Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

dimanche 26 mars 2017

Petite pause…

Je me pose « ailleurs »… 
 
J’ai plein de choses à vous dire, mais j’ai le neurone un peu coincé par l’attentat de Londres et l’attaque d’Anvers.
 
Anvers, c’est probablement le fait d’un « archi-aviné ». En revanche London, c’est bien un attentat islamiste, d’un taré-déjanté, puisque l’attaque a été revendiquée par Daesh.
J’en reste, comme ça devient hélas l’habitude, coi, sans voix.
Je ne suis plus moi-même, je ne me reconnais plus…
 
D’autant que là, je suis particulièrement choqué et vous allez comprendre.
Cette attaque est une sorte de remake de ce dont j’ai pu être témoin en décembre 2015…
Des flics, des pompiers, des hélicoptères partout autour de Big-Ben, sur le pont de Westminster, celui qui donne sur l’arrière de Waterloo-station d’un côté et le Palace of Westminster de l’autre, l’house of Commons, le Parliament square Garden, la statue de Churchill, l’abbaye de Westmisnter, etc.
Même scène en 2015, peut-être en plus court, sur le coup de midi-local, avec des effectifs déployés probablement moins imposants.
Mais à l’époque, pas un mot dans les médias, tous orientés sur les inondations dans le nord du pays ante-brexit.
Et puis le surlendemain, il y a eu cette attaque au couteau dans le nord-est de la capitale de l’empire britannique, dans les couloirs du Tube…
Là, ça avait fait grand-bruit à travers le monde au moins occidental, et en tout cas européen après les attaques de novembre à Paris…
 
Me souvenant parfaitement de cet épisode forcé, malgré ma blessure profonde, il m’a fallu trouver une explication à ce silence médiatique, étant sûr de n’avoir pas rêvé : On aurait dit une scène « à la James Bond »…
Mais sans les caméras, et un public, dont j’étais, refoulé par les autorités.
Vous savez quoi ?
Je vous en ai fait un chapitre dans le roman d’été du moment « Laudato si… », en ligne depuis le 15 octobre 2016, mais écrit à la fin de l’été de la même année…
Souvenirs, souvenirs.
 
Alors ? Un remake.
Une copie.
C’est vous dire ma sidération…
Unicité de lieu, probablement de moyens, en revanche le procédé diffère, les causes et conséquences aussi : Elles sont bien plus tragiques dans la réalité.
Encore plus absurdes que celles que j’ai pu étaler dans ma « création-littéraire », à l’occasion de ma logorrhée-imaginative.
C’est vous dire dans quel état de choc je me suis retrouvé cette semaine…
 
Alors je marque une pause ce jour.
Faut se poser pour retrouver ses marques.
Et vous laisse ce « petit-post » tout-court pour me laisser le temps de méditer.
 
Et si Daesh se mettait à lire mes posts ?
Parce que vous n’avez pas non plus tout vu de l’activité de ce blog : Ce post-là de novembre 2015, post attentats-parigots… vu par une petite centaine d’internautes au moment de sa mise en ligne, pas plus et comme d’habitude (tellement vous êtes des « fidèles » qui y reviennent), puis une petite vingtaine de visiteurs post-mise-en ligne, est devenu en quelques semaines le 4ème billet le plus lu de ce blog en quelques semaines !
Des dizaines, des centaines de visites tous les jours depuis quelques temps : Parfaitement incompréhensible…
 
Et ça me met le neurone en feu, là, en plein délires pré-électoraux…
J’ai manifestement besoin de repos et d’éloignement : Je délire moi-même !
Alors aujourd’hui, on passe et on verra bien demain.
Veuillez m’en excuser et 
 
Bonne fin de week-end à toutes et à tous !
 
I3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube