Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mardi 21 février 2017

Où va « Manu-MacRond » ?


Moi, je ne comprends plus.

Et je n’aime pas du tout ne pas comprendre. Car me voilà avec un candidat à la prochaine présidentielle, qui passe, dépasse, repasse devant « Fifi-le-voyou » pour se positionner au second tour face à « Marinella-tchi-tchi », s’assurant ainsi de servir de « recours-républicain » contre la catastrophe, politique, économique et sociale que cette dernière porte avec elle en mai prochain.

Attends, si « En Marche ! » porte une dynamique, c’est bien celle-là, face aux « soces », face aux « extrêmes-soces », face aux « écololo-bobos » (qui se révèlent être des « extrêmes-soces » déguisés – mais ça on savait), et face au candidat des « Républicains-démocrates » sur son « aile-droâte », voire avec ou sans l’appui du « Mc-Momo-Dem’ » de « Bébé-roux » (qui n’est pas roux du tout…) de la sociale-démocratouille-molle.
Ok, là, le « scud » de « Tagada-à-la-fraise-des-bois », bien formé à la fois à la grande ékole des « énârques » dont ils sont issus tous les deux, mais aussi par la sphère « phynancière » qui restait encore « l’ennemi-à-abattre » il y a cinq ans de cela, devant lequel les armes ont été rendues sans gloire ni combat (faisant sombrer les grecs et globalement pleurer les peuples du « Club-Med » des pays de l’Europe du sud), un gars adoubé par la « Trilatérale » et le « Groupe Bilderberg », il avait tout pour lui.
Et puis voilà, la semaine dernière il m’explique à l’occasion d’un déplacement en Méditerranée du sud que je suis l’indigne héritier de « criminels-contre-l’humanité »…
Excusez du peu !
Il est fou, ce gars-là : Est-il né juste pour venir insulter mes ancêtres ?
Et me dire que je suis un sale-kon qui ne mérite pas de vivre, c’est ça ?…
Il vient d’où pour me foutre cette piqûre-là, lui ?

C’est quoi un « crime contre l’humanité », au juste. D’après la Cour Pénale Internationale, depuis l’article 7 du « Statut de Rome », ce sont des crimes dès lors qu'ils sont commis sur ordre « dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique dirigée contre toute population civile » : Meurtre ; esclavage ; déportation ; emprisonnement abusif ; torture ; abus sexuels ; persécution de masse ; disparitions ; apartheid, etc…
Punaise, gourgandine, vos ancêtres auraient fait tout ça sans même que je le sache ?
Mais vous êtes tous d’ignobles tortionnaires, peut-être que même moi-même aussi, d’ailleurs…
Notez que cette définition est remise en cause à l’occasion de la Conférence de révision du Statut de Rome à Kampala en Ouganda qui s’est tenue du 31 mai au 11 juin 2010 : L’examen du Tribunal pénal international peut porter aussi, mais pas exclusivement, sur la liste des crimes figurant à l’article 5 à savoir le crime de génocide, le crime de guerre et le crime d'agression.
Diantre…
C’est à peine croyable que vous en soyez tous rendus-là !
Bon, en ce qui me concerne, qu’il y ait eu dans ma famille, côté « pinzuti », des collabos-nazis, même si je n’en suis pas bien sûr, voire encore carrément des « nazillons », comme mes « cousins » qui collaient les affiches de « Maigre-est » il y a quelques années et envoient « leur nichée » au conseil régional des « Parigot-sur-plage » sous les couleurs BBR, ou à Strasbourg, je veux bien l’admettre.
Mais ça ne fait pas de moi un « fils-de » criminel.
Qu’il y ait dans ma famille côté Corsu de vrais colonisateurs, qui sont allés porter les Lumières et la civilisation avec courage et abnégation, faisant au passage barrage aux sujets de la très gracieuse majesté jusqu’à l’autre bout de la planète, je le veux bien encore.
Mais ça ne fait pas de moi un « fils-de » criminel pour autant, au contraire…

Que je sois moi-même l’héritier lointain de « Napoléon » (le « cousin » qui a réussi et qui dort aux Invalides dans son septuple cercueil entouré de ses maréchaux), qui a su coloniser non seulement la patrie des « pinzuti » sans mot-dire, mais aussi a su porter les valeurs de ces Lumières partout en Europe et même jusqu’à l’ombre des Pyramides, voire s’apprêtait à commander des « soldats-de-l’an II » pour marcher jusqu’à Pékin, je veux bien l’admettre également.
Je le revendiquerai presque, d’ailleurs.
Car ça ne fait toujours pas de moi un « criminel-de-l’humanité ».
D’autant que le discours « Corsu », celui de mes autres « cousins-natio », rend exactement l’inverse : La « Corsica-Bella-Tchi-tchi » a été achetée, terres, immeubles et meubles-meublants, ainsi que la population qui y vivait, par le roy-louis, comme d’antan on achetait des esclaves en Afrique pour les expédier « aux îles », dans les champs de canne-à-sucre ou de coton…
Après tout, si le coup d’arrêt a été mis au « commerce-triangulaire », c’est bien grâce « au cousin » de chez les « Bonaparte » (qui a eu le tort d’épouser une « becquet » qui lui a fait changer d’avis), en amont des premières décisions de ma IIIème République… abolissant définitivement le « Code-noir » de votre roi-gauloisien (celui qu’on n’a jamais reconnu en « Corsica-Bella-Tchi-tchi » et qu’on a été renverser pour vous…).
Ce qui ne fait toujours pas de moi un « fils-de » criminel…

N’empêche, me voilà marri : Comment vais-je pouvoir éventuellement voter pour un type qui me prend pour un fils-de-criminel ?
Même pour « faire barrage » à la peste-blonde…
Alors le mek, se rendant compte de sa konnerie, le week-end dernier à Toulon, il y est allé de son couplet du « mea-culpa », d’après les médias de soutenance.
Qu’on y regarde d’un peu plus près, SVP.
D’abord et dans un premier temps, il a refusé de « retirer » ses propos ou de « s’excuser », revendiquant un « discours de vérité », censé « réconcilier les mémoires » et « préparer l’avenir ».
Ouais, bé sans moâ.
Et puis, n’assumant plus le terme polémique gommé au profit d’un autre, « crime contre l’humain », il s’est mis à louer le « travail formidable » fait à l’époque de l’Algérie gauloisienne par des gens « formidables ».
En notant de mon côté qu’ils ne l’étaient pas tous, loin de là…
Puis aurait passé de longues minutes à demander « pardon ».
Pour ce qui est du « pardon », désolé, mais c’est de la seule compétence exclusive du divin.
Et encore…
Moi, je ne suis pas Dieu, je ne pardonne pas et n’oublie rien (ou si peu) !
Et pour ce qui est des « gens formidables », là encore, je ne suis pas certain. Certes, ils ont créé sans le savoir les nations modernes des « rives-lointaines », mais il était aussi question et avant tout d’enrichir la métropole.
Fausse piste…
Désolé.

Et je n’aime toujours pas ne pas comprendre, alors je cherche des explications.
La première qui me vient à l’esprit est issue du contexte :

1 – Le « P.soce » a été détruit en profondeur pas ses propres fondeurs ; la « gôche-de-gouvernement » par ses incompétences, ses fraudes (kaka-zut-hack et Cie) ; la « droâte-républicaine-démocrate » de gouvernement par « Bling-bling » soi-même et ses échecs, la « droâte-de-recours » par « Fifi-le-à-déchoir » et l’autisme généralisé des suppôts de « Bling-bling » qui n’ont pas voulu du seul qui avait présumé qu’il ne ferait que 5 ans…
Ne reste plus que la « Gôche-insoumise » qui rêve d’une faillite totale du pays et « Marinella-tchi-tchi », avec une promesse de faillite généralisée…
Et que l’on revoit alors le scénario déjà entendu par ailleurs : Celle-là, si elle passe en 2017, elle n’aura pas de majorité à l’Assemblée, donc pas de gouvernement.
Et il faut qu’elle soit élue ce coup-là, parce que sans ça, en 2022, elle aura cette majorité parlementaire nécessaire à gouverner et que la République sera définitivement morte, sans espoir de retour…
Il faut donc qu’elle vienne se noyer dans le cambouis en 2017, en pense plus d’un.

Admettons, mais je ne comprends toujours pas pourquoi baisser son froc et tendre son « trou-duc » et faire ainsi sa propre campagne en jetant l’anathème sur les « fils de »…

2 – Peut-être y’a-t-il donc une autre explication. Qui est d’ailleurs une sorte de tourbillon d’idées à te faire faire des 360° plusieurs fois sur toi-même.
Suivez donc les circonvolutions :
La « colonisation » visée ne serait pas celle du passé, mais l’actuelle !
Vous savez cette histoire de « Grand-remplacement »…
En migrant jusque chez vous, les ex-colonisés à qui on a tout appris, même à écrire et compter mais pas à lire correctement la DDHC (ils ne sauraient lire que le Coran, qui n’est même pas écrit dans la langue de leur pays à eux), ils viennent jusque dans vos bras épouser vos filles et vos compagnes pour ôter le pain de la bouche des prolos-locaux…
C’est de la colonisation à l’envers qui en devient criminelle pour les natifs-locaux !
Ce serait ça qu’il aurait voulu dénoncer : Je ne vois que ça.

Et d’ailleurs il a si bien tout compris, que pour la même raison, y’en a qui vous affirme qu’il s’agit de remplacer ce sous-prolétariat-là par des machines… « des robots ».
Réponse de « frondeurs » (et autres, jusqu’à y compris Bill Gates), il faut taxer ces robots « qui viennent bouffer le pain de nos arabes » en disait Coluche il y a déjà 30 ans, et instituer un revenu universel de remplacement pour tous.
Là, il s’agit bien d’une solution de criminel : Quand tout sera gratuit, jusqu’à une limite universel, et le reste taxé à plus 100 % – puisqu’il faudra bien déjà taxer à 100 % toutes les productions des robots pour vous donner de quoi becqueter ce qu’ils produisent pour vous en lieu et place des prolos-évincés – la place de l’humain sera réduite à rien (« MacRond » en dit bien qu’il s’agit d’un « crime contre l’humain », le week-end qui vient de passer…), ce qui est totalement criminel.
En fait il visait donc les propos de « Deux-noix-Âme-mont »…
Je ne vois plus que ça.
Et tout le monde est passé à côté !
Splendide…

3 – Je vous avoue que cette dernière explication est tellement alambiquée que je ne suis pas bien sûr que vous ayez pu la comprendre.
Alors, à vos commentaires pour m’expliquer, SVP !

Ceci dit, j’en viens à conclure que tous ces fats-là pousseraient leurs idéaux jusqu’à l’utopie imbuvable, inhumaine.
Les uns vous préviennent que l’humanité est à la merci d’un virus bien dégueulasse qui la foudroiera si nous ne sommes pas capables d’inventer un vaccin en quelques mois (Bill Gates) ; d’autres investissent des milliards dans « l’homme augmenté », voire « amélioré » jusqu’à en vivre éternellement (Google) ; certains n’envisagent l’avenir de l’espèce que sur la planète Mars et y consacrent des fortunes colossales (Elon Musk) ; pendant ce temps-là, on en vient à imaginer un monde de robots qui travailleraient pour d’autres robots et quelques « happy-few » survivants dont vos gosses ne seront pas, soyez-en sûrs (Âme-Mont), jusqu’à les traiter de « fils de criminels » (MacRond)…
Alors que certains en sont restés à réciter leurs sourates d’un moyen-âge révolu avec l’idée affirmée de vous les enfoncer dans le crâne (et là, j’adore…).
À tous, il manque une sérieuse dose de bon sens et en plus ils compètent pour obtenir vos bulletins.

Bé ni les uns ni les autres ne l’auront : Si ça continue, j’irai voter « Cheminable » aux deux tours, comme en 2012.
Une dernière fois.
C’est vous dire si je suis amer, la faute à avoir évincé « Juppette » par quelques autistes qui se sont portés sur « Fifi-le-à-déchoir », clone et pantin de « Bling-bling » : Vraiment tous des autistes-trisomiques, finalement.
Vivement que j’aille mourir dans les effluves inimitables de mon maquis Corsu.

8 commentaires:

  1. Ah, là, là! Je vais devoir perdre un peu de mon temps pour vous expliquer quelques évidences ... Vous avez une chance inouïe : je suis en retraite et je n'ai rien d'autre à faire qu'à faire ce que j'ai ENVIE de faire!
    1. Maquerond (j'hésite entre Ma Queue Ronde et Maquereau; j'ai donc trouvé ce moyen terme) a dit ça face à un journaliste algérien pour flatter un peuple qui a beaucoup souffert de la colonisation et plus encore de la guerre visant à MAINTENIR les structures coloniales.
    2. Il n'est pas encore suffisamment équarri. Il n'a pas, instantanément, compris que ses propos seraient immédiatement répercutés en France ...
    3. Il s'est donc, logiquement, mangé une mandale en pleine tronche, histoire de le ramener à une vision plus saine des réalités politiques. Pour ceux qui le soutiennent, il vaut mieux qu'il l'a prenne maintenant que 8 jours avant le premier tour.
    4. Quoiqu'il dise ou qu'il fasse, il n'aura pas ma voix! La raison en est SIMPLE : il fait partie de la clique Hollande que je veux voir écrasée en Avril prochain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas bien sûr que ce peuple-là n'ait pas plus souffert des turpitudes de ces propres dirigeants, ex-post la décolonisation.
      Mais bon, c'est leur problème... qui est devenu le nôtre tellement ils ont pu migrer jusque dans vos cités depuis...
      Passons !

      Je veux bien entendre votre explication : A savoir se prendre des baffes longtemps avant le scrutin, pour éviter de se prendre un coup de pied au kul au soir de celle-ci.
      Une sorte de "vaccination" prophylactique, en somme.

      Mais bon, quitte à retourner vivre au Touquet avec sa belle famille, à mon sens, autant le faire sans passer par la cas "masochiste, non ?

      Bref à moitié convaincu et de toute façon, après l'injure de ma famille et autres ancêtres, il est désormais clair que je ne voterai pas pour lui, mais "Cheminable" aux deux tours, même pour "faire barrage".
      Que les "démocrates" se démerdent sans moâ !

      Bien à vous et merci pour cette tentative !

      I-Cube

      Supprimer
  2. Si le petit Macaron pense faire aimer la France aux descendants français des anciennes colonies avec ce type de déclaration, ce n'est pas de trisomie dont il faut parler, mais de franche connerie boostée à la démagogie délétère.
    Et dire que cette politique a été imaginée par les soces en récupérant la marche des beurs, instituant le clivage droite gauche sur l'idée que la France de droite serait raciste et complice du capitaine crochet géniteur de la blonde... Comment peut-on désirer s'intégrer à une nation si tellement odieuse que ces propres souchiens la conchient ? Et dire que j'ai voté sans discontinuer pour ces gens là jusqu'à Gras nul laid !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est borgne, le "capitaine crochet"...
      Le borgne de san-cloud.
      Passons.

      Notez au passage, cher anonyme, que le problème existe depuis "Mythe-errant" et la création de "SOSo-racisme" et son fameux "Hard-l'aime-des-zires" (ou "des-rires") à grands coups de subventionnements.
      Une entreprise de déstabilisation de la "droâte-républicaine", qui a bien fonctionné en 1988 et même encore un peu plus tard, jusqu'à se prendre dans la tronche le "avril 2002"...
      Là, franchement, ce jour-là, j'ai pris une cuite mémorable pour fêter le retour assuré du "Chi"...
      Je me souviens encore, j'étais à Calvi et il faisait froid sur le port de plaisance.
      Et que ça en a traumatisé un certain nombre à "gôche" de voter pour lui.
      D'ailleurs, ils ne s'en sont jamais remis.

      Oui évidemment, lui "les-poux" de sa prof de philo, il aura fait une erreur essentialiste manifeste qui le ringardise un grand maximum.
      Là encore, ça va en traumatiser un grand-nombre...

      Et tant pis pour le pays.
      De toute façon ils n'en ont rien à faire depuis des lustres.
      Alors un peu plus ou un peu moins... passons !
      Mais c'est devenu plus clair.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  3. Franchement, mais franchement hein, je ne vois pas en quoi ce vieux schnock de Juppé incarnation de la droite molle et crypto socialiste (« clone et larbin » de Chirac) aurait été une chance pour une Renaissance Française.
    Ce n’est pas pour rien que cet énarque a reçu la bénédiction de toute la bien-pensence réunie. Mais lui était bankable, Il fait parti du Cercle.

    Compte tenu de votre haut degré de probité, je suis quand même choquée que vous ne soyez pas plus choqué que cela de ce complot judéo-maçonnique-illuminati énarchique systémique reptilien !

    Le Nematomorphe :
    La particularité de ce parasite c’est de choisir comme hôte, grillon, cricket ou sauterelle pour vivre dans ses entrailles. Une fois arrivé à maturité, ce parasite pousse au suicide l’insecte chimiquement manipulé qui l’héberge (à son corps défendant) en se jetant dans l’eau pour s'y noyer.

    La presse aux ordres est ce Nematomorphe : pour survivre grassement, il s’introduit habilement dans les foyers, dans les esprits des gens pour les manipuler et les amener là où ils doivent aller.
    Ce nematomorphe acéphale mais morphale est cependant lui aussi soumis à son environnement. Il ne trouve pas seul ses proies, elles lui ont été désignées au préalable par l’environnement systémique : ces énarques cocosos.
    Plus leur monde est en fin de vie, plus leur résistance offensive est mortifère.
    La question de bon sens est jusqu’où vont-ils aller trop loin dans ce déni de démocratie et ce coup d’état ?
    ComtesseÔPiedNu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah là, ça, personne ne le sait jusque-là !
      Mais le système va craquer "avant"...
      Votre nematomorphe, c'est comme un virus : Il meurt à la fin. Oarfois un virus survit en changeant d'hôte, mais alors il ne tue pas son hôte.
      Mais j'aime assez bien votre description.

      Ceci dit, ne soyez pas choquée, car il y a deux réponses.
      Premièrement la "tactique" ou dison plus sûrement la "conjoncturelle" : Qui d'autre qui n'ira pas s'incruster plus de 5 ans ?
      Personne d'autre...
      Deuxièmement : Le "système" tout système finit par soit broyer soit accoutumer l'hôte désigné (ou élu). On l'a encore vu avec "Gras-nul-laid" et son "ennemi sans visage" : Drôlement efficace.
      Alors je préfère encore un type qui sait tout ça avant de décider d'y aller plutôt qu'un "mauvais" qui ne sait pas et se retrouve en porte-à-faux sur son discours et ses actes (comme on vient de le voir pendant 5 ans) et même encore avec les 3/4 dernières années de "Bling-bling" (criant la dernière année) : Des niais qui croient qu'on peut tout alors que c'est l'inverse.

      On ne peut rien même depuis l'Elysée et ce sont les situations (analyse situationniste) qui décident de ce que vous avez à faire pour le meilleure.
      Un vieux kon comme "juppette" le sait et a d'ailleurs payer de sa personne pour le savoir.
      Et dans l'échiquier politique, c'est le seul.
      "Fifi-le-voyou" est en train de l'apprendre à la vitesse grand-V, avec des cours du soir en rattrapage, ce qui veut dire qu'il n'a rien compris jusque-là dans toute sa carrière "politique", dont 5 ans à Matignon (ce qui n'est pas vraiment rassurant... pour lui et le pays !)

      Là où vous voyiez un "complot" judéo-machin, c'est du faux : Certes il existe, c'est une évidence, mais depuis le temps qu'il existe, il aurait dû aboutir : or, ce n'est pas le cas.
      C'est que donc, il est falot et persistera à échouer car le situationnisme-appliqué interdit finalement sa réussite.
      Et pourtant, ce sont des doués dans l'analyse symbolique, l'analyse situationniste, voire très doué dans "l'illuminatisme" apocalyptique des écritures anciennes.
      J'en ai côtoyé assez pour le savoir et je vous en ai fait plusieurs romans (les fameuses "mains-invisibles" plus "Parcours Olympiques" qui ne parle que de ça...)

      Donc donc, il s'agit de revenir à nos préoccupations du moment avec les moyens qui nous sont offert par les "opportunités".
      Et là, à 2 mois d'une élection majeure (mais il y en a d'autres dans d'autres pays aussi, et il y en a eu également depuis), franchement, je suis complètement déboussolé...

      Je vais aller boirs un coup en pensant à vous pour me remettre les idées en place : Le post de demain est en ligne et vous causera de "Mes-Luches", de ce que j'en sais de loin !
      L'occasion de vous distraire et moi je peux plier les gaules !

      Bonne soirée à vous, charmante Comtesse au pied dénudé.

      I-Cube

      Supprimer
  4. C'est ça! Allez boire un coup car, là, de toute évidence, vous déjà très fatigué ...
    Vous n'allez tout de même pas, vous, sombrer dans ce discours du complot "judéo-maçonique"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon problème, c'est que quand je "fais la fête" le soir, au matin j'ai un indice glucimique élevé à jeun...
      Faudrait effectivement que je me modère.

      Ceci dit; de nuis deux, c'est vous l'ignorant en la matière.
      On ne devrait d'ailleurs pas dire "le" complot "judéo-maçonnique", mais les complots millénaristes.
      Je vous ai déjà expliqué que globalement, notre monde est "guidé" par "7 forces obscures", non-apparentes, en présence qui se neutralisent réciproquement au fil des siècle dans une sorte de "paix armée".
      C'est l'explication pour laquelle aucune n'a vraiment pu changer le monde conformément à sa vision de ce qu'il devrait être.

      Le mode d'action reste souterrain, n'est pas censé se voir pour les profanes que nous sommes vous et moi, mais on en retrouve la trace tout au long d'"un fil rouge" qui se dessine au fil de l'actualité.
      Bon, c'est un peu compliqué à suivre, parce qu'il s'agit en fait d'un écheveau de "fils rouges" éparpillés mais qui de temps en temps font des nœuds qu'on peut repérer plus facilement.
      En général, c'est que "4 de ces 7 forces" vont conjoncturellement dans la même direction sur un sujet.
      Et on peut décrypter cette situation par l'analyse situationniste...
      Ou alors, il y en à 3 qui vont dans le même sens, et aucune des 4 autres ne s'y oppose...

      Ceci dit, je préviens tout de suite, ce n'est pas du complotisme, mais de l'observation critique.
      Et, alors que j'étais encore à jeun hier soir, je vous ai expliqué (pas à vous, mais c'est pareil) que tout cela était vain, dans la mesure où ce et ces fameux "complots" remontent à la nuit des temps, mais aucun n'a abouti de façon définitive (et même provisoire) à un quelconque moment de l'Histoire.

      Ce qui limite considérablement le champ positiviste de ce genre de théorie.
      Vous devriez le voir et le savoir.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube