Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

lundi 16 février 2015

Pour votre bonne information…

Ils font très fort !

C'est dire leur exaspération :
 
Le 12 février 2015

M. Atama TEUGASIALE

Monsieur François HOLLANDE

Président de la République

Palais de l’Élysée

55, rue du Faubourg Saint-Honoré

75008 PARIS

Lettre recommandée avec A.R

Objet : demande d’audience

P.J. photocopie lettre

 

     Monsieur le Président de la République,

     Chef des ARMÉES,

 

     N’ayant pas reçu de réponse à ma correspondance envoyée le 19 décembre 2014 à votre attention (copie jointe), je me permets de revenir vers vous afin de renouveler ma requête émise dans cette missive.

     En effet, grâce à la sortie du livre : « Les milliard disparus de la Division Daguet » de Monsieur Jean-Charles DUBOC, et avec le début de la médiatisation de cette affaire, j’ai l’honneur de solliciter une audience au profit de Monsieur FILIMOEHALA Vincent, qui vous apportera toutes les preuves nécessaires afin de vous convaincre d’intervenir auprès du Ministre concerné.

     Je sais que vous êtes très sollicité et trouverez ma démarche très audacieuse, mais, j’agis pour le bien de l’ensemble de mes camarades vétérans de la Guerre du Golfe ainsi qu’à leurs familles.

     C’est à l’attitude de certains hommes politiques de l’époque des faits cités ci-dessus que vont mes reproches.

     Ambitieux pour eux-mêmes, ils ont bradé la souveraineté que nous accordions par le vote et qui nous porte préjudice aujourd’hui. Plus soucieux de leurs petites affaires que de la France, ceux-ci ont bafoué les principes qu’ils prétendent défendre, en oubliant sciemment les seules règles objectives de l’Etat. Croire qu’il suffit de pousser le cynisme en assez loin pour donner l’impression de l’innocence n’est pas une attitude de démocrate. Le cynisme en politique est une attitude dictatoriale.

    D’autre part, dans l’espoir d’obtenir gain de cause, notre combat continuera sans relâche en mémoire de nos vétérans morts pour la Patrie durant cette guerre sans oublier l’effet dévastateur du syndrome du Golfe.

    Dans l’attente d’une réponse de votre part, comptant sur votre honnêteté et vous renouvelant ma confiance,

    Je vous prie de croire, Monsieur le Président de la république, en l’expression de ma plus haute considération.

 

M. Atama TEUGASIALE

Et puis :

 

Le : 13.02.2015

Monsieur FILIMOEHALA     Vincent

                                

                                Monsieur Christophe LABBE

                                Madame   Mélanie  DELATTRE

                                La rédaction du Journal

                                « Le Point »

                                Rédaction

                                74, avenue du Maine

                                75014 PARIS.

 

 Ps : (Suite à mon appel téléphonique ce jour auprès du standard de la rédaction du Journal).                                                                                   

OBJET : Sortie du Livre « Les Milliards disparus de la division DAGUET ».auteur :  (Mr Jean-Charles DUBOC).

                                          Monsieur & Madame les rédacteur en Chef,

 
           Dans le cadre de la sortie du livre « Les Milliards disparus de la division DAGUET », que j’ai l’honneur de bien vouloir vous solliciter toute votre attention  à l’égard de l’histoire du livre qui révèle l’affaire de lambda celui des « Indemnités de la guerre du Golfe 1991, dérobés sous l’ère (Mitterrand) et dont l’auteur  est  (Mr Jean-Charles DUBOC) un commandant pilote de ligne en retraite.
 

          En effet ! c’est  en tant que ‘vétéran’ de la guerre du Golfe 1991, que je me permets très personnellement de vous interpeller sincèrement dans l’espoir  de convié parmi  vos prochains invités de la rédaction du journal « le Point »,l’auteur du livre (Mr Jean-Charles DUBOC) qui aura le privilège de vous exprimer toutes ces années d’actions et d’abnégations relative aux indemnités de la guerre du Golfe 1991, dont aucun de nous a perçus dès le retour de conflit il y a plus de 23 années maintenant.

 
Ps : A l’époque de la première guerre du Golfe 1991,  j’ai servi au sein du (2ème Régiment d’Infanterie de Marine) basé au Mans(72) à la 4°Compagnie de combat, pour un séjour dans le désert d’Irak de plus de quatre mois là-bas.
 

             Dans l’attente de vous lire ou de vous entendre dès lors d’un éventuel entretien avec vous et votre équipe, que je vous adresse a mon courrier les quelques documents suivants :
 

-          LIVRE « Les Milliards disparus de la division DAGUET ».  (Mr Jean-Charles DUBOC)

-          Audio (mp3) : l’interview de Mr Jean-Charles DUBOC sur le plateau de radio (Bob vous dit tout).

-          Documents (copies) sur les différents documents…

 
            En vous souhaitant une très bonne réception de mon courrier et documents, que je souhaite de tout cœur avoir retenu toute votre attention à l’égard de ma requête.

 
Je vous prie d’agréer, Monsieur & Madame les rédacteurs en Chef, l’expression de mes respectueuses salutations.

 

                                                                                          Mr FILIMOEHALA  Vincent

                                                                              (Membre des OPEX-UNC du Val d’Oise-95).

 

Voilà qui fait suite à ce post-là.
Et ce n’est pas fini…
 
Bon début de semaine à toutes et à tous ! 
 
I3
 

3 commentaires:

  1. ... Et de rajouter que les auteurs de ces courriers-là, plus quelques autres, viennent de rapporter quelques stupidités des services :
    Ils sont "visités" par des "faux-nez" ("inspecteur du gaz", n'est-ce pas) et même la secrétaire d'une des association support a vu sa messagerie "piratée" !
    Qu'on est même prié de ne plus lui poster nos courriels habituels !
    Magnifique !

    C'est dire la "panique" des services, qui ne savent même plus comment réagir depuis que le "Château" du "François III" et quelques-uns de ses ministres sentent "la pression" monter sur leurs frêles épaules.

    Je ne sais pas moi, mais si j'avais été "une autorité", j'irai au contact pour négocier.
    Pas eux : ils envoient les barbouzes !

    Bonne journée à toutes et tous !

    I-Cube

    RépondreSupprimer
  2. J’ai repris ces courriers dans la rubrique « Presse et Médias » du blog Alerte éthique :
    http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/presse-et-m%C3%A9dias/

    Pour l’intimidation, vont-ils aussi envoyer des barbouzes dans les salles de rédaction pour intimider les journalistes ?...
    Cela risque de se passer assez mal…

    En fait les « Franc-Maks » devraient suffire…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... Et personne ne se sentira "Charlie", sur ce coup-là !

      Vous savez "Ami-râle", le pire c'est que j'aime mon pays, servi de la sorte par des fonctionnaires zélés et un personnel politique si "patriote" ...

      Parfois, je m'admire moi-même !

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube