Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mardi 8 décembre 2015

Et alors … ?

Fiers d’être Gaulois, depuis dimanche ?

Je vous l’avais pourtant bien dit :
 
– En 2002, « Tonton Yoyo » ne pouvait pas être élu … après la piqûre qu’il a eu mis à tout le monde, tous les soirs au JT, pendant 5 ans d’affilée !
 
– En 2007, la « Cruchitude » ne pouvait pas être élue. Mauvais choix des primaires salopées par des « forces extérieures » au parti des « soces ».
C’est « Déesse-Khâ » qui aurait dû y aller, mais la CIA n’en voulait pas.
 
– En 2012, « Bling-bling » non plus ne pouvait pas être réélu, après en avoir mis plein la gueule à tout le monde pendant quatre ans et avec son volte-face de la cinquième année.
Pourtant, « François III » était le candidat le plus improbable. Et puis il a fini par prendre sa mesure…
 
– En mars 2014, le prochain maire de Paris serait une femme avais-je annoncé deux ans avant : Là, ce n’était pas bien difficile à prévoir. Ce qui l’était moins, c’est de savoir laquelle des deux pouliches : La blonde ou la brune ?
Faut se méfier des blondes, elles sont décevantes et les brunes ne comptent pas pour des prunes en dit la chanson…
Pas trop compliqué, une fois encore : Paris fait toujours l’inverse du peuple de « Gauloisie sempiternelle ».
La Gaule voterait massivement en réaction à l’élection de « François III », Paris a donc voté à « gôche » : Logique !
 
– En mai 2014 : Confirmation aux européennes suivantes ! Si le FN avait réussi une première « percée », là, il rafle plus d’un quart des bulletins exprimés.
La marche vers le Palais de l’Élysée pouvait débuter !
C’est l’année où, « principe de précaution-appliqué », je m’exile … en avance !
 
– En mars 2015, les départementales : J’avais dit « une raclée pour les « soces », » elle a bien eu lieu, comme prévu !
Et le FN confirme sa place de leader, même si les institutions républicaines et le mode du scrutin lui « vole » sa victoire dans les urnes.
Pour combien de temps ?
 
– En décembre 2015 : Les régionales ! Même les aveugles ne peuvent plus ne pas constater que j’avais encore raison : Une moitié de la population va à la pêche.
Je ne sais pas quel temps il faisait, mais le soleil d’Austerlitz ne brillait pas sur Londres, je peux en témoigner, même si le vendredi précédent j’ai pu être accueilli par l’astre diurne dans toute sa splendeur et dans cette ville à l’urbanisme si particulier de foisonnement.
J’imagine qu’il en allait de même sur le continent : Le ciel pleurait sans doute  dans la « Patrie des droits de l’Homme ».
 
J’avais dit un « petit tiers » de votes frontistes : Il y est presque.
Un quart pour l’alliance des droites républicaines : Il y est même un peu plus.
Un cinquième pour les « soces », actant leur faillite : Il y est !
Un effondrement de tous les autres : Je me réjouis de la perte des « écololos-pouet-pouet » en plein sommet mondial pour le climat !
Un beau pied de nez historique.
Et rien ou presque pour les autres qui disparaissent du paysage politique : C’est mieux comme ça, on y verra plus clair parmi les utopies résiduelles.
 
Deuxième tour à venir : Bien sûr, les « magouilles » électorales portées à ma connaissance (on est lundi après-midi quand je trace ces lignes sur le clavier), sont d’un classicisme éprouvé : Pas de désistement à « droâte » même pour « faire barrage ».
De toute façon, dans leurs bastions, les « soces » n’en ont pas besoin.
Mais désistement des listes « soces », là où le FN est en tête.
Quoique, quoique… Pas partout, bien sûr : Les indemnités parlementaires valent leur pesant d’ambition, faut pas dékonner non plus avec le grisbi, surtout quand on n’a que ça à se mettre sous la dent !
Et puis c’est aussi une façon de se faire pardonner son aveuglement dogmatique : À force de faire le lit de « Marinella-tchi-tchi », grâce à l’appui inopinée mais prévisible (et ce n’est pas fini) des « barbares-salafistes » (y’en a qui ne sont pas des barbares pour autant), il n’y a rien d’étonnant à ce qu’elle aille s’y coucher, figurez-vous…
 
Résultat, deux régions aux FN dimanche prochain. Au moins. Comme prévu depuis des semaines et des mois.
Trois, c’est plus hasardeux.
Plus ? Plus que douteux…
Mais de toute façon, la bascule du pays est claire.
 
Alors quid ?
Eh bien tout simplement une « offre politique » des plus désuètes, des plus « décalées » qu’on ait jamais vu.
Une bataille de chefs et d’égo qui n’intéresse plus personne entre un « Bling-bling » qui se la joue « homme du recours » alors que c’est un « has-been » qui ne le sait pas, et ses seconds-couteaux qui n’ont décidément pas l’envergue nécessaire – « Fifi-le-déchu » qui ne s’est même pas vu déchoir ; « Jupette » qui se ronge les ongles de peur de ne pas être à la hauteur de la situation – et « François III » qui ne sait que surfer sur le malheur du peuple martyrisé, saigné et appauvri, qu’il maintient sciemment dans toutes les peurs et traumatismes qui passent par-là, franchement, qui pose les bonnes questions ?
 
Et si on se les posait enfin et vraiment, les bonnes questions…!
Le FN monte inexorablement parce qu’il est le seul parti politique à poser des mots sur nos maux, sans pour autant forcément apporter ou proposer les bonnes solutions.
Parce que le programme économique du FN, ce n’est même pas celui de feu l’union de la « gôche », mais bien celui du front populaire !
Mâtiné de « Mein Kampf » : Vous retirez le mot « juif » du texte originel et vous le remplacez par « émigré », et vous avez un copier/coller sidérant de perfection…
Des décennies de retard au regard de l’évolution du monde : On est en plein dans le troisième millénaire, pas dans celui de la fin du second, que diantre !
 
Et de devoir constater que le FN pose simplement des constats.
Des constats qui sont simplement l’expression de la réalité vécue et ressentie par les gens, les citoyens, le peuple. La réalité c’est que le FN ose décrire les réalités gauloises, ces réalités que l’on ne veut pas voir ni savoir ailleurs, ces réalités que l’on préfère enterrer en jetant un voile pudique de politiquement correct mais étouffant.
Et le problème avec la réalité, c’est qu’on peut certes la fantasmer mais qu’à un moment donné elle ne peut plus être niée.
Et parce que personne d’autres dans notre « classe », je devrais dire la « crasse » politique ne veut dire les choses telles qu’elles sont, les « Gaulois » se « foutent » totalement ou presque des propositions du FN comme ils se fichent d’ailleurs de la majorité des propositions, même économiques, des autres partis politiques.
Il vote en partant du principe, pas totalement faux ni dénué de bon sens, que celui qui pose les bons constats finira par appliquer éventuellement les bonnes solutions alors que de toute façon et surtout, celui qui se refuse à faire ces constats est quant à lui sûr et certain d’échouer dans ses actions.
Démarche logique et rationnelle s’il en est !
 
Or, quand vous dites aux « Gaulois » qu’il faut « plus de migrants », ils traduisent inlassablement moins de logement social pour soi, moins de travail pour soi, et plus de délinquance pour soi !
C’est comme ça, même s’il s’agit d’amalgames faciles.
Et pour lutter contre une idéologie, un dogme ou une idée, opposer des armes ou une répression intellectuelle n’est d’aucune utilité sur le long terme.
Pour gagner contre une idée, il faut opposer une autre idée.
Il faut gagner les cœurs et gagner les âmes.
Et là, à « gôche » comme à « droâte », comme à « l’extrême-centre », ils sont tous aussi nuls les uns que les autres.
Pas un seul pour faire bander le neurone ou mouiller la culotte !
C’est comme ça : Nous avions la « droâte la plus kon du monde », nous avons aussi la « gôche la plus nulle du monde ».
La seule qui sait faire une politique de « droâte », économique d’abord, mais aussi sécuritaire en plus qu’on n’imaginait pas que ce fut possible : Même fermer Schengen, « Marina-tchi-tchi » le voulait, ils lui ont fait !
 
Et que fait le gouvernement actuellement avec ses pleins pouvoirs ? L’état d’urgence ? Les perquisitions administratives ? L’embastillement et l’assignation à résidence des barbus à la barbe trop longue qui peut être compréhensible si d’autres éléments que la barbe existent, mais aussi des écologistes ?
Il valide en tout point les idées véhiculées par le FN… !
La grande rigolade que voilà, tellement il valide les « thèmes » de campagne du FN !
Un grand écart un peu compliqué à faire comprendre et à justifier, mais qui explique bien au-delà des maux de nos contemporains de leur défiance vis-à-vis des élections : 50 % d’abstention et dans le tas, un tiers pour « une autre » politique…
 
Aux constats sociaux et aux constats économiques du FN personne n’a rien à opposer !
Vous pouvez le regretter, vous pouvez encore une fois pleurer, chialer ou couiner si vous en avez envie ou si cela peut vous faire plaisir, personne n’oppose rien au programme économique du FN à part des incantations stupides du genre « c’est pas possible », ou ce « serait la catastrophe »… certes, mais encore ?
D’abord, la catastrophe, on y est et depuis des années.
Le « pas possible », on ne saura jamais si on n’essaye pas.
Et comme tout le reste a échoué, alors pourquoi pas ?
 
N’y a t-il pas une catastrophe du chômage ?
Une catastrophe de la désindustrialisation ?
Une catastrophe de l’endettement de l’État et de la dette publique ?
L’euro nous apporte-t-il la joie et le bonheur économique que l’on nous avait vendus ?
L’Europe nous donne-t-elle la paix alors que nous n’avons jamais été autant en guerre ?
La réponse des partis « classiques » c’est de nous dire il faut encore plus d’Europe ! Encore plus de mondialisation ! Encore plus d’euro ! Encore plus de tout ce qui nous a mis ces 30 dernières années dans le mur !
Peut-être faudrait-il changer de disque, puisqu’il est définitivement rayé.
 
De retour d’Angleterre, je reste frappé du niveau des prix à Londres : Une pinte de bière, c’est 3 pounds !
Le moindre bout de viande de poulet en sauce dans une assiette, ou en morceau infâme de vache rassise, c’est 9,95 pounds dans le premier pub venu.
Même le « Fish & chip », du poisson frit où on cherche l’arrête, parce qu’il n’y en a pas, comme si il poussait sur les arbres, prit à la va-vite coûte une blinde.
Un cheese-cake quelconque, c’est 5,50 pounds.
25 pounds pour un repas quelconque, sans vin (hors de prix) ni pain, avec seulement un café.
Mais avec le sourire de la « blondasse » aux cheveux raides en prime.
Sauf que la pound vaut autour 0,70 Euros. Soit un repas modeste pour 35 euros au pays des contrats « zéro-heure » !
Fabuleux… Plus de 3,5 heures de SMIC-brut gaulois !
 
Ah oui, parce que 35 euros, c’est déjà 224 ex-francs Pinay…
Il est loin le temps où je bâfrais comme quatre au RU (Restaurant Universitaire) avec des tickets à 3 balles…
Ils ne sont pas passés à l’Euro, mais ils ont manifestement eu la même inflation, y’a pas à douter.
Alors certes, ils ne passeront pas à l’Euro (leurs biffetons sont nettement plus jolis avec le sourire « à la Joconde » de la reine en sus), mais j’en conclus que l’Euro n’est pour rien à nos malheurs économiques ou financiers.
Les seuls responsables sont ceux que nous avons élus depuis 40 ans !
 
Et il n’y a rien d’étonnant à ce qu’un peu plus de 5 millions d’électeurs, de ceux qui se déplacent, ils veulent les jeter à n’importe quel prix, avec n’importe quelle solution « politique ».
Là est le fond du problème et au lieu de faire leur « mea-culpa », les « déculottés », au lieu de faire la démarche et l’effort d’écouter, ils en restent encore à « donner des leçons » de républicanisme dans le « #Je suis Charlie » en se drapant de tricolore.
Quel autisme collectif !

14 commentaires:

  1. J'applaudis BRUYAMMENT en lisant cet article. Mieux, j'y ajoute des frappements de pied EN CADENCE! Histoire de bien marquer mon adhésion globale ... Je passe sur un ou deux points de différence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien d'étonnant quand on ne dit, et répète, que des réalités depuis si longtemps...

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  2. Non !...
    Vraiment pas fier !...

    L’effondrement de notre démocratie est en cours…

    J’en ai fait un billet sur « Alerte éthique » :
    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2015/12/r%C3%A9gionales-2015-vers-leffondrement-de-notre-totalitarisme-mafieux-i.html

    Bien à vous !..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal le rappel des faits et solutions.

      On y reviendra.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
    2. Je sais que je radote…

      Mais il faut bien quelqu’un pour rappeler l’essentiel !...
      Un essentiel soigneusement caché aux « Gaulois » depuis tant d’années…

      C’est un peu, d’ailleurs, le « nœud gordien » du malaise de notre société.
      Et c’est tellement effroyable que l’Omerta est générale…

      Bien à vous !...

      Supprimer
  3. Je sais bien.
    Et il n'est pas inutile de "remettre la piqûre" aux insolents, aux autistes et aux trisomiques.

    Le problème, c'est que ça fait le même effet qu'une piqûre dans une jambe de bois Hélas, tout le monde s'en fout alors qu'il y a de quoi rouvrir le bagne de Cayenne.
    Ou celui des Caldoches (les pôvres !)

    Bien à vous !

    I-Cube

    RépondreSupprimer
  4. Tout le monde s’en fout, et tout le monde se tait…
    Epouvantable…

    Nous prenons le chemin d’un totalitarisme de type « national-socialiste » et il n’est pas certain que les francs-maçons américains et la CIA admettent de voir s’installer un tel régime au cœur de l’Europe.

    On sait de quoi ils sont capables.
    Il suffit de se rappeler la très bizarre affaire du « groupe de pression à caractère terroriste AZF » qui a posé des bombes sous des voies ferrées au début 2014.
    C’était une très grave déstabilisation de l’Etat.

    Si cela devait se reproduire, ils ont tous les moyens pour "s’amuser" avec nos services, comme ils l’ont fait il y a 11 ans.

    Bien à vous !...

    Haddock

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce en quoi, dès qu'ils se mêlent de quelque chose chez autrui, alliés ou ennemis, ils "merdent total".
      Jusqu'à espionner "Mère-Qu'elle" et tous nos ministres : Ils sont incoryables de puérilité.

      Mais parfois, il faut dire qu'ils font les choses très correctement : C'est après que la situation leur échappe.
      Même quand ils mettent les moyens, telles toutes les guerres qu'ils ont conduites depuis 1946.
      La seule chose qu'ils ont réussi brillamment, c'est la chute du mur de Berlin, sans un coup de feu !
      Là bravo, sauf qu'ils n'y étaient absolument pour rien et qu'il leur a fallu inventer un nouveau, des nouveaux Satan !
      Incroyable, non ?

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
    2. Heureusement qu’ils étaient là pour faire face aux soviétiques pendant la guerre froide. C’est la supériorité américaine qui a obligé l’URSS à une course à l’armement qui a été fatale à leur économie dirigiste.

      Ils ont montré leur savoir-faire dans la 1ère guerre d’Irak et c’est encore eux qui sont intervenus dans l’ex-Yougoslavie, à notre place !...

      Par contre, pour la seconde guerre du Golfe ils ont quand même fait fort en créant des armes de destruction massive pour intervenir en Irak. Mais il faut savoir que Saddam était un danger pour tout le Proche et le Moyen-Orient.

      Alors un commando de cinq ou six personnes ce n’est vraiment rien face au risque de constitue la montée d’un parti d’extrême droite dans notre pays avec une probabilité élevée de prise de pouvoir par « Marina-la-peine » en 2017.
      Surtout que c’est facile de se cacher derrière un plastron : des officiers révoltés Gaulois par exemple !...

      Par contre, ce ne serait pas facile à gérer…

      Bien à vous !...

      Supprimer
    3. Vous oubliez de dire leur participation, décisive, aux combats de la première guerre mondiale, et surtout de la seconde et sur deux théâtres d'opération à la fois, situés aux antipodes l'un de l'autre.
      Là, je n'oublie pas ce qu'on leur doit tous !

      Bon, la guerre de Corée et celle de Cochinchine, ce n'était plus ça déjà.
      Quant à celle d'Afghanistan, d'Irak et l'actuelle... passons !
      Mais il reste vrai que sans leur aviation en ex-Yougoslavie, on y serait encore. Etait-ce d'ailleurs notre guerre, au juste ?

      Pour le FN, attendons donc le dépouillement du second tour : Le scénario est connu d'avance : La participation peut faire reculer le FN !
      J'y reviens demain et sans doute mardi prochain.
      Même si l'échéance de 2017 me fait trembler, car tout dépendra des primaires 2016 : Là, nous serons fixés...

      Quant aux "officiers révoltés", figurez-vous qu'ils auraient déjà dû faire entendre leurs voix et leurs exigences : Là, ils obtiennent encore que ce qu'ils veulent, mais sous la pression des événements, pas sur le problème des principes et de leur "révolte".
      Conséquence, plus le temps passe, plus ils deviennent "non-crédible", voire au contraire dangereux pour une opinion publique sciemment laissée dans le silence des "maladies honteuses".
      Bref, une omerta qui ressort d'un processus mafieux, au moins tout autant que ce que vous dénoncez par ailleurs.
      Bien "tous complices", finalement.
      Écœurant !

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
    4. Je n’ai pas oublié.
      C’est même le principal.
      S’il n’y avait pas eu cette puissance industrielle, cette culture de la liberté, ce courage, cette multitudes de sacrifices, que serait devenu le monde ?...

      Et ce n’est pas fini.
      Les périls existent toujours.
      Ils ont pris une nouvelle forme et je doute que les Américains laissent se construire un nouveau totalitarisme en Europe.
      Mais, par contre, quels pourraient être leurs types d’action ?...

      La guerre du Vietnam a été une catastrophe, celles actuelles de Syrie et d’Irak, d’Afghanistan, sont loin d’être terminées et focalisent les ressentiments de ces populations.
      Ils n’ont manifestement pas le « savoir-faire » !...
      L’avons-nous ?...

      Ces Régionales ont déjà un goût « d’Apocalypse Now » !...
      La classe politique est tellement discréditée que l’on se demande s’il est encore possible de s’en sortir par le haut.
      Quels moyens utiliser pour redresser la situation ?...
      J’ai essayé, en vain…

      L’article 40 du code de procédure pénale s’applique à tous les fonctionnaires et en particulier aux militaires.
      Ils se réfugient tous, depuis des décennies, derrière la maxime « On ne fait pas de politique !...» jusqu’à devenir complice de ces détournement de fonds.
      Ils tuent la démocratie par leur manque de jugement, de courage politique.
      Que la base ne bouge pas, j’en conviens, mais ce n’est pas tolérable de la part des « étoilés » !...
      Ils sont plongés dans « l’omerta mafieuse ».
      Comme les autres, finalement…
      Oui… écœurant…

      Quand je parle de militaires révoltés, c’est juste d’un petit groupe d’inconnus qui se sont distingués il y a 11 ans sous le nom « d’AZF » en provoquant une réelle panique au plus haut niveau de l’Etat.
      Et là, on a deux possibilités : ils sont de chez nous, ou ils sont d’ailleurs !...
      Et, d’après moi, ils sont toujours une menace.

      Le plus stupéfiant est que cet épisode d’une extrême gravité n’a même pas obligé les pouvoirs publics à sécuriser nos lignes de TGV et de TER.
      Bien sûr, installer des caméras en visible et infra-rouge le long de nos lignes TGV coûterait cher, mais un déraillement peut avoir de telles conséquences qu’un gouvernement soucieux de la sécurité des citoyens aurait dû depuis longtemps investir dans un tel système de protection.
      C’est la première des fonctions régaliennes de l’Etat : la protection des biens et des personnes !...

      Le déraillement du TGV près de Strasbourg le lendemain des attentats est de mauvais augure.
      C’est apparemment une faute de pilotage.
      De toute façon si c’était autre chose, nous n’en saurions rien…

      Bien à vous !...

      Supprimer
    5. C'est la différence d'avec il y a 11 ans...
      Il y a 11 ans, la presse nous avait informés, avec retard, mais l'avait fait.
      Idem pour l'épisode des balles de 9mm reçues par plus d'une dizaine de "personnalités" de tous bords politiques avec lettre de menace, exactement selon la même logorrhée revendicative qu'en 2004.

      Reste qu'aujourd'hui, la nature des menaces ont changé : On tue d'abord on revendique ensuite, alors qu'hier on revendiquait et on menaçait, mais sans vraiment mettre en danger qui que ce soit, finalement...
      Aujourd'hui, on peut siffler "François III" qui descend les Champs Elysées un 14 juillet : On passe quelques heures au poste et personne n'en dit rien dans la presse ; hier tout le monde savait qu'un malade se baladait avec un 22LR quand "le Chi" paradait...
      Un 22LR, même pas une arme de guerre, je vous laisse commenter.

      Les menaces sont globales et les réponses mal ajustées : C'est une "guerre" qui n'aura ni vainqueur ni vaincu, qui va durer si longtemps que tout le monde en sera victime et qu'il faut apprendre à vivre avec.

      Mais je me réjouis : Pas d'attentat sur la COP21 (je touche du bois), comme prévisible (et indiqué pour ma part), c'est que justement on apprend à vivre avec et à les déjouer.
      Maintenant, c'est la Suisse qui s'alarme, la Belgique qui s'inquiète, l'UK également mais sans le dire, et les USA qui se sentent menacés : Menace-globale, parce que Russie et orient le sont également.

      C'est peut-être ce qui va nous amener une paix globale, après tout, si l'ennemi est commun, plus aucune raison de se menacer réciproquement, comme en 2004 !
      Qu'en pensez-vous ?

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
    6. Ce que j’en pense ?...
      C’est qu’il y a une multitude de problèmes à résoudre !...
      Et que je vais me limiter à ceux qui me semblent le plus urgent :

      1/ L’instauration d’une réelle démocratie avec les sénateurs tirés au sort par les citoyens.

      Cela devrait être la résultante d’une « Divulgation » des scandales de la guerre du Golfe de 1991 : la faillite du système devient évidente et « François III » n’a pas d’autre choix que de changer les "règles du jeu".
      Cette « Divulgation » est naturelle, c’est-à-dire provoquée par le « Front », ou bien forcée, c’est-à-dire faite sous contrainte par « AZF » ou une autre méthode assez semblable.
      Compte-tenu de la soumission de notre « presse aux ordres », je penche plutôt sur l’hypothèse de la contrainte.
      Le changement se fait de lui-même en suivant quelques conseils déjà disponibles sur le web (ou d’une autre façon) :
      http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/conseiller-%C3%A0-lelys%C3%A9e/

      2/ Au point de vue sécurité sur le territoire.

      La fréquentation des restaurants a chutée de 40% à 70 % à Paris. La situation durera et même empirera si de nouveaux attentats ont lieu. A un moment beaucoup de monde réalisera qu’il vaut mieux êtes armé soi-même pour se sentir en sécurité.
      Je me suis déjà exprimé là-dessus :
      http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2015/11/terrorisme-de-la-n%C3%A9cessit%C3%A9-darmer-les-citoyens.html

      3/ C’est une guerre qui durera des décennies et sera beaucoup plus longue que celle contre les Nazis.

      C’est une guerre de religion qui attirera une multitude de cinglés, de déçus de la vie, de laissés-pour-compte. Ce sera long, dur, difficile, même si on liquide le « calife » qui est chef de l’Etat islamique. Nous n’aurons pas d’autre choix que de gagner cette guerre si nous voulons rester libres.

      4/ Il sera nécessaire de créer de puissants moyens de formation humaine des jeunes.

      Je me suis tellement exprimé là-dessus que je mets juste un lien :
      http://euroclippers.typepad.fr/

      Nous arriverons, effectivement, à une paix globale car il faudra rassembler tous les pays civilisés pour neutraliser la menace des fanatiques musulmans.
      C’est de faire quelque chose en commun qui permet de rassembler les peuples.

      L’étape suivant sera la création d’un programme planétaire pour neutraliser les astéroïdes géo-croiseurs et les comètes qui menacent la Terre.
      Là, on en aura pour un siècle !...

      Je n’aborde pas l’épuisement des richesses de la planète et la nécessité de faire une économie et une finance au service des citoyens et pas l’inverse !...
      Il y a tant à dire !...

      Bien à vous et bon week-end !...

      Haddock

      Supprimer
  5. @ "L'Ami-râle".

    Pourquoi pas ?
    Au moins, c'est une vision à long terme, ce qui manque manifestement à quelques-uns, fort nombreux, "sachants".
    Ce que j'appelle pour les qualifier de "l'autisme-appliqué" et/ou de la "trisomie-politique".

    A suivre et bien à vous !

    I-Cube

    RépondreSupprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube