Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

jeudi 21 juillet 2016

Je ne veux pas polémiquer inutilement…


Mais il y a quand même des informations « bizarres »…

« Vous avez dit bizarre ? Comme c’est étrange… »
L’une d’entre elles concerne l’annonce en catimini par préfecture de police de Paris de l’annulation d’évènements estivaux en la « Capitale-de-Gauloisie », faute de « garanties satisfaisantes de sécurité ».
Il s'agit notamment du tournoi de basket Quai 54 sur la pelouse de Reuilly les 23 et 24 juillet, du festival de cinéma de plein air en juillet et août dans les parcs et jardins de Paris et la piétonisation des Champs-Élysées prévue le 7 août.

Ah bon ? On aurait vent de quelques « menaces » en haut lieu ?
« Les dispositifs de sécurisation des différentes manifestations ont fait l'objet d'un examen attentif et ont été, pour nombre d'entre eux, renforcés significativement », notamment pour la 15ème édition de « Paris-sur-la-Plage », qui a débuté ce mercredi, précise la préfecture dans son communiqué.
Il paraît que l’accès aux voies sur berge a été neutralisé « à partir d'obstacles physiques », et les accès laissés libres pour les moyens de secours seront surveillés « physiquement » par des agents de sécurité privée de la ville de Paris, détaille la préfecture.
Armés de missile antichar ou non ?

En raison du « mode opératoire inédit » le 14 juillet à Nice – une attaque au camion-bélier (mais on attend maintenant de barbares « attaques-au-couteau », comme en Israël, Allemagne et même à Londres en décembre dernier…) – des barrières et blocs de béton seront disposés sur certains accès, d'autres seront barrés par des véhicules, avait déjà annoncé lundi la mairie de Paris.
Les forces de l'ordre, renforcées par les militaires du dispositif Sentinelle, « assureront une présence sur les quais, sur les parties en hauteur et le pont », ajoute la préfecture.
Une sécurité renforcée du site de la Villette (19ème) est également mise en place.
Au total, « pour assurer une sécurisation renforcée des grands événements, les forces mobiles et les militaires du dispositif Sentinelle sont déployés sur une quarantaine de sites de la Région Ile-de-France les plus sensibles et susceptibles d'accueillir un large public ».
Bien.

Ouais, mais par ailleurs, les mêmes « autorités » (ou d’autres, peu importe) déclarent péremptoirement que voilà-voilà, absolument aucune menace ne pèse sur les athlètes gaulois participant au JO de Rio…
Diablement renseignés, dites donc…
Et sur Lyon, la « capitale-des-Gaules », à propos ?
Oui parce que j’ai un pote notaire dans le coin qui m’a rapporté que ça « castagnait sévère » (il voulait dire « caillassait ») du côté de Vaulx-en-Velin.
Une patrouille de police aurait été violemment prise à partie par une trentaine d'individus, samedi soir dernier, visés par des projectiles, des pétards agricoles et un cocktail Molotov.
Des faits qui se sont déroulée vers 23 H 15 dans le quartier du Mas du Taureau, quand une patrouille de quatre fonctionnaires, à bord de leur véhicule, suivait des jeunes en scooter qui zigzaguaient sur la chaussée…
« Tu sais quoi, Maître, ça vaut bien les attaques de pompiers à Ajacciu en fin d’année dernière ! 
Eh alors, ils ont fait une descente ou il faut que j’envisage d’y envoyer « mes cousins » pour apprendre « la France » aux mal-élevés de la plèbe de tes quartiers ? »
Mort de rire à l’autre bout du bigophone (c'était de l'humour-Corsu)…
Et puis on a bossé un peu sur le dossier-prétexte du moment.
Une information qui a quasiment disparu des « radars ».

En fait, arrivés dans une petite rue mal éclairée, les policiers locaux ont alors fait face à « une trentaine de personnes masquées ». Un guet-apens, comme dans les zones de la cité napoléonienne.
Les agents ont alors reçu sur leur véhicule toutes sortes de projectiles qui ont rebondi sur le capot du véhicule avant de se briser et s'enflammer sur le bas-côté, a indiqué une porte-parole de la préfecture locale.
Une fliquesse aurait même été légèrement blessée à la tête…
Les meks ce sont tirés du piège comme ils ont pu et se sont repliés dans les locaux du « commissariat de la commune qui a été à son tour caillassée un peu plus tard », en sait-on.
Rien dans les médias nationaux : Ce n’est pas leur tasse de thé.
Ajacciu, si, bien entendu…
Passons !

Mais il y a pire…
Et je l’ai appris par hasard : Je suivais un peu l’actualité locale calvaise sur « RCC » depuis quelques jours et depuis mes locaux vénitiens.
Normal, une partie de « ma nichée » est allée faire un tour sur le quai Landry, histoire d’assister au traditionnel feu d’artifice du 14 juillet tiré depuis le haut des remparts de la Citadelle, comme tous les ans.
Personnellement, je vous recommande celui du 15 août : Il est nettement mieux (et plus cher), même si je n’y serai pas cette année.
Donc, je savais depuis le matin que ce feu d’artifice était annulé à cause du vent : Fort coup de Mistral, force 8, rafales de 9 et « ma nichée » de confirmer que depuis trois jours on ne pouvait même pas approcher de la plage, tellement le sable volait dans tous les sens !
Le Mistral, c’est « un, trois, six, neuf » jours…
Le « pyro-spectacle »  a donc été reporté au lendemain et puis annulé le lendemain en raison de l’attentat de Nice la veille, par simple respect et solidarité pour les victimes ont annoncé les médias-locaux…
Décision du maire, le « cousin-Ange ».
Idem pour le festival « Calvi on the Rocks »... Là, le vent n'y est pour rien.

Eh bé, pas du tout, pas du tout du tout.
Le vent était tombé le 14 au soir et hier, je téléphone à « mon cousin », celui qui a épousé la cousine « Marie-Angèle », la fille du « cousin » issu de germain par alliance du beau-frère de mon grand-père, vous ne pouvez pas connaître, gendarme en retraite de son état, à qui j’annonce que je passerai par-là début août et que ce serait sympa qu’il me dégote quelques langoustes !
« Ayo, « Un-frit », je ne peux plus pêcher depuis le 11 juillet ? »
Ah bon ?
Il est malade ?
Il a touché le loto dans l’ordre ?
Y’a eu un décès dans la famille sans que je ne le sache ?
« Ayo, non pas du tout : Je suis mobilisé ! »
Il veut dire quoi, là, le réserviste-retraité ?
« Que l’on attendait un attentat dans le sud du pays et que les effectifs ont été renforcés… »
Ai-je bien entendu ?

Là, il va falloir que je confirme par d’autres voies, parce que si « l’autorité » sait pour nos athlètes et savaient pour « le sud du pays », toutes les polémiques auxquelles vous assistez depuis la semaine dernière sont totalement déplacées, voire puériles et au plus haut degré du foutage de gueule !
Pour l’heure, pas de polémique inutile : J’en reparlerai qu’après avoir pu confirmer ou infirmer…
À la rentrée.
Enfin… seulement si je peux !

Oui, parce que l’Assemblée nationale a adopté, non seulement le principe du renouvellement de l’état d’urgence pour 6 mois, avec quelques adaptations, mais également dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 juillet, une proposition de loi sur l'indépendance des médias.
Faisant blog, je suis donc concerné, de loin, c’est-à-dire sans la protection de la carte de journaliste.

Le vote de ce texte, approuvé par la gauche et rejeté par la droite, n'est pas une surprise. En revanche, son contenu est moins protecteur pour les sources des journalistes que la version votée lors de la précédente lecture à l'Assemblée nationale.
Suivez bien : Alors que les députés s'apprêtaient à examiner le texte en séance plénière, le gouvernement a déposé un amendement de dernière minute, lundi, élargissant les cas dans lesquels les autorités pourront porter atteinte au secret des sources.
Amendement défendu en séance par la ministre de la « Kul-Kulture » et non pas le ministre de la guerre ou celui de la répression policière, et adopté par les députés dans la soirée.
Le texte indique ainsi qu'il peut être porté atteinte au secret des sources si cette atteinte permet de prévenir ou de réprimer un crime ou certains délits.
Tant mieux après tout.

Mais, l’amendement présenté par le gouvernement a étendu le champ des délits concernés par cette disposition. Initialement, étaient seulement concernés :
– Les délits contre les personnes punies d'au moins sept ans d'emprisonnement.
– Les délits prévus au titre Ier du Code pénal (atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation) punis d'au moins 10 ans d'emprisonnement.
– Les délits prévus au titre IV du Code pénal (terrorisme) punis d'au moins 10 ans d'emprisonnement.
Très bien.

Après le vote de l'amendement, la liste des délits est légèrement différente :
– Les délits contre les personnes punies d'au moins sept ans d'emprisonnement.
– Les délits prévus aux titres Ier ou IV du Code pénal punis d'au moins sept ans d'emprisonnement.
Curieux, comme durcissement, non ?
On grignote par « petits-bouts » la liberté de la presse-subventionnée, et toujours un peu plus…
Mais chut : Ça ne doit pas se savoir, ou alors seulement entre « sachants ».

Cette nouvelle rédaction permet donc de justifier une atteinte aux sources des journalistes dans des cas qui n'étaient pas prévus initialement par la proposition de loi.
Par exemple, la diffusion de fausses informations aux autorités gauloises en vue de servir les intérêts d'une puissance étrangère (art. 411-3 du Code pénal), ou la divulgation d'informations classées « secret-défense » par une personne dépositaire (art. 413-10 du Code pénal)…
Autre délit désormais concerné : La révélation de l'identité d'un agent des services de renseignements (art. 413-13 du code pénal) ou des forces spéciales (art. 413-14).
Que du très bon, finalement…
Sauf que moi avec mes « romans » des « enquêtes de Charlotte », je patauge grave dans ces fameux « secrets-défense » et autres « secrets d’État » !
D’où mon inquiétude personnelle, même si je prends d’infinies précautions…

Les députés « soces » se sont rangés derrière le gouvernement. L’un des parlementaires les plus impliqués pour l'adoption d'une loi protégeant les sources des journalistes, voit même dans cette nouvelle rédaction « un moindre mal par rapport à la très grande avancée que constitue ce texte en comparaison de la loi Dati de 2010 », qui régit actuellement cette question en des termes beaucoup plus flous.
En séance, une écologiste s'est toutefois dite « surprise » et « déçue » du « recul » des élus soces.
Il n’y a eu que les « Républicains-démocrates » pour refuser ce texte liberticide.
Un de plus…

Et puis, finalement je m’en fous : Je suis résident de « Ritalie » où il n’y a pas les mêmes lois applicables.
Et en admettant que les carabiniers viennent me chercher sur « ordonnance de l’autorité administrative » Gauloise dans le cadre de son état d’urgence, ils trouveront le nid vide cet été, vu que je serai introuvable sur mon voilier, perdu quelle que part en Méditerranée.
Et averti, je demanderai l’asile-politique au Prince Albert : Ses sœurs n’ont rien à me refuser !
Faudrait envoyer les bâtiments de « la Royale » et faire blocus.
Mais avouez que c’est un peu fort.
En tout cas assez pour que vous vous posiez quelques questions…

4 commentaires:

  1. Le plus simple, c'est que chacun assume complètement ce qu'il fait et ce qu'il dit et qu'aucun statut particulier ne soit reconnu aux seuls journalistes. Au nom de quel principe certains disposeraient-ils de plus de droits que d'autres? La liberté est un bien commun!

    Je confirme n'avoir, à ce jour, jamais vu, dans aucun support médiatique, l'information "lyonnaise" dont vous parlez. Pourquoi?
    Je constate que des soldats français ont été tués en opération illégale sur un territoire étranger (Lybie) et qu'il ne s'agit nullement d'un accident mais bien d'une action militaire conduite par des gens dont j'ignore s'ils agissaient légalement ou pas. Cette information a fini par être portée à la connaissance du public et les médias, de toute évidence, cherchent à étouffer l'affaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bé oui, pour nos "militareux", même "le boss" l'a reconnu !
      Mais ça existe depuis "Bling-bling", dans le silence des maladies honteuses.
      Parce que "le boss", il a du mal à assumer ses mensonges : on en parlait l'autre fois d'ailleurs...

      Et encore, s'il n'y avait que ça !
      Je vous rappelle avoir fait un post ancien sur la petite-liste toujours dans la poche de votre "capitaine-de-pédalo-à-la-fraise-des-bois" où sont inscrits les noms de toutes "les cibles" d'Etat à abattre par tous moyens, y compris les drones américains quand les nôtres ne sont pas disponibles pour s'aérer les moteurs en Afrique-noire...
      Peine de mort assumée sans aucun procès, n'est-ce pas...

      Alors que là, ça excite un peu le marigot fort de "ses privilèges" (fiscaux, sociaux et littéraires) parce qu'ils aimeraient bien en savoir plus et ferment les yeux sur autre chose.
      A Lyon, certes, mais pas seulement : Quand on saccage des églises en province, ou des cimetières, s'ils ne sont pas juifs ou musulmans, vous ne pouvez le découvrir que dans la rubrique des "chiens écrasés" des presses locales (qui parlent de ce dont les "locaux" parlent, eux).
      Et si ce n'est plus tous les jours, c'est plusieurs fois par semaine tout de même !

      Et, bon public, vous acceptez cette omerta, que vous critiquez par ailleurs quand ça touche à quelques principes que vous pensez "fondamentaux".
      Non, le fondamental, c'est que la situation est grave, sans aucun contrôle ou garde-fou, mais il est plus confortable de ne pas ni le dire, ni le voir, ni l'entendre.
      Tant pis, n'est-ce pas, puisque même vous vous n'exercez plus votre "contrôle-citoyen".
      Hein, du moment que votre femme-de-ménage vient balayer votre pavillon de banlieue, quoi demander de plus ?

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  2. Moi, je ne demande pas mieux que, par exemple, m'investir dans la "Réserve Opérationnelle" mais je constate que, d'un côté, le capitaine de pédalo appelle à l'unité nationale et que, de l'autre, son collaborateur de l'Hôtel Matignon maintien son 49-3 pour faire passer en force un projet de loi qui ne trouve pas de majorité pour l'approuver! ILS PEUVENT DONC ALLER SE FAIRE RHABILLER... L'Union Nationale, ça suppose que l'on cesse d'abord de vouloir écraser ceux que l'on appelle à l'aide!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne rêvez pas, de toute façon, ils ne veulent pas de vous !
      Faut avoir au maximum 40 ans et être à la retraite... ou en "activité" pour les moins de 30 ans.

      Ca me fait bien marrer, parce que ça veut dire qu'il y a des régimes (forcément spéciaux) où la retraite est acquise à 40 balais : Je ne sais pas où, mais à mon avis, j'ai tout loupé dans la vie !

      Bonne journée à vous !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube