Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

jeudi 18 décembre 2014

Manipulations…

Ces « idiots utiles » que nous sommes…
 
Depuis quelques mois, je reçois la presse étrangère (de préférence francophone, n’est-ce pas…) et je scrute les « news » (francophones… bien sûr !) sur quelques sites étrangers. 
 
Et je reste attristé qu’on puisse encore dire des âneries sur des sujets qui ne supportent même le tamis des faits ici et là et encore ailleurs.
Par exemple cette « information » selon laquelle l’agence Reuter – bien informée par un « câble » en provenance de la CIA, photos et démonstrations à l’appui – qui affirme que le MH 17 a été abattu par un MIG 29 Ukrainien en juillet dernier.
Conclusion : Tout le reste n’est que manipulation des américains (ces sales impérialistes honnis des « masses démocratiques et populaires » d’antan), puisqu’ils ne veulent pas diffuser leurs vraies « photos-satellitaires » du moment crucial…
C’est dire s’ils sont des tricheurs et des menteurs manipulateurs… 
 
Or, rien qu’à la vue du schéma du vol détruit… en vol, il y a erreur.
Et personne ne relève la grossièreté du procédé.
Tant que ça buzz, c’est du bon, c’est de la manipulation, vous affirme-t-on à juste titre !
Quant aux photos, ce ne sont que des montages trop grossiers pour être évidemment convaincants.
D’autant que j’avais déjà vu ces images produites par la presse italienne quelques semaines avant, mais annonçant sur un tout autre ton, de ce que j’ai pu en comprendre, qu’il s’agissait là d’une énième tentative de manipulation des autorités russes, qui en ont fait leur choux gras jusque sur les ondes télévisuelles à eux et qu’elles émanaient en réalité des services soviétiques russes…
Qui manipule qui au juste avec de tels fantasmes ? 
 
Ça ne fait rien : Une moitié au moins du monde ne veut entendre qu’une seule version – preuves à l’appui – pendant que l’autre moitié s’en fout, faute de preuves … probantes et le mal est fait !
La manipulation repose là sur des prérequis inconscients de toute une (ou plusieurs) génération, tellement endoctrinée à avoir abandonné tout esprit critique qu’elle réagit instantanément à quelques stimuli, tels le chien de Pavlov.
Un long apprentissage peut-être, mais comme la bicyclette, qui ne s’oublie jamais. 
 
Et une génération « décervelée » forme ainsi la génération suivante d’écervelés. C’est typique de notre institution de « Les-ducs-natio-anales », où je pleurais presque de voir ces ex-soixantuitards défiler et battre la pavé sous la pluie d’hiver encore l’année dernière pour défendre les maigres acquis des restes de leurs dogmes en faillite…
Ils n’auront jamais appris à quiconque à écrire, lire et compter correctement (je sais, je suis un enfant de « l’ékole-pue-blique » et tout ce que je sais, je le sais d’ailleurs ou de par mes propres recherches), mais ils pleuraient et pleurent encore de ne pas être « reconnus » à la valeur qu’ils estiment être la leur dans leurs maigres retraites (à cette époque-là).
Ça fait mal les constats d’échec.
Ce sont les mêmes qui persistent encore à nous faire prendre des vessies pour des lanternes, comme par réflexe pavlovien.
Les effets des manipulations passées, ce que j’appelle parfois « l’autisme-politique », ou nomme encore « la trisomie-appliquée », jusqu’au plus hautes des sphères de « sachants » les plus brillants… 
 
D’un autre côté, je m’insurge contre le « silence » quasi-religieux de notre « presse aux ordres » à plusieurs reprises, qui ne relaye pas les émeutes sanglantes en Grèce, la grève générale italienne, celle qui a paralysé la Belgique, les échauffourées en Espagne (qui essayent de refaire vivre les « indignés ») et jusqu’à Hong-Kong, assurant à peine le « service minimum », hors les 30 taxis parisiens qui ont bloqué tout-Paris l’autre jour … sur la seule place Vauban : Là, vous en avez eu des pleines pages tout un week-end.
Tout autant du bug informatique du contrôle aérien « privatisé » (quelle horrible destinée pour un « service-publique » au public » !) au-dessus de London qui a mis le boxon dans le ciel de sa très gracieuse majesté et de ses sujets…
Pour quelques dizaines de vols détournés et quelques autres « annulés » ou retardés.
Ils ont déjà oublié que le « service-pue-blique » a tué plus qu’à son tour à Brétigny-sur-Orge, en plus fort que les déraillements des chemins de fer (privatisés) de Grande-Bretagne… 
 
Ça vous laisse un goût de cendre dans la bouche et amène à se poser des questions qui expliqueraient peut-être l’indifférence, que dis-je, l’apathie, le renoncement ou même le déni des gens de bonne foi qu’on dérangerait dans leur « petit-confort », qui subissent sans s’en rendre compte la manipulation, la propagande et la domination des « élites » auto-proclamées ou « robotisées ».
Il n’est décidément pas possible d’accepter béatement le fait que nos sociétés soient si bêtes et se comporteraient de façon aussi idiote de façon naturelle.
Je n’y crois même pas une seule seconde, pour tout vous dire.
 
Faut-il qu’elles soient manipulées par des intérêts puissants et versés dans l’art de dominer la masse par des techniques éprouvées et redoutablement efficaces, exercées sciemment à leur encontre et à leur détriment ?
Ou dans leur « propre intérêt » bien compris ?
Si oui, cela expliquerait que nous ne sommes pas prêts de changer le monde par nos articles et blogs sur l’Internet, à moins d’être dotés d’un optimisme à toute épreuve.
Est-ce sans espoir ?  
 
Prendre du recul et analyser ces techniques de manipulation et de propagande est passionnant et nécessaire à la compréhension du monde dans lequel on vit malgré nous.
En tous cas çà l’est pour ceux qui pensent qu’ils ont décodé la manip.
À cet effet les témoignages de Yuri Bezmenov sont instructifs, édifiants et fascinants.
Ce russe, ex-KGB, a pu détailler à plusieurs reprises et par le menu la façon dont la cabale domine et manipule la masse pour la désorganiser.
Édifiant et même tellement cynique à la fois !
Pour se faire une idée de son propos, tenu devant une caméra en 1987, donc avant « la chute du mur » (de Berlin) et l’effondrement du bloc communiste sur lui-même, il est en anglais sous-titré… cliquez là :
Yuri Bezmenov est maintenant disparu, après nous avoir éclairés par ses écrits et ses interviews en vidéo sur les techniques utilisées par les élites pour nous manipuler et faire de nous des victimes consentantes.
On peut en trouver d’autres sur « Gogol 3.0 » :
Mais il y a d’autres « perspicaces » ou « veilleurs » qui en disent autant par ailleurs. 
 
Pas très compliqué en fait mais redoutablement efficace, et contre lequel tous nos articles et blogs resteront majoritairement lettre-morte.
La preuve : Même après la « chute du mur », la résilience persiste et pas seulement en Russie comme indiqué ci-avant, mais contre tout autre « ennemie » !
Al Qaïda, Aqmi, Daesch, EI, Corée du nord, tout est bon pour nous faire peur jusqu’à en justifier des « méthodes coercitives » (légales en dira « Marinella-tchi-tchi ») à Guantanamo et ailleurs, voire les « éliminations » chirurgicales et sans procès via des drones de combat…
N’est-ce pas ce qui devrait « choquer » tout être pensant et doué de deux sous d’intelligence que ce droit de vie ou de mort sur n’importe qui (y compris des enfants) de quelques-uns et sans aucun contrôle, comme dans toutes les dictatures ?
Qu’on ne se pose même pas la question dans mon pays qui compte acheter quelques drones avant d’en fabriquer lui-même, sauf dans les états-majors (il reste quand même quelques adultes-responsables dans ce pays…), de savoir si les nôtres seront ou non armés et de qui décide de leur emploi dans les montagnes du Sahel ou d’ailleurs… 
En fait, nos « étoilés » pétochent eux-aussi qu’à l’occasion d’une quelconque bascule du pouvoir politique, on puisse leur demander des comptes sur leurs initiatives et de devoir payer les pots-cassés en lieu et place des irresponsables-politiques…
Il vaut mieux pour eux ouvrir le parapluie avant ! 
 
Vous pouvez aussi en demander son avis à « l’Ami-râle » qui blogue, écrit, communique depuis 1998, oui 1998, une éternité, sur ce qu’il appelle un « crime contre la démocratie » d’un « État-mafieux », totalement pourri qu’il en est paralysé dans toutes ses initiatives qui restent désespérément vides d’effet.
Pourtant les faits sont là, vérifiables à merci et pas seulement dans quelques coupures de presse d’antan ni sur quelques blogs.
– Oui, l’armée de libération du Koweït ne s’est pas battue que pour l’honneur et la gloire de la démocratie-triomphante. C’est une évidence.
– Oui, les troupes et matériels engagés ont été indemnisés, même que les irakiens continuent à rembourser : C’est absolument officiel.
– Oui, toutes les troupes de tous les pays participants, même la « Gauloisie-socialiste » de l’époque « ont touché ».
– Oui, cet argent versé n’a jamais laissé aucune trace dans les comptes du Trésor public où ces sommes étaient attendues.
– Oui, il s’est perdu, détourné en Suisse et ailleurs avant de franchir nos frontières (ce qui aurait laissé des traces).
Les traces sont ailleurs, et c’est même pour cette raison que les fichiers de la banque de compensation européenne, « Clearstream », sont apparues sur le marché de l’information « ouverte » et peu plus tard devant les juges.
Mais comme tout le monde cherchait autre chose, comme ces fichiers ont été dévoyés, pollués, trafiqués à leur tour, non jamais personne ne saura démêler cette affaire-là.
« L’Ami-râle » aussi se heurte à l’indifférence, l’apathie, le renoncement ou même le déni des gens qui le lisent. 
 
Le combat de David contre Goliath (mais sans lance-pierre), malgré le statut du « lanceur d’alerte-éthique », ou la presque « inutile tâche de rouler ce rocher de Sisyphe pour le voir invariablement retomber, lamentablement sans effet, nous condamnant à être punis avec les autres, qui n’ayant rien compris nous entraînent dans leur majorité dominée » en dira un autre… 
 
La punition est la même, mais plus ressentie et bien plus douloureuse par ceux qui en sont conscients.
Tant et si bien qu’on a tendance à se dire « À quoi bon s’échiner à prêcher pour diffuser une vérité qu’on a comprise, pour la faire partager avec le plus grand nombre possible » d’honnêtes-gens, vous, nous.
Ne vaut-il pas mieux laisser ces apathiques si satisfaits d’eux-mêmes et de leur sort d’aveugle, et participer à la pensée dominante par la bien-pensance et le boboïsme ambiant des borgnes, refuge de ceux qui se conforment à la « pensée unique », prise comme « l’opinion générale » voulue par cette élite dominante de ses « lumières aveuglantes » ?
Comment donc s’affranchir, pour « l’honnête-homme », de cette condition d’esclave et d’ignorant, et sortir l’humanité toute entière de cette humiliation acceptée, par l’inconscience de cet état ?
Même Socrate ne savait pas trop… 
 
D’autant mieux qu’il me semble que nous jouons, avec nos blogs et autres écrits, moi le premier, aux « idiots-utiles » chers à Lénine.
En pointant du doigt, à titre gratuit, telle ou telle incohérence significative, nous participons, publiquement, à « nettoyer » ces erreurs laissées ici ou là.
À les « gommer » jusque dans les mémoires.
C’est le « à titre gratuit » qui m’éveille tout d’un coup.
Dans notre monde, rien n’est jamais gratuit, parce que ce n’est pas possible économiquement, financièrement, nous le savons bien.
Tous.
Or, internet est « gratuit » (hors le fournisseur d’accès), le contenu est gratuit.
Et le contenu de nos blogs, c’est nous leurs administrateurs, qui le fournissons gratuitement, sans retour aucun.
C’est même marqué comme ça sur chacun de mes blogs (morts, survivants ou vifs encore) en en-tête et depuis l’origine : Je ne recherche même aucune reconnaissance quelle qu’elle soit à publier, jour après jour, mes humeurs et réflexions, débiles ou non.
Je participe seulement et à ma très, très petite échelle à nourrir le « machin » à titre gratuit : Je me vole moi-même tous les jours ! 
 
Que l’on compte bien : Je nourris les serveurs de mes inepties. Ils les référencent sur les moteurs de recherche. Vous les trouvez et les lisez à la première « requête ». Vous aimez ou n’aimez pas, mais vous « réseautez » ou  les robots le font pour vous. Un « like » ici, un « G+ » là, un commentaire parfois, et se tisse un réseau qui fonctionne tout seul et fait du « trafic ».
Avec le trafic, on ouvre des pages, parfois avec de la pub. La pub est payée par des entreprises qui cherchent à vous vendre quelque chose (et payent pour être « visible »).
Il y a beaucoup de gâchis, naturellement. Mais dans le tas, gros à milliards, ça finance tout le reste.
Ce coût, naturellement, vous le retrouvez dans le produit acheté, sur le Web ou en boutique : Tout le monde paye et l’État ramasse la TVA et quelques billevesées diverses.
 
En bref, je « me » vole en alimentant la bestiole à titre gratuit (d’autant que j’aurai pu faire autre chose de plus lucratif dans le laps de temps consacré à cette activité : Je me vole deux fois… Passons : Je vais parvenir jusqu’à m’écœurer moi-même à ce jeu-là).
Pire, les réseaux ne sont pas écoutés, espionnés pour rien : Les robots savent désormais faire des liens, reconstituer le parcours d’une information, identifier qui la relaye et vers qui… des milliards de fois par minute.
Ainsi on vous « profile » sans aucune difficulté, sans même que vous le sachiez… 
 
Et dans quel but, puisque les yeux de mes compatriotes ne s’ouvrent toujours pas sur les réalités de notre univers commun ?
Au contraire, ils acceptent et sont même volontaires pour devenir un de leurs cobayes en « surfant sur la toile » : Enfin on s’occupe d’eux et de leur « petit-confort » à chaque instant.
Et demain encore mieux…
Être conforter dans « son confort » de manipulé : Dans un large détour, je suis moi-même manipulé à « conforter » mes lecteurs.
Vous !
Quoique je dise, quoique je fasse, quoique j’écrive, les uns pourront dire, « je savais », les autres affirmer « vous pouviez savoir », encore d’autres « nous savons et agissons pour le bien-être général », mais nous serons tous « profilés » et même « encouragés » encore et encore.
C’est la conception ultime de l’intérêt général que nous offre les « robots » à ne jamais rien précipiter, ni décider, mais seulement « compiler », archiver. 
 
« La lumière » m’est venue avant-hier, quand « mon boss » du moment s’est qualifié de « rad-soce ». Que j’en rigole encore.
Non pas « laisser du temps au temps », mais « rien ne se résout utilement dans la précipitation ».
Que je traduis par un : « Il n’existe pas d’urgence à moins de 48 heures ! »
(Sauf les incendies et les inondations… et encore, une fois qu’ils sont là, c’est déjà trop tard !).
Sauf que lui, s’il est plutôt « rad-soce », moi je suis plutôt « radical » et pas « soce » pour deux sous : Les décisions, de toute façon, il faut les prendre un jour ou l’autre et le plus tôt sera le mieux.
Un « rad-impatient » qui n’a pas trop de temps de le perdre, parce que la vie est si brève.
Parce que si on ne le fait pas soi-même, bien souvent ça ne sera jamais fait par autrui ou beucoup trop tard.
L’envers de tout environnement du « wait and see » qui prédomine… 
 
En bref aujourd’hui et pour préciser « ma pensée » émise hier (par courriel) à l’adresse de « l’Ami-râle » qui reste un « pressé » lui aussi, un impatient, vaut-il mieux se taire comme le ferait « le sage » (sujet de bac-philo) ou se savoir « manipulé » pour faire ce que d’autres ne veulent pas faire ?
J’en suis là ce matin, à mes premiers émois devant le « situationnisme-appliqué » : Faire ce que les éléments de la situation veulent que vous fassiez.
C’est comme ça que l’Europe a sombré dans une immonde boucherie entre 1914 et 1918 (vous savez, le « truc » dont ils se sont empressés de fêter le centenaire du début, dans la joie et la bonne humeur… toute honte bue).
Alors à quoi bon ? 
 
Ne vous en faites pas : Le naturel, même chassé à grands coups de pied au kul, il revient au galop, en disait ma grand-mère.
Et j’ai deux alibis : D’abord témoigner pour les générations futures que nous n’étions pas dupes… Au moins quelques-uns.
Ensuite, explorer mes « Mains invisibles », déjà détectées depuis toute antiquité par les mêmes philosophes et qui « guident » les hommes vers leur futur.
Probablement parce qu’elles en viennent, d’ailleurs.
Elles m’ont « éclairé », guidé, au moins un peu (c’est le fil rouge du roman de l’été dernier).
Et puis j’entrevois une « voie », une solution : La « coveillance ».
Mais il faut que j’y réfléchisse encore un peu pour l’exprimer plus clairement.
Ce sera pour « le monde d’après », comme d’une nécessité : Une sorte de « Web 3.0 » ci-dessus à peine évoqué… 
 
Bien à toutes et tous. 
 
I3

8 commentaires:

  1. J’ai repris un témoignage de Bezmenov pour souligner l’incroyable influence qu’a pu avoir le KGB pour la manipulation des élites américaines, et à plus forte raison des élites gauloises, pendant des décennies :
    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2014/12/yuri-bezmenov-manipulation-de-lopinion.html

    Sidérant et épouvantable !...
    D’ailleurs, Gorbachev n’a-t-il pas déclaré dans une boutade que notre pays est le dernier pays communiste avec la Corée du Nord ?…
    Une boutade ?...

    Et nous n’en sommes toujours pas sortis.
    Au contraire : cela s’aggrave !...

    Le rêve communiste de l’Etat providence, qui va de pair avec l’extinction de la Liberté individuelle, est malheureusement une réalité vérifiable chaque jour.
    Il suffit de lire la loi scélérate sur la fraude fiscale de décembre 2013 ou encore le projet de suppression de blog sans aucun contrôle judiciaire pour s’en convaincre.

    Et les Gaulois ne se révoltent toujours pas…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez bien fait de reprendre.
      D'autant que vous avez su "enrichir" : Très bien, même !
      Je recommande votre lien.

      Personnellement, depuis que vous me faites "chialer", j'ai "le neurone" apathique.
      Incapable de "prolonger"...
      Je vous en veux et vous savez le pourquoi !

      Du temps de "Gorbi", il en restait plusieurs : La Corée du Nord, Cuba, la Chine et la Cochinchine, l'Albanie, etc.
      C'est seulement depuis peu qu'il a raison.

      Mes "potes" chinois, ceux de HK ou de Shanghai, quand ils débarquent visiter la tour Eiffel, ils viennent dans un musée du ... "communisme appliqué" :
      "Tu te dis libéral et démocratique, quand 60 % de ton PIB reste contrôlé par l'Etat ? Même en URSS, ils n'ont jamais atteint ce niveau durablement !"

      Et je ne leur parle pas de la première des conséquences, l'endettement (il y en a de plus gros ailleurs) qui se retrouve dans les chiffres du chômage et des exclus (non-comptabilisés, eux).

      Merci à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  2. Un de vos meilleurs billets.
    Une analyse de fond qui explique en partie la situation actuelle.
    Applicable aussi à toute éducation des jeunes, pour le meilleur et pour le pire.
    Et j’ai bien sûr mis un lien sur votre site.

    Il y a aussi l’approche neurologique de la PSYCHOPATHIE qui permet de comprendre comment un totalitarisme s’installe lorsque les plus cinglés et pervers prennent le pouvoir :
    http://euroclippers.typepad.fr/mon_weblog/dlinquance_et_psychopathie/

    J’en reprends une partie : Il y a un terme du psychiatre Albert Schrenk-Notzing (1862-1929) qui définit relativement bien cette pathologie, d’une façon plus précise que l’expression triviale de « sadisme », et c’est ALGOLAGNIE, du grec « αλγος » (douleur), et de « λαγνεια » (plaisir ou luxure), car il fait exactement allusion aux deux centres neurologiques affectés que sont les noyaux internes du système limbique ainsi que ceux du système hypothalamique, qui traitent les émotions, ainsi que la douleur et le plaisir …

    C’est valable pour le bas de la société mais aussi pour certains de ceux qui nous dirigent.
    Certains dirigeants éprouvent une jouissance dans la domination de l’autre.
    On a ainsi des cerveaux cinglés comme celui de « Mythe-Errant » et d’autres mafieux sans scrupule.

    D’où la nécessité absolue de développer des systèmes de contrôle des dirigeants notamment par le développement de contre-pouvoirs.

    La « Coveillance » semble très bien adaptée.
    A condition qu’Internet soit libre !...

    Bien à vous !

    L’Ami-râle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à condition qu'Internet net reste libre.
      C'est pourquoi ils essayent encore et encore de le contrôler par des lois liberticides, au même titre que nous persistons à jouer les "idiots-utiles" en fournissant gratuitement du contenu qui alimente "le trafic" toujours plus...

      Ce n'est pas "le meilleur", ni un des meilleurs billets : Il est même désespérant, ce qui ne correspond pas à ma nature... pas du tout en fait !
      Ma nature reste "festive" mais a besoin de liberté pour s'exprimer : L'une ne va pas sans l'autre.

      En attendant, vous êtes nettement plus "savant" que moi sur les sujets relatifs à la nature humaine.
      Personnellement, je ne fais que constater ses travers seulement dans ses effets.
      L'explication "des choses", je ne peux pas : Je vous laisse faire, vous faites mieux que moi tellement vous êtes "savant" !

      Bonne journée à vous

      Supprimer
    2. L’explication des choses ?...
      On fait ce qu’on peut !...
      Et il y a tant d’autres qui essaient aussi !...
      Il s’agit juste de rechercher et de copier ce qui semble intéressant…

      Pour le dossier du détournement des indemnités de la guerre du Golfe, c’est effectivement, au départ, un combat de « David contre Goliath ».
      Par la suite, j’ai été rejoint par d’autres « David »…
      Et puis, rappelez-vous, c’est David qui a gagné !...
      Mais, dans notre cas, ce seront les petits, les faibles, les humbles, mais aussi les plus tenaces et les plus astucieux qui gagneront !...
      Tout du moins espérons le…

      Pas grand-chose à voir avec le mythe de Sysiphe car, dans le cas qui nous occupe, chaque rocher placé en haut de la montagne y reste, à la vue de tous.
      C’est le miracle d’internet
      Et d’autres arrivent en continu…

      Je ne me sens pas du tout un « Idiot Utile » car je n’apporte aucun soutien à la structure mafieuse.
      J’essaie même de la détruire et d’ouvrir les yeux aux authentiques « idiots-utiles » ; ceux qui étaient les suppôts du communisme en Occident, du temps de Lénine, et à leurs successeurs, et là, il y a du travail…
      Je suis plutôt un ennemi franc et radical de leur système.
      En fait, quelqu’un de vraiment dangereux pour la structure mafieuse si je réussis ce que j’ai entrepris.

      Une réussite que je devrai en priorité à l’existence d’Internet qui permet de répandre l’information, de la sortir du cénacle des dirigeants.
      Le pouvoir n’est rien d’autre que l’information, et les "règles du jeu" changent !...
      Le POUVOIR quitte le niveau pyramidal pour passer au niveau horizontal.

      Une fantastique révolution humaine qui va bouleverser considérablement les "règles du jeu" et sera la principale caractéristique du « monde d’après ».

      L’avenir pourrait bien être, dans le domaine du contrôle des dirigeants, celui de la « coveillance » où les citoyens s’alertent les uns les autres sur Internet au sujet de toute dérive totalitaire d’un dirigeant.
      C’est ce que j’ai fait avec mes sites « Alerte éthique » qui sont, comme tant d’autres me semble-t-il, les prémices d’un système de « Coveillance » qui sera celui du monde de demain.

      Bonne journée à vous !...

      L’Ami-râle

      Supprimer
    3. Un grand optimiste (et c'est ce qui m'a plu chez vous, d'emblée, même si le côté "enragé" peut faire frémir).

      Alors 1/ avec ou sans nous, de toute façon la Vérité triomphe toujours.
      2/ Plus "on" cache les choses, plus la Vérité fait mal, plus son processus devient violent. Là, on ne peut pas dire que ça se fera en douceur.
      3/ A moins d'attendre le décès du dernier "qui savait" : Là, tout le monde s'en foutra.

      Mais vous, comme d'autres, pensons aussi à l'avenir, au fameux "Monde d'après".
      Il se fera lui aussi tout seul et sans nous, presque naturellement.
      Oui, à travers la "coveillance" ou quelque chose d'approchant : Sans doute de façon transverse et plutôt horizontale que verticale.

      Mais c'est éminemment complexe d'en préjuger, parce que ça n'existe pas : Nous sommes entourés d'organisations pyramidales, il n'y a que ça.
      Et quand elles explosent, comme en URSS, c'est pour mieux revenir (avec "Poux-tine" et son prochain "mur de la honte" autour de son pré-carré).

      Jusque-là, il n'y a vraiment que l'Islande qui essaye de faire mieux.
      Je mets de côté les suisses, parce que leur société est encore plus bloquée que la nôtre et fait vivre deux pyramides côte-à-côte pour sembler apaisée : Les citoyens et leur Etat extrêmement léger, et les prédicateurs huguenots qui rassemblent tous les dimanches et diffusent.
      Mais déjà eux-mêmes, ils sont tenus de bas-en-haut, plus que le contraire, par le ouailles.

      Et puis c'est un "petits-village" où tout le monde est susceptible de connaître tout le monde, comme en Islande d'ailleurs.

      Bref, complexe et compliqué ...

      Bien à vous également.

      I-Cube

      Supprimer
  3. Concernant l'actualité étrangère, j'ajouterai que je me demande si ça intéressé quiconque, à part ce qui es idéologique, comme cvonspuer le Tea Party sans expliquer ses origines. Le quotidien Les Échos a préféré, lors de sa dernière refonte, faire une page régionale plutôt qu'international. Et, significatif, il fait un cahier hebdo sur l'économie publique! (Les investissements publics par exemple.)
    Vlad

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop drôle !
      Je ne lis plus les Echos-du-matin, faute de temps...
      Avant, j'achetais le matin et ramenais le soir à la maison pour lire le week-end.
      Maintenant, je ne ramène que des dossiers, le week-end : Et puis y'a pas de vente en kiosque à Portoferraio...
      Quant à la poste-restante au dit lieu ... J'ai eu tant de mal à recevoir ma carte d'électeur de l'étranger du consulat !

      Il faut dire aussi que les nouvelles internationales sont des condensés de tentatives de manipulations de l'opinion, au moins depuis le référendum sur la Crimée, que ce n'est pas facile de démêlé le vrai du faux.
      Enfin si, mais ça n'a aucun intérêt.
      Sache seulement que la crise pétrolière a fait une première victime : La bourse de Doha !!!
      Inattendu mais parfaitement logique.
      En plus on est en plein dans les "4 sorcières" où tout peut arriver sur l'ensemble des marchés.

      Mais de là à faire un cahier hebdo sur l'économie-publique, c'est vraiment trop drôle et bien dans le sens du vent en "Gauloisie".
      L'autre, d'économie, ne serait-elle plus que l'ombre d'elle-même, à la remorque d'un Etat totalitaire qui décide de tout ?
      Et même du reste ?
      Staline n'y était pas totalement parvenu, Kim-Jong Un et "François III", si !
      Magnifique !

      Joyeux Noël quand même, Vladimir !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube