Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

lundi 30 mai 2016

Celle-là, elle est magnifique !


« François III » homme d’État mondial 2016 !


Lui-même n’en revient pas. Moi non plus et ça bien fait rigoler mes « petits-collègues » monégasques vendredi dernier, coincés par les essais sur piste des écuries du GP de F1 éponyme.
Que j’en ai quitté les lieux juste avant la fermeture des rues pour rejoindre « my-Sweet-Yacht » pour le week-end, alors que eux font la fête en dansant sur les pistes une fois libérées quand ils ne vont pas faire la fête à une des très nombreuses sauteries organisées en ville.
« Attendez ! Vous êtes sûr ? Mais pourquoi ? »


Surréaliste. Certains ont dû se pincer pour le croire, d’autres ont soufflé dans un éthylotest pour vérifier qu’ils ont toute leur tête…
Et pourtant si.
Le titre a été décerné par une fondation basée à New York intitulée « Appeal of Conscience ». Mais pourquoi ?
La « foundation » du rabbin Arthur Schneier apporte l’explication de l’inimaginable : Ce prix, affirment-ils sans rire, « honore les dirigeants qui soutiennent la paix et la liberté, par la promotion de la tolérance, la dignité humaine et les droits de l’homme, en défendant ces causes dans leur pays et en travaillant avec d’autres dirigeants mondiaux pour bâtir un avenir meilleur pour tous ».
« Ah bé voilà ! Ils n’avaient personne d’autre à proposer. Alors ils ont pris le moins nul ! »
Parce que question « défense de la liberté », ça fait longtemps qu’elle est réduite à « paye et ferme ta gueule ».
Quant à la paix, ne serait-ce que la « civile », il n’y a qu’à jeter un œil au titre de vos journaux (quand ils paraissent encore)…
Ce prix de la grandiloquence mégalo sera remis à l’heureux élu le 19 septembre 2016 lors au 51ème dîner annuel de cette fameuse « Appeal of Conscience ».
De retour en « Gauloisie-bloquée », le héros descendra les Champs-Élysées sous une pluie battante et les applaudissements des « chômistes » se rendant à « Paul-en-ploie », c’est certain.


Bé oui, bien sûr, si ça va mieux sur le front de l’emploi, et les chiffres du « gouverne-ment » en attestent puisque sur un mois, le chômage a baissé de 0,6 %, soit 19.900 demandeurs d’emploi en moins, après le score de – 60.000 le mois dernier.
Énorme émerveillement de la victoire « soce » en marche : C’est le second mois d’affilée, du jamais vu depuis des années et des années !
La potion ferait donc effet…
Voilà qui est splendide et bien mérité à la veille des grèves dans (tous) les transports, rapport à la loi « El-Konnerie ».
Sauf que sur le premier trimestre 2016 (on attend juillet pour avoir les suivants, puisqu’ils les gardent savamment et opportunément sous le coude) d’après les chiffres officiels qu’il suffit juste de lire et de consulter, il y a eu 238.000 radiations pour défaut d’actualisation en hausse de 9,9 % et 46.000 radiations administratives en hausse de 11,9 %.
Et encore, on ne vous rapporte pas vraiment les « déclassements » en catégorie « E », les fameux contrats-formation financés (avec votre pognon) pour 500.000 impétrants désignés volontaires en formation.
Le chômage baisse en « Gauloisie-gréviste », je veux !
Puisqu’on vous dit que « ça va mieux », pourquoi douter ?


Ah oui, même Total va en réviser ses plans d’investissement depuis les blocages des centres de stockage et quelques raffineries d’essence.
D’ailleurs, vous êtes peut-être en train de lire ce « billet » sur votre tablette, moteur coupé à faire la queue devant une pompe qui distribue encore le précieux liquide…
Voilà qui me fait bien rire, puisqu’on vous dit et répète qu’il n’y a pas de pénurie de carburant !


Bon d’accord, il faut puiser dans les « réserves stratégiques », modifier les temps de travail des chauffeurs-livreurs par voie d’arrêté ministériel (au détriment des règles de sécurité-libertaire instituées par décret) et envoyer la flicaille débloquer les centres et dégager les routes.
Mais après tout, c’est de votre faute : Lundi en huit (aujourd’hui je ne sais pas encore), vu de la Lagune, on se demandait bien quelle était la logique d’autoriser les blocages de raffineries mais d’interdire avec fermeté l’achat d’essence en jerricans, voire de contingenter la distribution des essences aux pompes…
Et puis encore votre « Capitaine-de-pédalo-à-la-fraise-des-bois » qui fait montre d’une inhabituelle fermeté vis-à-vis des manifestants avait de quoi stupéfier : Coupables, les « gens », oui « les gens », tous ces « sans-dents » !
C’est incroyable, « les gens » : Ils sont partout, les gens. Ils sont au courant de tout mieux que quiconque, les gens. Ils vous regardent, les gens. Et quand le vent tourne, les gens le sentent.
Ils sentent la panique dans votre regard et en profitent pour faire exactement comme vous. Et rapidement, ce qui n’était qu’une idée normale jaillie dans votre cerveau normal devient une idée à la kon mise en musique par « les gens ».
Et là, c’est le drame.


Comme cette histoire de pénurie montée en épingle : Au départ, il y a des stations pleines et riantes. Ensuite, quelques syndicalistes bloquent des raffineries de façon « citoyenne », « festive » et très « primesautière » et en tout cas, pas de quoi s’inquiéter.
Et là, alors que le gouvernement prend la parole pour indiquer que « tout va bien » (et même que « ça va mieux »), patatras, les gens entrent en jeu et vide les citernes à tour de bras, passant parfois plusieurs heures sur leur temps de loisir « à queuter » à la pompe !
Incroyable : On comptera un pic de vente de plus de 30 % !


Bé oui, c’est un formidable coup de marketing.
C’est le « B.A. BA » du commerce : Pour relancer les volumes, rien de mieux que de laisser supposer qu’il va y avoir rationnement, qu’il n’y en aura pas pour tout le monde.
D’ailleurs, je reçois sans arrêt des spams de Microsoft® à propos de Windows 10® : « Déjà 100 millions ! », « C’est gratuit ! », mais « C’est limité dans le temps ».
J’étais gamin et je lisais « Pilote », une des BD de mon époque, avec « Spirou », « Tintin » et je ne sais plus quoi encore : Ne sachant pas lire pour être passé par « l’ékole-pue-blique » qui ne savait déjà plus apprendre ce genre de chose, je lisais « les images ».
Ça m’est resté : Un bon crobar, un petit camembert, un histogramme, c’est bien plus « causant » qu’un texte, même réduit au strict minimum et ponctué de « phrases-choc ».
Dans cette histoire-là, Achille Talon et son voisin Lefuneste prennent le pari que le commerçant croisé sur leur chemin devant sa boutique est incapable de vendre n’importe quoi, un truc inutile quelconque, à n’importe qui et jusqu’à épuisement dudit article proposé.
Le gars leur demande de rester plantés là, devant la porte de son échoppe, de ne pas bouger, et plante une annonce sur la porte promptement fermée de sa boutique où il est écrit « Distribution dans une heure ».
De quoi, on ne saura qu’à la fin…
Et que ça ne loupe pas : Un premier passant lit le message, demande ce qui se passe et s’entend répondre sur le ton ulcéré : « Vous voyez bien, on attend ! »
Eh bien lui aussi et se met à attendre derrière le duo des compères.
Et le scénario se poursuit avec une deuxième personne, puis plusieurs jusqu’à former une queue considérable, les mères de famille demandant à leurs gnomes d’avertir la cousine, la voisine, etc.
Et quand la porte s’ouvre, c’est la cohue à peine canalisée par des pandores qui passaient par là, attirés par cette foule improbable…
Pareil pour votre carburant !
Alors que là, il s’agissait d’un hochet totalement inepte.


Ceci dit, personnellement, je m’inquiète de votre QI.
Puisque manifestement on est en pleine manipulation (« Y’a pas de problème, tout va bien » que tout le monde interprète comme « il va y avoir des problèmes sans ça on en parlerait pas, il faut que je prenne des précautions », provoquant ainsi l’apparence d’un problème imminent), n’est-on pas en phase « hypercritique » du « ça va mieux » ?
Si on vous le répète tous les jours, après tout, n’est-ce pas l’annonce que « tout va mal » ?


Bé oui, on vient de vous prolonger l’état-d’urgence anxiogène à souhait, alors même que la chienlit s’installe dans les rues et sur les boulevards avec ses hordes de casseurs, même qu’on compte plus de flics à l’hosto que de paisibles casseurs…
Et pour en justifier, on vous répète que le pays est « la cible prioritaire » des terroristes, effet anxiogène également garanti !
Vous constatez que si tout va bien mais que tout sera bloqué cette semaine, les bus, les trains, les avions, que ça va coûter quand même au minimum 0,1 point de « croâssance » au pays et ses cortèges supplémentaires de « chômistes », nouvel effet anxiogène.
Alors que vous vous promettiez de faire la fête footballistique devant un écran-plat HD tout neuf installé dans votre salon.
(Personnellement, je trouve la HD pitoyable, déplorable même : On ne loupe aucune des imperfections de maquillage des « belles-héroïnes » mis en exergue… Pas une ridelle, pas le moindre « petit-bouton » ne vous échappe plus !)
Et on vous menace même de coupure de courant électrique avec la fermeture des centrales nucléaires…


On a affaire à des « autistes-gouvernementaux » qui se piétinent les paluches avec frénésie : Un coup on ne touche pas à la loi « El Konnerie » qui est parfaite telle quelle, un coup on peut « aménager » le texte à la marge, justement sur l’article deux, celui dit « d’inversion de la hiérarchie des normes » (qui de toute façon se révèlera inconstitutionnel, mais plus tard).
C’est juste une question d’attitude, et là, ils ont « tout nul » depuis la crise du « mariage pour tous » : C’est dire si leur « trisomie » est bien une constante.
D’autant que je vous préviens tout de suite : Le texte va passer par le rouleau compresseur du Sénat qui ne manquera pas de le « renouveler », avant de revenir pour un énième 49-3 devant le Parlement au mois de juillet…


Excusez du peu : Tout cela me fait bien rire, car ça n’aura comme conséquence que de dégrader « l’attractivité-compétitive » du pays aux yeux des investisseurs étrangers et de plomber un peu plus les comptes et l’avenir radieux du « paradis-socialiste » dans les urnes.
Parce que bon, le pétrole peut encore arriver via des oléoducs jusqu’à Orly/Roissy, ou par la route ; les réseaux électriques sont interconnectés et savent fonctionner dans tous les sens, en phase au niveau européen et que même si on en vient à importer quelques mégawatts à nos voisins, à la limite ça permettra à EDF de gagner un peu plus d’argent, tellement les tarifs publics que l’électricien national sont hors de prix.
C’est même sûr, puisque l’entreprise n’en gagne pas en exportant son courant produit…
Autant de pertes en moins !


Si après-demain, les ports sont bloqués par les dockers CGT et les routes par les « bonnets-rouges » bretons (encore une reculade malvenue pour les alsaciens qui voient défiler les camions « nord-sud » en denses cortèges qui évitent les taxes allemandes sur le parcours entre Rotterdam et l’Italie), il ne vous restera plus que la solution de l’exil.
À la campagne pour ceux qui y ont encore accès, histoire de planter des choux pour la soupe du soir, et ailleurs pour les autres.
Là, je vous préviens tout de suite, en Italie, ils n’accueillent que les réfugiés à Lampedusa et les expulsent rapidement de l’autre côté des alpes…
Quant à moi, je n’accueille personne à Venise, d’abord ce n’est pas chez moi, et encore moins à Monaco, même en prélevant un « droit de cuissage » au passage…
Pas fou, non mais !

Ceci dit, « François III » aura bien mérité sa palme « d’homme d’État mondial 2016 » pour ne savoir gouverner que par la peur, à n’en pas douter !
Question : Le sera-t-il encore au moment de la remise de son prix en septembre ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube