Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

vendredi 19 mai 2017

Nouvelle collecte hebdomadaire


Diverses



Jean-Marc et Collette, âgés tous les deux d’une douzaine d’années, sont très en colère :
« Puisque que la vieille garce refuse de nous vendre un ticket, sous prétexte que le film est réservé aux 18 ans et plus, on retourne au motel.
On a d’autres choses à faire. »



Le directeur visite toutes les classes de son collège.
Arrivé dans la classe des tout petits, il se présente et demande aux élèves d’en faire autant.
Le premier : « Bonjour Monsieur le directeur, je m’appelle Jean-Marc et pendant la récré, j’aime bien mettre du bois dans la fontaine avec les copains… »
Le second : « Bonjour Monsieur le directeur, je m’appelle Yvan et pendant la récré, j’aime bien mettre du bois dans la fontaine avec les copains… »
Et ainsi de suite…
Tout à coup le directeur en voit un qui pleure et lui demande :
« – Et toi, pourquoi pleures-tu ? Tu ne joues pas avec tes copains à la récré ?
– Si Monsieur le directeur, Dubois… c’est moi ! »



« – Rita », dit la patronne du restaurant, « je vous ai vu embrasser le livreur de la boulangerie, ce matin, et désormais, c’est moi qui irai l’accueillir. 
– Comme vous voulez », dit la serveuse, « mais je vous le dit d’avance, il n’aime pas les grosses. Vous n’avez aucune chance. »



Jean-Marc est très malade, et il râle sans cesse.
Sa femme lui tient la main.
Le médecin qui fait sa tournée, demande à sa femme :
« – Ça fait longtemps qu’il se plaint comme ça ?
– Depuis qu’on est marié. »



Mesdames :



1 - Si vous pensez que le meilleur moyen de toucher le cœur d’un homme est de passer par son estomac… vous visez trop haut.



2 - Les femmes ne rendent pas les hommes idiots, la plupart sont des Self made men.



3 - La meilleure raison qu’une femme a de divorcer de son mari est une raison de santé : C’est parce qu’il la rend malade.



4 - Ne croyez jamais un homme qui dit qu’il est le chef à la maison. Il ment probablement sur d’autres choses aussi.



5 - Si un travail ménager n’est pas fait, c’est que la femme a demandé à son mari de s’en charger.



6 - Si vous voulez un mec gentil, choisissez en un chauve : ils font plus d’efforts que les autres.



7 - Vous pouvez aussi bien choisir des hommes très jeunes ; de toute façon, ils ne sont jamais matures.



8 - Un homme qui sait s’habiller tout seul sans ressembler à Bozo le clown a toutes les chances d’être homosexuel.



9 - Les hommes sont tous les mêmes : Seuls leur aspect extérieur est différent.



10 - Définition d’un homme bien éduqué : Il ne fait pas pipi dans le lavabo.



11 - Si vous rencontrez un homme et que vous vous dites qu’il ferait un bon mari, vous vous rendez compte un peu plus tard qu’il l’est déjà.



12 - Les scientifiques viennent de découvrir quelque chose qui pourra accomplir le travail de 5 hommes : Une femme.



13 - Les hommes sont comme les animaux : Désordonnés, insensibles et potentiellement violents… mais ils font de bons animaux de compagnie.



14 - Le cerveau d’un homme, c’est un peu comme les prisons : Il n’y a pas assez de cellules.



15 - Les maris, c’est comme les enfants : Ils sont toujours adorables quand ce sont ceux des autres.



16 – Et de vous rappeler toujours que le mariage est la seule guerre où on couche avec l’ennemi !



C’est un couple âgé qui est devenu quelque peu sénile.
Jean-Marc, le vieux, ressemblait avec l’âge tout à fait à son père.
Le soir, prenant son miroir, il l’embrassait en disant à chaque fois « Cher papa va, je t’aime bien ».
Sa femme observait sans rien dire, cette manifestation de tendresse depuis quelque temps.
Un bon soir, après que Jean-Marc se soit endormi, elle se dit « Je vais voir qui il embrasse ainsi »…
Prenant le miroir, elle s’écrit :
« Faut vraiment être un vieux cochon pour embrasser une vieille ratatinée comme ça ».



Un jour, le Pape rencontre un jeune homme de 15 ou 16 ans.
Le jeune demande au pape pourquoi il porte un petit bonnet blanc sur sa tête.
« – Ça, c’est pour la Modestie. Et toi ? Pourquoi portes-tu ta casquette avec la palette en arrière.
– Ben tiens… Moi aussi, c’est pour la mode ‘stie… »



L’ambassadeur Gauloisien au Vatican est sourd comme un pot.
Un jour, il envoie à Paris une note commençant ainsi :
« Le Saint-Père m’a laissé entendre… »
Le fonctionnaire qui a reçu la lettre dit alors :
« Classez cette lettre dans les miracles… Quand le pape va mourir, ça servira comme preuve pour en faire un saint. »



Une femme amène un bébé naissant très maigre au cabinet du pédiatre.
Elle explique :
« Le bébé semble souffrant. Au lieu de prendre du poids, il a perdu trois cents grammes cette semaine. »
On lui dit d’aller dans une pièce pour un examen et d’attendre le docteur.
Le docteur entre et ausculte le bébé. Alors, il demande à la femme :
« – Est-ce qu’il est nourri au sein ou à la bouteille ?
– Nourri au sein », répond-elle.
« Bien, déshabillez-vous jusqu’à la taille », ordonne-t-il.
Il serre les deux seins, les masse, pince les deux mamelons puis commence à sucer sur un mamelon avec force.
Finalement, il annonce :
« – Sans aucun doute, ce bébé a faim ; vous n’avez pas de lait.
– Normal, je suis sa tante. Sa mère est malade. »



Un avare qui a peiné toute sa vie pour amasser son pécule chuchote à l’oreille de sa femme…
« – Lorsque je mourrai, je veux que tu mettes tout mon argent dans le cercueil avec moi, ce sera pour ma vie après la mort…
– Oui mon chéri. »
Peu de temps après, il meurt.
Au salon funéraire, peu avant la fermeture du cercueil, sa femme, le visage voilé et tout de noir vêtue, s’approche du défunt avec une boîte dans les mains.
Elle s’agenouille et dépose la boîte à côté du corps de son mari.
Un ami qui était au courant du vœu de l’avare s’approche d’elle…
« – J’espère que tu as été assez intelligente pour ne pas mettre tout son argent dans le cercueil.
– Écoute. Je suis une bonne chrétienne, et je ne puis revenir sur la parole faite à un mourant. Oui, il a tout son argent.
– Hein ! Tu es complètement folle ou quoi ?
– Non.
– Il a tout le magot ?
– Exact. Je lui ai fait un chèque… »



Jean-Marc :
« – Le Viagra a changé ma vie.
– Ah oui ! Tant que ça ?
– Oui, ma femme m’a quitté pour un gars qui en prend. »



Jean-Marc et plusieurs de ses amis sont réunis autour d’une bière à la brasserie.
L’un d’entre eux raconte cette histoire…
Il y avait une fois un Saint très contrarié car personne ne le priait. Les gens priaient Saint Pierre, Saint Christophe, Saint François, et bien d’autres, mais lui, rien ! Pas une seule petite prière. Pas une seule petite demande.
Alors il demanda une réunion avec Dieu et ce dernier lui recommanda la chose suivante :
« – Fais-toi faire des cartes de visites et répands-les dans le monde entier. Tu diras que tu fais des miracles à la demande, mais par contre, ne la donne ni aux cons, ni aux femmes faciles ! »
C’est ainsi qu’il suivit les conseils de Dieu, et à présent c’est le Saint le plus miraculeux et le plus adoré dans le monde.
– Hé ! C’est quoi le nom du saint » demande l’un d’entre eux ?
« – Hein ! Tu ne le sais pas ? » répond Jean-Marc.
Et Jean-Paul demande aux autres s’ils connaissent son nom.
« – Non », dit le premier.
« – Non », dit le second.
« – Non », dit le troisième.
« – Moi non plus », dit le dernier.
« – C’est ça, vous n’avez donc pas eu sa carte d’affaires, conformément aux consignes de Dieu », les informe alors Jean-Marc.

L’âge du Capitaine :


Pour l’énigme de la semaine dernière, si le cheval a bien une longe de 10 mètre attachée au harnais et qu’il peut quand même parvenir  à manger la botte de foin qui l’attire inexorablement à 15 mètres de là, sans que la corde ne casse ni s’allonge, c’est qu’elle n’est attachée nulle part, tout simplement.

Vos neurones ont dû être surmenés en ces temps électoraux…
Comme il en est d’autres à venir, on va suspendre cette rubrique quelques temps.
Non ?
Alors juste une dernière : Je ne voudrai pas abuser.


C’est un gars sur un chantier qui glisse de son échafaudage et tombe de tout son long sur la terrasse en contre-bas.
Il est secoué, a mal partout, mais se relève et après quelques radios de contrôle reprendra son travail le lendemain.
Or, le surlendemain, il glisse pareil de son échafaudage, exactement du même endroit, et là, il en ressort tout cassé, direction l’hôpital, dans un sale état.
Que s’est-il passé ?

Ceci dit, j’en profite pour vous souhaiter à toutes et tous un excellent week-end tout de même.
La semaine a été chargée, alors reposez-vous donc après en avoir bien ri !

I3

4 commentaires:

  1. J'ai bien rigolé, comme dans beaucoup de vos blagues !...

    Mais vraiment pas l'énergie pour me concentrer sur des solutions sur "l'âge du capitaine".

    Trop "cassé"...

    Dommage...

    Bien à vous !...

    Haddock

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fastoche, pourtant...

      On attend de voir ce qu'en dit notre vénérée "Comtesse-au-pied-dénudé" et vous aurez la solution la semaine prochaine.

      Reposez-vous, récupérez et bon week-end à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  2. Vous m’invoquez (sans lampe magique !) et me voilà !
    J’espère avoir trouvé pour avoir mon diplôme de Capitaine sans âge!...
    La 1ère fois le type est tombé sur la terrasse en contrebas sur une pile de laine de verre.
    Pas de mal mais ça pique.
    Le lendemain, la laine de verre était dans les cloisons et ça c’est ballot !

    ComtesseÔPiedNu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument génial !
      C'est presque ça et ça aurait pu être ça !

      Franchement chère comtesse au pied dénudé, vous êtes comme ma "petite-sœur" : Si vous n'existiez pas, il faudrait quand même vous inventer tellement vous restez indispensable !

      Merci pour l'explication à cette énigme, même si la solution concoctée pour vous, vous l'aurez vendredi prochain !

      Bien à vous et bonne journée !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube