Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

lundi 8 février 2016

Cachez ce sein que je ne saurai voir !


Cruelle soumission ?

Soumission, non à la décence, à la pudeur et à la bienséance : Les seins, on en voit partout (sauf les miens : Mon 120 de TP bonnet B est repassé au 110 bonnet A, et je n’en fais pas étalage pour autant, sauf à « mes femmes » et mes toubibs…).
La preuve, il parait qu’on étale même des vagins gigantesques dans les royaux jardins de Versailles !
Et que c’est « sacré » et moderne puisque c’est « culturel », que dis-je même, de l’art avec un grand « A » !

Playboy est paraît-il mort, mais le web regorge de pics et de vidéos tout ce qu’il y a de plus « naturel » en matière d’anatomie : Il manque plus que la troisième dimension, in vivo, pour faire le tour du problème, même si en revanche entre les Botero que j’avais croisés sur les Champs-Élysées il y a quelques années et « L’Origine du monde », sis de l’autre côté de la Seine au musée d’Orsay, la « débauche » de nudité dégouline jusque sur les plages estivales sans guère de retenue ni prier « gare » !
Et puis, il y a des nus qui n’en sont pas formellement, suggérant plus qu’ils ne montrent aux regards des gamins imberbes.
Et ça, j’aime bien finalement…

En revanche, quand on est iranien, on ne saurait supporter, paraît-il.
Pas plus que les effluves d’un verre de vin, fut-ce un Romanée-Conti ou un Petrus !
Alors quand il nous en vient, maintenant qu’ils sont redevenus fréquentables, c'est-à-dire avec le chéquier en main, non seulement on ne les reçoit pas à dîner, mais pour le « café-croissant » (sans la goutte de rhum du matin, le café : Dommage, c’est bon pour désinfecter la dent-creuse), mais surtout, on voile les peintures de nu et encoffre les sculptures de même nature : Fabuleux !
Notez que ça évite aussi d’aller se fournir en avitaillement hallal, quoique l’on fasse sûrement l’effort d’aller chercher du casher quand on reçoit à becqueter un responsable israélien à l’Élysée.
Le mieux, c’est que ça eu été pareil en Italie, au moins autant qu’en « Gauloisie-lubrique » !

Ici, en Italie, ça a fait scandale dans une population qui ne s’y attendait pas, d’autant mieux que sa sainteté le Pape a quand même reçu l’iranien directement au Vatican avant son départ pour la « Gauloisie », dont on ne peut pas dire que la basilique et son musée soient dénués de dénudés.
Si je me souviens bien, il n’y a que ça au plafond de la chapelle Sixtine, la salle où les papes sont élus sous la « divine inspiration »…
C’est vous dire si je me marre, finalement !
Les italiens, pas trop, d’autant que les esprits « chauffaient » à propos de la loi autorisant les gays et lesbiennes à « s’épousailler » entre eux, qui arrivait en débat devant le Parlement…
Plus d’un demi-million réuni autour du cirque Maxime pour leur « family-day » !

En plus, un peu hébétés, ils se posaient la question de savoir exactement d’où est sortie l’idée de recouvrir les nus du musée du Capitole.
Hassan Rohani affirme qu’il n’avait jamais demandé une telle mesure à l’Italie, lui qui aurait peut-être aimé se rincer l’œil. Le journal italien « Corriere della Sera » affirme, quant à lui, citant des sources iraniennes, que les statues n’auraient pas obtenu l’aval d’une inspection préalable de la délégation diplomatique iranienne.
Il faut vous dire qu’en Iran l’étudiant des beaux-arts qui peint un nu est en prison.
S’il l’a peint d’après modèle vivant, son modèle et lui sont en prison.
Et pour longtemps.

Alors, pour ne pas heurter la pudeur musulmane, ce serait le gouvernement italien qui aurait pris cette décision, cachant des statues antiques de déesses et de guerriers nus dans des coffres de bois construits à cet effet communément surnommés ici « cercueils » ou « legno burqa », burqa de bois !
Pour le « Forum », je ne sais pas comment ça s’est passé : Je n’y étais pas !
Parce que là, c’est directement en plein-air et sur des hectares embrassés d’un seul coup d’œil.
Un choix largement commenté jusque dans les premières pages de la presse du matin : « Humiliés chez nous », « Burqa d’État », « Ces nus recouverts qui couvrent l’Italie de ridicule », « L’Italie met le voile »…

En réalité, cette autocensure est évidemment révélatrice d'une certaine soumission : 

– Quelle que part on n’hésite donc plus à avilir une civilisation en prétendant en « respecter » une autre. On renonce à ce que l’on est au prétexte fallacieux de l’« accueil », comme on avilit les foules par nombre de décisions « progressistes » (le « vagin royal » par exemple) qui ne cesse de les renvoyer aux instincts les plus primaires.
Euh… rappelons que celui qui ne veut pas voir, il n’a qu’à pas venir voir, tout de même !
Ce que j’en dis aussi, c’est qu’on ne peut pas à la fois s’indigner qu’une Vénus soit recouverte et trouver géniale l’exposition dudit « Vagin de la Reine » à Versailles.
Cela participe de la même destruction… Et l’Iran n’y est pour rien.

Souvenez-vous de vos crèches dans les mairies : En Italie les chants de Noël étaient interdits dans les ékoles primaires pour ne pas choquer les « petits-musulmans » en fin d’année.
C’est dire si leurs juifs, ils les ont passés par « pertes-&-profits » depuis l’ère Mussolinienne…
Pourtant, il en reste, je peux vous l’affirmer.

D’autant que pour être cohérent, c’est toute la ville qu’il aurait fallu recouvrir !
Et ensuite voiler les Italiennes et décrocher les portraits des murs.
Le sentiment général est bien que cela relève d’une inutile et aberrante soumission auto-infligée, puisque le leader chiite ne semble même pas être à l’origine d’une quelconque requête.
La preuve : La visite vaticane du lendemain où, avec le « pape François Ier », le patron de l’État Chiite a pu rappeler les valeurs spirituelles communes aux deux religions… à côté d’un gigantesque Christ à moitié nu accroché, supplicié, crucifié sur sa croix !

Or, une fois de plus, en Europe, devant « l’Autre » on s’efface, on s’annule.
Comme si être soi-même n’était pas un préalable indispensable à la connaissance de « l’Autre » ! Comme si, pour célébrer la différence, il était nécessaire d’aliéner son héritage culturel, de sacrifier son originalité. Quand c’est exactement le contraire qui est vrai : Les particularismes culturels sont les garants des différences qui font la richesse de ce monde.
Passons.

– Si l’Italie enterre, ou voile ses femmes, en a-t-on fait autant en « Gauloisie-perverse » quant à ses bustes de Marianne, me pose-je la question … ?
Grosso modo nos Romains et Gaulois crachent ainsi à la face de l’Occident pluri-millénaire, ce qui est fort drôle, finalement, au moment où l’on supprime l’enseignement des langues mortes, racines de notre civilisation !
Acte de contrition devant les héritiers de la civilisation persane…
Laissez-moi donc en rire, n’est-ce pas : Ils ne sont plus persans depuis si longtemps déjà !
Mais nous, nous restons « latin/grec », même si ce n’est plus enseigné désormais que dans les ékoles des ghettos élitistes et parigots pour « riches »…

– En fait et c’est sans doute plus grave : Il me semble que l’Histoire retiendra peut-être que le féminisme gaulois, fait d’un immense respect et d'une grande admiration pour le « beau-sexe », dit aussi avec un peu d’empressement et un certain aveuglement, « sexe-faible », serait mort en janvier 2016. 

Il a été roulé dans un drap, sous le voile, et surtout poussé dans la fosse après les agressions de Cologne. Ils en viennent maintenant, jour après jour, à jeter une pelletée de terre sur le cadavre : Après les yeux baissés de « Nagea-Val-L’eau-Belle-Qu’a-sème », pas claire sur elle, sur un plateau de Canal+, face à ce « musulman normal » qui refuse de serrer la main des femmes – il pourrait s’avilir alors même qu’il aurait condescendu à lui causer (ce que je comprends : Moi, par correction je n’adresse pas la parole à une femme qui ne m’a pas été présentée, ce qui ne m’empêche pas de lui répondre si me parle ou surtout me drague), voilà qu’on voile Marianne, à lui en faire porter le tchador… 

Même que « Fifi-le-Déchu » se serait fendu d’un « twist », mais sur un sujet connexe : Cologne.
« Faut-il rappeler aux sauvages qu’en Europe, les femmes ne sont pas des objets qu’on violente et qu’on couvre de noir » !
Il ne va pas souvent dans les ghettos des « sans-dents » celui-là, au moment même où on te lui causait de « Sauvage », la meuf qui a attendu 47 ans pour zigouiller son tortionnaire de mari.
Mais c’est un autre débat : La légitime défense doit être immédiate, sur le moment, pas sentir le rance d’une vengeance pluri-décennale…
Passons encore !
En soi, il était presque temps qu’il ouvre les yeux, mais ça aura été la réaction des « féministes-pur-jus » qui m’aura le plus étonné : « Je viens de signaler le tweet de François Fillon pour incitation à la haine raciale », a aussitôt re-twisté Caroline De Haas, une féministe comme on ne sait plus en faire.

Question : Est-ce que selon elle, violenter des femmes ne serait donc pas de la sauvagerie ?
Et si non, comment convient-il donc d’appeler cela ?
Une activité récréative ?
Un sport de contact ?
Un sain divertissement ?
D’usage courant, peut-être ?
Et dénoncer l’excision, serait-ce discriminer dans la barbarie en la signalant ?
Le mariage forcé, de la bestialité ?
La polygamie, de l’arriération ?
Parce que bon, l’Iran, c’est aussi un peu tout ça au même titre que chez ses voisins sunnites du sud du Golfe Persique, il ne faut pas non plus l’oublier.

Mais justement, ils ont oublié devant la vue du chéquier !
« C'est un nouveau chapitre de nos relations qui s'ouvre aujourd'hui », a assuré lors d'une conférence de presse commune « François III », le « capitaine-de-pédalo ».
« Oublions les rancœurs », avait déclaré dans la matinée Hassan Rohani, en appelant à une « relation nouvelle » et à profiter de « l'atmosphère positive » suscitée par la levée des sanctions contre son pays pour donner « un nouvel élan » aux relations bilatérales.
En voilà un qui avait appris sa rengaine, répétée à Rome l’avant-veille.

Avions, pétrole, voitures, Téhéran s'est engagé à acquérir 118 Airbus pour un montant évalué à 25 milliards de dollars à prix catalogue, à répartir entre les actionnaires du consortium aéronautique européen.
ATR est rentré en négociation pour lui refourguer quelques dizaines d’avions court-courrier.
Le géant pétrolier Total a signé un contrat pour acheter à Téhéran « entre 150.000 et 200.000 barils par jour » de pétrole brut.
Le constructeur automobile PSA Peugeot-Citroën-Simca1000 a officialisé son retour dans le pays, via une coentreprise avec « Iran Khodro » qui pourra investir jusqu'à 400 millions d'euros sur cinq ans. Le groupe sous perfusion étatique l’année dernière espère produire à terme 200.000 véhicules par an.
Il s’agira de les vendre, ensuite…
Les géants de la construction Bouygues et Vinci, ainsi que le gestionnaire des aéroports de Paris ADP, ont aussi signé des protocoles d'accord pour développer trois aéroports en Iran.
De leur côté, la SNCF (Société Nationale de Casse & de Fauche) et les chemins de fer iraniens (RAI) ont signé un protocole de coopération dans quatre domaines, dont l'exploitation de gares et le développement de lignes à grande vitesse.
Que du bon…
Si l’Iran reste solvable sur la durée, bien sûr !

« Nous avons parlé de tout, parce que c'est toujours la règle de conduite de la France », a précisé le patron du pédalo, sûr de lui-même.
Selon Amnesty International, la République islamique est le pays qui exécute le plus de mineurs au monde.
Reporters sans frontières a dénoncé un pays devenu « l'une des cinq plus grandes prisons au monde pour les journalistes ».
S’est-on assuré que les traductions des interprètes étaient bien faites, au juste ?

Les entretiens devaient permettre d'essayer de rapprocher les points de vue « en particulier sur l'affaire syrienne », selon un diplomate Gaulois. Acteur majeur de la crise syrienne, l'Iran est un soutien indéfectible du président « Bachar-le-chimiste », se souvient-on.
Il arme aussi le Hezbollah de sinistre réputation jusqu’au Liban voisin…  
« Il est urgent de mettre en œuvre des mesures humanitaires et de négocier une transition politique. Elle est possible », a déclaré le Gaulois, toujours sûr de lui.
Les deux pays doivent ensemble « lutter contre le fanatisme, le terrorisme et l'extrémisme », notamment en partageant leurs renseignements, a affirmé de son côté l’iranien. 

Bref, une « grande réussite », paraît-il.
Je n’en doute pas une seule seconde tant j’ai pu voir les progrès virulents, comme jamais, de l’autocensure !
Fabuleux finalement : Tant pis pour « nos femmes » sacrifiées à l’autel des intérêts stratégiques du pays.
De deux pays, parce qu’en Italie aussi, les contrats ont dégouliné.
Elles n’auront qu’à venir se faire chaleureusement choyer et tendrement rassurer par mes soins, après tout !
Et je me réjouis par avance de cette « cruelle soumission ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube