Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mercredi 8 juillet 2015

L’étonnant « Jus-jus-As-Ange »

Celui-là ne manque pas de culot !

« Monsieur le président de la République, j’ai l’honneur de vous écrire et, à travers vous, de m’adresser au peuple français », telle est la formulation de sa demande d’asile politique.
Un faux-nez grossier !
 
D’abord parce que s’il sort des locaux de l’ambassade de l’équateur où il a trouvé refuge (et asile), il sera immédiatement arrêté par la police britannique sans même pouvoir mettre librement un pied sur le trottoir.
Ils n’attendent que ça pour l’extrader. 
 
Cet homme-là est condamné à vivre dans ses 5,5 m², sa prison librement choisie, jusqu’à la fin de ses jours, sauf à affronter ses juges pour un préservatif retiré inopportunément à l’occasion d’un rapport sensuel consenti.
(Il faut dire qu’elle l’avait enfilé à l’envers, la konne, la face « lubrifiée » en contact avec le pénis…)
Parce que la perfide Albion n’est jamais que l’alliée indéfectible des autorités de Washington, et celles-ci ne supportent même plus l’idée d’avoir pu être prises en flagrant-délit de cancre des services d’espionnage élevées au rang de titulaire du bonnet d’âne mondial.
 
Pensez donc, se faire voler des documents eux qui sont les spécialistes des écoutes illégales, du vol de documents sensibles et de l’espionnage tous azimuts …
De vrais amateurs à la « mord-moi-le-nœud ».
Une insulte intolérable à leur leadership !
Des trucs que l’orgueil de la première puissance mondiale ne saurait jamais pardonner.
 
Ensuite, parce que si son « exfiltration » avait pu être possible, juridiquement (il prend la nationalité équatorienne et en devient même diplomate assermenté) et physiquement (la maîtrise des barrages de bobbies tout au long de sa route, moyennant déploiement des forces armées équatoriennes ou russes, comme un temps envisagé, en plein Londres…), il n’a aucun intérêt à aller en « Gauloisie-des-Libertés-Universelles ».
 
Attend, tu ne peux quand même pas faire « ami-ami » avec un mek que tu viens de rouler dans la farine, jusqu’à lui mettre son nez dans son kaka, lui cracher à la tronche en révélant à la face du monde que ses services de contre-espionnage sont de la m… (étron vaseux) faut pas non plus dékonner !
Ou alors, « l’ami », c’est vraiment le roi des kons.
Que dis-je, l’empereur des kons.
(On en a déjà eu deux des comme ça dans mon pays à moi, et c’était d’un autre calibre puisque c’étaient aussi mes « cousins »…)
 
D’ailleurs, cette dernière qualité est reconnue officiellement puisque en moins de 45 minutes la réponse est tombée : C’est non !
Comme les grecs.
Un aveu torride.
Il n’y a pas de formulaire correctement rempli et tamponné pour donner suite.
Ah l’administration gauloise, ses « hommes de papier » comme en disait Antoine (notre chanteur-HEC élucubrationniste national) !
Encore un « cousin » à moi d’ailleurs…
C’est dire le délire qui touche à la « konnerie-absolue ».
Enfin passons…
 
Mais alors, qu’elle est la stratégie derrière ce qui ressemble fort à une manipulation, genre billard à trois bandes (et trois boules) ?
 
– Acte 1, je te raconte que tes copains américains, ils ne sont pas fiables, ils t’espionnent tous les jours, ils épient tes faits et gestes, et même tes conversations « discrètes » et tu ne le sais pas.
C’est comme les cocus : Ce sont toujours eux les derniers à savoir de leur infortune !
Réplique à l’acte 1 : Oh, mek ! Tu nous prends pour des tarés-autistes ou pour des acéphales-trisomiques ?
On savait déjà bien avant que tu naisses et on s’en fout : On n’a rien à cacher !
L’intérêt supérieur de la Nation avant tout, au service du Peuple, c’est notre doctrine plurimillénaire, celle qui n’a jamais varié.
Et si elle dicte nos faits-&-gestes, ils sont parfaitement prévisibles : Rien à espionner, il suffit de lire le journal.
 
– Acte 2, d’accord, mais sache que tous tes secrets industriels et commerciaux son décryptés et exploités aux USA avant même qu’ils soient émis en « Gauloisie-ingénieuse » !
(Exactement au moment même où ils sont tapés sous forme de rapport : Il suffit de « lire » les touches du clavier).
Et de rajouter : « Tu sais que tes ministres, qui ne sont que de passage dans leur ministère, ils ont aussi été espionnés. Et puis pas n’importe lesquels, mais ceux en charge de vérifier l’usage des « grosses magouilles » de tout le personnel politique » !
Réplique : Dukon, tu causes de quoi ?
Ce sont des choses qui n’existent même pas !
Et quand ça a pu exister, les tribunaux ont tranché : On est clean, on te l’a déjà dit…
 
– Acte 3 : Laisse-moi venir t’expliquer chez toi, entre quatre yeux. Et pour te faciliter la tâche, je te demande officiellement « l’asile politique ».
Réplique : Fume, c’est du Belge !
Tu veux nous causer de quoi ?
Des affaires Luchaires, des rétro-commissions sur les frégates de Taïwan, des mêmes sur les contrats des sous-marins pakistanais ou saoudiens, de l’accord « pétrole contre nourriture », de l’assassinat de « Kad-à-Fi » et du financement de « Bling-bling » des « Républicains-Démocrates » ?
Voire des enveloppes de miss « Bête-en-cours », ou des mêmes rétro-commissions sur les Mistral vendus à « Poux-tine », ou les Rafale au Qatar ?
Alors je t’explique sans te le dire, c’est du « off » : 1, nous savons que les américains savent, comme beaucoup. D’abord parce que la justice a passé, qu’ils ont même encaissé des super-amendes à l’occasion, que pour les Frégates tout a été remboursé, que le Mistral n’a pas été livré et que le Qatar n’a toujours pas payé l’acompte de prise d’effet de l’accord signé.
Donc, tu vois « on maîtrise ».
2, pour le reste, ça n’existe même pas. Achète toi une brosse à dent, et va te brosser les kouilles avec en pensant à autre chose, tu seras bien aimable !

Je résume, bien sûr, parce que c’est  un peu plus compliqué que ça.
 
Acte 4 à venir : « Tu ne veux rien savoir ? Alors on va déverser notre fiel sur tes beaux yeux qui vont pleurer, pleurer, mais alors pleurer, que je ne te raconte même pas ! »
Réplique à venir : Tu causes pour ne rien dire !
Rien ne sortira dans la presse-aux-ordres. Même en Belgique, même en Suisse !
D’abord ça n’existe même pas et personne ne parlera jamais de choses qui n’existent pas.
De toute façon, ça ne vaudra pas mieux qu’une absence de démenti formel : On n’en a rien à foutre !
 
« Attend zitelluciu, tu crois quoi ? Ça fait 24 ans que les secrets que tu peux balancer à la foule, ils sont enterrés bien profond.
Tu parles de quoi d’ailleurs ? Des indemnités de guerre de la « division Daguet », effectivement payées par le Koweït, le Qatar et l’Arabie saoudite en 1992, comme il est officiellement décompté par la CINU qui rembourse encore sur le dos des irakiens ?
M’enfin, tu es un gamin : C’est sous contrôle de l’ONU ! Il n’y a rien de secret là-dedans ! Et il y en a eu pour 84 milliards de dollars de l’époque ! Tout le monde a touché. »
 
Acte 5 à venir : Oui, mais : « J’ai des courriers de tes ministres des finances et de la défense, de tous les ministres des finances, quelles que soient l’époque et la couleur politique qui affirment tous, sous leur responsabilité, qu’après enquête des services, des douanes, de tracfin & Cie, qu’ils n’ont jamais vu les 3,5 milliards d’un premier acompte plus les soldes après coup, soit plus de 7 milliards, être jamais encaissés par ton Trésor public !
Ils ont donc été détournés alors que tes soldats meurent tous les jours du syndrome du golfe sans même être soignés !
Et tu viens de me causer d’intérêt supérieur de la nation, de celui du peuple ? »
 
Réplique à venir : Bé oui !
Tu ne sais pas tout, jeune-kon !
Et tu n’as même pas à savoir, mais je vais te déniaiser l’orifice anal une bonne fois pour toute, que ça va-t’en trouer le kul bien profond quand même, parce que tu as une bonne gueule…
 
« D’abord, ce n’est pas 7 milliards. Tu oublies la « bombe atomique » promise par « Bling-bling » à « Déesse-Khâ » s’il se présentait à la primaire que j’ai gagnée, et le compte serait bon si tu rajoutes 22 milliards de son escroquerie sur les brevets de Ferrayé, exploités par les américains et un peu les compagnies-gauloises qui ont permis l’extinction plus de 1.100 feux de puits de pétrole en un temps record.
Et pour t’affranchir totalement, toutes ces sommes ont été récupérées et refourguées dans le « Grand-emprunt » du mek que j’ai viré de son fauteuil en 2012.
Je sais, j’ai lu le dossier, « espionné » lui aussi, ne t’en fais pas.
La situation est désormais clean, propre comme un sou neuf.
Tu peux le gueuler sur toute la planète si ça t’amuse.
 
D’autant que ces sommes ont servi à financer la réunification des deux Allemagnes, et que les intérêts payés ont été récupérés en 2014 et eux-mêmes recyclés par le ministre de la finance dans un second « grand-emprunt » en toute discrétion, mais très officiellement.
Y’a même eu débat au Parlement et ça a servi à financer nos OPEX.
Attend, que crois-tu ? Le pays est ruiné par moi-même, la BCE, et beaucoup par mon prédécesseur, mais on sait aussi faire en se prêtant de l’argent à nous-mêmes de telle façon qu’aucun journaliste ne pose jamais la bonne question.
Alors, ce n’est pas tes révélations de merde qui vont nous inquiéter. »
Ça en touche une sans toucher l’autre… Abracadabrantesque !
 
Ah-gueux !
« Ah tu vois ! Tu as compris pourquoi je ne te cause même pas de ton asile-politique bidon.
D’abord, chez nous, les traitres on n’en veut pas ou ils décampent au bagne à Cayenne.
On préfère les « sans-dents », même si c’est un peu bronzé, et il en déferle tous les jours depuis le sud de la méditerranée : C’est le « gaulois-de-bourge » qui paye et régale !
Et puis on ne va pas se fâcher avec l’américain, déjà que la boche elle n’est pas commode tous les jours !
Alors dégage mon horizon et va jouer aux osselets dans ton coin, STP : C’est de ton âge ! »
 
Bon, ça, c’est une version assez probable, à mon sens.
D’abord parce qu’il faut être culoté comme « As-Ange » pour aider à « l’éducation des foules » ;
Ensuite, parce qu’il y a « un plan-politique » monté par « Mythe-errant » soi-même et sa petite équipe de l’époque, qui doit arriver à échéance en 2016.
Probablement au premier trimestre.
Enfin, parce ce « plan » est protégé : Il y a eu suffisamment de « suicides » pour être sûr de ce qu’on peut en conclure.
« Béret-Go-Voit » qui avait commencé à payer leurs primes aux soldats envoyés dans le golfe, « Grosse-Ouvre » ensuite qui avait du vague à l'âme en découvrant le vrai visage de son ami de 30 ans, et des seconds couteaux comme « Gens-Hé-dern-Allié » l'emmerdeur, « Deux-noix Duc-Quesne » l'enquêteur et encore quelques autres, notamment dans les associations d’anciens combattants qui se font décimer encore de nos jours jusqu’à être réduit au silence éternel !
Que ça n’empêche d’ailleurs personne de dormir et oblige tous les autres à détourner le regard : Mourir pour le « droit d’expression », « les Charlie » ont déjà donné !
 
Mais il y en a au moins une autre version que vous trouverez ici et encore là, sur la fin des deux billets.
L’ensemble est lié, étroitement intriqué.
Tel qu’effectivement, si les « mains invisibles » jouent à pile ou face, les deux peuvent déferler sur la place publique.
Peut-être même se succéder…
En revanche, les conséquences divergent profondément.
À suivre jeunes-gens !

8 commentaires:

  1. J’ai exposé le « dossier guerre du Golfe » dans un commentaire sur Wikileaks France :
    https://wikileaksactu.wordpress.com/2015/06/18/rafael-correa-explique-sur-euronews-pourquoi-lequateur-a-accorde-lasile-politique-a-julian-assange/#comments
    Je le reprends ci-dessous.

    Il est assez vraisemblable que « As-Ange » accompagne la Divulgation de ces affaires dans le courant 2016.
    D’autre part, les « Mains invisibles » ne jouent pas à « Pile ou face », tout du moins je ne le pense pas, mais planifient leurs actions en fonction de la maturité du dossier et des événements.
    Tout cela est donc à suivre !...

    Bien à vous !...
    « L’Ami-râle »


    La réponse de la Présidence de la République a été donnée en moins d’une heure :
    « La France a bien reçu la lettre de M. Assange. Un examen approfondi fait apparaître que compte-tenu des éléments juridiques et de la situation matérielle de M. Assange, la France ne peut pas donner suite à sa demande.
    La situation de M. Assange ne présenter pas de danger immédiat. Il fait en outre l'objet d'un mandat d'arrêt européen ».

    En fait, il ne faut quand même pas fâcher les z’Américains sur cette affaire !...
    Parce qu’ils savent beaucoup de choses nos cousins d’Outre-Atlantique, les descendant de ceux qu’on a libéré du joug britannique en leur envoyant en 1777 le marquis de La Fayette et ses officiers embarqués à bord de l’Hermione !...

    Les services américains connaissent même très bien les dessous de la politique française et en particulier les affaires gravissimes de corruption où nos principaux dirigeants politiques sont mouillés, principalement depuis l’époque de la guerre du Golfe de 1991.
    Des faits qui sont largement disponibles sur le web et qui pourraient être étayés par des révélations de Wikileaks sur des courriers confidentiels de l’Ambassade des Etats-Unis à Paris ainsi que par la divulgation des transferts de fonds énormes au détriment de la Défense de mon pays.

    Parce qu’il ne faut pas compter sur notre « presse-aux-ordres » pour informer le public sur le véritable effondrement du sens de l’intérêt général de nos « chers » élus.
    Parce qu’on peut ne être que stupéfait du manque de réaction des autorités, des journalistes, des institutions, à des révélations déjà disponibles sur Internet et qui mettent en cause gravement le pouvoir politique.

    Car sur des affaires de détournement de fonds qui se montent à des dizaines de milliards d’euros, comme la disparition des « MILLIARDS DE LA DIVISION DAGUET » en 1991/91 et l’escroquerie à 23 milliards de dollars sur l’extinction des puits de pétrole en feu au Koweït, on constate un mutisme total en Gauloisie, dans les pays du Golfe et aux USA.

    Je ne peux que rappeler le courrier explosif à « Titi-Breu-Tonton », ministre des Finances du « Chi », qui explique au gouvernement que la corruption des dirigeants politiques peut développer le terrorisme :
    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2008/06/lettre-thierry.html

    Il est aussi possible de citer le courrier à Christine Lagarde, ministre des finances de « Bling-bling », qui alerte le gouvernement sur le détournement des 3,5 milliards de dollars des frais de guerre virés à la France par le Koweït, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes-Unis en 1991 :
    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2008/06/mitterrandisme.html

    Et pour finir, on ne peut être que consterné par l’incroyable courrier envoyé récemment à notre « Capitaine de pédalo » au sujet de la disparition de ces fonds :
    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/2015/01/guerre-du-golfe-1991-lettre-au-pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-vi.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour toutes ces précisions tout-à-fait utiles pour une bonne compréhension du sujet.

      Bien à vous !

      I-Cube

      Supprimer
  2. SUITE

    Si on ajoute, de plus, le roman de l’été 2010 de « I-Cube » qui relate, d’une façon romancée, la façon dont les « milliards de la guerre du Golfe » ont été récupérés par le capitaine de corvette Paul de Bréveuil, sur demande de « Bling-bling », puis comment ces fonds ont été placés dans le « Grand Emprunt 2010 », qui n’est rien d’autre qu’un astucieux montage financier, on peut se dire que la presse et les médias font tout pour que le scandale éclate et prenne la forme d’une « explosion nucléaire politique » où nos mafieux seront vitrifiés, transformés en cendre :
    http://flibustier20260.blogspot.fr/2010/07/operation-juliette-siera-00.html

    Pour terminer, il faut aussi signaler le roman, paru en 2014, intitulé « Mains invisibles », de « I-Cube », qui explique comment les « queues » des fonds placés lors de ces détournements ont été récupérés ; y compris les deux milliards déposés sur un compte à Hong-Kong du « Chimpanzé-en-rut-du-Sofitel-de-New York » :
    http://flibustier20260.blogspot.fr/2014/11/mains-invisibles.html

    Eh bien, malgré ces courriers mis en ligne sur plusieurs blogs, ainsi que les romans de « I-Cube », rien n’est divulgué dans la presse et les médias !...
    La justice reste désespérément aux « abonnés absent », les dirigeants politiques sont totalement muets, sourds et aveugles, les hauts fonctionnaires tremblent pour leur poste et leur carrière, les dirigeants des organes d’information du public et les journalistes refusent de se pencher sur les dossiers…
    Incroyable !...

    Quels sont ceux qui bougent sur ces sujets ?...
    De simples citoyens, mais aussi nos services de renseignement et quelques « serviteurs de l’ombre », des « Mains invisibles », qui ne tolèrent plus une telle dérive de la démocratie.

    Car si les chefs du renseignement ont poussé à la création de la loi renseignement, qui est une authentique dérive totalitaire, bon nombre de militaires, de policiers, d’agents du renseignement, considèrent que cette loi est d’abord faite pour le pouvoir politique qui va disposer d’un moyen unique de fliquer chaque citoyen, non pas pour lutter contre le terrorisme mais pour asservir et neutraliser les opposants politiques !...
    D’ailleurs, on le voit bien sur ces affaires de la guerre du Golfe 1991 : il s’agit avant tout de protéger nos dirigeants, même s’il faut passer sous silence, et laisser dans l’oubli, nos soldats qui souffrent du syndrome du Golfe…

    Mais, pour notre « capitaine de pédalo », pour les "pourris" qui sont au pouvoir depuis plus de trente ans, si Julian Assange, à travers Wikileaks, commence à causer sur ces affaires impensables de corruption, ils fileront directement dans les « poubelles de l’Histoire » !...
    Car la lettre de Julian Assange est un terrible piège… imparable…

    En fait, c’est le sens de la tragédie grecque : dans la demande d’Assange, il n’y a que deux solutions et chacune conduit à la catastrophe !...

    La première solution était pour le « Château » d’accepter la demande d’asile du fondateur de Wikileaks, avec pour conséquence un terrible ressentiment américain pouvant entraîner l’imprévisible.
    La deuxième solution, celle qui a été prise, était le refus d’accepter la demande d’Assange, au risque de voir l’équipe Wikileaks « baver » sur les dessous financiers de nos politiciens.
    Notre « Capitaine de pédalo » a préféré que l’ouragan soit déclenché, en partie, par Julian Assange !...

    Amusant !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mon côté, je reste assez stupéfait de la célérité de la réponse à la demande d'asile politique de "Jus-jus-As-Ange", alors que la procédure est pour le moins particulièrement longue pour tous les candidats qui reviennent de "zone de guerre" et autres pays où leur vie, celles de leur famille est en jeu.
      On peut penser aux chrétiens d'orient en Syrie, en Irak, aux coptes égyptiens.
      D'autres attendent toujours venant du Liban il y a 3 décennies, ou d'Iran...

      Un peu comme si la réponse était déjà rédigée ;
      Un peu comme si la décision avait déjà été prise sous la pression des puissances étatiques "exogènes".

      Les choix cornéliens avaient donc déjà été débattus très en amont et il n'y avait qu'une seule solution permise, ce que devait déjà connaître "Jus-jus As-Ange" (après tout son organisation est la championne du renseignement...) et il attendait de formaliser celle-ci afin de passer à la prochaine phase.
      Il est en effet désormais "libre" de balancer les documents qu'il a en sa possession, ce qui existe en "information libre" sur la toile (des dizaines voire des centaines de documents), plus tous ceux que Wikileaks aura pu glaner depuis quelques années !

      Les "politiques" de la "Gauloisie-splendide" lui aurait accordé ce qu'il demandait et aurait assuré sa sécurité (et on voit avec "les Charlie" que tout cela est très aléatoire pour autant, mais également depuis les assassinats d'opposants syriens et iraniens sur notre territoire), le pouvoir l'aurait bien sûr tenu au silence.

      Sécurité contre silence. Plus de sécurité = plus de silence !
      On attend donc avec impatience la suite du choix d'autiste qui a été fait : Et le problème, ce n'est pas tant que des "mafieux" aient pu détourné l'appareil d'Etat pour des objectifs personnels assez contestables, mais que ce sont nos institutions qui vont exploser en vol !
      Là, c'est vraiment plus que criminel pour des gens élus pour les protéger !

      Mais après tout, c'était bien ce qui avait pu motiver "Mythe-errant" qui détestait la Vème République imposée par De Gaulle et les circonstances.
      Derrière, il faudra rebâtir sur les ruines.

      Notez également que les deux fanfarons (trois en comptant "Mes-Luches"), à savoir "Monte-et-bourre-la" et "Vingt-sang-Payons" ont été jeté hors des sphères du pouvoir exécutif.
      Ce qui en dit long sur la cap suivi par notre "Capitaine de pédalo"...

      A suivre !

      Supprimer
  3. A mon avis il voulait juste faire confirmer "quelque chose", peut-etre déjà lu dans un des documents non encore publiés...
    Dans de pareilles situations on fait d'abord le "décompte" des amis avant toute action...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, DJ !
      Un coup à trois bandes, juste pour sonder.
      Et la réplique était évidemment attendue et donc confirmée.

      Bien à toi !

      Supprimer
  4. Question pratique: s'il est dans une voiture diplomatique il peut quand meme etre intercepté par la police britannique?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut qu'il rentre dans une valise (qui peut être une malle), ou avoir un passeport diplomatique.
      Que les équatoriens ne lui donneront pas alors que c'est la solution juridique.

      Et puis je te rappelle que l'ambassade équatorienne n'est qu'un étage dans un immeuble d'habitation.
      Dès qu'il sort dans l'escalier, il est en territoire britannique.
      Et il n'y a pas de parking disponible.
      Donc impossibilité matérielle...

      Bien à toi !

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube