Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mardi 3 mars 2015

Que des bonnes nouvelles !

La démocratie progresse, les BRICS font leur FMI… 

Et Spock est décédé.
J’aimais bien « Spock » avec ses oreilles pointues : Je n'ai jamais réussi à avoir les mêmes.
Mais bon, c’est le sort de tous les humains que de devoir mourir un jour ou l’autre : Je m’y attends tous les matins en me réveillant, étonné de me … réveiller encore et encore.
Il faut vous dire aussi que je pète de froid … tous les matins, ce qui rend la vie parfaitement désagréable … dès le matin ! 
 
Quant à Boris Nemtsov, ex-vice-président sous Eltsine, il a été abattu sans autre forme de procès : C’est un peu comme si « Bling-bling » se faisait descendre sur le pont des arts.
Un attentat « minutieusement planifié (…) Vers 23 h 15, une voiture s'est approchée d'eux, quelqu'un a tiré des coups de feu, dont quatre l'ont touché dans le dos, causant sa mort », a déclaré la porte-parole du ministère de l'Intérieur, Elena Alexeeva, à la chaîne de télévision Rossiya 24.
Mes cousins « natio-Corsi », pour une fois, sont hors de cause : En « Corsica- Bella-Tchi-tchi », on ne tire pas dans le dos.
Hors le Préfet Érignac… Mais lui n’a pas été abattu par un « local » : Le présumé tireur était bien trop petit (et brun, pas blond).
 
Réaction du Kremlin : « Tout sera fait pour que les organisateurs et exécutants de ce crime lâche et cynique » soient châtiés, a assuré samedi le président russe.
« François III » en aurait dit tout autant, j’imagine.
Et il aurait sans doute rajouté la même diatribe que « l’Asperger » : Les alliés du Kremlin dénonçant en effet une « provocation » visant à « déstabiliser le pays ». Tout leur pays !
« Cet assassinat brutal portait les marques d'un meurtre commandité et avait tout d'une provocation », avait immédiatement indiqué son porte-parole, Dmitri Peskov.
Vous imaginez notre « porte-la-parole » en dire autant, vous ?
« Manifestement, il faut que le sang coule pour que des troubles éclatent dans le centre de Moscou », a commenté le chef du Parti communiste Guenadi Ziouganov.
Notre « Gorge-Marre-chez » national aurait rajouté que c’est un « scandaaaaale ! »
Un autre responsable du parti, Ivan Melnikov, a estimé qu'il s'agissait d'une « provocation destinée à relancer l'hystérie antirusse à l'étranger ».
Arf, le rigolo ! Il n’a jamais vécu le « french-bashing », lui.
Parce que pas du tout : Au contraire, c’est le signe indéniable que la démocratie prospère et progresse en Russie, tiens donc.
La preuve, même un « opposant » minoritaire en son pays reste assez important pour être éliminé « salement », tellement il est dangereux avec ses idées subversives !
Et puis au moins chez nous, des gars comme « Charb », ils étaient protégés par nos flics envoyés à l’abattoir, tellement notre pays n'est pas sûr alors que le leur l'est démocratiquement bien plus… 
Même « Tonton Yoyo » reste à disposer de son chauffeur, sa voiture blindée, ses gardes de son corps.
En Russie, on a quand même l’intelligence de préserver les « moyens humains » qui votent comme il faut… 
 
Et qu’ils en rajoutent, les moscovites : « Quand j'ai appris la nouvelle, je n'ai pas fermé l'œil de la nuit », raconte Valentina Dmitrieva. « Pour nous, les gens simples, c'est une énorme perte. C'était quelqu'un qui était de notre côté. C'est ainsi que je l'ai toujours considéré. »
« Nemtsov était de ma génération, c'est comme si on m'avait aussi tiré dessus. C'est un coup fatal qu'on a porté sur la tête de toute notre démocratie, de tous nos espoirs », renchérit Alexandre Badiev, un retraité de 59 ans.
Une marche de l'opposition à travers le centre de Moscou en son hommage a par ailleurs été autorisée. Ils étaient entre 24 et 70.000 (ils ne savent pas trop compter). Elle s’est déroulée dimanche après-midi alors que quelques heures avant d'être assassiné, Boris avait appelé les Russes sur les ondes de la radio Écho de Moscou à manifester dimanche dans la capitale russe contre « l'agression de « Vlad Poux-tine » en Ukraine ».
Oui, il n’y a pas qu’en « Gauloisie-belliqueuse » qu’on peut s’opposer, dans « l’opinion publique », à des « bombardements exogènes ».
Enfin… chez nous, plus personne ne s’oppose à aller massacrer des civils et des gamins avec des munitions payées par vos impôts !
C’est dire si notre démocratie reste en avance par rapport à celle des russes ! 
 
Et de rappeler aussi que plusieurs opposants ont été tués ces dernières années en Russie, notamment la militante des droits de l'homme Natalia Estemirova en Tchétchénie, l'avocat Stanislav Markelov et la journaliste Anastasia Babourova à Moscou, de même que la journaliste Anna Politkovskaïa.
Les exécutants ont parfois été arrêtés et condamnés, mais jamais les commanditaires.
Les autorités ont d’ailleurs annoncé étudier toutes les pistes : Le crime politique comme la piste islamiste, Boris ayant reçu des menaces à la suite de son soutien au journal satirique Charlie Hebdo, et même ... la piste d'un assassinat lié au conflit ukrainien !
Des sources policières anonymes citées par les agences de presse russes ont aussi évoqué une éventuelle piste d'ultra-nationalistes d'extrême droite.
Vous voyiez « Marinella-tchi-tchi » commanditer l’assassinat d’un « fouteur de merde » ?
J’en rigole encore, figurez-vous !
Un bel enfumage en marche…
Comme d’habitude, me direz-vous.
 
Boris Nemtsov, à la tête du mouvement Solidarnost, figurait parmi les derniers résistants. Son thème de prédilection ? La lutte contre la corruption.
En 2013, en pleine préparation des Jeux olympiques de Sotchi, il publie un rapport explosif sur le coût des installations : « Entre 25 et 30 milliards de dollars ont été détournés sur un budget de plus de 50 milliards », y affirmait-il.
Et il accusait les proches de Poutine. Parmi eux : Arkady Rotenberg, 61 ans, à la tête d'un consortium d'entreprises, un ami d'enfance du président et son ancien partenaire de judo.
Lui et son frère Boris auraient récolté 15 % de la manne des contrats des JO : Que des mensongeries, bien sûr !
Et après, on nous en dira que le tsar actuel n’est pas l’homme le plus riche du monde…
Ce que Boris Nemtsov aurait dû savoir, c’est qu’ils sont tous prêts à tuer pour protéger leurs rapines.
Nous, on sait depuis « Robert Boulin » et quelques autres (dont « Grosse-Ouvre », « Béret-Go-Voit »).
En fait, depuis Danton et Robespierre. 
 
Et pendant ce temps-là, un peu avant, la Douma russe a ratifié la création de Banque des BRICS pour 100 milliards US$ qui vont servir de réserve monétaire pour des projets d’infrastructure en Afrique du Sud, Inde, Russie, Chine et Brésil et concurrencer la domination de la Banque mondiale et du FMI pilotés par l’Occident.
La nouvelle banque de développement devrait commencer à être pleinement fonctionnelle à la fin de 2015, selon le ministère russe des finances.
La Russie a accepté, en pleine crise économique, de fournir 2 milliards de dollars sur le budget fédéral pour cette Banque au cours des sept prochaines années.
Il y aura trois niveaux de gouvernance avec, avec un Conseil d’administration, Conseil de direction et un président. 
 
Le Conseil de direction de la Banque tiendra sa première réunion à Ufa en Russie en avril prochain. Le ministre des finances russe Anton Siluanov est susceptible de devenir le premier président du Conseil des gouverneurs de la Banque, selon le vice-ministre des Finances Sergei Storchak s’exprimant sur Russia 24 TV Channel.
La Banque sera basée à Shanghai et l’Inde assurera la première présidence tournante de cinq ans, tandis que le premier président du Conseil de direction proviendra du Brésil. 
 
La décision de créer la Banque des BRICS, avec un panier de monnaies de réserve, a été prise en juillet 2014. Chacun des cinq membres pays devrait allouer une part égale du capital de démarrage de 50 milliards US$ qui sera étendu à 100 milliards.
L’Inde est par ailleurs favorable à la négociation d’un accord de libre-échange avec l’Union douanière russe, la Biélorussie et le Kazakhstan au cours de ces six prochains mois, a annoncé le vice-ministre indien du Commerce et de l’Industrie Rajeev Kher.
Un groupe de travail russo-indien s’est même constitué en novembre 2014.
Kher a expliqué que ce groupe de travail avancerait des propositions ces six prochains mois et que le processus de négociations commencerait ensuite, rapportait l’agence TASS. 
 
Comme la plus grande partie du monde développé en Occident est en récession, les pays en voie de développement ont intensifié leurs efforts pour rapprocher leurs économies.
Plus récemment, la Chine a déclaré qu’elle pourrait établir une zone de libre-échange plus large avec le bloc économique emmené par la Russie, qui inclurait aussi l’Arménie et bientôt le Kirghizstan.
L’Union douanière eurasienne sera un bloc régional qui vise à créer un espace économique unique avec des tarifs communs.
Le groupe a une population de 158 millions d’habitants et un PIB de plus de deux mille milliards de dollars (2 trillions).
 
De ces décisions de démocratie-avancée, bien sûr, vous n’en avez jamais entendu parler en « Gauloisie de la liberté d’expression ».
Pas une seule analyse mise à votre portée, très peu d’entrefilets, hors la presse spécialisée.
Et personne n’aura pu être étonné que, si en termes simples, comme le disait Simon Black, « lorsque vous verrez ceci arriver, vous saurez que c’en est terminé pour le dollar… Je lui donne 2-3 ans », alors même que ledit fonds prend pour unité de mesure … le dollar américain ! 
 
Étonnant les progrès de cette notion de démocratie !

2 commentaires:

  1. Pour les Jeux olympiques de Sotchi, « entre 25 et 30 milliards de dollars ont été détournés sur un budget de plus de 50 milliards »…

    Des gamins !...
    On est capable de faire beaucoup mieux !...

    En fait, nos dirigeants ont même réussi à faire du 100 % lors du détournement des milliards de la Division Daguet !...
    Un score historique, au niveau planétaire, me semble-t-il…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des nabots, effectivement !

      C'est quand même assez étonnant ces "convergences" absurdes et mafieuses des "vraies démocraties" développées quant aux modes de gouvernance et de transparence...

      Tout cela n'a bien sûr jamais existé, vous le savez bien.
      D'ailleurs, il n'y aura bientôt plus personne pour affirmer le contraire.
      Magnifique !

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube