Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

samedi 8 octobre 2016

Ce pays est foutu !


Et j’en suis tout retourné…

Pensez donc, je vous en décale dans l’urgence le post prévu pour ce jour – le 51ème chapitre de « Laudoto si… » – pour vous permettre de réfléchir un peu pendant ce week-end.

Je vous explique : J’avais mis en ligne un « petit-post » relatif aux malheurs de la vedette mondiale de « télé-réalité » qu’est Kim Kardashian venue claquer un peu de son fric à la Fashion-Week parigote et faire sa pub mondiale (comme si elle en avait encore besoin : 22 millions de dollars de revenu annuel… !).
Ce devait être festif, faire rêver les minettes et elle se fait agresser, cambrioler, voler et délester de quelques babioles valorisées à 10 M$ en une seule nuit.
Le cauchemar.
Pour elle (même s’il en reste…), peut-être, pour toute l’industrie du luxe et du tourisme – qui fournit encore quelques emplois, des cotisations sociales et un peu de recettes au titre de l’impôt et des taxes en « Gauloisie-ruinée – très certainement…
Il n’y a qu’à voir la réaction des professionnels concernés, unanimes sur le sujet, pour s’en convaincre.

Et ce blog reçoit un unique commentaire sous ce post-là que je découvre en fin de matinée juste avant de fermer la boutique et de prendre la route pour Monaco où j’étais attendu vendredi matin avant le lever du soleil pour bosser un peu…
Je cite :
« Vive Mandrin ! Vive Robin des bois ! Vive Arsène Lupin, Vive Cartouche ! Vive les bons voleurs qui soulagent les richissimes qui (ont) tellement d'argent qu'ils ne savent même plus quoi en faire ! A-t-on idée de porter sur soi (et même de posséder !) plusieurs millions d'euros de bijoux ? »
J’aurai dû censurer, supprimer, radier ce commentaire-là…
Je ne l’ai pas fait et j’y ai bêtement répondu à la va-vite avant de déménager en expliquant que les bijoux restent de « bons placements », un peu risqués (mais au moins autant que les œuvres d’art et certainement plus performants que les assurances-vie).

Et puis, j’ai mal dormi (après avoir mal roulé et avoir eu mal au pied, vous savez, ces « stigmates » qui m’ont inspiré un des personnages de « Parcours Olympiques ») et j’y ai repensé hier après-midi.
Pourquoi n’avais-je pas censuré ce commentaire absolument odieux ?
Peut-être parce qu’à la fois, je connais son auteur – mon « conseiller omnipotent » – depuis plus de 12 ans que je dé-blogue sur la toile : J’ai nommé Jacques Heurtault, qui tient lui-même un blog depuis plus longtemps que moi, susnommé pompeusement « Propositions audacieuses ».
Je le surnomme « conseiller omnipotent » parce que, et il ne s’en cache pas, il a été élu conseiller municipal de sa commune de la banlieue-est de « Paris-sur-la-plage » sur une liste d’opposition de « centre-mou ».
Et je n’ai jamais été le dernier à le brocarder et moquer ses prises de positions (et autres élucubrations) à l’emporte-pièce à chaque fois que l’occasion se présentait.
Ce en quoi, il m’a toujours rendu la monnaie de ma pièce, ce qui restait parfaitement acceptable dans le cadre d’une vaste « invitation au débat » qu’il suscite.

Aujourd’hui le bonhomme est à la retraite depuis quelques années, n’a jamais réussi à intégrer le « MoDem » et se rallie aux thèses du « Front-de-Gôche » de « Mes-luches » après avoir fait la pub de « Marinella-tchi-tchi » pour qui il votera au second tour de 2017 (s’il y a un second tour)…
Grand bien lui fasse : Entre les deux fronts cités, il n’y a guère de différences fondamentales hors leur positionnement sur l’Europe (dont les deux leaders respectifs touchent d’ailleurs, et tout cynisme bu, les confortables émoluments de leur mandat de député… européen… !).
Ce sont deux partis « anticapitalistes », « antimondialistes », globalement « anti-bourgeois », « antisystème », qui ne rêvent que d’une chose, c’est de pouvoir en piquer plus aux uns pour en redonner (plus ou moins) aux autres en toute légitimité, sans voir qu’ils ruineront tout le monde au passage.
Passons : Les « autistes-trisomiques » ne sont pas tous au gouvernement, loin de là !
Et puis peut-être parce que j’ai pris ça pour un trait d’humour que le sieur-susnommé adore faire jusqu’ici depuis toujours.
Effectivement, la première partie peut être comprise comme de l’humour, j’en conviens puisque c’était ma première réaction.

Mais là où ça devient grave, c’est la suite : « Les richissimes qui (ont) tellement d'argent qu'ils ne savent même plus quoi en faire ! A-t-on idée de porter sur soi (et même de posséder !) plusieurs millions d'euros de bijoux ? »
Vous avez bien lu : De la haine en barre, finalement…
Voilà ce qui a perturbé mon sommeil !

Premièrement, c’est une erreur : La miss ne portait pas ses bijoux ! Ils étaient sagement rangés dans leurs écrins quand ils lui ont été dérobés.
Et il me semble qu’on ne les a pas vus sur elle les heures précédentes.
C’est d’ailleurs ce qui me met une puce téméraire et opiniâtre à l’oreille…
Je m’en suis déjà ouvert.

La toile la critique d’ailleurs de façon éhontée d’avoir choisi un lieu de résidence provisoire « non-sécurisé »…
Ce qui est également complètement faux : Si je me souviens bien de mes pérégrinations dans ce quartier « rive-droâte », la rue Tronchet est située derrière la place de La Madeleine où se sont posés Fauchon et Hédiard, de l’autre côté de la rue royale, pas loin des « grands-magasins », et est à proximité de la rue Godot de Mauroy où j’allais chercher mes billets pour la « Corsica-Bella-Tchi-Tchi » à une époque où internet n’existait pas (une des rues à putes du quartier Saint-Lazare).
Il faut un code à toutes les portes des immeubles concernés, hors les boutiques, pour ouvrir leur battant et entrer, et sûrement aussi au numéro 7, alors qu’il n’en faut jamais dans aucun des grands hôtels de la Kapitale, même la nuit, pour aller se faire verser un « Cointreau-sur-lit-de-glace » : Je sais, j’ai fait plus qu’à mon tour !
Et la montée aux étages est souvent libre d’accès…
Une konnerie d’ignorants : Mais passons !

Ce en quoi, deuxièmement, il reste encore deux choses.
La première partie du commentaire ci-dessus repris : Une apologie du vol, du brigandage, du cambriolage, de l’escroquerie, des exactions, de la fauche, des « indélicatesses », larcins, malversations, maraudages, pillages et autres truanderies à travers le « Vive les bons voleurs » !
Chapeau…
Et après, on va s’étonner que des « Caca-zut-hack » prospèrent sous les ors des palais de la République, que des menteurs, tricheurs, fraudeurs, filous comme « Bling-bling » (et quelques autres) peuvent encore séduire une part non-négligeable de l’électorat putatif de mon pays (celui que j’aime tant et qui me le rend si mal) !
Figurez-vous que j’en suis tout scié…
Il n’y a pas de bons ou de mauvais truands : Ils sont tous à mettre dans le même sac, point-barre !
Et la justice de mon pays y veille…
Là, on voit bien les fondements para-pseudo-idéologiques de l’électorat des partis précités : Des jaloux, envieux, qui ne supportent pas la réussite d’autrui, là où ils auront tout loupé toute leur vie pour eux-mêmes.
C’est dire si vous devez vous préparer à des jours encore plus difficiles qu’ils ne le sont…
Parce qu’au total, ils sont manifestement très nombreux.

Car la deuxième chose en témoigne (je déforme à peine) : A-t-on idée de porter sur soi (et même de posséder !) plusieurs millions (…) ? »
Vous avez bien lu !
Eh oui : Pourquoi ne pas mettre d’autorité tout le monde, le monde entier, au RSA, finalement ?
Et piquer le surplus pour « redistribuer » comme d’un Robin des bois !
Voyez-vous poindre la « lutte des classes », façon Trotski, derrière le propos ?
N’y voyez-vous pas la négation du droit de propriété des « utopistes » qui aura pillé et ruiné plusieurs générations dans plusieurs pays durant les plusieurs siècles, notamment les derniers ?

Alors que la bonne question aurait dû être : « Comment il se peut qu’on puisse posséder autant d’argent acquis honnêtement (à dépenser en babioles superfétatoires, je veux bien le rajouter) ? »
Et en l’occurrence la réponse tombe sous le sens : Tout simplement le talent de la dame à se mettre en scène et à vendre son image (qu’elle a « parfaite », même pour « une brune ») à des millions de bécasses mal-éduquées des « réseaux-sociaux », tout simplement !
Les mêmes qui admirent encore ces « sportifs » payés à prix d’or (avec quel pognon donc, qui vient de la poche de qui ?) pour faire le spectacle à travers leurs quelques performances, ou encore quelques artistes et créateurs qui faisaient défiler justement leurs coutures à la Fashion-week…
Et plein d’autres encore.
Alors que moi je leur dis « bravo », je n’y avais pas pensé et de toute façon j’en serai bien incapable, donc pas de souci, je ne suis absolument pas gêné !

Pas par dogmatisme idéologique, mais simplement parce qu’à partir de là on peut s’ingénier à en faire autant (ou un peu mieux et hélas souvent largement moins bien).
Et quant à savoir ce qu’on en fait, ça ne regarde personne et personne n’a à en juger (tout comme l’usage de la pine-à-« Heure-tôt » qu’il peut en faire) !
J’aimerai d’ailleurs bien voir la tête de « l’ami-Jacques » quand il se fera dépouiller par ses héros précités jusque dans son pavillon de banlieue des bijoux qu’il a offert à sa femme, sa collection de bouquins ou de DVD, son ordinateur ou son lave-linge.
Je suis certain qu’il est de ceux qui s’insurgeraient à outrance si on « empruntait » leur bagnole (comme je fus offusqué lorsque « De-la-nuée » l’a fait pour la mienne, me faisant louper un RDV important pour mon business de l’époque, pour cause d’arrêté paru au JOVP que j’avais eu le malheur de ne pas avoir lu… et sans panneau d’avertissement ! …).

Tout cela (ce commentaire stupide) dénonce une profonde asociabilité, presque maladive, au même titre que tous les autres kons qui font l’apologie de la violence et des terroristes, de la guerre, des massacres, des effusions d’hémoglobines ou de je ne sais quelle « solution finale » qu’ils parviennent même à nier.
(Finalement, qui se ressemble s’assemble en aurait dit ma « Grand-mère »…)
C’est honteux alors que le pays se meurt doucement sous ses propres dysfonctionnements et ce n’est en tout cas pas un « appel au débat » ni même une proposition acceptable ou audacieuse.

Ceci dit, ce qui est fait est fait : Je ne reviens pas dessus.
Mais ne vous étonnez pas si désormais, et à partir d’hier après-midi, moment où je programme ce post, vos commentaires, tous vos commentaires seront « modérés » (comme « l’ami-Jacques » le fait sur son blog depuis si longtemps) : Je devrais les lire et « valider » avant qu’ils n’apparaissent en ligne et ça prendra le temps que ça prendra.
Tant pis !
Je me suis toujours refusé à le faire jusque-là, par respect pour la libre-opinion, sauf à une exception près alors que je n’avais pas de réseau durant une longue période pour venir contrôler.
Je comptais, et vous avez été prévenus à plusieurs reprises, sur votre « savoir-vivre », votre bonne éducation, votre sens civique pour ne pas en abuser, rester corrects, ne pas tomber dans les délits du « politiquement & pénalement » condamnables ou répréhensibles.
Jusque-là, ça avait très bien fonctionné. Merci à toutes et à tous !
À cause d’un seul, d’un seul, la liberté (de commenter en direct) de tous est « contrôlée » et soyez sûrs que ça me fend le cœur !
Exactement ce que recherche tous les pourfendeurs de « nos » libertés, qu’ils soient de « police-politique » ou terroriste.

C’est toute la leçon qu’il convient d’en tirer, même si elle vient d’un « ex-centriste-mou » : C’est dire où nous en sommes tous collectivement tombés !
Ce pays (qui est le mien et me le rend si mal) est vraiment foutu…

Bien à vous toutes et tous malgré tout,
Bonne fin de week-end.

I3

2 commentaires:

  1. Un appel à la haine, et rien d’autre !…
    J’en ai tellement subi, entendu, en tant que pilote de ligne, « privilégié trop payé », membre d’une « minorité qui met en danger Air Transe », etc…
    Et ça venait de la présidence, du ministre des finances, du premier ministre !...
    C’est très difficile à supporter.

    Ce qui a valu à nos « sinistres » de recevoir une « Lettre ouverte à Michel Sapin » où ils ont réalisé que les pilotes avaient le « doigt sur la gâchette ».

    Ce pays est « foutu », mais depuis près de 20 ans.
    Depuis le détournement par le président des milliards de la division Daguet !...

    Très curieusement, le « Sieur Jacques » n’a jamais fait de remarque sur cette affaire si je ne me trompe.
    C’est normal, cela a été fait par le « parti du bien ».
    Tout devient alors permis…

    Il est peut-être temps de provoquer une crise qui « remettra les pendules à l’heure »…

    Bien à vous !...

    Haddock

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Probablement que oui.

      Mais notez que le "sieur Jacques" a déjà eu accès à tous mes posts relatant l'affaire qui vous intéresse et c'est à l'occasion du dernier seulement qu'il a réagi par ce commentaire "Pas crédible" (je résume).
      Auquel j'ai répondu, et vous même, "très documenté" au contraire.

      Il est comme tous les autres, entraîné par les vents dominants qui soufflent sur le pays et "font" l'opinion dominante.
      Problème, c'est que ces vents-dominants n'ont plus de cap et ça rend la navigation au près "louvoyante"...
      Compliqué.

      Ceci dit, il vote comme tous les autres et nous propose probablement le pire.
      Dommage sauf à démontrer jusqu'à quel niveau la corruption fonctionne si bien: J'en suis tous les jours étonné, figurez-vous !

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube