Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

vendredi 25 novembre 2016

Primaire pour une flopée de twists !


C’est « Coopé(rative) » qui paye la tournée.

Parmi les twists de moque­rie les plus appré­ciés, l’un d’eux montre « Monsieur Zéro-point-trois » seul dans une piscine « entouré de tous ses élec­teurs ».
Au-delà de la blague, le choix de l’illus­tra­tion n’est pas fait par hasard, puisqu’elle a été prise en 2003 dans la propriété de Ziad Takied­dine au cap d’An­tibes.
Ce dernier a assuré la semaine dernière avoir joué les inter­mé­diaires entre la Libye et Sarkozy pour le finan­ce­ment de sa campagne en 2007

Plus évidente, la blague « Alerte enlè­ve­ment, Copé a disparu », a été reprise des centaines de fois dans la soirée de dimanche sur les réseaux sociaux, au point de voir un hash­tag spécial émerger. 

Sur un registre plus origi­nal, les idées ont par ailleurs fusé.
Un père de famille plai­sante sur le 0,3 % obtenu, affir­mant par exemple que :
« Grâce à Copé j’ai pu expliquer à ma fille ce qu’est un nombre déci­mal. »

Tout aussi drôle, un « twist » publiant une photo de l’in­té­ressé muni d’un casque de réalité virtuelle, au côté d’un vendeur sur un salon high-tech, avec pour légende :
« Mais si Monsieur Copé, vous avez gagné ! »

Un autre l’ima­gine rejoindre l’État Isla­mique après un échec aussi mémo­rable. 

Le député-maire était aussi attendu  pour sa consigne de vote au deuxième tour.
Certes, le duel entre « Fifi-le-déchu » et « Juppette » ne devrait pas voir d’énormes réper­cus­sions quant au report des voix de « Coopé(rative) » vers l’un ou l’autre.
Mais l’in­té­ressé a tout de même fait savoir dans son discours que :
« Je réuni­rai mes amis, et à l’is­sue de cette réunion je vous dirai plus préci­sé­ment celui auprès duquel je me trou­ve­rai pour ce second tour de la primaire, car c’est main­te­nant un rendez-vous majeur pour notre pays ».
On l’imagine assez bien se saisir de son téléphone :
« – Allo ! François ?
Oui, Jean… François, François à l’appareil.
J’ai quoi si je donne consigne de voter pour toi ?
Oh tu sais… ta famille, ta femme, et tes cousins, je peux m’en passer… »
L’autre raccroche furieux.
Et reprend son téléphone :
« – Allo ! Alain ?
– Oui quoi Jean-François ?
– Mes voix, ça t’intéresse ?
– Tu joues à Zorro, là ? Tu connais la blague qui circule sur « zéro-point-3 » ? »

Notez que pour d’autres, il « est le seul qui va pouvoir remercier au téléphone un par un ceux qui ont voté pour lui ».

Pour un autre, il « va pouvoir organiser un dîner à la maison pour remercier ses électeurs un par un ».

Commentaire d’un troisième : « Merde j’ai plus de followers sur Twitter que Copé a d'électeurs looooool. » 

Ou : « Malheureusement pour Copé ses résultats ont étés indexés sur le prix du pain au chocolat ! » 

« Un grand bravo à @jf_cope qui a rassemblé 0,3 % c’est ce qu’on appelle prendre un pain (au chocolat). »

« BREAKING : La vie politique annonce se retirer de Jean-François Copé. »

« On me dit dans l’oreillette que JF Copé arrête la politique pour passer un CAP boulanger-pâtissier ». 

« Slogan #Copé : "on ne recule plus". Effectivement, à 0,3 % ça va être difficile de reculer davantage. » 

Ou : « Le slogan de Copé "On ne recule plus" prend tout son sens ce soir. Quand tu es dernier tu fais comment pour reculer ? »

« Alerte : Compte-tenu de son score (0,3 %), le discours de Jean-François Copé sera diffusé sur Chérie 25. »

« Avec un pote, on a voté "Tony le tigre des Frosties" pour rire. Il est devant Copé. » 

Cinq hommes avec des jumelles mirant l’horizon dans la même direction. Commentaire :
« Image rare d’un groupe d’individu recherchant un bulletin de vote avec le nom de #Cope dessus. »

« J’espère que Copé va offrir un pain au chocolat à tous ceux qui ont voté pour lui. Si on fait le compte il doit en voir pour 3 €. »

Officiel : « @jf_cope se retire de la vie politique pour se lancer dans la viennoiserie low-cost. »

Commentaire de l’intéressé qui s’est finalement rallié à « Juppette » :
« Cette idée selon laquelle la main ne doit plus trembler quand il faut décider, je la porterai de toutes mes forces », s’est-il permis finalement de conclure.

Mais il n’est pas le seul à avoir été le jouet des « twists » :

« À chaque fois que j’entends N. Sarkozy dire qu’il quitte la politique, je repense à toutes mes résolutions du nouvel-an prises à 3 grammes. »

« Sarkozy c’est comme nous les hommes pendant la fellation. Chaque fois on promet qu’on va se retirer mais on ne le fait jamais ! »

« Le discours d’adieu de Nicolas Sarkozy était aussi beau que son discours d’adieu de 2012. Hâte d’entendre celui de 2022. »

« Si Sarkozy gagne la Floride tout peut encore basculer ».

« Sarkozy là on croit qu’il est mort et dans 6 mois on va le voir ressortir de nulle part, on dirait Victor Newman dans les Feux de l'Amour. »

« Sarkozy il a été président y’a 4 ans mais aujourd’hui il n’arrive même pas à passer la primaire. On dirait Manchester United ».

De « Franque-Riz-béryl-béryl » : « Sarco, tkt pas poto, moi ossi jé arété apré la pimère ».

« Pruneau Le Mère » aussi :
« Son nom de famille ne voulait pas qu’il soit président de toute façon. » 

« Au secours ! Vite, une ambulance !»
Un poisson s'est noyé ! »


« Poisson à 1,3 %…
Comme dans le surimi. »

Et puis cette conversation « off », prise à la volée par un micro ouvert où on voit le sénateur « Roger Krabe-routchi » et le député « Thierry Sol-Air », président de la commission d’organisation de la primaire, discuter d’un sondage donnant « Fifi-le-déchu » vainqueur du premier tour, séquence authentique : 

RK : « Le sondage est terrible. »
TS : « Oui… »
RK : « Moi je n’y crois pas parce que je n’arrive pas à m’y faire… Fillon 54/46 au deuxième tour contre Juppé, 63/37 contre Sarko… Ça va lui donner des ailes, hein.
Même si bon… Mais je n’arrive pas à le croire… Passer le premier tour.
Je ne comprends pas. »
(…)
RK : « Comment est-ce qu’il peut avoir pris 9 points en 8 jours ?
9 points en 8 jours… Ça c’est quand même… Mais enfin bon ! Aïe, aïe, aïe, aïe…
Bon, beh écoute, s’il faut rallier Fillon… »
(Ils rient tous les deux)
TS : « Ah ! Un métier… sincèrement… »
RK : « C’est plus un métier… »

Allez, remettez-vous : On remet ça dimanche.
Bon vote, bon week-end, à toutes et à tous !

I3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube