Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mardi 13 juin 2017

Le triomphe !


Du jamais vu…

Vous vouliez que je titre comme tout le monde : « Le raz-de-marée », « le tsunami », « un coup de maître » « l’OPA » ou « Macron en marche vers une majorité écrasante » ?
Non, le « triomphe de l’opinion unique » !
La nouvelle « pensée unique » qui émerge du « monde d’avant » !
La colonne vertébrale du « monde d’après »…

Le mouvement présidentiel, la « République en marche » (REM-même-pas-en-rêve) est arrivé largement en tête (32,3 %), devant LR-UDI (21,5 %) et le FN (13,2 %) dimanche dernier.
Avec un scrutin néanmoins marqué par une abstention record : 51,3 % !
Mais si : De 32,1 % en 1997 (au premier tour), elle est passée à 35,6 % en 2002, 39,6 % en 2007, 42,8 % en 2012 avant de bondir à 51,29 % cette année…
Il y en a qui devrait se poser quelques questions métaphysiques sur ce « monde d’avant » qui meurt, là, sous nos yeux, par étouffement…

C’est incroyable : Les moutons font exactement comme on leur demandait de faire, les yeux bandés.
Avant on parlait déjà de majorité absolue avec près de 300 sièges. Depuis on parle désormais de 350, puis de 400, puis de 415 voire 455 sur 577 !
Proche du record de 1993 où l’UDF-RPR avait eu 484 sièges…
Dans toutes les hypothèses, largement au-dessus de la majorité absolue (289 élus).
Une élection napoléonienne, un scrutin d’empereur africain si…
S’il n’y avait pas eu cette abstention record.
Jamais une chambre n’aura été si mal élue, mais ce n’est qu’un détail qui pèsera qu’assez peu pour le quinquennat à venir.

Un mois après son entrée à l’Élysée, « Manu-Mak-Rond » est en position de force pour s’assurer une majorité pléthorique après un premier tour des législatives où son parti a laminé tous ses adversaires : Il ne va rien en rester la semaine prochaine.
Selon les résultats définitifs, le « P.Soce » et son allié « Pété-RG » obtiennent 9,5 % à eux deux et sont même légèrement devancés en voix par « La France insoumise (11 %) de « Mes-Luches ».
Ah le si beau désastre !

Les « soces » et leurs alliés, effondrés, « à terre, décapité, éclaté » avec autour de 15 à 40 sièges, soit encore moins que les 57 de la débâcle de 1993. Leur patron « J’y-Sait-Combat-délice » éliminé à Paris, fait partie du cortège des battus, avec les anciens ministres Fekl, « Bois-tard », « Fili-petit », « Lame-mis », « Kad-air-PArif », « Équerre-te », « Deux-Noix-Âme-mont » et les ex-ministres écolologistes « Sicile-du-flot-vert » et « Emma-nue-aile-Kosse ».
Depuis le temps que j’en rêvais…
D'autres sont en ballottage très défavorable, comme « Nagea-Va-L’eau-Belle-qui-sème ».
Protégés par le camp « Mak-rond », même « Stéph-la-Folle » dans la 4ème circonscription de la Sarthe, « Marie-sol-Tour-haine », dans la 3ème circonscription d’Indre-et-Loire et l’ex-Premier-sinistre « Menuet-Valse », dans la 1ère circonscription de l’Essonne se retrouve en ballottage, certes, favorable.
Quant à la « droâte », qui espérait priver le nouveau président de majorité elle terminerait avec 70 à 130 élus LR et UDI.
Dont en plus une partie devrait déjà soutenir la nouvelle majorité présidentielle.

Et puis alors, le « F.Haine » obtiendrait seulement 1 à 10 sièges, contre 2 lors de la précédente législature. Avec un score de 13,2 % très éloigné du score de « Marinella-tchi-tchi » au premier tour de la présidentielle (21,3 %), sa présidente est quand même arrivée en tête avec 46 % des voix dans le Pas-de-Calais.
Les « insoumis » de « Mes-Luches » obtiendraient 10 à 23 fauteuils, PCF inclus.
Une hécatombe.

Les responsables « LRD », réunis en bureau politique, veulent « faire bloc » jusqu’à dimanche pour sauver le plus de sièges possibles à l’Assemblée, tablant sur un maximum de 110 députés et renvoyant à « après les législatives » la séance de la danse du sabre, leurs débats sur la ligne à tenir face au nouveau pouvoir.
« Il faut éviter d’avoir une Assemblée monolithique », « nous sommes sur un chemin de crête avec deux versants nord », a affirmé « Barre-Ointe », chef de file pour les législatives, au cours de ce BP qui a rassemblé au plus une cinquantaine de participants : Panique à bord !
Personne n’avait-il vu venir le feu ravageur ?
L’ex-Premier-sinistre « Raf-la-main-sur-le-cœur » (LR) qui estime que le raz de marée est « un big-bang ». Il ne voit même pas qu’il est au milieu d’un champ de ruines après un « big-crunch ».
La bande des losers ne sait plus où elle est ni comment elle s’appelle…

Pour faire bon poids, il paraît que les émissions consacrées au premier tour des élections législatives ont peiné à attirer les téléspectateurs en comparaison avec l’élection présidentielle et au film « Les Bronzés » diffusé dimanche soir sur RF1, selon les chiffres de Médiamétrie avec 3,6 millions de personnes en moyenne (avec un pic de 4,7 millions à 20 h 37), soit moins que le film culte diffusé peu après 21 h 00, qui a séduit près de 3,9 millions de spectateurs en moyenne…
Trop drôle !
Les guignols font leur cinéma en toute quiétude…

Notons aussi que le de niveau de l’abstention record est d’abord le premier échec du « monde-d’avant ».
« C’est un échec de cette élection », a concédé sur « Transe2 » le porte-la-parole du gouvernement, « Chricri-Castagneur ». « Il faut l’entendre, il faut redonner confiance », a-t-il souligné.
Arf, grand comique, va !
C’est sûr qu’avec pléthore à l’Assemblée mais qui ne représente pas plus du quart du peuple appelé aux urnes, l’avenir va être chaud.
Non seulement il accouche d’un monstre conduit par un mutant, mais les réveils vont être difficiles quand il s’agira de sevrer le « bon peuple ».
Ça va être pour le moins sportif, que j’en présume.
« J’appelle tous les candidats, quel que soit leur parti politique, à se mobiliser pour donner envie, et ensuite c’est notre responsabilité gouvernementale, celle du président, celle du Premier ministre, de redonner confiance dans l'élection », a-t-il ajouté. 

Ceci dit, dépassons un peu le problème. Que « Mak-Rond » soit un génie et continue à avoir en plus la baraka, alors que personne ne pensait qu’il serait élu et que personne ne pensait qu’il aurait la majorité, que même si le taux d’abstention est à un niveau record tout ça est très dérangeant ; que le « P.Soce » ait disparu des écrans-radars et tous ses ténors avec lui (90 % de députés en moins, c’est plus qu’un tremblement de terre) ; que le « F.haine » ait totalement échoué une fois de plus (et c’est tant mieux) ; que « Mes-Luches » veuille croire qu’il ait réussi alors qu’il a lamentablement échoué (et c’est tant mieux) ; et que les « Républicains-démocrates », écartelés entre ceux qui sont « en marche », ceux qui ne sont pas « en marche » mais dans le caniveau, mais soutiennent « en marche » et ceux qui voudraient être dans l’opposition et se sont aussi effondrés, c’est pire que les britanniques qui votent et revotent et ne savent même plus s’ils sont ou non européens. 

« Mak-Rond », il faut le lui reconnaître, c’est celui qui a réussi à mettre KO tout le système politique gauloisien ! Cela restera dans l’histoire et sera étudié pendant des décennies dans les cours de stratégie politique et… même les cours de marketing.
Les gauloisiens « veulent un profond renouvellement. Cela se fait avec une forme de brutalité pour de nombreux sortants qui n’ont pas démérité, mais la volonté de tourner la page emporte tout » en dit « Castagneur ».
Il n’a pas tort.
« Sortez les sortants » en disait « Marinella-tchi-tchi » (et quelques autres) : C’est en voie d’être finalisé, finalement…

Car je le rappelle, « Rem-même-pas-en-rêve », c’est juste du vent : « Mak-Rond » a été vendu comme de la lessive « qui lave plus blanc que le blanc ».
Et le drame, c’est qu’ils auront été des millions à le croire.
Notez qu’ils sont quand même plus nombreux, nettement plus nombreux à ne même plus croire à quoique ce soit : Il faisait beau et chaud et ils ne se sont même pas déplacés pour faire un choix dans le « non-choix ».
Le « monde d’après » sera finalement tout sauf démocratique, c’est là la leçon à retenir de ce scrutin.
À moins d’un ressaisissement dimanche prochain.
On en recausera à ce moment-là.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube