Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

vendredi 14 juillet 2017

Maigre collecte de la semaine…


On commence par quelques « revenues ».

Une « revenue », c’est une « histoire d’en rire » qui a fait son apparition sur la toile à un moment donné sur ce blog-ci (ou le précédent), qui a fait le tour du monde, parfois plusieurs fois durant des années et des années, parfois en diverses langues, souvent modifiée, adaptée, enrichie, et qui me revient par un canal inattendu.
Celles-là, que je trouve encore très drôles, ont le mérite rare de ne pas avoir « muté » d’une seule virgule, alors qu’elles datent de plusieurs années : Une performance !

Un certain monsieur Dufort est propriétaire d’une petite usine fabriquant des clous.
Cherchant à augmenter sa production, il se dit que son entreprise doit être connue nationalement, il va donc voir un publicitaire afin de réaliser un spot de pub qui sera diffusé sur toutes les chaines…
À son rendez-vous, il explique au publicitaire sa vision des choses pour le scenario du spot :
« La scène se passe au moment où Jésus-Christ arrive sur la colline pour être crucifié. Les romains le couchent sur la croix et commencent à le clouer dessus, et à ce moment-là, le slogan apparait : « Avec les clous Dufort, ça rentre sans effort ! » »
Le publicitaire, très gêné, essaye de lui faire comprendre que ce n’est pas une bonne idée de faire diffuser un tel spot à une heure de grande écoute et que le CSA à coup sur la fera retirer car ce n’est pas politiquement correct.
Mr Dufort, un peu dépité s’en va…
Deux semaines après, il recontacte le publicitaire pour lui proposer une autre idée.
Au rendez-vous, devant l’air inquiet du publicitaire, monsieur Dufort reconnait quand même que sa première idée aurait pu choquer, et donc a pensé à autre chose de plus soft et l’explique à son interlocuteur :
« Zoom avant de la caméra sur une colline, et là, on voit apparaitre une croix vide… Travelling vers le bas et on découvre Jésus gisant sur le sol très mal en point. Et là le slogan: « Avec les clous Dufort, il tiendrait encore ! » »

Et encore une autre :

Un curé « nouvelle vague » visite un de ses paroissiens un samedi soir.
En approchant de la maison, il entend des cris et des rires.
Il sonne.
Un homme ouvre la porte, laissant entrevoir derrière lui un cercle d’hommes complètement nus, entourant 3 jeunes femmes, nues elles aussi, mais portant un bandeau sur les yeux et s’occupant à palper les parties génitales des hommes qui leur font face afin d’en deviner le propriétaire !
« – Heu… Je suis désolé… Je pense que ma place n’est pas ici ce soir…
– Mais non, mais non, Monsieur l’curé ! Les filles ont déjà cité votre nom 3 fois ! »

Et :

« Ah ces Italiens ! Quelle joie de vivre ! Quelle gaieté ! Quel enthousiasme !
Écoutez les gars, en arrivant à Venise, on a vu, ma femme et moi, que la ville était inondée, et les gars qui avaient sorti leurs chaloupes, chantaient tout le temps !
Incroyable ! »

Et on poursuit par quelques vérités :

AMI : Se dit d’une personne de sexe masculin, qui possède “un je ne sais quoi” qui empêche toute envie de finir dans un lit avec lui.

AMIE : Se dit d’une personne de sexe féminin, qui possède “un je ne sais quoi” qui te fait venir une envie folle de finir dans un lit avec elle.

AMOUR : Mot de cinq lettres, trois voyelles, deux consonnes et deux idiots.

ARCHITECTE : Se dit d’une personne qui n’est pas suffisamment macho pour être ingénieur, ni assez gay pour être styliste.

AUTORITE : Celui qui arrive après la bataille et prend en charge les blessés.

DANSER : Frustration verticale d’un désir horizontal.

BANQUIER : C’est un type qui te prête un parapluie quand le soleil brille, et te le réclame quand il commence à pleuvoir.

BOY SCOUT : Un enfant habillé comme un couillon, commandé par un couillon habillé comme un enfant.

CONSULTANT : Se dit de celui qui consulte ta montre, te dit l’heure, et te fait payer la prestation. 

ECONOMISTE : Expert qui saura demain pourquoi ce qu’il a prédit hier n’est pas arrivé aujourd’hui. 

ETERNITE : Laps de temps qui s’écoule à partir du moment où tu l’as sautée, et celui où tu l’as raccompagnée à la maison.

FACILE : Se dit d’une femme qui a la moralité sexuelle d’un homme.

PHYSIQUE QUANTIQUE : C’est un homme aveugle, dans une pièce sombre, qui cherche un chat noir qui nexiste pas.

HARDWARE : Partie de l’ordinateur qui reçoit les coups quand se plante le software. 

IMPATIENCE : Se dépêcher d’attendre.

INFLATION : C’est devoir vivre en payant les prix de l’an prochain avec les revenus de l’an passé. 

INTELLECTUEL : Se dit d’un individu capable de penser pendant plus de deux heures à autre chose que le sexe.

TRAVAIL D’EQUIPE : La possibilité de faire endosser tes fautes aux autres.

LANGUE : Organe sexuel dont certains dégénérés se servent pour parler.

Et encore :

« Rien de plus fort que le progrès. Rien ne peut l’arrêter.
Même pas la police ! »

Et puis :

« Si tu cries pendant 8 ans 7 mois et 6 jours, tu produis assez d’énergie pour chauffer une tasse de café. »
Ça n’en vaut réellement pas la peine.

« Si tu lâches un pet continuellement pendant 6 ans et 9 mois, tu produis assez de gaz pour créer une bombe atomique. »
Là… Inquiétant.

« Un cochon a un orgasme qui dure 30 minutes. »
Dans ma prochaine vie, je veux être réincarné en porc !

« Une poulette peut vivre 9 jours sans sa tête avant de mourir de faim. »
J’en reviens toujours au cochon !

« Te frapper la tête contre le mur te fait perdre 150 calories par heure ».
J’y penserai peut-être au boulot.
Pas à la maison…

« Une puce peut sauter 150 fois la longueur de son corps. C’est comme si un humain sautait la longueur d’un terrain de football. »
Bon, le cochon… 30 minutes… 

« Un lion peut s’accoupler 50 fois par jour. »
Ah oui, pas mal.
Mais se réincarner en cochon… La qualité avant la quantité !

« Le muscle le plus fort de ton corps est la langue. »
Dire qu’il y en a qui ne s’en servent que pour nous souler de paroles…

« Un œil d’autruche est plus gros que son cerveau. »
Vous me direz qu’il y a aussi quelques humains…
D’ailleurs, souvent les mêmes ont les yeux plus gros que l’estomac.
J’en connais des comme ça…

« Une étoile de mer n’a pas de cerveau. »
Je connais aussi des gens comme ça…

« Les humains, les dauphins et les singes sont les seules espèces à avoir du sexe pour le plaisir. »
Aïe ! Et pas le cochon ? 

Pour finir par des plus « classiques » :

Sur le trottoir de la Place Vendôme, la place la plus chic de Paris, deux fourmis, chacune avec un marteau-piqueur, travaille sur le trottoir.
Arrive une Rolls Royce d’où sort une cigale habillée comme une princesse.
Elle entre à la bijouterie Cartier et en ressort dix minutes plus tard avec un fabuleux collier autour du cou.
Alors que le chauffeur lui ouvre la porte, une des fourmis lui dit :
« – Wow, ça roule bien pour toi !
– En effet, je rentre d’une tournée en Amérique du Sud, et je chante à l’Olympia la semaine prochaine.
Après, on file à notre villa, sur la Côte d’Azur.
Ciao, ciao les amies !
– Diantre », dit la fourmi « La Fontaine nous a bien eu avec ses fables. »

Un chat rêve d’être journaliste.
« – Y’a un secteur qui vous attire en particulier ?
– Oui ! La rubrique des chiens écrasés. »

Jean-Paul lit l’annuaire téléphonique depuis une semaine quand il rencontre Jean-Marc qui l’interroge :
« – C’est bon ton livre ?
– Sais pas trop. Je n’ai pas encore terminé la lecture de tous les noms des personnages… »

Bon week-end à toutes et à tous !

I3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube