Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

lundi 17 octobre 2016

Primaire à droite


Je me suis précipité pour rentrer à Monaco

Et prendre en direct le premier débat de la primaire de droâte : Je ne capte pas les chaînes gauloisiennes à Venise, ou alors très mal ou alors en streaming sur internet…
Et j’ai failli arriver en retard pour cause de pluie sur le parcours : En « ritalie », ils conduisent aussi mal quand la chaussée est mouillée qu’en « Gauloisie » !
Au lieu de se laisser porter par les flots, ils ralentissent outrageusement et forcément, ça bouchonne dès que ça tamponne (et réciproquement)…

Car j’avais en tête les résultats très, très étonnants des analyses menées par « Filteris » concernant les primaires de droâte.
Parce qu'ils sont pour le moins « inattendus » et totalement incroyables : « Bling-bling » serait battu dès le premier tour, devancé par « Juppette » et « Fifi-le-déchu » !
D'ailleurs, depuis, le site de ce dernier confirme, mais après, pas avant.
De quoi me réjouir, naturellement et de conforter mon analyse quant à une possible candidature de « Bling-bling », hors compétition des primaires, au scrutin d’avril/mai prochain (il ne lâchera pas le steak, ses indemnités de fonction et autres avantages en nature, sans surtout compter son immunité-judiciaire), entraînant de facto une explosion des « Républicains-Démocrates ».
Un scénario qui réjouirait autant « Marinella-tchi-tchi » que la « Hollandité »…
On se souvient d’ailleurs que la dernière tentative de dépeçage (l’horreur !) des « ex-gaullistes » avait été tenté par le même « Fifi-le-déchu » après les présidentielles truquées dudit parti. Il y avait eu scission, création d’un groupe parlementaire dissident et il avait fallu toute la sagesse et l’opiniâtreté de « Juppette » et de « Raf-la-main-sur-le-cœur » pour recoller les morceaux entre « l’ex », « Coopé(rétive) » et « l’ex-premier-des-sinistres ».

Pour rappel, « Filteris », partenaire d’Euromédiations, auteur de cette étude, exploite une méthode et des modes de calculs différents de ceux qu’utilisent habituellement les sondeurs : Pas d'échantillons censés représenter la population, pas de questions posées, pas de non répondants, pas de redressement des résultats en fonction des sondages passés.
En fait, il s’agit d’un algorithme qui « écoute » (car vous êtes tous surveillés sans le savoir) « Twister » (6 millions d’actifs) et « Fesse-book » (30 millions de comptes actifs), mais aussi les blogs (le mien je ne sais pas, tant il est « tout-petit ») et autres plateformes sociales. En fait, ce sont ces millions et millions de données exprimées qui ont été récoltées et analysées : Leur poids numérique, leurs valeurs positives ou négatives, etc.
Filteris étudie ensuite les conversations et échanges (mais oui !) portant sur les Primaires des Républicains et leurs candidats : Qui se déclare séduit par telle ou telle personnalité, qui a confiance dans telle ou telle promesse, etc.
« Nous ne contactons pas d'internautes », explique son Président. « Nous ne posons pas de questions. Nos outils (moteur de recherche et algorithmes d’analyse) nous permettent de prendre une mesure du Buzz, sur le Web et les réseaux sociaux, associé à chacun des candidats à un moment donné. Puis, nous adjoignons à ce calcul de Buzz des mesures de Sentimentalité (récolte et analyse des perceptions et des valeurs positives et négatives associées à chacun des candidats). L’algorithme final calcule le potentiel de victoire. »
Pour ces résultats, au total, plus d’un million d’occurrences ont été récoltées et analysées sur l'ensemble des 7 candidats. Les mesures ont été prises de lundi soir à mardi soir, avant le débat de jeudi dernier, qu'on en attend le suivant.
Et les résultats remontés mardi 10 octobre montrent ceci : Si le second tour avait lieu maintenant, il se jouerait entre « Juppette » et « Fifi-le-déchu » !
Arf, le gros gag, l’énorme surprise !!!

Et de rappeler la performance du « bidule-expert » lors des présidentielles de 2007 et 2012 : Les analyses du Web et des réseaux sociaux ont toujours mis dans le mille avec peu d’écart par rapports aux résultats des scrutins !
Ces capacités analytiques et prédictives ne datent pourtant pas d’hier puisqu’il y a déjà près de 10 ans, en février 2007, pour vous dire toute la performance du « bidule d’Intelligence-Artificielle », Filteris captait « Bébé-Roux » du « Mac-MoDem » à 18,5 % alors que les sondeurs ne l’anticipaient qu’à 10 %.
Et il a fini avec 18,57 % des votes…
Bref, pas encore pris en défaut.

Dès lors, la question que j’avais en tête était la suivante : Qui va profiter de ce débat convenu, puisqu’en principe, ils ont tous le même programme et en tout cas les mêmes « valeurs républicaines de drôate et du centre » ?
Car de l’avis général, « C’est sûr que pour Alain Juppé, il ny a pas grand-chose à gagner », reconnaissait l’un de ses plus proches soutiens. Avec son statut de favori qui fait la course en tête dans les sondages, « il ne va pas prendre trois points grâce à ce débat » en disaient les plus optimistes : Reste à voir, car il avance encore, finalement.
Dans l’entourage du maire de Bordeaux, on espérait plutôt qu’il saura tirer parti de la confrontation physique avec ses adversaires, en incarnant un « style présidentiel ». Surtout après les quinquennats de « Bling-bling » et de « Flanby-à-la-fraise-tagada » qui auront « ruiné » la fonction, notamment après les confidences de ce dernier, on y reviendra.
« Si à la fin du débat, les gens se disent : ‘‘il fait président’’ alors on aura gagné », veulent se persuader les soutiens du maire de Bordeaux.
Ceci étant, personnellement, je l’ai trouvé vieilli et fatigué, mais toujours « droit dans ses bottes » à lui-même : Il y croit.
Mais plus souriant qu’on a coutume de le découvrir, surtout sur la fin : Il était visiblement soulagé d’en avoir fini.
Plus de deux heures à se tenir debout sans s’agiter, à écouter des sornettes sur son compte et celui des autres sans pour autant sortir le flingue, il est « physiquement apte » pour son « grand-âge » : Chapeau !

Côté « Bling-bling » qui trônait au milieu des 6 autres, en revanche je l’ai trouvé crispé, jouant, mal, sa double partition du « moi, j’ai » l’expérience que tous les autres n’ont pas et son côté « victime » un peu plus efficace : « moi, j’ai » eu la malchance de faire face à la crise la plus grave depuis 1929, « moi, j’ai » eu à faire face à un déluge de médisances sans n’avoir jamais été mis en examen…
Gros plaisantin, va : Sur ce coup-là il ment honteusement et encore, il oublie les autres casseroles qui vont le faire trébucher dès la première marche du gibet !
Il devrait peut-être se poser la question du « pourquoi » il en a pris plein la gueule à chercher les coups…
Mais ce qui m’a le plus étonné le concernant, c’est quand même son apparence physique : Grosse tête de mafieux (il ne lui manquait plus que les lunettes de soleil), agitée sur un petit corps chétif aux épaules tellement étroites qu’il agite sans raison.
Très loin de l’image qu’il renvoyait en 2007 d’ours des carapates balançant son corps de droite et de gauche tellement gêné par sa prothèse phallique : Je sais, parfois goal au handball dans mes jeunes années, je portais des coquilles de protection des bijoux de famille à ces occasions, et ça nous donnait à tous la même démarche chaloupée…

Pas plus grande que « Bling-bling », j’ai été choqué qu’elle s'adresse à moi comme d’un kon-patriote (même si je suis kon et patriote), ne parlant pas de son pays (qui est aussi le mien et que j’aime tant, même s’il me le rend si mal) et j'ai été effaré par l’aspect de « Haine-khâ-aime » : Une poupée trop maquillée, des yeux de biche énamourée, battant des cils surfaits, le regard plongeant parfois pour vous fixer « par en-dessous » (j’ai horreur de ça…) souriant mal-à-propos, comme d’une vamp des bas-quartiers qui veut séduire le micheton de passage !
Une horreur et pourtant, une partie de la presse serait tombée sous le charme : Je vous demande un peu !

Question « nanisme », il y en a un qui a été étonnant : « Poison », le député de l’Essonne, l’alibi « centriste » (qui n’a absolument rien d’un centriste, loin de là) de ces « trompe-qui-peut » de piranhas, ex-Dir-Cab de « Kiki-Bout-de-thym », paraît-il gros bosseur, un anti-libéral manifeste, pourfendeur de l'IVG, etc.… et, ce qu’on sait le moins, un pro-« Poux-tine » comme « MacDonald-Trompe ».
Et pourtant, manifestement, défiant la caricature et surtout l'antipathie.
Ses collègues députés n’en disent que du bien – même ceux du PS ! – et il est aussi l’auteur d’une proposition de loi de protection des députés portant le nom d’un animal aquatique (un 1er avril, si !).
Le « papiste-démocrate », aura vraiment décoiffé autant par ses propositions iconoclastes (faire payer l’IR, même symbolique, à tout le monde : Là, j’adore !) que par ses prises de position de « bon sens » clairement exposées.
Et là où j’ai kiffé, c’est quand il a parlé de laïcité : Superbe, exactement, pile-poil ce que j’en pense, alors que tous les autres ont plus ou moins vasouillé !
Une heureuse découverte.

« Fifi-le-déchu » n’aura pas démérité mais n’a toujours pas expliqué, alors qu’il se voulait franc et avoir fait le bon diagnostic dès 2007, pourquoi il n’a jamais appliqué le programme qu’il présente aujourd’hui comme le meilleur possible : Toujours incompréhensible, un vrai mystère, pour moi…
« J’y-Elfe-Coopé(rétive) » n’avait rien à perdre, très détendu, il a déroulé ses arguments, finalement assez nuls, et sans doute le plus décevant aura été « Pruneau-Le-Mère » : Crispé, brouillon, se faisant tacler sur son propre « gros-pavé » programmatique.
Pire encore, j’ai été physiquement rebuté par son aspect et ses postures, alors qu’il est habituellement présenté comme souriant et avenant.
De plus, il regardait tous les autres depuis sa « plus haute stature » (très relative) et ça ne lui va pas du tout…
Et quand il sourit, c’est trop « carnassier » !
Un horreur là encore : Un type comme ça qui me fait du stop sur le bord de la route, je ne m’arrête même pas. J’accélère !
Alors que je ne suis pas le dernier à parfois faire un détour pour avancer un piéton qui se désespère de ne pas avoir les moyens de polluer comme un adulte normal, et pas « écololo-rigolo » : Les derniers, c’était un couple d’étudiants « ritaux » échoués sur le bord du Rocher des Grimaldi, arrivés là depuis Colombo je ne sais pas trop comment, et qui rentraient à Milano, pas vraiment ma route habituelle dans les plaines du Pô, mais je les ai posés devant chez eux quand même.

D’ailleurs, question regard, une anecdote en début de débat (qui n’en était pas un, finalement, même pas la moindre trace d’une ombre de pugilat naissant, décevant à souhait) : À la question « soutiendrez-vous le vainqueur de la primaire (quel qu’il-elle soit) ? », ils ont tous répondu OUI !
Normal.
Mais quatre ont baissé les yeux en répondant… Signe très classique d’un mensonge éhonté ainsi calmement proféré.
Seuls « Le-Mère », « Haine-khâ-Aime » et « Juppette » ne l’ont pas fait.

Résultat du concours des menteurs, « Juppette » a fait le minimum et s'en est très bien sorti, « Bling-bling » a montré qu’il sait faire « victime » et sait donner des coups, ce qui n’est pas vraiment une surprise. Il ne compte pas « changer la donne » ni de stratégie quand bien même ce serait suicidaire. « Haine-Khâ-Aime », la solitaire, a tenté des transgressions, « Fifi-le-déchu » a déroulé pépère, « Le-Mère » a tenté de symboliser le « renouveau » mais s’est très vite essoufflé, « Coopé(rétive) » s’est finalement montré offensif : Normal, lui, il n’a rien à perdre.
Quant à « Poison », il s’est dévoilé !

Et les sondages de sortie de débat ont confirmé :
Deux sondages donnaient de fait des résultats quasi identiques et créditaient « Juppette » de 14 points de plus d’opinions favorables que « Bling-bling » !
D'après la Sofres, 36 % des sondés le désignaient vainqueur du débat, devant « Bling-bling » (22 %), « Fifi-le-déchu » ex-aequo avec « Pruneau-La-Mère » (11 % chacun). Les trois autres culminaient dans les tréfonds : « Haine-Khâ-Aime » 3 %, « Poison » faisait mieux (2 %) que « Coopé(rétive) » (1 %) qui fermait la marche. De son côté, Elabe estimait qu’avec 36 % des téléspectateurs jugeaient convaincant le maire de Bordeaux qui devancerait l’ex (21 %), « Pruneau-Le-Mère » (15 %), « Fifi-le-déchu » (13 %), et les trois autres prétendants, tous sous les 10 %.

Déception (toute relative) en rapport avec mon introduction ci-dessus, de toute évidence, ce débat n’aura pas bouleversé la hiérarchie établie par les récents sondages.
« Juppette » et « Bling-bling » demeurent les deux meilleurs candidats à l’Élysée pour, respectivement, 41 % et 24 % des sondés par la Sofres, loin devant « Le-Mère » (14 %), « Fifi-le-déchu » (9 %), « Haine-Khâ-Aime » (4 %), et les deux autres (1 % chacun).
Et toujours selon la Sofres, « Juppette » est aussi celui qui est apparu le plus convaincant pour 72 % des personnes interrogées, devant « Le-Mère » et « Fifi-le-déchu » (52 % chacun) talonnés par « Bling-bling » (48 %) a priori celui qui aura le plus perdu…
Pas du tout nous affirme Elabe : Tous les candidats ont vu leur cote de bonnes opinions engranger des points supplémentaires. 5 points de plus pour « Juppette », autant que « Bling-bling ».

Un match à rejouer, quoi !

11 commentaires:

  1. Qu'est ce que les sondages viennent faire là dedans? Un journaliste digne de label doit, quand il rend compte d'une émission, en présenter un résumé neutre. C'est tout ce qu'on lui demande ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et... dois-je le redire : Je ne suis pas journaliste !
      Vous auriez pu le noter depuis que vous fréquentez mes "posts"...

      Et là, ce qui m'intéressait, c'était bien de déceler quelques mouvements d'opinion parmi les téléspectateurs.
      Quoi de mieux que les sondages de "sortie d'émission" ?
      On mesure bien les audiences, alors pourquoi pas les "ressentis" ?

      Ceci étant, ça se passe aussi par ailleurs, j'en conviens.
      Tout cela sera précisé au fil du temps, effectivement, mais à mon sens, globalement c'est déjà plié, sauf le coup tordu de "Flanby".
      On y revient dès demain.

      Bonsoir et bien à vous tout de même !

      I-Cube

      Supprimer
  2. Vous n'étiez pas en cause! C'était les "journaleux de merde" qui étaient visés ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je me disais...

      Notez qu'un sondage, ça reste un fait objectif (même si sa fabrication peut laisser à désirer) dont ils peuvent acter, me semble-t-il.
      Pas besoin de leurs commentaires pour en tirer la quintessence et d'ailleurs je me suis bornés à n'en pas reporter.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  3. Heurterai-je Heurtault ? Si je devais voter sur les convictions affichées ce serait sans nul doute Poisson, le seul à affirmer d'autre part qu'il reviendrait sur la loi T'obéira....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aussi, il l'a dit et est même allé à la manif pour tous, d'après ce qu'on m'a dit.

      Ce qui m'a le plus étonné, c'est que comme "alibi-centriste", y'en a que je ne sais plus où situez : Etaient-ils, tous les autres, de "gôche" ?
      Enfin passons, celui-là au moins, il était "droit dans ses bottes" et assumait avec clarté.
      Personnellement, c'est son laïus, court certes (et encore, j'en ai loupé parce que le téléphone sonnait...) qui m'a ravi aux anges.

      Mais bon, le principe de cette primaire pour moi, ça reste de faire barrage à "Bling-bling" : Pour une fois, je voterai utile (pour "Juppette"), point-barre !

      Bien à vous, Anonyme !

      I-Cube

      Supprimer
    2. Je veux dire le "laïus" sur la laïcité : Parfait !

      Merci, vous aviez compris.

      BaV

      I3

      Supprimer
  4. Qu'oui-je ce midi Poisson aurait dit qu'il existe un lobby juif aux US ?
    Et aussitôt ses adversaires montent aux créneaux pour vilipender le vilain pas beau qui leur fait de l'ombre....Désespérant ! Tiens moi je vais faire campagne pour ce petit Poisson auprès de mes proches....

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Ah bon ?

      Je croyais qu'il avait dit qu'il y avait un lobby financier ET un lobby sioniste.

      Je suppose donc que tous les financiers sont juifs...
      Et que tous les juifs sont sionistes (ou inversement).

      Dans les deux cas, le CRIF se plante : Il existe aussi des banquiers et financiers musulmans (et ils sont richissimes), huguenots, et quelques papistes.
      Perso, j'en connais qui sont mêmes orthodoxes.

      Par ailleurs, les premiers sionistes restent certes des juifs, mais pas tous : On en retrouve à l'ONU (quand ils ont créé l'Etat d'Israël) et notamment chez les anglo-saxons (par ailleurs pas vraiment juifs pour la plupart).
      Et puis j'ai aussi des potes musulmans qui vivent actuellement chez les "juifs-sionistes" en Israël... Pas vraiment gênés (parce que sur place, ils sont moins bornés, de ce que j'en comprends !
      Enfin, je connais personnellement (là encore) des bataillons de juifs (notamment parmi mes "potes-feujs") qui, s'ils ont une sympathie pour Israël, ne sont absolument pas sionistes, loin de là, parfois même antisionistes virulents.
      Et ça va entre ceux qui ne payent pas à leur Rabbin leur quote-part (et du coup s'interdisent d'aller visiter leur famille déjà installée), jusqu'à des "intransigeants" qui considèrent qu'Israël et le sionisme sont des hérésies bibliques (ceux qui attendent encore leur Messie)...

      C'est encore l'effet du "pas-d'amalgame" bien piétiné par la pensée unique, qui veut qu'un antisioniste soit forcément un antisémite !!!
      Rien de plus.

      Perso, je n'entre pas dans cette polémique puérile et stérile : La loi gauloisienne interdit d'être antisémite, point-barre, pas de porter des opinions antisionistes à ce que je sache.

      Quant à moi qui suis un cas particulier, j'avais un pote-juif à la fac, c'était lui le "puni" à payer les pots de tout le monde : Normal, il était juif, donc bourré aux as. D'ailleurs son père était banquier (et lui l'est devenu, mais chez les huguenots anglo-saxons) et c'était véritablement un bon ami, suffisamment intelligent pour se moquer de toutes ces querelles : J'ai appris beaucoup sur la judéité grâce à lui !
      Très enrichissant pour un "papiste" comme moi.

      Bien à vous, cher anonyme, de me permettre de rebondir sur un sujet que je n'aborderai pas dans mes posts : Trop conflictuel et inepte !
      Du lynchage, ni plus ni moins !

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
    2. Merci à vous de répondre avec autant de justesse aux attaques qui visent ce candidat, mais aussi d'une manière systématique tous ceux qui par malheur émettent un jour un avis critique sur le sionisme ! L'amalgame entre anti-sémitisme et anti-sionisme est un joli coup qu'ont repris des musulmans aujourd'hui dans le "pas d'amalgame " et qui nous prive d'un débat rationnel, tant sur ces sujets l'affectif l'emporte ...
      Dans les années 70 j'avais également un copain feuj qui racontait "des histoires juives " lorsqu'il était en présence d'inconnus à seule fin de se régaler de leurs mines lorsqu'il leur avouait sa judéité...Heureuse époque !

      Supprimer
    3. Oui, oui : Heureusement qu'il y a des gens qui oublient de naître kon, sur cette planète...

      En "Corsica-Bella-Tchi-Tchi", on a un terme qui justifie l'autodérision : La "Macagnana".
      Une pratique quotidienne qui aide à supporter la vie...

      Ceci dit "Poison", qui ne manque pas d'humour non plus à propos de la "protection des députés portant un nom d'animal aquatique" comme rapporté ci-dessus, tombe lui aussi dans le panneau du "pas d'amalgame", puisqu'il dit depuis regretter son propre propos.
      Comme quoi, soit il fait profil bas, la trouille au ventre, soit lui-même est un ignorant, ce qui me semble plus grave pour un élu de la République.
      Enfin passons.

      Quant au sionisme, qu'on soit clair : A titre personnel je n'ai pas d'opinion (favorable ou défavorable) ! Je m'en contre-cogne le coquillard et, juriste dans l'âme, c'est du droit international-public qu'il convient de respecter et de s'abstenir de combattre, tant que ça reste "du droit".
      Le reste, c'est de la diplomatie (voire quelques guerres...) dans lesquelles je ne suis pas concerné (du moment que je peux encore aller visiter les lieux Saints à ma guise... mais bon, c'est fait et c'était assez sympa.)

      Mais sur place, au musée-mémoriel de la Shoa (très impressionnant), j'ai eu une discussion avec ma guide (qui nous a fait aussi visiter la frontière d'avec la Jordanie du côté de Jéricho... et je lui ai demandée si elle n'avait pas un peu l'impression de recréer une sorte de ghetto, avec des (murs: il n'y en avait pas à l'époque) barbelés au risque que ça se termine comme à Varsovie.
      Elle a souri, et m'a expliqué que tant que les voisins seraient belliqueux, ça sera comme ça... Et qu'à Varsovie, les alliés n'ont pas fourni d'arme !
      Ce qui n'est pas faux, alors que tout le monde savait ce qui s'y passait, à Londres comme à Moscou.

      Les horreurs de la guerre, en somme !
      Et des effets de l'antisémitisme généralisé de l'époque...

      Bien à vous !

      I-Cube



      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube