Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mardi 18 octobre 2016

Dingue !


Et indigne …

Ce gars-là, je veux parler de votre « Capitaine-de-pédalo-à-la-fraise-des-bois », le « Flanby-à-la-fraise-tagada » national, ce canasson boiteux qu’on vous avait choisi pour ne pas renouveler un mandat à « Bling-bling », il vous aura fait une sortie absolument historique qui frisait l’hystérie la semaine dernière avec son bouquins de « vraies-fausses » confidences où tout le monde en a pris pour son grade…
C’est assez fabuleux comme témoignage de trisomie-appliquée par un autiste-engoncé dans ses convictions de dément.
Et si ce n’était pas la dernière ruade ?
Si derrière « tout-ça », il n’y avait pas un plan démoniaque ?

Je reprends : On passe sur ses saillies quant au petit-personnel politique de la nation, sur sa politique économique, la désindustrialisation à marche forcée du pays, sur ses échecs en matière d’emploi, en matière de sécurité, en matière sociétale, même si on reviendra sur les effets de sa politique fiscale dès demain (un post programmé initialement pour lundi dernier…) et sa politique étrangère.
Tout n’est que catastrophes successives.
On se met à dos Bruxelles, « Poux-tine », la Syrie, l’ONU, on refourgue les Mistral à des pays insolvables qui n’en ont pas besoin, on se fait jeter même par les « polaks » et on menace tout le monde de Cour Internationale Pénale, alors qu’on ordonne soi-même l’assassinat de plusieurs « rebelles » par drones américains interposés, sans la moindre once de procès et de procédure légitime voire légale !
Un grand n’importe quoi.

Justement, la « justice », lui le garant de cette institution, s’en prend plein la tronche pour pas un rond et on se demande bien pour quelle raison, le premier magistrat du pays se mêle de tous les traiter de « lâche » (et j’en passe…).
Bon, moi je sais, enfin je présume, et nous avons tous une petite idée de quoi il retourne.
M’enfin m… (étron) ! Il est à la tête du pays et qu’en a-t-il fait ?

Ah oui, depuis qu’il a présenté ses « excuses », regrettant d’avoir meurtri par ses propos, confirmant ainsi que le « off » était bien du « on » à publier, peu importe les conséquences, il en dit désormais que si « un président ne devrait pas dire ça… » il demande de ne pas sortir telle ou telle phrase de son contexte !
C’est même ce qu’il a expliqué dimanche dans une interview aux « journaleux » qui ont relayé avec gourmandise : « Il ne faut jamais se laisser emporter par tel ou tel bout de phrase, sorti de son contexte. Ce qui m’importe, et je ne cesserai de le faire, c’est de restituer la cohérence de mon action. »
Ah oui ?
« Je peux entendre les doutes et les impatiences, mais mon devoir, avec le gouvernement de « Menuet-Valse » est d’avancer et d’agir sans relâche pour les « Gauloisiens » et notamment pour faire baisser le chômage », a-t-il déclaré.
La si belle réussite que personne ne voit poindre…
Et le chef de l’État de souligner que malgré les nombreuses épreuves traversées par le pays depuis 2012, les nombreuses crises auxquelles il a dû faire face, il a toujours tenu bon. « Depuis quatre ans et demi, les critiques d’une minorité, c’est vrai, nuisent à la perception de la cohérence, » explique-t-il. « Mais, avec le recul, nous pouvons maintenant apprécier l’action menée depuis 2012. Nous avons redressé le pays tout en préservant notre modèle social (la santé et les retraites). »
Pour conclure que « Nous devons revendiquer ce bilan. »
Ça, c’est clair que si on doit faire ce bilan, c’est comme pour le stalinisme, pas bien sûr que l’actif dépasse le passif au bout du compte…

Alors quid ? Pourquoi autant de débilité, d’indignité ?
Il veut vraiment passer lui aussi devant la CIP ou seulement devant le tribunal de l’Histoire ?
Dans les deux cas, il aura perdu.
En revanche, c’est également de plus en plus clair : S’il annonce « qu’il prendra sa décision sur une éventuelle candidature au début du mois de décembre », c’est qu’il attend l’issue de la primaire de « droâte ».
Son fantasme, en avait-on décodé jusque-là, c’est d’offrir sa revanche à « Bling-bling » sûr de pouvoir surfer sur le rejet de ce dernier, incapable de passer en seconde position derrière « Marinella-tchi-tchi ».
Et de niquer tout le monde à la dernière haie en appelant à un « front-républicain ».

Son problème de trisomique, c’est qu’il n’a pas tout compris : Ils sont plus de 70 % à ne vouloir revenir ni l’un ni l’autre !
Terminé : Avec ces autistes-là, on a perdu 10 ans, on ne peut pas en perdre encore 5…
Et « Marinella-tchi-tchi », si elle est maline, elle devrait axer sa campagne sur ce « ni-ni » : Là, elle ne fera plus 50 % mais, bien mené, 65 % dès le premier tour !
À suivre sur cette rive-là…

Vu de loin, c’est assez transparent : Pour le chef de l’État, la droâte prépare à rebours de ce qui a été fait par la gôche, c’est-à-dire un « programme de régression pour le plus grand nombre et de redistribution en faveur des plus privilégiés ».
Ce qui n’est pas aussi évident que ça, mais ça le regarde : À chacun ses opinions.
« On ne fera pas avancer notre pays au bénéfice d’une minorité de concitoyens », conclut-il.
Je veux !
Et il sait de quoi il parle, puisqu’il est déjà dans cette position depuis l’apparition de ses « frondeurs ».

Ce Président-là n’est pas seulement mauvais et incompétent. Même son camp se déclare prêt à « s’en débarrasser ».
En revanche, il se montre aujourd’hui sous des atours dangereux pour mon pays (celui que j’aime tant et qui me le rend si mal) et il vient de passer un point de non-retour, de franchir son Rubicon : C’est le moment qu’il a choisi pour jouer la « droâtisation » de l’électorat !
Il y a 30 ans, les risques de guerre civile étaient inexistants. Aujourd’hui, nous sommes au bord de l’explosion. Or, voir un homme de « gôche », qui plus est le président en exercice, allumer la mèche est assez extraordinaire.
Mèche-courte ou mèche-longue (cf. Il était une fois la révolution, le film) ?

Je m’explique : Le Président lui-même, après avoir nommé à la « garde-des-sots », « T’oubliera » au laxisme est assez légendaire qui a permis de vider les prisons de « gentils petits sauvageons », alors que « Menuet-Valse » annonce la construction de 33 nouvelles prisons, nous explique en gros que nous avons un problème avec l’islam, pas assez républicain.
Ah tiens ?
Que l’immigration, il y en a trop et qu’il faut la faire cesser.
Ah oui ?

Que les migrants ne sont pas tous des gentils et qu’on ne sait pas quoi en faire.
Allons donc : Y’a k’a les virer en Angleterre…
Que l’intégration a totalement foirée…
La faute à qui donc ?
Que c’est normal que les gens écoutent « Nardine Boléro-la-blondasse » et que même que 80 % des « Gauloisiens » pensent comme elles.
Qu’après tout, ils en ont rien à foutre de perdre 3 % de pouvoir d’achat et d’être 10 % au « chômedu », mais que tous ces barbus qui lisent le coran dans le métro ça les emmerde !
Bref, par petites-touches successives, se dessine un « homme-nouveau », « Flanby-à-la-fraise-tagada » qui revêt les habits des chemises-brunes des vrais fachos.
Incroyable mutation : C’est le gentil docteur Jekyll qui se transmute en Mister Hyde.
Il a fumé quoi ? Pas que les poils de sa moquette enroulé dans ses rideaux, là, ce que j’en prédis…

À moins que tout cela ressorte seulement d’une effroyable stratégie, certes efficace, mais moralement impardonnable qui sert sa seule ambition personnelle insatiable, très loin des intérêts du bon peuple et de ceux du pays tout entier.
C’est le propre des cinglés, ces grands-malades qui vous gouvernent : Ils osent tout et c'est comme ça qu’on les reconnaît.
Quand ils arrivent là où ils sont, ça leur porte sur le rachis et au lieu de se soigner, ils se prétendre médecin.
Hein, exercice illégal de la médecine, ce n’est pas pour rien que c’est un délit, voire un crime quand « mort-s’en-suit »…

Réfléchissez un peu : Contre « Juppette » donné favori, il n’a strictement aucune chance de se faire réélire.
Les gens de droâte voteront à droâte.
Les gens de gôche à gôche, et même pour un trisomique comme lui : Ils préfèrent encore un « canasson-boiteux » à tous les autres car c’est le « moins-pire » !
Ceci étant posé, pour avoir une chance de passer et de faire un second mandat, le psychopathe élyséen doit donc pourrir au maximum la campagne à venir.
Et en faisant comment ?
Eh bien en la droâtisant au maximum pour ringardiser « Juppette » qui est un « mou » du rachis et qui ne manquera pas de se « chiraquiser » au bout de deux manifestations, ce qui plantera d’ailleurs son quinquennat, hors le procédé des ordonnances dans les 50 premiers jours (juillet-août) : Il lui suffit de tenir fermement la barre, arguant qu’il a été élu pour ça, et jusqu’après la rentrée scolaire…
« Juppette » est rassurant, tout le monde se disant qu’il est le moins excité de tous les autres, ce qui est loin d’être faux.

Ultime stratégie : Il faut donc anéantir les modérés.
Le centre, ça n’existe plus, si tant est que ça a pu exister, reste ces modérés de droâte à anéantir.
Comment ?
Mais en « déculpabilisant » le vote FN et le vote « Bling-bling », ce que « Flanby » s’emploie désormais à faire tout en sachant que les bonnes âmes de gôche ont également de plus en plus de mal à suivre et à voir la « diversité-heureuse » que l’on tente de vendre de Grigny à la Grande Borne…
Bref, ça sonne « juste »…
Et pour droâtiser la droâte, on tient à gôche un discours… de droâte !
C’est ce à quoi a servi le bouquin récemment sorti.
Et j’imagine qu’on va avoir d’autres « fuites », des « verbatim » du même genre d’ici sous peu.
Du coup, « Juppette » le centriste en prend un gros coup sur le carafon (de Petrus-décanté), « Bling-bling » se frotte les mains et « Marinella-tchi-tchi » se pourlèche les babines.

L’idée du « Capitaine-de-pédalo-à-la-fraise-des-bois » ? Choisir son adversaire et entrer en campagne contre « Juppette », quitte à aider « objectivement » « Bling-bling » quoiqu’il en coûte au pays.
Comme il l’a dit… « il est prêt », ce qui peut se traduire par « je vais me représenter ». Et pour affronter « Bling-bling » sa stratégie est techniquement la bonne.
Que l’autre le sait également : Primaire gagnée ou perdue, de toute façon, il se présentera lui aussi, même contre son propre parti et contre « Juppette ».
Et alors là, au premier tour, nous risquons d’atteindre un taux d’abstention historique pour une présidentielle…

Je vous le dis depuis juin 2014 : En poussant un peu, surtout si nous avons un ou deux attentats de plus, alors « Marinella-tchi-tchi » peut être élue presque par défaut et faute de votants avec 50,0001 % des voix au premier tour parce que personne ou presque n’ira voter pour le même choix qu’en 2012, ce qui serait une provocation et un désastre démocratique.
Pire… Hollande sait que sa seule chance est de faire en sorte que le maximum de voix aillent au Front National et ce, dès le premier tour, car si les gens de gôche ne voteront jamais pour elle, les gens de droâte, eux, excédés et déculpabilisés par les propos du Président-soce, pourraient fort bien voter massivement « Marinella-tchi-tchi » une fois bien digérée la démarche proposée. 

Son objectif ? À l’arrivée un bon 35 % pour le FN, 21 % pour « Flanby-à-la-fraise-tagada », 20 pour « Juppette » et autant pour « Bling-bling ».
Alors, il incarnera le « front républicain » et passera les doigts dans le nez (et une bite dans le kul de tout le monde) !
Et pour me donner raison, dans les prochaines semaines et mois qui viennent, vous verrez qu’il fera tout pour exacerber les sentiments « droâtiers » et jusqu’à faire le jeu du « Elf-Haine ».

Le problème, c’est que nous dansons joyeusement sur un volcan. Nous ressentons tous ce raidissement des communautés entre elles, et au bout du chemin, la confrontation est inévitable si personne ne calme le jeu et si d’autres versent de l’huile bouillante sur les braises.
Or, le pire des scénarios pour un pays est celui de la guerre civile.
Et la guerre civile est devenue la norme des guerres depuis la fin du dernier millénaire et les années 90 : 95 % des guerres qui secouent la planète sont déjà des guerres civiles !
Toutes les politiques de montée des laxismes, d’immigration incontrôlée, de dérives religieuses acceptées, nous conduisent tout droit à un chaos prévisible à échéance relativement brève.

Il a décidé de jouer avec le feu. Et ce trisomique-là va se brûler et avec lui tous ses vaisseaux en déclenchant le plus effroyable incendie que ce pays n’ait jamais connu, justifiant une fois de plus la prolongation de l’état d’urgence, des lois d’exception et pourquoi pas de l’état de siège : Nous y arrivons petits-pas à petits-pas !
Le charmant avenir que le tribunal de l’Histoire devra trancher et a déjà condamné.

Alors, à vous de réagir à tous ces plans démoniaques sur la comète : Ne le laissez pas faire, SVP : Faites-le taire !
Dites-lui qu’il pourrait finir sur l’échafaud plus vite que prévu, faites-lui peur au moins autant qu’il fait désormais peur à vos gamins en le menaçant de le destituer pour faute lourde envers les institutions, judiciaires, notamment.
Vous savez, moi, je ne risque plus grand-chose, posé sur la Lagune. En revanche, vous… je ne sais pas !

8 commentaires:

  1. "Marine-est-là-qui-chie-qui-chie", je vais finir par le croire grâce à vos démonstrations, pourrait bien être élue dès le premier tour! Pour conjurer ce mauvais sort, il faut faire la DEMONSTRATION que le F.N. progresse à chaque fois que les "sauces-scies-à-listes" gouvernent! Il faut donc non pas s'en prendre à l'effet mais à la cause et agir de façon à obtenir non pas la défaite de Hollande mais son écrabouillage (arriver quatrième!)et la destruction politique (faible score), structurelle (destruction du maillage territorial des élus "saucisses à listes") et organique (destruction du "parti des saucisses" lui-même)!
    Pour l'heure, je maintiens que la seule porte de sortie honorable de la Gauche est la présence de Mélenchon au deuxième tour face à "Marine-est-là-qui-chie-qui-chie"! Selon votre propre analyse, il n'y a pas, finalement, d'autre porte de sortie. Ni Bling-bling, ni Jupette, ni Fi-fi le déchu, ni n'importe quel autre ...

    La République nous appelle!
    Sachons vaincre où sachons périr!
    Un Français doit vivre pour Elle!
    Pour Elle, un Français doit mourir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, on se rejoint assez bien, finalement.

      1 - Le FN est la première force politique du pays.
      Je crois que la démonstration de sa progression n'est plus à faire.

      2 - Cette progression est intimement liée depuis "Mythe-errant" aux banderoles lancées par les "soces" (socio-traîtres, là encore j'en suis d'accord : Ils ont vendu le "prolo-de-gôche" au FN depuis des lustres, d'abord en tapant dans l'électorat naturel du PCF. Aujourd'hui, quand vous relisez le programme du FN, c'est exactement une copie conforme de la lutte des classes, les "déclassés" contre les "nantis").

      3 - "Mes-Luches", pour être issu des "soces" (il en a été sénateur, je crois me souvenir) sait parfaitement tout cela.
      Mais en le soutenant, vous soutenez en même temps "les soces", ceux de Jaurès et "Blum-Blum", ce qui est contradictoire comme démarche...

      4 - Les choses étant ce qu'elles sont, contre le FN, il ne peut y avoir qu'un candidat rassembleur des droâtes pour l'emporter.
      "Mes-Luches" contre "Marinella-tchi-tchi" au second tour, l'un étant "gôche-soce-gôche", il n'y aura pas de front républicain : C'est peste contre choléra !

      5 - Dans tous les cas, les "soces" sont les premiers artisans de leur destruction avancée : Pas la peine d'en rajouter, ils sont cuits et le juge de paix seront les élections législatives de juin qui seron hautement remportées par la drôate-républicaine, le centre et le "McMoDem", quelle que soit les résultats de la présidentielle.
      Vous verrez.

      A vous de voir si vous voulez entrer dans une quatrième cohabitation et paralyser le pays encore 5 ans, où si on laisse "Marinella-tchi-tchi" tenter un coup d'état à l'été 2017.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
    2. Il n'y aura aucune "cohabitation" car, en France, le régime politique est PARLEMENTAIRE et non présidentiel ... Quand Jospin a gagné les élections législatives de 1997, c'est sa politique qui a été mise en oeuvre et pas celle de Chirac! Pareillement, quand Chirac a gagné les élections législatives de 1986, c'est la politique de la "drouâte" qui a été mise en oeuvre, pas celle de Mitterrand! Il s'est trouvé que Chirac n'avait pas le niveau face à Mitterrand et qu'il s'est donc fait "esquinté" (ordonnances!) avec les conséquences que l'on sait en 1988. On peut reprocher à Mitterrand beaucoup de choses mais pas celle d'être manifestement très intelligent et très cultivé ...
      Marine-est-là-qui-chie-qui-chie ne tentera pas de coup d'Etat car, dans un coup d'Etat, le "leader" est un pantin qui "travaille" pour des forces politiques, économiques et sociales sans lesquelles il ne serait rien! En l'occurrence, les puissances d'argent sont-elles disposées à organiser un coup d'Etat afin d'obtenir par la violence fasciste ce qu'elles ne parviennent pas à obtenir facilement par des voies plus "soft"? Ma réponse est "NON" car la situation actuelle ne justifie pas encore (loin s'en faut!) le recours à ces méthodes.

      Supprimer
    3. Ne racontez pas de konneries, SVP : La cohabitation, c'est bien cette situation où le Président préside aux destinées du pays, avec ses domaines régaliens-propres, pendant que le gouvernement gouverne sur ses domaines réservés, alors qu'ils n'appartiennent pas à la même majorité politique, non ?

      Et il y a eu "le Chi", "Bat-la-mou" et "Tonton Yoyo" et tous les trois se sont allés se faire viander dans les élections qui ont suivi ces épisodes, vous le savez bien.
      CQFD : Celui qui en sort vainqueur au bout du bout, c'est le PR, pas le parlement ni le chef du gouvernement.

      Ceci dit, "Marinella-tchi-tchi" n'est pas le jouet des puissances d'argent, mais reste soutenue par "l'internationale-noire".
      Vous savez, parmi les "7 forces" qui gouvernent le monde (le monde Sioniste, le monde de la finance, le monde Bilderberg et autres internationales & Cie, le monde de la CIA, l'internationale sémitique, l'internationale "écololo-alternative-marxiste" et "les forces noires") par "consensus convergent" (quand trois ou 4 sur 7 sont "ok", les choses se font), y il a une alliance qui n'a jamais été faite depuis la dernière guerre, malgré deux essais en Autriche plus quelques tentatives aux Pays-Bas, c'est justement le "FN" qui tient la corde en "Gauloisie".

      Il ne faudrait pas croire que ce soit tout-à-fait un hasard historique si "Tsitsiprasse" est arrivé en Grèce, si Podemos a émergé en Hispanie, si le "Mouvement 5 étoiles" monte en Ritalie au lieu et place de "Forza Italia", et encore ailleurs en Russie, en Turquie, en Syrie et j'en passe !
      C'est avec l'appui de Bilderberg, du Monde de la finance, du sionisme et des "forces noires", qui veulent démontrer les inepties de la CIA, des "alter-écololos" et autres "internationaux" à gouverner.
      Et de le démontrer par l'absurde.
      Quitte à plonger des quantités toujours plus faramineuses de populations dans les guerres civiles (qui ne disent pas leur nom).

      Et là, la "Gauloisie-gauloisienne" reste une cible de choix pour être la nation historique des droits de l'Homme qui dérange tant de monde.
      N'y voyez donc pas un hasard et "Mes-Luches" fait parti de cette stratégie.
      D'autant qu'il le sait puisqu'il est soutenu par le groupe Bildeberg en sous-main et le monde de la finance (qui reste quand même divisé sur son sujet mais aura eu la peau du "Capitaine-de-pédalo").

      Et vous, vous savez tout ça, où si vous ne le savez pas, il vous suffit de lire ce qu'on veut bien vous en dire par presse spécialisée interposée (les avis financiers, les analyses de fonds des "think-tank", etc.)

      Lire entre les lignes, naturellement : Parce que là non plus, il n'y a jamais de hasard quand sort "un truc" iconoclaste...

      Alors je serai "Marinella-tchi-tchi", je serai élue président (dès le premier tour) j'avancerai sans attendre les législatives.
      D'ailleurs, j'ai déjà décrit la façon de faire dans la rubrique "Quand je serai Président" sur le blog précédent.
      Je n'ose pas reprendre ici, tellement elle pourrait s'en inspirer, figurez-vous.

      Et ça date de juillet 2008...
      http://infreequentable.over-blog.com/article-21446679.html

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  2. Comment faire taire ce « cinglé-manipulateur » ?...
    Pas bien difficile !...

    Il suffit de divulguer l’affaire des indemnités disparues de la guerre du Golfe et de traduire le président devant la Haute cour de Justice de la République pour Haute trahison (complicité de détournement de fonds publics) !...
    Le dossier est là :
    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2016/09/guerre-du-golfe-huit-d%C3%A9put%C3%A9s-ont-%C3%A9crit-au-ministre-de-la-d%C3%A9fense.html

    Et c’est prêt depuis déjà une bonne année !...
    L’opposition laisse faire et le « Guignol » continue à sévir !...
    Jusqu’à quand ?...
    Jusqu’à la guerre civile comme vous le craignez ?...

    Les « ténors » des Républicains ont été avertis du dossier.
    Qu’attendent-ils ?...
    Que le « cinglé-manipulateur » continu son travail de sape de nos institutions, de l’éclatement du lien social qui devient chaque jour plus fragile dans certaines parties du territoire ?...

    C’est à la « droâte » d’être courageuse, de se rassembler, pour faire face aux problèmes actuels.
    Mais ce que j’en dis depuis tant d’années…

    Bien à vous !...

    Haddock

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces rappels, mais...

      Lui, il n'est complice que par le silence imposé à ses ministres qui, interrogés par le Parlement dénient toute réalité.
      Autrement dit, c'est plutôt lui qui dispose de la "munition nucléaire" contre la "droâte républicaine".
      ET plus précisément contre "Bling-bling" à ses yeux plus complice que tous les autres, puisque les autres sont "blanc de chez blanc" sur le sujet, hors "Juppette" au moins autant complice que lui.
      Pourquoi croyez-vous qu'il veuille absolument refaire le débat de 2012 ?
      Au final, il croit le tenir par les kouilles.
      Avec au bout un remake de "Mythe-errant" contre "Le Chi" : "Vous êtes un menteur" (suite à l'affaire de la rançon payée pour libérer les journalistes enlevé au Liban).
      Un "truc" qui marche à tous les coups !

      Du coup, c'est une certaine droâte qui a le plus à perdre, "Juppette" pouvant très bien botter en touche et retourner le problème contre "Flanby-à-la-fraise-tagada", il faut donc l'éliminer au moment de la primaire...
      Et réserver le coup à "Bling-bling" qui est nettement plus impliqué pour avoir participé au "grand-nettoyage" par "Grand-emprunt" interposé.

      Ceci dit, telles que les choses semblent être parties, il va finir par se taire tout seul, devenu inaudible et la "gôche-soce" va s'effondrer toute seule dans les urnes : Ils ont loupé le coche d'une révélation encours de mandat, rendus incapables d'exploiter le problème sur la place publique...
      Et l'opinion publique, même à "gôche" le leur rend bien !

      Mais...
      On pourrait voir sortir l'affaire autour du 26 Octobre, dans quelques jours, à l'occasion du centenaire de "Mythe-errant", on ne sait jamais, ce qui va avoir des conséquences jusqu'aux USA, pas dans l'immédiat mais à terme qu'évidemment la péninsule arabique, sur la sellette au Yémen, exploitera à "donf'".
      Et vous imaginez un peu comment "Poux-tine" en sortira ?
      Par conséquent, je n'y crois plus trop...

      Et puis ça nous évitera la guerre civile, toujours à redouter chez nous, parce qu'on en est pas loin (à chaque fois qu'on a créer une "garde nationale", ça s'est terminé dans le sang... Il ne faut pas oublier non plus...
      Un scandale qui poussera finalement "Marinella-tchi-tchi" devenue l'ultime recours de la probité face à une classe politique apparaissant comme totalement corrompue !

      C'est pour ces raisons qu'il faut faire barrage à "Bling-bling" en plus de toutes les autres raisons, autant qu'à "Fifi-le-déchu" et à "J'y-Elf-Coopé(rétive)".
      Ca nous évitera peut-être un épisode sanglant.

      Ceci dit, ça me permettra de reprendre une carte et d'aller jeter "Sœur-Âne" hors des murs de Paris, pour sa gestion hyper-dogmatique et catastrophique de la Kapitale...

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  3. @ I-Cube

    L’hypothèse du déclenchement d’une « guerre civile » a fait la « Une » de « Valeurs Actuelles » de cette semaine, à ma grande surprise.
    C’est franchement d’actualité…

    Votre développement est assez cauchemardesque mais malheureusement on y voit bien le cerveau pervers du « capitaine de pédalo » à l’œuvre pour arriver au pire, à seul fin de satisfaire son goût du pouvoir et de la domination des autres.

    Nos dirigeants sont bien souvent des cinglés et ils le deviennent encore plus une fois au pouvoir car comme disait Platon : « Le pouvoir rend fou et le pouvoir total rend totalement fois ».

    La Vèm République leur donne tellement de pouvoirs qu’ils perdent toute mesure, toute humanité, tout contact avec le peuple.
    On est bien loin de la Suisse et de son discret président élu pour une année.
    Chez nous, l’attrait d’un pouvoir total leur monte à la tête et ce sont les plus pervers, les plus obsédés par la domination des autres, qui arrivent à la tête du pays.

    Manifestement, le système est presque dans une impasse et l’évolution de l’opinion pourrait bien nous entraîner vers une « catastrophe brune », surtout si ceux qui sont le garant de l’Etat et des institutions jouent d’une façon machiavélique et destructrice.

    C’est ce que vous démontrez et votre texte m’a vraiment surpris et horrifié.
    Il faudra éviter la catastrophe...

    Bien à vous !...

    Haddock

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, je ne savais pas pour "Valeurs actuelles"...
      Prépare-t-on l'opinion à un tel épisode ?
      On y reviendra à l'occasion, dans un post à préparer pour mardi prochain, pour faire plaisir à "Jacques-mon-conseiller-omnipotent", partisan d'un second tour (s'il y en a un...) "Mes-Luches"/"Marinella-tchi-tchi"...

      Ceci dit, c'est vrai qu'ils sont totalement fous.
      Sauf que là, tout le monde, même chez ses partisans, ils sont partis pour le virer.

      Non, ce qui m'inquiète le plus, ce sont "les hommes de l'ombre" : Les hauts-fonctionnaires qui pilotent la machine à l'ombre du pouvoir.
      Pour l'heure, ils obtiennent tout ce qu'ils veulent, armée, police, Bercy, etc. mais sont eux-mêmes coupés, déconnectés de "leurs-bases".
      Il n'y a qu'à voir le mouvement des flics, la façon dont les magistrats sont traités, la pénitentiaire en ébullition permanent, et les missions surdimensionnées qu'on inflige à la grande-muette...
      Là, ça devient dément, "hors-sol" !
      Et les trajectoires ne sont toujours pas corrigées...

      Ceci dit, ce qui me révolte c'est qu'en plus tout cela est payé par le kon-tribuable qui n'en peut plus et par les générations futures (qui aura la charge de rembourser la dette), sans limite.
      Ca ne peut que péter !
      Le pire, c'est que tout le monde le sait mais on continue : Complètement mégalo.

      Une des raisons pour lesquelles on a absolument besoin que le prochain quinquennat soit "apaisé".
      Et à part "Juppette", vous en voyez un autre qui soit "apaisé" ?
      Ils sont tous excités à fond, que ce soit à "gôche-de-là-gôche" ou chez les 6 faire-valoir de "droâte".

      Espérons seulement qu'on passe à côté d'un épisode de "révolution-nationale" que nous promet "Marinella-tchi-tchi", parce qu'elle aussi, comme excitée, plutôt ses électeurs près à faire fonctionner la guillotine et la terreur, ils sont pas mal, même s'ils ne le dsient pas trop pour ne pas effrayer.

      A suivre !

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube