Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

samedi 18 avril 2015

Petit pointage...

Histoire de blog.
 
Vous le savez, cette semaine, pour une montagne de raisons, je n’avais pas la frite et « blogais-noir ».
Je suis quand même passé lundi dernier faire un pointage de l’ancien blog.
Plus de classement européen, mais 509.211 pages-vues pour quelques 208.026 visiteurs qui y ont laissé quelques traces internetiques.
 
Sur celui-ci, vous pouvez compter en direct.
Sachez seulement que pour atteindre 15.000 visiteurs, le précédent avait demandé 365 jours pile-pétant.
Là, aujourd’hui, on en est à 325 jours…
 
Celui-ci est toujours classé dans les 1.000 premiers européens au classement général (998ème) en régression … enfin !
Et 60ème en catégorie « Multithématique », également en régression puisqu’au mois dernier il était « coté » 50ème !
 
Ces « touches négatives » sont bien dans l’humeur du moment, même si ça n’a rien à voir avec mon « passage à vide » qui m'a fait broyer du noir durant toute la semaine.
Passons.
 
Demain on revient avec un nouveau chapitre de « Au nom du père » (qui n’est qu’une reprise de 2011).
En espérant que lundi je serai enfin de meilleure humeur, même si ce n’est pas bien sûr, même si je ne vois pas trop comment tellement le ciel s’assombrit au-dessus de nos destins… 
 
C’est comme ça !
 
Bonne fin de week-end à toutes et à tous !
 
I3

4 commentaires:

  1. Je viens de passer 23 ans à essayer de convaincre les dirigeants de construire des grands voiliers-écoles pour les jeunes, et 17 ans à hurler que nous sommes dans un totalitarisme mafieux et que cela va mal finir !...
    On y arrive progressivement !...
    Et j’ai aussi de quoi « broyer du noir » si je pense à ma santé car le temps est compté…
    Ce sera à d’autres de prendre le relais et d’essayer de corriger les dérives totalitaires et financières, et autres, de notre époque…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas parce qu'on broie du noir qu'il n'y a plus d'espoir, "Ami-râle"...

      Cette nuit, je me disais que quand on est jeune, on passe son temps à vouloir améliorer son sort, on s'épuise à vouloir améliorer le sort des autres en même temps, à construire un univers où il fait bon vivre, où tout le monde est bon & gentil.
      Et puis au crépuscule de notre "petite-bulle" d'éternité, qu'en reste-t-il ?
      Jusqu'à parfois défaire ce qu'on devait faire... obligé par les circonstances !

      Je vais devoir continuer de râler, pour au moins éveiller les consciences, même si ça ne sert à rien.
      Alors même la nuit - j'en deviens insomniaque, moi qui dormait du sommeil du juste, comme un bébé - il m'arrive de broyer du noir ...

      Bonne journée quand même "Ami-râle" !
      Tenez le coup, SVP

      Supprimer
  2. Je tiens le coup !... Quand je broie du noir, c'est une demi-journée... J'ai vite fait de rebondir,surtout avec le printemps qui est là et les femmes qui se dévoilent... Le Bonobo est réveillé !..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes !
      Alors tout est encore possible : Je m'en doutais !

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube