Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mercredi 2 décembre 2015

Les faillites « soces »

Elles sont nombreuses, en commençant par « l’État d'urgence » !
 
C’est magnifique l’idée « socialiste », cet ennemie des « riches » et de leur finance, rendu incapable de protéger l’épargne et les droits de ses citoyens en ne séparant pas les métiers de la banque, et cet amour incommensurable pour les « sans dents », leur égale liberté et leur fraternité bien sentie et bien comprise.
 
Lutte contre le chômage ? Ils aiment tellement les « pôvres & précaires » qu’ils en fabriquent 1.500 par jour calendaire, c’est-à-dire même le dimanche.
Et ce n’est pas faute de les autoriser à bosser même le « jour du Seigneur »…
Lutte contre les déséquilibres des comptes de la nation ? Toutes les raisons sont bonnes pour accélérer les rentes à payer sous forme d’intérêt à l’ennemie sans visage de la finance…
Et quand ça ne suffit pas, on accélère le processus à la moindre occasion : 15.000 postes de fonctionnaires en création, là où il ne devait pas y en avoir un seul sur toute la mandature quinquennale…
Et ce n’est pas fini, rien que sur le carburant de vos bagnoles, il y aura 6 milliards d’impôt de plus à acquitter en 2017, après les saignées des années précédentes qui n’ont en rien amélioré le sort de la finance « pue-blique », ni la qualité des services de même nature.
Et je ne vous parle pas des « droits à polluer » que sont les futures taxes-carbones venant s’ajouter à celles, nombreuses, des péages en augmentation et autres « taxes sur les déchets »…
 
Vous avez aimé les efforts « sécuritaires » visant à vous protéger des dangers qui menacent la vie de vos chérubins ?
On tue toujours plus sur les routes, on parvient même à encrasser vos délicates alvéoles pulmonaires à raison de plus 30 % d’ici 2020 et on parvient à vous faire vivre dans la terreur : Terreur agressive et létale dans les rues, terreur climatique, terreur aviaire et sanitaire, terreur des sommets internationaux mobilisant les doses d’antidote contre les attaques chimiques, mais pas pour vous, pour les visiteurs du Bourget, rassurez-vous !
Ils repartiront « intacts » et en bonne santé après avoir goûté les saveurs de nos terroirs et domaines maritimes mitonnés par « nos chefs » toqués, à vos dépends puisque c’est vous qui payez…
Intacts et ils se réuniront demain au Maroc pour la COP suivante, l’année prochaine avec toujours leurs mêmes « différends » insolubles.
En attendant, même le pape « François Ier » leur aura expliqué que nous allons tous « au suicide » !
Comme en écho avec tous les autres « apocalyptiques » de la planète : C’est la mode.
 
En attendant, en « Gauloisie des Libertés », ils ont eu le culot de prévenir que le pays des droits de l’homme les violerait avec délices au moins 90 jours, peut-être même renouvelables !
Déjà 2.000 perquisitions administratives, plus de 200 interpellations administratives et garde-à-vue et près de 300 assignations à résidence administrative.
Les juges des libertés ? Aux abonnés absents dans « l’état d’urgence » !
Chapeau pour un « pouvoir soce », armé intellectuellement pour la défense des veuves et des orphelins, des citoyens et autres prolos : Jaurès doit faire des loopings dans son cercueil sis au Panthéon dédié « aux grands hommes, la patrie reconnaissante » !
Moi, j’adore…
 
Depuis les attentats du 13 novembre dernier, qui peut-être contre ces mesures iniques ?
Même pas moi-même, ni encore moins mon « double-quintal », coincé par l’urgence d’une guerre qu’une poignée de barbus nous impose.
Et quantité de cas de perquisitions musclées et le nombre d’assignations à domicile en inflation ont semé le doute sur de possibles risques de dérives. À l’instar de la fillette de 6 ans blessée lors d’une perquisition de la police – qui s’était trompée de porte et avait fouillé le mauvais appartement – ou encore de ce Daoud, un jeune malvoyant de 21 ans qui, selon « Beur FM », aurait été perquisitionné et assigné à résidence après avoir été dénoncé par sa voisine une « BBR » bien de chez nous, inquiète de ce que pouvait cacher le fait que le jeune homme ait… rasé sa barbe.
Désarmant d’hilarité !
 
Mais aussi des maraîchers-bio perquisitionnés, des militants écologistes assignés à résidence ou une vingtaine de policiers qui débarquent, par erreur, dans l’appartement d’une famille en Seine-Saint-Denis… Les cas de dérives et d’abus engendrés par le prolongement de l’état d’urgence, votée par l’Assemblée le 19 novembre, fleurissent dans la presse depuis plusieurs jours.
« On assiste clairement à une instrumentalisation de l’état d’urgence ! », dénonce « Noël Sa-mère » que je ne porte pourtant pas particulièrement dans mon cœur. Comme cinq autres de ses collègues députés, l’écologiste n’a pas voté pour la prolongation de ce régime spécial, le social-traite, adopté par le Parlement moins d’une semaine après les attentats de Paris.
Si l’élu assure qu’il était favorable à une durée réduite de douze jours, il déplore désormais que la « justice soit reléguée au second plan ».
Eh oui, l’un des pouvoirs régaliens d’un État de droit, la justice égale pour tous, est piétiné avec ravissement par une administration qui a toujours été aveugle et parfois totalement stupide.
 
C’est « La Quadrature du Net » (QDN), association particulièrement active lors du vote de la loi sur le renseignement, qui a mis en place un « observatoire » de l’état d’urgence.
Dénonçant un « climat de surenchère sécuritaire », la QDN appelle notamment à la création d’une enquête parlementaire « en charge de conduire une investigation ouverte et transparente sur les attentats et sur les lois relatives à la lutte contre le terrorisme et au renseignement qui ont été votées ces 3 dernières années ».
Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Depuis le 20 novembre, 300 assignations à résidence ont été prononcées, 2.000 perquisitions administratives ont été menées pour seulement 318 armes saisies, annonçait samedi le ministre de l’Intérieur en déplacement à Strasbourg. Une suractivité sans doute bienvenue, même si c’est avec beaucoup de retard…
 
« François III » lui-même a tenté de rassurer les écologistes, après la série d’assignations à résidence de militants pro-environnementaux : « Je viens de redonner des instructions pour qu’il n’y ait pas d’assignations à résidence d’activistes liés à la COP », a-t-il déclaré lors d’une rencontre dimanche à l’Élysée avec Greenpeace.
Tu rigoles, là : Les chaussures de la place de la République, elles marchent toutes seules…
« Plus vous proposez des mesures sécuritaires, plus vous êtes applaudis. Les Français risquent de se réveiller avec la gueule de bois », déplore l’écolo.
Et oui, c’est comme ça que toutes les dictatures commencent, au moins depuis la Nuit des Longs Couteaux et quelques autres…
 
Avant, une assignation à résidence pouvait être décidée à l’encontre de toute personne ayant « des activités dangereuses » pour la sécurité de l’État. Mais en vertu de la modification de la loi de 1955 sur l’état d’urgence, « les conditions ont été assouplies. Elle peut désormais être étendue à toute personne dont il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement (seulement « le comportement ») constitue une menace pour la sécurité et l’ordre public », énonce la vice-présidente de l’Union syndicale des magistrats (USM).
« Ce sont des critères très larges », souligne-t-elle.
« L’état d’urgence permet des facilités procédurales. C’est comme un grand filet qu’on lance pour ratisser large. Avec ces nouveaux critères, on est dans le soupçon, le doute et l’intuition » la délation comme aux meilleures heures de l’État-Gaulois, reconnaît un professeur de droit public de fac respectable, spécialiste des questions de sécurité intérieure. « Il est possible que la police s’adresse à des personnes qui ne devraient pas être concernées par les perquisitions et assignations à résidence. Ce qui évidemment est regrettable », admet-il seulement.
Un esprit retord qui exprime déjà une dissidence suspecte sinon coupable… 
 
« Les associations de défense des Droits Humains s'alarment, en nous rapportant les dérives d'une police qui, dans les témoignages qui nous sont remontés, défonce des portes et humilie des gens sous couvert de protéger la population du terrorisme. Or, sur les plus de (2.000) perquisitions menées jusqu'ici, on n'a aucune information ni sur la manière dont les perquisitions ont été ciblées, ni sur celles qui auraient permis de dégager des pistes terroristes sérieuses », déplore un conseiller auprès de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), spécialiste des questions de lutte contre le racisme et l’islamophobie.
« L’état d’urgence, lorsqu'il est décrété par des États, n’est pas un chèque en blanc pour faire ce que l’on veut, parfois au mépris des libertés individuelles. Les enjeux de sécurité ne doivent jamais exonérer les pays de respecter les droits fondamentaux », avertit le chercheur.
Ce qui ne semble pas forcément être toujours le cas actuellement en « Gauloisie magnifique »…
Sans pour autant aller jusque dans les caves des HLM des zones de « non-droit » !
 
Mais à la limite, ce n’est même pas tout ça qui est regrettable en soi : Nécessité fait loi, et j’en conviens.
Non ce qui est immensément dommageable pour mon pays, celui que j’aime tant, et son avenir, c’est qu’il s’agit d’une vaste répétition des événements « de dans 18 mois », avec justement un précédent qu’on n’avait pas vu depuis une décennie (et encore, c’était pour faire face aux émeutes de banlieues, donc sur un territoire réduit, limité).
Car songez bien : Nous sommes de plus en plus nombreux à penser que « Marinella-tchi-tchi » sera élue légitimement au premier tour des présidentielles de 2017.
Exit le duel programmé par « François III » au second tour, à la faveur d’une forte abstention.
Il faut dire aussi que « l’offre électorale » entre lui et « Bling-bling » sera tellement nulle, que les foules se réserveront en un « front républicain » du second tour… qui n’aura pas lieu.
 
La suite est écrite en lettres de sang : Émeutes et attentats dans les rues, manifestations et contre-manifestations, la police reçoit l’ordre de tirer pour séparer les manifestations et se protéger, l’armée celle d’intervenir dans le cadre d’un « état d’urgence » pour épauler les forces de l’ordre, puis un « état de siège » de quelques grandes villes avec couvre-feu nocturne, avant de l’étendre à tout le territoire, y compris « aux îles » ultramarines.
Évidemment, les élections législatives suivantes, la session de rattrapage démocratique et pluraliste, dans ces conditions-là seront suspendues « sine die », tant que le calme n’est pas revenu.
Et il ne reviendra pas avant longtemps après la résurgence de nouvelles « phalanges », milices et comités citoyens de toutes obédiences.
 
Là-dessus, un petit coup d’article 16, avec un Sénat sans pouvoir en session extraordinaire, puisqu’il n’y a plus de député en phase de campagne électorale, dont une partie sous les verrous pour atteinte à la sûreté de l’État et l’autre pour « haute trahison » et/ou « intelligence avec l’étranger », Miss pourra appliquer à la hussarde son programme antédiluvien en toute liberté et finir de mettre à genoux l’économie du pays et ses actions sociales…
 
Si ce n’est pas encore marqué comme ça dans les livres d’Histoire, c’est en cours grâce à ce pouvoir « soce » complétement auto-discrédité, sans envergure que de marier les cochons entre eux, de valider la GPA, d’imaginer la légalisation des « travailleuse sexuelles » au motif de lutter contre la prostitution, l’usage des drogues liposolubles, de développer ses utopies communautaristes du « vivre-ensemble » et ses folies spoliatrices et taxables.
C’est d’ailleurs très drôle : Pour ce faire, il surfe sur toutes les peurs, après l’atomique, l’atmosphère, l’Islam, la terreur, les marées et tsunamis, mais ne voit même pas la peste brune se lever, soutenue par un ras-le-bol populaire qu’il aura bien engraissé.
Chapeau, SVP !

7 commentaires:

  1. Vous nous faites dans la « prophétie apocalyptique » !...
    Enfin… c’est juste à deux ans et c’est malheureusement une évolution très probable de notre démocratie…

    Rien n’est sûr, et cela pourrait être différent.
    Pour ma part, j’envisage une « divulgation » de l’affaire des milliards disparus de la Division Daguet au mois de janvier ou février 2016 pour plusieurs raisons.

    La première est que je dossier est « complet » et que le gouvernement est « coincé » par cette histoire. Deux questions ont été posées en septembre par les députés Dupont-Aignan et Hetzel au ministre des finances, et on attend toujours la réponse.

    La seconde réside dans le fait que le dossier a servi aux pilotes du SNPL à « museler » la direction « d’Air Transe » depuis la mi-octobre, mais aussi le gouvernement et les médias…
    Plus un mot de travers sur les pilotes qui étaient jetés en pâture au public il y a seulement un mois et de demi.

    La troisième est relative aux attentats d’octobre dernier.
    Nous sommes en guerre et la guerre cela coûte cher, très cher…
    Il y a environ 16 à 17 milliards d’euros qui attendent toujours d’être virés à la défense. Parce qu’actuellement c’est quand même un investissement d’avenir !...
    Et les « militareux » risquent de devenir très nerveux si des fonds pour neutraliser Daesh ne sont pas disponibles rapidement et en quantité suffisante.
    Sachant que l’on est aussi engagé dans le Sahel.

    La quatrième est la montée du « Front » qui ne va plus se sentir après les Régionales. La voie est toute tracée pour, effectivement, une élection au premier tour de « Marina-la-Peine » à la présidentielle de 2017 !...
    D’où la tentation de tirer un missile pour déstabiliser encore plus le gouvernement et l’UMPS.

    Et quatre raisons qui s’ajoutent, cela fait vraiment beaucoup.
    Aussi, il me semble souhaitable d’envisager la façon dont pourrait tourner les événements si, d’aventure, le scandale éclatait.

    Tout d’abord la tension monterait immédiatement dans les armées.
    L’ambiance n’est déjà pas très bonne pour différentes raisons.
    Voir l’article « Le moral des troupes reste un « sujet majeur de préoccupation » pour le chef d’état-major des armées » :
    http://www.opex360.com/2015/06/15/le-moral-des-troupes-reste-sujet-majeur-de-preoccupation-pour-le-chef-detat-major-des-armees/

    Compte-tenu du scandale qui se développerait après une Divulgation sur le détournement des « Milliards de la Division daguet », on ne peut pas repousser l’éventualité d’une véritable insurrection dans quelques unités.
    Dans ce cas-là, on peut même craindre des manifestations populaires avec des officiers en tête qui prendraient la direction du « Château ».

    L’ambiance étant tout aussi exécrable dans la police, les policiers se joindraient probablement à la foule en colère.

    L’horreur absolue.

    Pour ce qui doit se passer ensuite, si tout va bien, j’ai commencé un petit essai il y a un an :
    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/conseiller-%C3%A0-lelys%C3%A9e/

    Bien à vous !...

    Haddock

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai lu tous ces liens depuis ma boîte à courriels (qui merde à son tour plus que de raison : sans doute un bug de liaison avec mon serveur gaulois ou un problème de logiciel, à moins que "l'autorité" se remette à intercepter nos dires ! Après tout, nous pouvons apparaître bêtement suspects avec nos dires séditieux prévenant d'un coup de force, pour mieux ...l'éviter) !

      Pour l'heure, nous sommes effectivement dans le "calendrier-primitif" et originel imaginé par "Mythe-errant" (ce qui reste incroyable finalement, alors que je l'ai seulement repris en 2010 comme d'une hypothèse "romanesque", cf. "Opération Juliette-Siéra").
      Si ça se réalise tel quel, je suis vraiment un génie que même moi j'en serai étonné au plus haut point !

      Mais c'est vrai que la situation se complique avec d'une part les "vétérans", d'autre part avec les questions écrites des deux parlementaires et enfin le "musèlement" semble-t-il réussi des "autorités" par les PNT "d'air-Transe" : Ils auraient réussi à retrouver les "clés" de la manœuvre de 1998, que j'en reste encore sur le kul !
      pas si nul que ça, finalement...

      Enfin quoi, on attendait des attentats sur la COP21, ils ont eu lieu avec 15 jours d'avance, torpillant la suite prévue.
      On attendait une grève dure chez "Air-Transe" pendant la COP21, et c'est chez Lufthansa qu'elle a lieu...
      Incroyable non ?
      Pendant ce temps-là, on annonce l'ouverture de lignes nouvelles chez Transavia et ... rien !
      Fabuleux.
      ... à suivre : Coupure technique !

      Supprimer
    2. Suite ...

      Par ailleurs, le ministre "Le-Riant", même élu à la tête du conseil régional de Bretagne, tout le monde et les circonstances l'obligeront à rester ministre quand même...
      Il a su écouter "la biffe" et allonger les budgets malgré "Moscou-vicié", "Pas-saint" et même "McRond".
      Là encore, qui l'eut cru alors que les efforts budgétaires devaient être fournis que sur le format et matériel des armées en début de quinquennat, au profit des "illettrés" de "Les-ducs-natio-anale", des juges et de flics.

      On compte : le grand carénage du CDG, la remise à niveau des Rafale, la modernisation des armes et munitions, y compris nucléaires, soit des rallonges non budgétées de plus de 3,5 milliards...
      Et on ne parle même pas du coup des OPEX qui ont été démultipliées depuis 2012 et se prolongent encore et encore.
      Sans compter deux lois sur l'espionnage et le renseignement sans contrôle, ni du pouvoir politique (exécutif et législatif) ni du pouvoir judiciaire.
      Et maintenant 815 millions pour la sécurité tous azimuts pour ... 318 armes confisquées, plus un état d'urgence qui mettra enfin le pays en coupe réglée sous la botte des préfets et demain des généraux.
      Moi je trouve tout cela vraiment extraordinaire : Les attentats ne pouvaient pas mieux tomber pour faire passer la pilule dans l'opinion publique, qui applaudit à tout rompre jusqu'à faire un bon de popularité inespéré pour "François III" !

      Alors bon, divulgation ou non, ça fera "pschitt", comme en aurait dit "le Chi".
      On vit une telle époque où plus rien ne peut étonner le chaland, depuis que l'on sait que tout le monde espionne tout le monde pour des résultats nuls, y compris entre chancelleries.
      Tous pourris, bon et alors quoi ?
      Ca ne fera que le lit bien bordé de "Marinella-tchi-tchi", une fois de plus !
      Et rien d'autre, vous pensez bien...

      Là-dessus, j'ai bien apprécié de relire votre post : Marrante l'adaptation !
      Bravo.
      Mais l'époque a changé et c'est justement une des réponses aux défis qui se présentent, mitonnées par le "Capitaine de pédalo" qui se la joue en virtuose à éviter toutes les vagues et déferlantes qui passent et menacent encore : Ce gars-là, il a un talent himalayen pour les situations de crises.
      Il n'est vraiment bon que dans le malheur d'autrui, ce qui est incroyable d'autant qu'on ne soupçonnait pas cette corde à son arc !
      Mais tiendra-t-il la distance jusqu'en mai 2017 ?

      A suivre !

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer

    3. @ I-Cube

      Des accords importants ont été signés entre « Air Transe » et les pilotes sur les conditions de développement de Transavia et n’y a eu qu’un petit communiqué de presse.
      Ahurissant !...


      « Le-Riant » est devenu le ministre qui compte !...
      Il sait même être « kon-vainquant »…
      Et puis, il est quand même moins agité que « Valse à 3 temps » !...

      Que cela fasse « Pschitt », je ne sais pas.
      Mais on peut compter sur les « faiseurs d’opinion » pour manipuler le public et raconter n’importe quoi, puis étouffer l’affaire.

      De toute façon, le public change de sujet au bout de 4 à 5 jours.

      En fait, il n’y a que « Colle-Lard » et « Marina-la-Peine » qui pourraient « gueuler » sur le dossier et être entendu.
      Feront-ils quelque chose ?...
      L’enjeu est la Présidentielle 2017, et ils y pensent…

      Logiquement, les « militareux » vont tout faire pour récupérer le pognon en toute discrétion…
      Pas la peine de troubler le « capitaine de pédalo » qui surfe sur les vagues et sait très bien manipuler le public.
      Car, en fait, il n’est rien d’autre qu’un manipulateur « au sang froid », peu capable d’émotions, mais qui sait utiliser les peurs, les craintes, pour attaquer, rassurer, fédérer…
      Un maître de la synthèse et de l’embrouille, tenu par ses rêves « soces » régressifs qui vont faire plonger un peu plus l’économie.

      Quant à la solution proposée, il faudra un ensemble de facteurs difficilement maîtrisables pour y arriver…

      A suivre !...

      Bien à vous

      Haddock

      Supprimer
    4. Vous croyez qu'il a des rêves ?
      A part le kul des dames, et encore, pas toutes (ce qui est un progrès par rapport à "Déesse-Khâ", j'en conviens)

      Je pense que c'est uniquement qu'un apparatchik, qui fait seulement carrière dans la "science-pô" et rien d'autre.
      Et ça lui réussi pas mal, faut-il reconnaître.
      A lui, pas au pays, hélas.

      Oui je pense que tout cela risque de passer inaperçu, ou alors si bien orchestré qu'on n'en parlera plus une semaine plus tard, oublié, effacé.
      Une question de tempo.

      Vous savez, je deviens parano : C'est quand même extraordinaire, avant d'être hospitalisé face à mes "autopsieurs", je laissais un billet avertissant qu'une possible attaque sur la cop21 à l'arme chimique.
      Non seulement, dans la foulée ils décrètent la mobilisation massive des labos de l'armée pour fabriquer et distribuer des doses d'antidote au profit exclusif de la cop du Bourget, mais en plus, une série d'attaques a lieu 10 jours après.
      Juste "pile-poil" pour renforcer les dispositifs sécuritaires - qui seront prolongés sans utilité pratique probante - et du coup faire passer la victoire du FN pour une réaction populaire (dont il faut se méfier, d'où les mesures sécuritaires).
      Un déni politique autistique total...

      Tout cela est bien curieux, finalement.
      Et comme je ne crois plus beaucoup au hasard, en tout cas de moins en moins, j'en deviens parano : Et si tout cela était "construit" ?
      Pour répondre, posez-vous la question classique de toute enquête sérieuse : A qui profite le crime, SVP ?

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  2. J'approuve pleinement l'état d'urgence, la révision de la loi y relative ainsi que le principe d'une adaptation de la Constitution dont il faudra voir le contenu précis.
    La Police, si elle le juge utile, peut venir chez moi, même la nuit, pour procéder à une perquisition. Je lui demande de ne pas tout casser et de me laisser mon ordinateur. J'en ai besoin pour la gestion de mon blog!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et vous croyez que le GIGN, le RAID ou je ne sais quel peloton de la DGSI ou de la section "Alpha" exaucera vos vœux après avoir fait sauter votre porte, vos fenêtres et vitre mobilier, si votre voisine vous dénonce pour "comportement suspect" ?
      On a déjà vu un gars poursuivi pour envoi de "balle de 9mm" à des sommités, dénoncés pas son ex.
      Alors qu'il n'y était évidemment pour rien : Et il y avait un juge des libertés qui a mis plus d'une semaine à le faire sortir du trou !

      Vous êtes décidément un grand rêveur, vraiment dangereux à tous points de vue, finalement.

      Je vais vous dire, je suis bienheureux de ne plus vivre sur le territoire de mon pays, parce que j'ai déjà vu faire le GIGN chez mon cousin "Dumè", (le natio Corsu), suspecté d'avoir abrité Colonna...
      Les gendarmes avaient fait choux-blanc à "sa cave", là où il élevait son vin (celui qu'il ne faut pas secouer trop fort sous peine de refaire les cartes d'état-major de la région), parce qu'ils se sont trompés de chemin.

      En revanche, à l'aube du lendemain, ils n'ont pas hésité à "tout casser" et sans permission des occupants, chez lui, tirant sa gamine et son gamin hors de leur lit, ainsi que son épouse, trainée par terre en chemise de nuit jusque dans l'escalier...
      Lui, il était en slip quand ils l'ont embarqué pour Paris en avion militaire : Il a crevé de froid pendant deux heures en altitude, attaché, ligoté dans un coin avec seulement une vague couverture.
      Tout ça pour être présenté deux jours plus tard à la juge "kon-pétante" qui finalement n'avait rien à lui reprocher qu'une amende pour excès de vitesse, prescrite et restée impayée.

      Le tout juste pour une dénonciation même pas calomnieuse de son voisin, qui en a profité pour lui piquer sa vendage, en tout cas une partie...
      Vous ne savez pas, parce que vous n'avez jamais rien compris de ce qu'est un flic obésisant, pour de vrai, honnête et tout, mais je vous rassure ça peut très vite devenir un enfer...

      Alors, moi aussi, je le dis d'ailleurs, les circonstances imposent l'état d'urgence : On ne comprendrait pas qu'il soit levé demain.
      En revanche et vus les résultats, je ne suis pas bien sûr qu'il faille déjà s'autoriser à le prolonger.

      Parce que soit il n'y a plus d'attentat et les auteurs des précédents auront été abattus ou arrêtés ;
      Soit il y en aura d'autres et alors cela voudra dire que toute cette "agitation" n'a aucun effet tangible sur la sécurité du citoyen lambda que vous êtes et là encore, deux branches : On arrête les frais ou on passe à l'état de siège !
      Devinez quoi ?

      J'espère qu'on n'en arrivera pas là, même pour vous qui n'avez rien à vous reprocher hors votre blog séditieux prompt à virer tout le monde en votant "Marinella-tchi-tchi" !

      Réfléchissez-y, svp : C'est grave de ne pas ouvrir les yeux à notre époque.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube