sait qu’on n’a pas à avoir peur !
– Ecoutez, vous n'arriverez pas à me convaincre après ce que vous avez fait… Je suis peut-être Ummo, mais je ne suis pas con ! Si vous voulez que je saute, placez la couverture par terre et reculez-vous d'une dizaine de mètres… »
 
« – Qu'est-ce qu'un Ummo intelligent ?
– Un miracle ! »
 
« – Oui, je me suis retrouvé face à un lion des terriens, il y a quelques jours. J'étais seul et sans arme…
– Qu'est-ce que tu as fait ?
– Que pouvais-je faire ? D'abord, je l'ai regardé droit dans les yeux, mais il s'est lentement approché. Je me suis écarté, mais il s'est encore rapproché de moi… Je devais rapidement prendre une décision.
– Comment as-tu fui ?
– Je l'ai juste laissé et je suis passé à une autre cage… »
 
Un policier Ummo arrête un autre Ummo au manche de sa soucoupe, car il vient d'être pris au radar à plus de 50 unités/heure au-dessus de la vitesse autorisée.
Très calmement, le policier demande à voir le permis de conduire du conducteur. Énervé, l’Ummo lui répond :
« Vous devriez vous mettre d'accord dans la police. Pas plus tard qu'hier, un de vos confrères me retire mon permis et aujourd'hui il faudrait que je vous le montre… »
 
« – Pourquoi les Ummo ne font-ils jamais de glaçons ?
– Parce que personne ne leur a donné la recette… »
 
« Et le dernier jour, Dieu…
Quelle est la dernière chose que Dieu ait créée ?
L’Ummo. On sent qu'il devait être fatigué sur la fin ! »
 
Un Ummo se promène et se devant un miroir.
Il pense alors :
« J'ai déjà vu cette tête quelle que part… Je suis presque certain que je le connais… »
Après un moment il se dit :
« Ah, je sais !!! C'est le connard qui me fixait chez le vitrier avec son air d’abruti ! »
 
Un Ummo décide un beau jour de se mettre à l'équitation, bien qu'il n'ait aucune expérience de ce sport.
Il grimpe donc sur le cheval, sans aucune aide ni supervision.
Lorsque le cheval se met à galoper, il n'est pas très stable et il commence à glisser de sa selle.
Terrorisé, il essaie de s'accrocher à la crinière du cheval, mais sans succès.
Il essaie alors d'agripper le cou du cheval, mais continue à glisser.
Le cheval continue de galoper avec énergie, apparemment insensible à la situation précaire de son cavalier.
L’Ummo lâche finalement prise, espérant tomber en douceur sous le cheval sans se faire piétiner, mais son pied reste coince dans l'étrier, ce qui le place dans une situation encore plus épineuse…
Sa tête cogne plusieurs fois le sol.
Il est au bord de l'évanouissement quand, par miracle, le directeur du supermarché le remarque et débranche la prise…
 
Un Ummo joue à l’équivalent de « Qui veut gagner des millions. »
L'animateur :
« – Vous venez de gagner 500.000 Bulboks et il ne vous reste plus qu'une seule question.
La prochaine question peut vous permettre de gagner le million, mais si vous vous trompez, vous retomberez à 32.000 Bulboks.
Vous pouvez toutefois vous arrêter et repartir avec les 500.000 Bulboks.
Etes-vous prêt ?
– Oui, on continue…
– C'est votre dernier mot ?
– Oui vous dis-je !
Lequel de ces oiseaux, ne fait pas son propre nid ?
Est-ce : A. Le merle ; B. Le moineau ; C. Le coucou ; D. La grive.
Rappelez-vous, cette question vaut 1 million !
– C'est le coucou !
– Etes-vous sûr ? Vous pouvez repartir avec 500.000 Bulboks ou jouer…
– Je veux jouer ! C'est le Coucou !
– Est-ce votre dernière réponse ?
– Oui !
– En êtes-vous certain ?
– Absolument !
– Vous avez 500.000 Bulboks et vous avez dit « C. Le coucou »…
Oui, vous avez gagné ! Le public, applaudissez notre gagnant… ! »
Cette nuit-là, l’Ummo appelle son ami et ils partent en virée de comptoirs, boire quelques verres pour célébrer cette victoire.
L’ami, étonné par les connaissances exo-scientifiques de son ami, lui demande : « – Dis-moi, d'où savais-tu que le coucou ne construisait pas son propre nid…
– C'est simple ! Tout le monde sait que les coucous vivent dans des horloges… »
 
Deux Ummo sont sous la douche après leur cours de gym aérobic.
« – Peux-tu me passer le savon, s'il te plaît ?
– Mais t'en as un à la main !
– Non, celui-là, c'est pour les peaux sèches. »
 
Un Ummo fonce un peu trop vite dans sa petite soucoupe de sport.
Il est arrêté par un Ummo-flic.
L’Ummo-flic demande à voir le permis de voler du pilote.
Celui-ci s'agite beaucoup, fouille dans son sac et demande :
« – Ça ressemble à quoi ?
– C'est rectangulaire, et il y a votre photo dessus. »
L’Ummo continue ses fouilles, trouve un miroir, se regarde dedans et le tend à l’Ummo-flic.
Celui-ci regarde dans le miroir et dit :
« Ça va, vous pouvez y aller. Je n'avais pas réalisé tout de suite que vous étiez de la maison. »
 
« – Combien y a-t-il de blagues sur les Ummos à travers la galaxie ?
– Seulement trois, car toutes les autres sont véridiques ! »
 
Un Ummo avait des problèmes financiers. Il décide donc de kidnapper un enfant Ummo afin d'obtenir une rançon en échange.
Il va au un parc, kidnappe un petit garçon-Ummo, le prend derrière un arbre et écrit ce message sur un petit bout de papier :
« – J'ai kidnappé votre enfant. Laissez 25.000 Bulboks dans un sac en papier brun derrière le grand chêne du parc à 7:00 du matin demain. »
La note était signée : « L’Ummo »
Il accroche la note à l'intérieur de la veste du petit garçon-Ummo et lui dit de retourner chez lui.
Le lendemain matin, l’Ummo retourne dans le parc pour récupérer les 25.000 Bulboks, comme il avait demandé dans les instructions.
Dans le sac, il y a un message :
« Voici votre argent, je n'aurai jamais cru qu’un Ummo pourrait faire cela à un autre Ummo ! »
 
Un Ummo va aller en vacances sur une autre planète que la sienne pour la première fois de sa vie.
Il doit se faire faire un passeport.
À l’équivalent de la préfecture, l'employé voit qu’il est complètement désemparé devant le formulaire à remplir.
Le fonctionnaire regarde par-dessus son épaule et constate que l’Ummo est en train d'essayer d'écrire « Deux fois par semaine » dans la petite case notée « SEXE ».
Patiemment, le gars explique :
« – Non, non, non ! Vous faites erreur, ce n'est pas cela qu'on vous demande dans cette case. Il faut juste que vous mettiez « Masculin » ou « Féminin ».
– Oh, » répond l'Ummo. « Féminin, bien sûr ! Et toujours avec mon épouse ! »

Un policier Ummo intercepte une soucoupe. Il s'approche de l’engin et remarque qu'il y a 5 Ummo assis à l'avant pour deux sièges et un seul sur la banquette arrière des passagers.
Le pilote Ummos descend le vaste hublot avant et demande :
« – Oui monsieur l'agent, qu'y a-t-il ?
– Euh, quelqu'un peut m'expliquer pourquoi vous êtes 5 à l'avant et que votre collègue est seul derrière ? »
Vexé, l’Ummo assis à l'arrière crie alors :
« Ben quoi ? Vous voyez bien qu'il n'y a plus de place devant ! »
 
Derrière, un Ummo descend de son véhicule, frappe à la fenêtre de la soucoupe-camion devant lui et crie :
« Vous perdez de votre cargaison ! »
Le camionneur veut répondre, mais le feu passe au vert alors il démarre, laissant l’Ummo sur place.
Au feu suivant, l’Ummo recommence son manège, mais sans succès, car le camionneur redémarre au vert, avec un air complètement désintéressé.
Au troisième feu, l’Ummo décidément persévérant, frappe de plus belle au carreau du hublot de la soucoupe-camion en gesticulant.
Il hurle, alertant au passage les piétons : « MONSIEUR, vous perdez de la cargaison sur la route ! »
L’Ummo camionneur descend sa vitre : « C'est l'hiver et je conduis une saleuse. »
 
« – Pourquoi un Ummo court il parfois autour de la maison avec un seau d'eau ?
– Pour avoir de l'eau courante. »
 
Au musée, deux Ummo-filles s'arrêtent devant une superbe statue antique d'Apollon ramenée par une expédition scientifique Kameulf sur la planète Terre et dont le seul vêtement est une feuille de vigne posée sur ses parties intimes.
Après l'avoir regardée longuement, l'une dit à l’autre :
« On reviendra à l'automne ! »
 
« – Comment un Ummo fait-il pour faire un double de ses clefs ?
– Il les photocopie. »
 
C'est une Ummo en classe de 3ème au lycée.
Il ne comprend rien en maths alors il va vers son prof et lui dit :
«  Ah la-la, monsieur le professeur. Je ne comprends rien en maths. Ah la, la je ne comprends rien. Qu'est-ce que c'est qu'un vecteur ? Ce n'est pas le mec qui apporte le courrier ? »

Une Ummo à sa copine :
« – Quelle sorte de mari faut-il que je cherche, à ton avis ?
– Tu ferais mieux de laisser les maris tranquilles et de chercher un célibataire ! »
 
Un Ummo entre dans une pharmacie et demande :
« – Avez-vous des lunettes ?
– Pour le soleil ?
– Non, non, pour moi ! »
 
Deux Ummo décident de se balader sur la mer en longeant la côte. 
Ils louent un bateau et partent à l'aventure.
Quelques heures plus tard, le loueur de bateaux reçoit un appel radio des deux Ummo :
« Est-ce qu'on pourrait repasser au port pour reprendre des ancres ? Il n'y en avait qu'une sur le bateau et on l'a déjà utilisée… »
 
C'est un Ummo qui retrouve un de ses copains.
« – Holalalalalala, j'ai encore raté le permis de voler …
– Qu'est ce qui s'est passé ?
– Après l’atterrissage, je suis arrivée près d'un rond-point et la comme l'indique le panneau « 30 », j'ai fait 30 fois le tour.
– Et tu t'es trompé de combien de tours ? »
 
La tempête de neige fait rage depuis plusieurs heures.
Vent, poudrerie.
On ne voit plus rien.
L’Ummo au manche de sa soucoupe se souvient des conseils de son père.
« Quand tu es pris dans la neige, pas de panique. Ne bouge pas inutilement. Attends une soucoupe et suis-la. »
Il décide de suivre ce précieux conseil et, une demi-heure plus tard, une immense soucoupe passe à côté de lui.
Et hop il la suit.
Impressionné par le nombre de détours et de virages du chemin emprunté, notre Ummo se félicite de sa décision. « Je me serais perdu sans elle ».
Au bout d'une demi-heure de ce petit manège, la grosse soucoupe s'arrête et son chauffeur marche vers notre Ummo.
« – Je vois que vous me suivez depuis un bon bout de temps. Est-ce que je peux vous aider ?
– Hé. Merci. Sans vous je serais perdu. Non, je vous suis.
– OK. Je viens de terminer le premier parking et maintenant je vais déneiger celui d'à côté. »
 
Bon week-end à toutes et tous !
 
Demain, un nouvel épisode des « Déclinistes » puis deux nouveaux chapitres de « Au nom du père », dimanche et lundi, juste pour mémoire : C’est pentecôte, vous savez, cette histoire de « nuée » qui descend sur les apôtres il y a presque 2000 ans de ça et qui te leur dit : « Je suis l’Esprit-Saint ! Bon week-end à tout le monde ! »
Alors profitez de la météo si elle vous en laisse le loisir.
 
I-Cube

4 commentaires:

  1. Amusant !...
    C’est repris sur le « Blog des Sciences Exopolitiques :
    http://euroclippers.typepad.fr/exopolitique/2015/05/echos-du-cosmos-ii.html


    J’ai découvert qu’il y a aussi des « Blondes » chez les UMMO !...
    C’est à rajouter à tout ce que nous savons sur ce peuple d’Extraterrestres qui viendrait d’une planète située à 14 années-lumière de la Terre !...
    Depuis 50 ans, les UMMO ont envoyé des courriers à des personnes habitant un peu partout sur la planète mais surtout à un groupe espagnol de Madrid qui se réunissaient à la taverne la « Baleine Joyeuse » :
    http://www.ummo-sciences.org/
    En fait, cela ressemble quand même à un vaste canular !...
    Un canular qui continue via des Tweets d’OAXIIBOO, un inconnu se présentant comme un UMMO en mission d’exploration sur notre planète, et qui affirme qu’il y a dans notre Galaxie, la Voie Lactée, une civilisation aliène autour de chaque étoile dans une sphère de 13 et 17 années-lumière…
    Génial comme dernière « nouvelle galactique » !...
    Enfin une précision à retenir !...
    En fait, cela ne m’a pas l’air très sérieux, la proximité de la planète des UMMO m’a toujours semblée beaucoup trop faible pour être réaliste…
    Il suffit de prendre en compte les dernières découvertes concernant les exo-planètes, les planètes qui tournent autour d’autres soleils, pour réaliser qu’une telle proximité est extrêmement peu probable.

    La « zone habitable » est la région autour d'une étoile où la pression atmosphérique d’une planète est suffisante peut maintenir l'eau à l'état liquide sur sa surface.
    Le 6 janvier 2015, le Jet Propulsion Laboratory a annoncé que la millième exo-planètes venait d’être découverte par le télescope spatial Kepler de la NASA et que HUIT de celles-ci sont de la taille de la Terre (moins de deux fois sa masse) et orbitent dans la zone habitable.
    Ce qui fait, statistiquement, que 1/100 des étoiles de la Galaxie, soit 4 milliards, auraient une planète de la taille de la Terre !...

    Les étoile de type G V identiques à notre soleil sont appelées des « naines jaunes » et représentent environ 10 % des étoiles de la Voie lactée.
    Le nombre de planètes de la taille de la Terre orbitant dans la « zone habitable » d’une étoile semblable au soleil serait ainsi d’environ 400 millions dans notre Galaxie !...

    Notre soleil est âgé de 4,5 milliards d’années et la vie évoluée a commencé il y a 300 millions d’années.
    La durée de vie de notre étoile est de 10 milliards d’années et sa brillance augmentera d’environ 7 % par milliard d’années, ce qui fait que notre Terre deviendra certainement inhabitable d’ici 1,75 milliards d’années…
    Ainsi, les « naines jaunes » ne peuvent avoir une planète habitable comme la Terre que durant 1/5 ème de leur vie ce qui veut dire qu’environ 100 millions de « naines jaunes » ont une planète qui permet la vie pendant une durée d’environ deux milliards d’années !...

    La question que je me pose est celle-ci : « Combien de planètes comme la Terre, orbitant autour d’un soleil comme le nôtre, ont une civilisation spatiale ?... ».
    Il faut, bien sûr, émettre des hypothèses : une civilisation spatiale a une durée de vie moyenne d’UN million d’années ; ce qui est complètement hypothétique, et même optimiste, quand on considère la vitesse à laquelle nous détruisons notre environnement et le fait que je retiens l’hypothèse qu’une civilisation spatiale se développe à un moment sur chaque planète !...
    Malgré tout, avec une telle durée de vie, franchement optimiste, ce n’est pas 100 millions de planètes qui sont concernées mais deux mille fois moins !... Soit, environ, 50.000 planètes dans notre Galaxie !...

    Voir le commentaire suivant…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, il me semble que c'est toute la civilisation Ummiste qui serait "blonde".
      Le coup de la photocopieuse pour dupliquer des clés, je l'avais déjà entendu...

      Supprimer
  2. SUITE
    Autre question : « Quelles sont les civilisations extraterrestres qui ressemblent aux Terriens ?... ».
    Sachant que les dinosaures ont bien failli devenir intelligent (il y avait une espèce à gros cerveau), on peut estimer qu’il n’y a pas plus d’UNE civilisation extraterrestre sur CENT qui ressemble au Terriens !...
    Et on arrive à 500 civilisations de type humaines, et spatiales, dans la Voie Lactée !...
    Cela représente, en fait UNE CIVILISATION SPATIALE HUMAINE PAR MILLIARD d’ETOILES !...
    Et c’est même franchement optimiste…

    Sachant que le satellite Hipparcos a dénombré 2,5 millions d’étoiles dans un rayon de 500 années-lumière, il va falloir aller loin pour trouver une civilisation du type UMMO !...
    En fait, la conclusion de tout cela est qu’il n’y a pas, statistiquement, avec les connaissances astronomiques actuelles, de civilisation spatiale de type humaine à moins de 3000 années-lumière de notre soleil !...

    Bien sûr, ce n’est qu’un calcul statistique très grossier.
    Il demandera à être affiné avec une meilleure connaissance avec les prochaines connaissances astronomiques et les études sur les conditions de l’apparition de la vie dans l’Univers.
    En attendant, si nous avons quelques dizaines de civilisations galactiques humaines qui nous rendent visite ce serait déjà pas mal !...
    Car, que savons-nous des problèmes techniques du voyage galactique ?...

    Aussi, il faut bien admettre que les lettres ummites ne sont qu’un vaste canular, car entre une distance de 14 années-lumière et 3000 années-lumière, pour l’éloignement de la planète des Ummo, ce n’est quand même pas la même chose !...
    Mais, il y a un petit problème et c’est celui-là :
    http://euroclippers.typepad.fr/exopolitique/2007/11/un-vaisseau-gal.html
    Un gigantesque vaisseau spatial, avec le signe UMMO, a été observé en juillet 1985 au-dessus de l’Espagne par l’ensemble de l’équipage d’un B727 qui faisait la ligne Barcelone-Madrid !...
    C’est impossible de nier que « l’affaire UMMO » est, dans son intégralité, un canular !... Cette observation la valide même d’une façon impensable !...
    Alors qu’en conclure ?...

    Eh bien, la seule hypothèse qui tient la route est que « l’affaire UMMO » est un CANULAR GALACTIQUE !...
    C’est à nous d’apprendre à rester critiques et à évaluer ce qui est réaliste dans ces textes...
    Pour ma part, j’ai surtout retenu la CRITIQUE DE NOTRE RÉSEAU SOCIAL !...
    Mais c’est une autre histoire…
    Mais, pour poursuivre dans le canular et le gag, je signe d’un de mes pseudos disponible sur « FesseBook » !...

    Karlson UMMO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un canular... galactique !
      Il n'y a pas d'autre explication.
      Mais pour quelle raison les Kameulfs, par exemple aurait monté cette gigantesque blague à l'adresse des "impertinents" de la "Baleine joyeuse" ?

      Et puis "Ami-râle", rajoutez à vos calculs qu'une planète qui accueille "la VIE", outre toutes les qualités qu'elle doit avoir pour être assez chaude mais pas trop, avoir de l'eau, etc. doit aussi et avant tout être issue d'une étoile de deuxième génération.
      J'entends par là que tous les éléments chimiques autres de l'hydrogène qui constitue notre Terre, ont été forgés par la fusion nucléaire d'étoile assez massives et ultra-chaude avant que d'exploser à en disperser les dits éléments dans l'espace, en sa fin de vie.

      Et que je rappelle mon post de samedi http://flibustier20260.blogspot.fr/2015/05/le-retour-des-declinistes-ii.html, sans phosphore, pas de vie possible su terre.
      Et nous n'en avons plus que pour 340 ans : Après, extinction de toutes les espèces !

      340 ans, à l'échelle du cosmos...
      Bon, aucun de vos "gagueurs" (f)Ummiste n'en cause encore, me semble-t-il.

      Si c'est un gag, c'est un gag qui joue uniquement sur nos phobies du moment et surfe dessus, ce qui est assez facile.
      Or, foutre tout le phosphore disponible au fond des océans, quitte à tuer toute forme de vie sur la planète Terre d'ici quelques mois, ce n'est pas encore une "phobie" de nos "scienteux-écoloss" (au contraire, même) !
      Et justement, pas un mot de Oaxiboo-boo-bout, le soi-disant (f)Ummiste- twister...

      Vraiment symptomatique, non ?

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube