Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

lundi 26 juin 2017

Une semaine extraordinaire…


« Aide Phi-lippe » deuze !

D’abord ce phénomène climatique étonnant : La « Gauloisie-climatique » qui n’a jamais été aussi chaude depuis 1872 et même « Paris-sur-la-plage » depuis 1945.
J’adore !
Cela veut-il dire qu’en 1944 il faisait encore plus chaud ?
Je savais que l’hiver-40 avait été particulièrement rude, mais de là à imaginer une seule seconde que depuis qu’on relève les températures (1810 ?), on n’avait pas pu atteindre de tels records...
Serait-ce l’ère du « Global cooling » ?

Et puis attendez, pendant que « le chef-olympien » se promenait au sommet européen, pendant que le « Brexit » commençait à être enfin discutaillé, pendant qu’en Syrie Al Bagadi se faisait descendre, ainsi que d’autres objets « de guerre » tout autour de Mossoul et même ailleurs vers la méditerranée, par les Russes et/ou les américains, figurez-vous que si on a eu quelques précisions sur la future politique étrangère de mon pays (celui que j’aime tant et qui me le rend si mal…) à rebours de ce qui avait toujours été fait jusque-là, « Phi-lippe », le premier sinistre, faisait le ménage chez lui.
Pas compliqué : Majorité absolue des « Rem-même-pas-en-Rêve » à l’AN, décomposition des « Républicains-Démocrates » en deux groupes, l’un « constructif » (traduisez : « J’en veux aussi » !) l’autre « historique » (traduisez : « Je reste sur mes gardes »), y’avait plus besoin des « Mac-MoDem » pour gouverner.

Et justement, empêtrés dans l’affaire des assistants parlementaires d’eurodéputés (chose avouée, chose à moitié pardonnée), le « Garde des Sots » (qui devait porter la réforme de la moralisation de la vie publique) et la secrétaire d’État aux Affaires européennes, « Mariole-Serre-naze », quittent le gouvernement.
Ce qui faisait suite au départ de la « Sinistre de la guerre » issue du même parti de « soce-démocratouille », là en pleine inauguration du salon du Bourget où il est en général question de vendre un maximum d’engins à tuer « les autres » avec du pognon « des autres ».
Qui lui-même faisait suite au départ de « Ricard-51-Fer-rang », également malmené pour des affaires d’enrichissement sans cause au profit de celle qui lui ripoline le dard à nocturne, recasé en chef de groupe, mais ne me demandez pas lequel, je n’ai pas compris qui il va désormais pouvoir plumer…
Je te vous jure !
Et dire qu’ils avaient retardé la nomination de ce gouvernement pour « vérifier » la « pureté » des impétrants…
Ça n’aura pas duré le temps d’une Lune !

Un remaniement annoncé, mais nettement plus conséquent que celui initialement prévu.
Pensez, ils étaient une grosse quinzaine, ils se retrouvent à presque plus d’une trentaine : Le double contre tous les engagements de campagne distribués sans même y réfléchir.
Retour aux « bonnes vieilles pratiques » d’antan ?
De quoi en rire !

L’ancienne eurodéputée MacMoDem, « Coco-La-page », salue à l’occasion une décision éthique. « François Bayrou donne une bonne image de ce que doit être un garde des Sceaux. Quelqu’un qui est capable de passer à titre personnel après l’intérêt de sa fonction », a t-elle réagi.
Salope, oui !
Lui ne dira pas autre chose : « Je ne peux pas rester à une fonction où ma parole serait liée »…
On savait déjà que chez lui, c’était pathologique : Habité par la fonction, il a une double personnalité en comptant celle « du citoyen » et même triple avec « sa vie intime ».
Un beau cas psychanalytique, finalement.

Néanmoins, ces démissions entachent les premiers jours de la présidence de la République pour certains politiques, dont le député de la « Trance insoumise » de Seine-Saint-Denis, « Riton-Coquetier-Réel » : « J’ai l’impression que l’enfumage autour d’Emmanuel Macron, d’une République exemplaire, de quelqu’un qui paraît marcher sur l’eau va se révéler celui d’une Vème République avec tous ses défauts, avec des affaires, tout ce qu’on a déjà vécu sous François Hollande ou Nicolas Sarkozy » explique-t-il.
Disons qu’à défaut d’être « impressionniste », le nuage d’enfumage « surréaliste » commence à se dissiper mollement…
Constat partagé par le député européen frontiste, « Floflo-Phil-Lip-pot », ce qui n’étonne pas, qui critiquait, mercredi matin sur « Transe-intox », le fait « qu’on nous avait promis de nouvelles pratiques, la moralisation, les enquêtes qui allaient nous permettre d’avoir des gouvernements merveilleux immédiatement. Monsieur Bayrou devait être sous enquête quand il a été nommé, et madame de Sarnez. Il nous avait fait ce numéro où on avait retardé l’annonce du gouvernement parce que soi-disant on enquêtait. Tout était dans le livre de Mme Lepage ».
La salope de faux-frère que personne n’a lu, te vous dis-je.

Le projet de loi sur la moralisation de la vie publique est également invoqué pour critiquer les intentions d’exemplarités du mouvement « En Marche ! ».
Pour le député « Les Républicains-démocrates » du Nord, « cela commence à faire beaucoup. Quatre ministres qui sont obligés de quitter le gouvernement après avoir donné tant de leçons pendant la campagne électorale sur la transparence, l’exemplarité ».
Oui, bon … Il se calme celui-là. Mais il paraît que ce ne sera pas le cas au moins en souvenir et en hommage de « Fifi-le-souteneur »…
« En matière d’exemplarité, il faut cesser de donner des leçons à tout le monde. Il faut rester humble, voire comment on peut faire pour renforcer la confiance des Français vis-à-vis de la politique avec un certain nombre de règles claires », a-t-il estimé.
Le problème, c’est que c’est trop tard : Quand 57 % des inscrits ne se déplacent même pas pour aller voter, on peut dire que le divorce est consommé à … la majorité consentante !

Grosse rigolade encore quand il a s’agit de savoir où assoir « Menuet-Valse » dans l’hémicycle. Chez les « soces » (ou ce qu’il en reste), chez les « Mak-kronistes » ou, en haut à gôche chez les « non-inscrits » ?
«Pas avec les non-inscrits», confiait-il. ,
Et lex-Premier-sinistre navait pas encore pris de décision sur son point de chute.
Son avenir politique nest pas clair pour autant. «Jai conscience que certains préféreraient le voir silencieux », persifle le maire d’Évry, sa circonscription.
« Mais Manuel Valls ne le sera pas.»
Étron de gourgandine : Il n’a pas fini de nous casser les esgourdes alors ?
Quand même kon pour un catalan de s’en prendre à nos portugaises avec rage, trouve-je…

Un retour au « P.Soce », dont il est toujours adhérent, n’est pas à exclure. Surtout si le groupe soce, débarrassé du gros de ses frondeurs à l’issue des législatives, vote la confiance à « Mak-Rond », ce qui ne sera pas le cas, paraît-il.
« Menuet » le dit lui-même: Il veut «être utile» au président et votera donc la confiance au gouvernement le 4 juillet.
Je te demande un peu s’il ne va pas rejoindre, lui aussi, les « constructifs » derrière « Sol-Air »…

Justement « Titi-Sol-Air », le mek qui aura viré le très « bling-bling-guesque » « Gué-an » de Boulogne – qui se retrouve ruiné pour avoir été saisi de ses biens à titre conservatoire, un peu comme « Nanar-Tapis » en paiement de ses turpitudes – qui aura été réintégré dans l’équipe des loosers, pour finalement arbitrer les primaires, puis soutenir contre vents et marées « Fifi-le-Souteneur », il a annoncé la création d’un groupe parlementaire regroupant des élus « constructifs », des UDI (qui décidément bouffent à tous les râteliers sans honte, comme de coutume), ainsi que des Indépendants, tous prêts à voter des lois proposées par le gouvernement.
Je sens comme un nid-douillet pour « Menuet-Valse », là…
Grosse rigolade…

Mais le mieux reste à suivre : « Nous avons la volonté de faire passer l’intérêt général avant tout ».
Waouh, le programme !
« S’opposer sur tout est une logique qui n’est pas bonne pour le pays », d’après le futur « chef de groupe-constructif ».
« Nous aurons un fonctionnement très ouvert, dans une logique de confiance », a-t-il ajouté.
Ce gars-là, quand il se met à évoquer « la confiance », là franchement, j’en tremble…

Mais le président de l’UDI, présent lors de la conférence de presse, a précisé que « 18 parlementaires » de son parti avaient l’intention de rejoindre ce groupe. Avec la « volonté de construire un groupe le plus large possible », ce groupe peut devenir « la troisième force politique de l’Assemblée ».
Ah oui c’est sûr, là.
Y’a déjà « Fer-rang », le ministre sorti qui va présider le premier groupe, celui du président « Olympien » ; un des « historiques », probablement « Veau-qui-est » (ou un autre) de chez les « Républicains-démocrates » qui va présider le sien ; « Serre-Naze » qui va piloter celui des « MacMoDem » ; un des rares « soces » ayant survécu qui va piloter le quatrième quand ils se seront réconciliés ; les Insoumis drivés par « Mes-Luches » et peut-être quelques transfuges-staliniens ; et lui à « 18 », il compte être la « troisième force »…
J’admire les effets des maths modernes sur les meilleurs esprits du pays : Que des patates !
Franchement, j’adore !

En bref, on n’est quand même pas si bien parti que ça.
Je ne sais pas encore ce que va donner « l’hégémonie » du parti présidentiel, avec ses élus si mal élus (comptez bien : Même pas un inscrit sur 6 !) ; je ne sais pas du tout comment la trentaine de ministres « resserrés » vont piloter le bidule, même si on va y revenir, parce que ça s’annonce « ultra-chaud », tout dégoulinant de crème au chocolat-fondu ; mais alors dès la première bourrasque, internationale ou terroriste (on attend toujours un attentat majeur pour le 11 juillet prochain, un mardi, pas encore dépisté), voire tout simplement de la planète financière sur le point de se ramasser (mais là ce sera plutôt pour les chaleurs caniculaires du mois d’août ou de l’été-indien de septembre), ça va devenir fabuleux.
Magnifique époque, finalement !
Une semaine vraiment extraordinaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube