Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

vendredi 22 janvier 2016

Robert & Bernard


Suite…

« Que font la plupart des gens après avoir fait l'amour ?
Réponse : 5 % vont fumer ; 10 % vont boire ; 85 % se rhabillent et rentrent chez eux. »

Application :
Robert demande à Bernard :
« – Tu fais quoi après l'amour ?
– Je dors et toi ?
– Je m'en vais avant que tu rentres à la maison ! »

Serrée de près par un homme entreprenant, une jeune femme crie :
« – Non, non, il n'est pas question de faire l'amour en dehors du mariage.
– Mais, rassurez-vous, ma jolie » lui répond Bernard, « je suis marié ! »

Robert surprend sa femme au lit avec un autre homme :
« – Mais qu'est-ce que vous faites ?
– Tu vois ? Quand je te dis qu'il n'y connaît rien ! »

Un soir, Bernard rentre du boulot et voit sa femme en train de s’étaler de la crème sur le visage.
« Qu'est-ce que tu-fais, Chérie ? » demande-t-il.
« – Je mets de la crème pour être plus belle.
– Et ben, tu peux encore en rajouter ! »

Quels sont les premiers mots d'une jeune mariée corse après la cérémonie ?
« Papa, tu peux ranger ton fusil ! » 

Robert et Bernard se parlent.
L'un, vantard, dit à l'autre :
« Ma bite est si grande qu'elle va de A à Z ! »
L’autre lui répond :
« Tu regarderas ton clavier ! »

C'est une dame qui promène son chien.
Elle croise Bernard qui lui dit :
« – Ben alors, tu promènes ta vache ?
– Mais monsieur, c'est un chien !
– Je sais ! Je parlais au chien ! »

Robert s'adresse à une inconnue dans la rue :
« – Je voudrais te ramener chez moi et te faire l'amour.
 Ça va pas non ! Je suis pas une pute !
– Cool ! Ça tombe bien, j'ai plus un rond en poche ! »

Un couple ne peut pas avoir d’enfant.
La femme est à l’église, en pleurs.
Le curé lui demande :
« – Qu’est-ce qu’il y a, Marion ?
– Monsieur le curé, ça fait six ans qu’on essaie d’avoir un enfant et rien à faire, on n’y arrive pas ! »
Le curé lui dit alors :
« Il y a un car qui va à Lourdes la semaine prochaine. On ne sait jamais, vas-y, ma fille ! »
Au retour de Lourdes, miracle : Marion se trouve enceinte.
Deux ans plus tard, elle retourne à l’église, en pleurs.
« – Mais qu’est-ce que tu as encore, Marion ?
– On voudrait un deuxième enfant mais y’a rien à faire, on n’y arrive pas.
– Il y a un car pour Lourdes la semaine prochaine », lui dit le curé. « Vas-y, ça a bien marché la première fois.
– Bien sûr », répond Marion… « Mais est-ce que ce sera le même chauffeur ? »

Robert se fait bronzer tout nu sur une plage de nudiste.
Pour ne pas attraper un coup de soleil, il a couvert son sexe avec son chapeau.
Une nana passe et lui dit avec un sourire en coin :
« Si vous étiez gentleman, vous soulèveriez votre chapeau ! »
Et là, Robert lui répond du tac-au-tac :
« Si vous étiez belle, il se soulèverait tout seul ! »

Pourquoi le communisme n'a-t-il jamais réussi à percer en Corse ?
À cause des outils sur le drapeau…

Une brave dame est accostée dans la rue :
« – S'il vous plaît, c'est pour un sondage. Pouvez-vous nous dire si, à votre avis, il y a trop de sexe au cinéma ?
– Ben, vous savez, moi quand je vais voir un film, je ne regarde que le film.
Ce que les autres font dans la salle, ne m'intéresse pas. »

Notre coin réservé à Jacques :

Deux tripiers juifs et amis se rencontrent.
L'un demande :
« – Dis-moi, David, est-ce que je peux te poser une question délicate ?
– Je t'en prie, Moshé, nous sommes amis depuis longtemps.
– J'aimerais savoir comment tu fais pour vendre ton pâté d'alouette 10 € le kilo ?
Moi, je vends le mien 20 € le kilo, et je fais très peu de bénéfice.
– Je te l'ai dit, Moshé, nous sommes amis depuis longtemps.
Alors je vais te donner mon secret.
Je ne mets pas que de l'alouette dans mon pâté !
– Mais alors, qu'y mets-tu ?
– Je mets du cheval !
– Du cheval ? Mais tu en mets beaucoup ?
– Oh, moitié-moitié !
– Moitié-moitié ? Mais comment ça, moitié-moitié ?
– Ben oui, une alouette, un cheval, une alouette, un cheval. »

« Comment appelle-t’on une vache folle en Israël ?
Une vache qu'est naze (Ashkénaze) ».

Et une dernière (sans haine ni violence aucune) :
« Pourquoi Hitler s'est-il suicidé ?
C’est quand il a reçu la facture de gaz ! »

Je sais, pas terrible, mais c’est pour l’usage exclusif de mon conseiller spécial…

Bon week-end à toutes et tous !

I3

4 commentaires:

  1. Hou! Hou! Non seulement vous tentez de me coller une image d'antisémite sur le dos mais, en plus, vous affirmez péremptoirement qu'un cheval vaut le même prix (à la pièce!) qu'une alouette ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout : Je sais que vous n'êtes aucunement antisémite (tout comme moi, et c'est pourquoi on peut se permettre d'en rire sans honte, rien que pour dénoncer l'antisémitisme), mais en plus, pas un poil "sectaire"...

      Je sais, vous avez des idées bien arrêtées...

      Pour le prix du cheval, je n'en sais rien. Le prix du pâté d'alouette, j'ai une idée.
      Mais j'aurai pu l'adapter avec du cochon (ce qui n'est pas crédible) ou des merles Corses.
      Y'a plus de merle en "Corsica-Bella-Tchi-tchi", mais il y a quand même du pâté de merle aromatisé aux herbes du maquis.
      C'est en fait du sansonnet, plus facile à attraper...
      Chut, je ne vous ai rien dit !

      Bien à vous !

      I-Cube.

      PS : Mes préférées, sont justement l'histoire du fusil corse à l'occasion du mariage, et celle de la facture du gaz : J'ai éclaté de rire dans les deux cas quand je les ai entendues, rien qu'en imaginant la scène...

      Supprimer
    2. Des merles de nationalité corse? Même les merles sont attirés par le FLNC ... Ca devient plus possible! Que fait la police?

      Supprimer
  2. De nationalité, je ne sais pas, puisque la "Corsica-Bella-Tchi-tchi" a été obligée d'envahir et colonisé son agresseur et occupant à la fin du XVIIIème siècle pour se libérer des menaces britanniques et royales sur ses libertés publiques énoncées le 15 août 1755...
    Vous pouvez vérifier : On a même envoyé un "petit-caporal" sur le continent, mettre l'Europe continentale au pas et vous en avez fait un empereur : Fabuleux.

    Et puis je viens de vous dire qu'il n'y en a plus : On les reconnaissait facilement : Quand ils chantaient, ils avaient l'accent local.

    Bien à vous !

    I-Cube

    RépondreSupprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube