Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mercredi 10 mai 2017

Lettre ouverte à Emmanuel Macron, Président de la République


« L’ami-râle » en remet une couche !

M. Jean-Charles Duboc
Pilote B 747 retraité (Air France)
à
M. Emmanuel Macron
Président de la République
Palais de l'Élysée
55, rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008 Paris

Lettre ouverte

Monsieur le Président,

Je vous adresse toutes mes félicitations pour cette rapide, et même extraordinaire, conquête du pouvoir.

En tant que simple citoyen - qui occupe sa retraite à essayer de trouver des solutions originales, de rupture, au fonctionnement de la société - je me permets de vous adresser quelques remarques et suggestions que vous ne trouverez pas auprès de vos conseillers habituels.

La situation du pays est inquiétante : le chômage touche six millions de personnes tandis que la pauvreté s’est étendue à neuf millions de citoyens, que les comptes sociaux sont très difficiles à équilibrer et que nombre d’entreprises délocalisent compte-tenu de l’importance des charges salariales.
Comment en sommes-nous arrivés là alors qu’en Allemagne, et dans d’autres pays, l’économie est florissante, qu’il n’y a pas de déficit budgétaire et que la dette diminue ?...

Il serait peut-être nécessaire d’aller au fond des choses, avec le courage que cela implique, et avec toute la mesure, la retenue, qui sied à vos responsabilités.
Tout d’abord, il me semble nécessaire de vous rappeler - ou de vous apprendre - que nous sommes les héritiers d’une époque troublée où la corruption a atteint des sommets que l’opinion publique sous-estime gravement.

Permettez-moi de vous adresser copies de questions parues au Journal Officiel et posées par plusieurs députés. Elles sont relatives à une aide financière d’un milliard de dollars (2,7 milliards d’euros en valeur actuelle) attribuée à la France le 25 février 1991 par l’Émir du Koweït afin de contribuer à notre effort militaire pour la libération de son pays.
Ce don est bien répertorié par la presse ainsi que dans un communiqué du ministère des affaires étrangères.

Par contre, d’après les réponses du ministre de la défense, et du ministre de l’économie et des finances, il n’y a aucune trace de cette somme dans la comptabilité publique.
Où est passé l’argent ?...

Avons-nous affaire à un détournement de fonds ? La somme en question a-t-elle été récupérée, et, si elle l’a été, a-t-elle été virée dans la comptabilité publique ?...

D’autre part, j’ai déposé le 22 février 1998, à la BCR du Havre, dépendant de la DNEF, en tant qu’aviseur, des informations sur cette affaire.
Après confirmation que la défense nationale n’avait touchée aucune indemnité relative à la guerre du Golfe, j’ai demandé une prime d’aviseur qui lève la prescription des 10 ans.

Cette affaire est largement disponible sur le web.
Il règne, à ce sujet, une Omerta indigne de notre démocratie dans la presse, les médias et chez la majorité des élus.

Combien de temps encore cette situation va-t-elle durer ?...
Serez-vous celui qui va « nettoyer les écuries d’Augias » en divulguant cette affaire afin de repartir sur des bases saines et assurer un véritable avenir à notre démocratie ?...

Mes réflexions de pilote de ligne ne s’arrêtent pas à la lutte contre la corruption.
Il me semble nécessaire de trouver des solutions originales pour redresser les comptes sociaux tout en incitant nos entreprises à relocaliser.

À cette fin, je me permets de vous présenter une étude sur une « Cotisation sociale sur les produits manufacturés » (CSPM), développée par « I-Cube » (un fiscaliste anonyme), et qui présente ces caractéristiques :
C’est une taxe (de plus), avec pour assiette non pas à la marge (comme pour la TVA), non pas sur la valeur-ajoutée (comme CVAE), mais directement sur le Chiffre d’Affaires (comme les anciennes TCA), tout le chiffre d’affaires qu’une même entreprise fait sur le territoire (les ventes) ; taxe à vocation sociale (comme la CSG).
Assujettis : Toutes les entreprises, de production, des intermédiaires, des détaillants et commerçants qui ont une activité nationale (sont donc exclues les exportations), sans exceptions.
Exonérations : Exclusivement les matières premières et les produits alimentaires (humaines et animales).
Taux : Celui qu’on veut, mais croissant au fil du temps et jusqu’à 30 %.
Exemption automatique : Produits vendus bénéficiant du label « OFG », et à plus de 50 % pour les revendeurs.
C’est simple, le montant des achats payés comporte ou non de la « CSPM » dans le prix d’achat (du produit, de la prestation de service) en rappelant qu’en sont justement exemptés les « labellisés OFG »…
Mécanisme : Celui qui ne remplit pas ces conditions paye et « revend » sa CSPM à ses clients. Puisque naturellement, la « CSPM » n’est pas déductible, ni sur elle-même, ni sur les bénéfices…  De plus, elle participe à l’assiette de TVA (et autres droits)…

Cette cotisation n’est pas conçue comme un prélèvement nouveau pour les consommateurs mais aura pour double objectif de rendre un peu plus compétitives les entreprises sises sur notre territoire, vis-à-vis des importations "low-cost", et donc d’encourager, au moins indirectement, à relocaliser la création de valeur ajoutée.

Le premier effet sera de faire de la recette, disons "volontaire" par le comportement d’achat, mais, ensuite, la CSPM disparaît dans les budgets publics dans la case "recette", pour être remplacée  au fil du temps par des emplois nouveaux, des chômeurs en moins, des indemnités à verser en moins, des cotisations en plus, et donc des assiettes de taxes et impôts supérieurs.
C’est cela qu’amène la CSPM dans ses attributs, au contraire de toutes autres taxes et impôts qui sont largement "sans effet" pour être "neutres" en terme de circuit de fabrication de la valeur ajoutée.

Les conséquences de la création d’une CSPM sont extrêmement importantes tant pour la collecte des cotisations sociales, pour la ré-industrialisation, pour l’équilibre budgétaire, pour le redressement de notre pays.

J’espère que ces considérations retiendront votre attention.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma plus haute considération.

Jean-Charles Duboc

« L’Ami-râle » est magnifique : Le nouvel élu n’est même pas encore arrivé dans ses meubles pour un bail précaire de 5 ans (éventuellement renouvelable) que déjà il est prié de nettoyer le « passif caché » du pays.

Notez que c’est justement l’hypothèse que j’émettais pas plus tard qu’hier jusqu’ici.
Vous aurez également repéré la brillante synthèse de la « CSPM » qu’il fait de ces posts-là, même s’il manque encore un chapitre à venir pour faire un tour d’horizon des aspects « réactifs », intérieurs et extérieurs, de cette novation fiscalo-sociale.

Bravo !

Bien à toutes et tous !

I3

6 commentaires:

  1. Il n’y a pas de temps à perdre !...
    Cela n’a que trop duré !...
    Vingt-six ans exactement, que les "ténors" de la classe politique organisent une Omerta qui a même conduit au suicide de « Gros-Souvre » et « Béré-Go-Voit » !...

    Alors autant que « Mac-Rond » se mette tout de suite au boulot pour résoudre ce problème qui risque de lui empester son quinquennat s’il ne fait rien.
    Et puis, il a eu le temps de se pencher sur le dossier lorsqu’il était au « Château » puis aux Finances…

    Parce que c’est quand même scandaleux de voir que des élus peuvent détourner des milliards en toute impunité, alors que je n’ai jamais pu trouver de fonds pour financer quelques grands voiliers-écoles pour les jeunes :
    http://euroclippers.typepad.fr/

    Je pense même que c’est le pire dans toutes ces embrouilles mafieuses !...
    Ce sont les jeunes, les citoyens, qui payent les conséquences de l’irresponsabilité, du manque d’éthique et de courage de la majorité de nos élus.
    Seuls huit députés ont eu le courage d’écrire au ministre de la défense sur cette affaire…

    J’espère que notre nouveau président sera celui qui mettra un terme à près de quarante ans de structure mafieuse de la classe politique !...

    De plus, avec la CSPM, il a aussi une opportunité pour améliorer à la fois le financement de la sécu, baisser les charges des entreprises et inciter à relocaliser !...
    Les trois premiers posts sont suffisants pour lancer des réflexions et des études.

    Alors… A suive !...

    Bien à vous !...

    Haddock

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, je veux bien pour la CSPM, puisque c'est moi qui en ai conçu le mécanisme justement pour atteindre les objectifs que vous dites !
      Kon, d'accord, mais pas totalement non : J'ai oublié en naissant.

      Ceci dit, on y revient dès demain pour le reste.
      Il me semble que comme d'habitude, c'est nettement plus compliqué qu'il n'y paraît.

      "Mak-Rond" a les moyens de faire : Il sait, il a été au beau milieu du tout pour comprendre.
      Et en plus, on lui envoie des "signes forts" pour faire.
      Donc il va faire, puisqu'il a été élu pour ça.
      Pas pour rien venu de nulle part pour en arriver là non plus.

      Seulement voilà, les "mafieux" qui nous gouvernent dissimulés parmis les autistes-trisomiques qu'on nous jette en pâture, ils peuvent avoir des réactions brutales : Ils savent tuer pour moins que ça depuis l'affaire Boulin.
      Tout le monde le sait.
      Aussi, s'il ne veut pas finir comme JFK, il lui faut prendre des précautions et de l'assise.
      Et le peuple se doit de les donner aux prochaines législatives, sans ça on est reparti pour un cycle à la "François III" : Mon ennemi c'est lui et je me couche pendant 5 ans devant lui à faire ce qu'il m'aboie de faire...

      Laissez lui le temps : Il en a besoin.
      On verra à la rentrée.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
    2. Je n’ai pas du tout l’intention de "remettre le couvert" pour les Législatives comme je l’ai dit…
      J’ai juste fait un rappel pour qu’il n’oublie pas, lui, ses ministres et ses conseillers.
      Donc il aura le temps de faire son travail sans être importuné par un « Haddock grognon » !...

      Mais j’aimerais quand même trouver du pognon pour construire deux grands voiliers-écoles pour les jeunes.
      Il faut que je trouve une grande entreprise du CAC 40 capable d’investir, pour sa communication, 38 millions d’euros dans un voilier de luxe, et une autre capable de faire du mécénat et de construire un voilier du type « Cisne Branco » qui sera destiné aux jeunes, qu’ils soient à l’X ou bien paumés dans les zones de non-droit.

      Aussi, mon prochain courrier à « Mac-Rond » sera pour lui expliquer qu’il a aussi quelque chose à faire pour les jeunes : les faire rêver, et leur donner la possibilité d’embarquer sur des voiliers le long des côtes européennes, en transatlantique, en tour du monde.
      D’ailleurs, j’enverrai une copie à l’ambassadeur de Russie en France car j’ai l’intention de mettre au point des navigations qui auront lieu chaque été du Havre à St-Pétersbourg, pour les jeunes « Gaulois » et les jeunes Russes !...

      Et si je réussis à convaincre « Mac-Rond » de lancer des études sur la CSPM et à construire des grands voiliers-écoles, je n’aurais pas perdu mon temps.
      Quant au reste, « les affaires », cela peut attendre !…

      Bien à vous !...

      Haddock

      Supprimer
    3. Ah ça, si vous faites tout ça (ou le faites faire), votre passage sur cette planète n'aura pas été vain...

      Je n'ai pas cette même ambition, loin de là, pour n'en avoir pas les capacités.

      Pour le reste, il faut donner du temps au temps et de l'assise à "Mak-Rond", au moins histoire d'essayer : Pour l'heure, il ne se débrouille pas si mal, finalement...
      (je parle des investitures à suivre).

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
    4. Je définis les concepts, et je fais faire…
      Je n’ai plus le temps, ni l’énergie, de « prendre en charge » des gros projets.

      Oui, il faut laisser du temps au temps à « Mak-Rond » car diriger un pays de 60 millions d’habitants est loin d’être évident, surtout quand l’Histoire s’accélère.
      Alors, je me contenterai de la réflexion et de quelques propositions assez lourdes à réaliser, même très lourdes, d’ailleurs…

      Bien à vous !...

      Haddock

      Supprimer
    5. Parfait !

      De toute façon, la voie est déjà tracée depuis quelques années, bien balisée.
      Reste à savoir s'il va la suivre, dans combien de temps et à quel rythme.
      Ou va-t-il renoncer pour une raison qu'on ignore encore...

      Mais il a su créer une dynamique du changement, justement celle-là même sur laquelle comptait "Marinella-tchi-tchi" pour arriver là où lui est arrivé.
      Souvenez-vous : "On a tout essayé, sauf le "F.Haine", alors pourquoi pas ?"
      Eh bien c'est lui qui a fait le hold-up à sa place.
      Et les intentions de vote pour les législatives vont confirmer, peut-être, qu'il aura fait le grand-schlem !

      Quelle époque, mais quelle époque...
      Ravi d'avoir pu survivre jusque-là, finalement.

      Mais c'est à suivre.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube