Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

vendredi 29 janvier 2016

Les gaffes de Robert.


Pas très finaud, le coquin…

Dans sa voiture, Robert ramène sa belle-mère chez elle.
Ils longent un champ dans lequel se trouvent des vaches.
« Je n’aimerais vraiment pas être réincarnée en vache ! » dit soudain la belle-mère.
« Oh, ne vous inquiétez pas, belle-maman », répond-il. « Il paraît que nous ne sommes jamais réincarnés deux fois de suite en la même chose… »

Qu’a dit François Hollande le soir de la grande manifestation des salariés du privé ?
« C’est plutôt une bonne nouvelle, il reste des salariés en France. »

Robert rentre dans un bistrot, tout  égratigné sur la figure, sur les bras, les jambes, bref pas mal amoché.
Alors ses copains lui  demandent ce qui lui est arrivé.
Et Robert de leur raconter :  
«   Je viens d’enterrer ma belle-mère.
  Quel est le rapport avec tes  égratignures ?
  Ben, c’est qu’elle ne voulait pas ! »

« La retraite à 67 ans, pourquoi pas à 69 ?
Quitte à se faire baiser, autant choisir sa position. »

Un patron fait appeler son employé :
«   Dites-moi, Robert, la semaine dernière vous m’avez demandé un jour de congé en disant que vous voudriez aller à l’enterrement de votre belle-mère, et cette semaine, vous me demandez la même chose : Votre belle-mère ne va pas mourir toutes les semaines ?
  Je n’ai pas dit qu’elle était morte, j’ai juste dit que j’aimerais aller à son enterrement ! »

ON SE POSE LA QUESTION !
« Le changement climatique finira-il par avoir des conséquences irréversibles sur les pizzas quatre saisons ? »

Madame est en train de lire son courrier au petit déjeuner.
Tout à coup, elle lance à son mari un regard soupçonneux :
«   Robert ! Je suis en train de lire une lettre de ma mère. Elle dit qu’elle ne peut pas accepter notre invitation à venir passer quelques jours ici à la maison…
Elle dit qu’elle a l’impression qu’on ne veut pas vraiment d’elle.
Peut-être peux-tu m’expliquer ce qu’elle veut dire par là ?
Je t’avais demandé de lui envoyer un petit mot pour lui dire qu’elle pouvait passer à sa convenance : Qu’est-ce que tu lui as écrit ?
  Ben… Heu… C’est-à-dire que… Voilà, en fait, je ne savais pas comment écrire « à votre convenance », alors j’ai remplacé ça par « à vos risques et périls »… »

«   Chérie ! Ça te dirait de passer un week-end de rêve ?
  Oh oui, mon amour.
  OK, on se voit lundi alors ! »

Robert dit à sa femme :
«   C’est marrant ! À chaque fois qu’on va chez ta mère à l’improviste, elle n’est jamais là !
  C’est vrai, tu as raison, » répond sa femme. « Et comment expliques-tu cela ?
  La chance, tout simplement la chance ! »

Robert se réveille dans un lit au milieu de la nuit et s’écrie :
« Oh, merde, il est déjà 3 heures du matin, je dois vraiment rentrer à la maison, sinon ma femme va me tuer !!! »
La femme à côté de lui se réveille en colère et lui dit :
« Tu es à la maison et je suis ta femme ! »

Robert dit à sa belle-mère :
«   Belle-maman, regardez, il y a une jolie biche dans le jardin.
  Mais non ! C’est une truie !
  Belle-maman, je vous ai dit de regarder par la fenêtre, pas dans le miroir ! »

La paix vient d’être signée en Tchétchénie.
Les soldats russes vont enfin pouvoir rentrer chez eux.
Le président Poutine, en personne, est venu leur annoncer la bonne nouvelle, mais il précise devant le front des troupes :
« Nous devons tout de même maintenir sur place une présence symbolique de l’Armée rouge. Je fais appel à votre sens de la patrie. Que les volontaires sortent des rangs ! »
Un seul homme sort du rang et s’avance.
«   Bravo, soldat ! » dit Poutine. « Tu renonces à retourner chez toi, tu es un vrai patriote. D’où es-tu ?
  De Tchernobyl… »

Une femme raccroche le téléphone, Robert, son mari lui demande :
«   C’était qui ?
  C’était ma mère, je crois bien qu’elle est devenue à moitié folle !
  Ah bon ? Ça va mieux alors ? »

Robert discute avec son ami Bernard :
« – Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu as épousé ta femme, vous n’avez absolument rien en commun.
– Je sais, on dit parfois que les opposés s’attirent. Par exemple, moi je n’étais pas enceinte, elle si. »

Madame à son mari qui vient de rentrer du travail :
« Chéri, j'ai une grande nouvelle pour toi : Très bientôt nous serons 3 dans cette maison au lieu de 2 ! »
Robert est fou de joie et embrasse sa femme qui poursuit...
« Je suis bien contente que tu le prennes comme ça. Maman arrive demain matin ! »

Robert qui héberge depuis sa belle-mère la voit soudain se diriger vers la porte d'entrée en tenant un balai.
« Dites-moi belle-maman, le balai, c'est pour nettoyer la maison, ou bien partir dans les airs avec ? »

Robert et Bernard se rencontrent sur le parking du vétérinaire :
« – J'emmène mon chien chez le véto parce qu'il a mordu ma belle-mère.
– Ah bon, tu ne vas quand même pas le faire euthanasier ?
– Non, tu rigoles… Je viens pour lui faire aiguiser les dents. »

Que risque-t-on à traiter François Hollande d’incompétent sans charisme ?
Dix ans de prison pour divulgation de secret d’État !

Au zoo :
« – Monsieur, monsieur ! Votre belle-mère est tombée dans le bassin des crocodiles !
– Ce sont VOS crocodiles, alors vous n'avez qu'à les sauver vous-même ! »

Le président du tribunal :
« Monsieur, c'est une honte !
Sous l'emprise de l’alcool vous avez tiré à deux reprises sur votre belle-mère après l'avoir insultée ! »
Ce à quoi Robert répond : « Je vous jure que je vais arrêter de boire, car c'est aussi à cause de l'alcool que je l'ai ratée ! »

Sur un fleuve africain une femme fait du ski nautique derrière une pirogue propulsée par une vingtaine de rameurs tous masculins, lancée à vive allure.
Robert, médusé, remarque :
« Je pensais la culture africaine plus sexiste et je ne m'attendais pas à voir des hommes faire de tels efforts pour qu'une femme aie le plaisir de faire du ski nautique. »
L'autochtone à qui il s’adressait répond alors :
« Pas ski nautique : Le chef a prêté sa belle-mère pour la pêche au crocodile ! »

Et la blague juive pas pour mon « conseiller » :

C'est Salomon qui téléphone à sa mère :
« – Allô Maman ? Comment ça va ?
– Ça va bien…
– Oh ! Désolé, je me suis trompé de numéro… »

Mais ça aurait pu être moi téléphonant à ma Môman à moi-même !
Pas juive, mais Corsa, et c’est encore pire…

Bonne fin de semaine à toutes et à tous !

I3

2 commentaires:

  1. Un Corsu, une Corsa : C'est ça? Il y a aussi un Corsé, un Corse sait, un Corset (là, ça devient intéressant, surtout quand on le délace ... Un Corse qui de délasse, c'est autre chose! C'est une sorte de seconde nature ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo !

      Ce n'est pas une seconde nature : C'est un long apprentissage qui dure souvent toute une vie.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube