Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

vendredi 4 novembre 2016

Compilations de brèves (3)


On en termine ardemment !



Quelques brèves de la vie de bureau entendues et notées pour vous :



« – Tu sais, moi j’attends l'amour, le vrai.
– Tiens donc ?
– Oui ! Celui avec des gros seins. »



« – Tiens, j’ai une super histoire sur les blondes !
– Euh…, je te rappelle que tu es chiant avec tes histoires de blondes. Ici, toutes les personnes présentes sont des blondes. Ok ?
– Pas grave, je la raconterai plusieurs fois ! »



« – Dis, salut toi ! Comment tu t’appelles ?
– Moi ? 95 C.
– Non, là, tu sautes une étape. »



 « – Curieux cet étage : Je sens un manque certain de sexe, là.
– N’importe quoi ! Aucun rapport…
– C’est ce que je dis… »



«  – Tu connais l’histoire du con qui dit non?
  Y’a un piège, là ?
– Non… »



« – Hier soir, je crois bien que j’ai évité un viol…
– Wowa ! Balèze… T’as fait comment ?
– J’ai réussi à la convaincre finalement. »



« – Tu sais jeune-fille, à ma naissance on m’a donné le choix entre une grosse bite et une super mémoire.
– Et ?
– Ben, j’sais plus ce que j’ai choisi… »



« – Tu danses ?
– Non !
– Ah, toi aussi tu vas en boite juste pour tirer ? »



« – Il était muet comme une truite, le type.
– Non, comme une carpe plutôt.
– Ha parce quune truite ça parle peut être ? »



« – Je n’arrive pas à décoller l’autocollant « designed for Windows XP » qui est sur ma tour…
– Et pourquoi faire ?
– Pour le mettre sur la cuvette des chiottes. »



« – Dites patron, tant que j’y pense, est-ce que je peux vous poser une question ?
– Oui, allez’y toujours !
– Est-ce que quand on imprime une image .gif animée, on voit l’animation sur le papier ?
– … »



« – C’est demain, mardi gras ?
– Demain, on est samedi.
 Ouais, je sais. Mais c’est demain ?
– … »



« – Mes doigts sont tout rouillés tellement j’ai fait du manche aujourd’hui.
– Ta vie sexuelle ne nous regarde pas…
– De la manche de guitare, pomme !
– Ce que tu mets dans ton anus ne nous regarde pas non plus… »



« Vraiment trop des malins les démarcheurs au téléphone.
Il y en a un qui me demande mon année de naissance.
Je lui réponds 89.
Et il me demande : 1900 ? »



« – Quand j’ai été à l’hôpital, ils m’ont fait chier…
– Ils t’ont fait quoi ?
– Ils m’ont donné des laxatifs.
– …
– Bah oui ! Et ils m’ont bien fait chier, quoi… »



« – Depuis que je vous parle y a même pas 500 ko qui ont été transférés…
– T’es en quoi là ?
– En tong, pourquoi ? »



« – C’est quoi la marque de ton ordi ?
– Ben je sais pas, c’est écrit où ?
– Sur la tour… par exemple…
– Power ? »



« – J’ai envie de sexe, là…
– Cochonne !
– Voyelle… »



« – Bi, c’est tellement mieux !
– Tu veux dire aimer les monsieurs et les madames ?
– Exact !
– Je préfère de loin les madames...
– Donc de près les monsieurs ? »



« – Ma femme a coupé l’adsl hier. Mais vraiment coupé !
– C’est-à-dire ?
– Elle a pris ses ciseaux de merde et a coupé le putain de câble RJ45 ! »



« – Salut toi…
– Bonjour Vanessa ! Tiens j'ai pensé à toi hier soir, en rentrant chez moi.
– Comment ça ?
– Je rentre et je n’avais pas très faim. Du coup j’ai ouvert mon frigo.
– Ah qu’est-ce que tu y as trouvé ?
– Du thon… »



« – Je vais devoir changer d’adresse email.
– Ah bon ? Et pourquoi ?
– Bah oui, je me suis faite larguer.
– Et ? Le rapport ?
– julienmoncoeurjtm@hotmail.com… »



« – Tu sais, Vanessa, tu es comme une petite fleur !
– C’est gentil, ça…
– Tu bourgeonnes… »

« – Euh… comment tu traduirais « caresser dans le sens du poil » en anglais ?
– Euh … « to put one finger » ?
– Ouais m’en doutais… merci…
– Arf ! Bin je sais pas en fait.
– Quoi ? C’est pas « to put one finger » ? Merde mon mail est déjà parti ! »

« – Dites, vous savez pourquoi on utilises A, B, C, D, E et F pour les bonnets de soutif ?
– Vas-y, dis toujours.
– Ben c’est simple : A pour appréciable ; B pour bien ; C pour canon ; D pour dément ; E pour énorme, voire écœurant et F pour faux ! »

« – Ouah, hier soir, j’ai fait une de ces orgies… Pfiou !
– Elles étaient trop chaudes !
– Oh oui !
– Elles étaient combien ?
– Ouh là ! Pas pris le temps de compter.
– Oh, le chanceux… Des vraies, pas des JPG ?
– Nan, pas de JPG, à quoi ça me servirait… ?
– Genre « à quoi ça me servirait »… Tu vas me dire que c’est banal de se faire une orgie comme ça, avec des vraies chaudes ? Et c’était où ? Il me semble que je n’habite pas loin de chez toi, la prochaine tu m'appelles ?
– Bin ouais, chez moi. Après bon, je ne suis pas sûr de vouloir partager…
– Euh, ne me dis pas que tu étais le seul mec ?
– Bin… si
– Le chanceux !
– Tu parles ! Je ne vois pas ce qu’il y a de chanceux à se faire une orgie de pâtes au parmesan … J’en ai encore le ventre prêt à exploser ! »

« – Tu connais l’histoire de l’école de police ?
– Non, vas-y.
– Bon, t’imagines trois flics en stage d’évaluation. Un français, un australien, un américain. L’instructeur les met en situation :
Vous marchez dans une rue déserte avec votre femme et vos deux enfants. Soudainement, un « jeune » arrive devant vous avec un énorme couteau et vous regarde droit dans les yeux en éructant injures et obscénités. Il lève le couteau et charge sur vous. Vous avez votre arme de service sur vous. Vous n’avez que quelques dixièmes de seconde pour réagir avant qu’il ne vous atteigne.
Que faites-vous ? 

Alors le policier français analyse de la situation : Si je tire…
- Est-ce que je suis en état de légitime défense ?
- Est-ce que son couteau est malgré tout autorisé ?
- Est-ce que cela va avoir un impact sur mes chances d’une promotion ?
- Est-ce que les médias vont faire un profil de sa vie pour dire qu’il était aimé de tout le monde ?
- Est-il un « jeune » de quartier incompris par la société ?
- Est-il un nouvel individu en probation qui a mal été réinséré dans la société ?
- Est-ce que cela va être vu comme du racisme s’il fait partie de la « diversité » ?
- Est-ce que la ville va être ensuite mise à feu et à sang par les « jeunes » des quartiers ?
- Est-ce que je vais être poursuivi par la Halde, le MRAP, la LICRA, SOS Racisme, etc. ?
- Est-ce qu'on va parler de « bavure » dans les médias et me condamner lourdement ?
- Est-ce que je vais perdre mon emploi ?
- Est-il une victime du syndrome alcolo-fœtal et il ne comprend pas ce qu’il fait à cause de cela ?
Donc je vais le prévenir gentiment de déposer son arme alors qu’il m'approche …

Le policier Australien : BANG !

Le policier Américain : BANG ! BANG ! BANG ! BANG ! BANG ! BANG ! Click… reload…
BANG ! BANG ! BANG ! BANG ! BANG ! BANG ! Click, click, click, click… »

Bon week-end à toutes et à tous !

I3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube