Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

vendredi 20 février 2015

Quelques brèves de la semaine…

De Marcel

« – J'ai été proposé comme président de la Fédération des Maris Opprimés.
– As-tu accepté ?
– Oui, mais ma femme ne m'a pas laissé faire… » 

Qu'est-ce que Dieu a dit après avoir créé l'homme ?
« Je peux faire mieux. » 

Trois femmes s'épanchent sur leurs adultères respectifs :
« – Non, je ne peux lui cacher toute cette vérité, je raconterais tout à mon mari.
– Quel courage ! »
Et la troisième : « Quelle mémoire ! »

« – Je ne sais pas pourquoi tu portes un soutien-gorge, tu n'as rien à y mettre !
– Tu portes bien un slip, toi ! » 

Deux copines prennent un café en discutant.
La première remarque que l'autre est toute bizarre.
Elle lui demande:
« – Quelque chose te préoccupe on dirait, ma chérie ? Tu as l'air anxieuse…
– Si tu savais ! Mon petit-ami vient tout juste de perdre toutes ses économies en Bourse !
– Oh ! C’est vrai ? C'est vraiment dommage ! Je suis sûre que tu dois beaucoup t'en faire pour lui…
– Oui c'est vrai. Il me manquera ! » 

Marcel a de très mauvaises relations avec son épouse.
Résultat, quand l'un a quelque chose à dire à l'autre, il le lui écrit sur un bout de papier.
Un soir, Marcel remet un mot à sa femme :
« S'il te plaît, réveille-moi à sept heures demain matin. »
Le lendemain matin, il se réveille.
« Tiens ? Elle n'est plus là…
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRGGGGGGGGGH ! Il est déjà dix heures dépassées ! ».
Il trouve un bout de papier sur son lit : « Réveille-toi, il est sept heures ! » 

« – Pourquoi les hommes ont toujours un regard stupide ? 
 – Mais parce qu'ils sont stupides ! »

L'institutrice demande à la classe : « Que voulez-vous être quand vous serez adulte ? »
Le petit Marcel répond :
« Moi, je veux être milliardaire, fréquenter les plus beaux clubs, trouver la plus belle ’’salope’’, lui acheter une Ferrari à 1.000.000 d'euros, un appartement à Copacabana, une villa à Paris, un jet privé pour voyager partout dans le monde, une carte de crédit sans limite et lui faire l'amour trois fois par jour ! »
L'institutrice complétement choquée par la réponse si vulgaire et si crue de Marcel, essaie de récupérer la situation et, feignant de l'ignorer, demande :
« – Et toi Léa ?
– Moi ? Je veux être la ’’salope’’ à Marcel ! » 

Elle : « Tu fais l'amour comme un lapin ! »
Lui : « Je ne vois pas comment tu peux en juger en 5 secondes ! »

« – Que ferait la femme sans l'homme ?
– Elle dresserait un autre animal ! »

« – Qu'est-ce qui fait que les hommes sont toujours à courir après les femmes, sans aucune intention de les marier pour autant ?
– La même raison qui fait que les chiens poursuivent les voitures sans pour autant avoir l'intention de conduire. » 

« Certains hommes n'ont que ce qu'ils méritent. Les autres sont célibataires ».
(Sacha GUITRY) 

« Je connaissais une femme très vertueuse. Elle a eu le malheur d'épouser un cocu : Depuis, elle couche avec tout le monde. »
(Sacha GUITRY) 

« Il y a des femmes dont l'infidélité est le seul lien qui les attachent encore à leur mari. »
(Sacha Guitry)

« On devrait essayer les hommes comme les chaussures. Si ça va, on les garde.
S’ils vous cassent les pieds, on les rend le lendemain matin ».
(Philippe Bouvard) 

« Cocu ? Chose étrange que ce petit mot n'ait pas de féminin… »
(Jules Renard) 

« J'ai souvent remarqué, pour ma part, que les cocus épousaient de préférences des femmes adultères… »
(Alphonse Allais) 

« Il vaut mieux être plusieurs sur une bonne affaire que seul sur une mauvaise. »
(Tristan Bernard)

« Il y a deux sortes de femmes : Celles qui trompent leur mari… et celles qui disent que ce n'est pas vrai ! »
(Maurice Donnay)

« J'ai fini par m'apercevoir que je n'étais plus le seul à partager la fidélité de mon épouse. »
(Eugène Labiche). 

« – Quelle est la ressemblance entre un homme et un avion ? 
 – Pour tous les deux, c'est la queue qui dirige ! »

« – Quelles sont les trois choses impossibles à réaliser par un homme ?
– 1) Admettre une erreur. 2) Ne pas s'endormir après l'amour. 3) Demander leur direction quand ils sont perdus. »

« – Pourquoi les femmes loupent-elles toujours leurs créneaux en voiture ?
– Parce que les mecs leur ont toujours dit que ça (faire avec les mains un espace de 15 cm), ça faisait 30 cm. »

« Le malheur avec les femmes, c'est que parfois elles s'excitent pour rien, et qu'elles finissent par se marier avec. »

« Un homme c'est un peu comme une tempête de neige…
Tu ne sais pas quand il arrive, tu ne sais pas combien de centimètres tu auras, et tu ne sais pas combien de temps ça durera. »

« – Dis maman, t'as vu ? J'ai donné un sucre au chien et il a remué la queue !
– Super ! Va donner 2 sucres à ton père… »

« Les bêtes suent...
Les hommes transpirent...
Et les femmes se contentent d'avoir chaud. »

« – Maman, qu'est-ce que c'est un orgasme ?
– Je ne sais pas… Demande à ton père. »

« – Dis, ce manteau de fourrure est très beau, mais … t'as pas honte qu'un animal innocent paie pour tes caprices ?
– Et depuis quand défends-tu mon mari, toi ? »

Marcel, divorcé depuis 15 ans, dit à sa fille qui vient d'avoir ses 18 ans, donc majeure :
« Élisabeth, voici le chèque de pension alimentaire à remettre à ta mère.
Tu lui diras qu'enfin c'est le dernier ! ET, à ce moment-là, regarde bien sa tête ! »
Élisabeth se rend chez sa mère et exécute point pour point le message de son père.
Léa, la mère, sans aucune hésitation, réplique en disant à sa fille :
« Vas voir ton père et dis-lui que je le remercie beaucoup. Et dis-lui également qu'il n'est pas ton père. N’oublie pas de bien regarder sa tête à ce moment-là ! »

Bon week-end à toutes et à tous après ces délires-là !

I3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube