Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

lundi 9 février 2015

Je suis à la bourre…

Et je mets à jour mes fichiers

Un de mes vieux fichiers (en archive) me saute ainsi aux yeux : Il est relatif à l’incroyable quantité d'informations que « Gogol » rassemble à notre sujet, ce qui est absolument effrayant.
On pensait, pour avoir lu Orwell (il y a longtemps de ça) et suivre, un peu, l’actualité de mon pays (celui que j’aime tant…) et ses décisions « majoritaires », reflets des attentes de nos représentants élus à l’écoute des populations inquiètes, que Big-Brother devait nécessairement être « public ».
Ils vous rançonnent assez comme ça tous les jours pour en avoir les moyens : Nous y reviendrons peut-être un jour… 
 
Mais aviez-vous déjà songé aux renseignements auxquels « Gogol », une compagnie privée et transnationale (elle héberge même ce blog sur ses serveurs sous droit Irlandais : C’est dire si je lui fait confiance), pouvait pas avoir accès ?
Soyez rassuré, cela ne vous prendra que quelques secondes : Il y en a très peu…  
 
En fait, je voulais dire « pas assez », puisque « Gogol » imagine sans cesse de nouveaux moyens de s'immiscer dans presque chaque aspect de notre vie. 
 
Tout le monde sait que le groupe possède le plus important moteur de recherche, la plus grande plate-forme vidéo (YouTube), le plus puissant navigateur (Chrome), l'opérateur de messagerie le plus utilisé (Gmail) et le premier système d'exploitation mobile (Android) au monde.
Rien que ça.
Et le tout payé par la publicité… 
 
Tout cela signifie que « Gogol » n'ignore rien de ce qui nous concerne – qu'il s'agisse des recherches et « navigations » que nous faisons, des publicités qui nous intéressent, de ce que nous écrivons ou regardons et des applications que nous apprécions. 
 
Et les projets de « Gogol » – tels que les « Go-gogol-Glass » ou les voitures automates – ne sont rien d'autre que la prochaine étape dans sa quête du savoir total.
Les voitures sans conducteur illustrent le fait que la société connaîtra vos habitudes de conduite et les lieux où vous aimez vous rendre.
Avec Glass, les gens ont accès aux informations en temps réel sans avoir à consulter leur téléphone.
Les récentes acquisitions de « Gogol » laissent penser qu'il ira encore plus loin, vers un savoir total nous concernant, pas seulement en ligne, mais également hors connexion. 
 
« Gogol » possédera bientôt des satellites qui surveilleront tout presque en temps réel.
Suite à l'acquisition par « Gogol » de Skybox Imaging pour 500 millions de dollars, la société dispose d'un regard omniscient depuis le ciel.
Skybox Imaging prend en effet un tas d'images en haute résolution et des vidéos de paysages à travers le monde.
« Leurs satellites permettront de maintenir la précision de nos cartes grâce à l'actualisation de l'imagerie », a déclaré un porte-la-parole de « Gogol » au moment de la transaction.
« Sur le long terme, nous espérons également que l'équipe de Skybox et sa technologie pourront nous aider à améliorer l'accès à Internet et l'assistance en cas de sinistres, des domaines sur lesquels Google se penche depuis longtemps. »
Rien que ça… 
 
Mais « Gogol » a omis de mentionner qu'il possédera aussi la capacité de déterminer des événements tels que la date de sortie du nouvelle iPhone.
Tout simplement parce que Skybox est capable de calculer le nombre de fourgons qui quittent le domaine de Foxconn.
Si Google suit Foxconn de très près, il pourra théoriquement utiliser ces informations pour décider du moment optimal pour brader ses produits ou multiplier ses campagnes publicitaires.
En résumé, Google dispose avec Skybox Imaging de son propre réseau de surveillance et de connaissances sur la fabrication des terminaux d'Apple.
Ou sur celles de n'importe qui, du reste. 
 
Les drones de « Gogol » pourront tout surveiller, des marées noires à la déforestation. Ils pourraient rester en vol pendant cinq ans.
« Gogol » a en effet acheté des drones solaires de haut vol à Titan Aerospace, pour une somme de 60 millions de dollars.
Via « Gogol », Titan Aerospace développe un drone fonctionnant à l'énergie solaire baptisé « Armostat », une sorte de satellite atmosphérique.
L'idée est d'utiliser les drones pour enrichir les cartes « Gogol » et les produits « Gogol Earth » dont l’accès « pro » vient d’être rendu gratuit du moment que vous vous identifiez, ainsi que de relier à Internet les endroits du monde qui ne le sont pas encore. 
 
Les robots de « Gogol » peuvent ramper, sauter, escalader et courir, même sur terrains difficiles d'accès pour vous suivre ou … vous sauver la vie en cas d’accident ou autre.
Notez qu’armés d’un pistolet – ou tout autre moyen létal – ils pourront abréger vos souffrances de vivre, même si vous n’en souffrez pas…
Tout cela signifie que « Gogol » n'ignore rien de ce qui nous concerne, bien au-delà de vos seules navigations internet.
« Gogol » a dépensé une somme tenue secrète pour Boston Dynamics, une société d'ingénierie spécialisée dans la fabrication de robots et de logiciels de simulation humaine.
Elle est réputée pour son robot BigDog, un quadrupède mis au point pour l'armée américaine.
Les robots doivent réagir de manière indépendante à leur environnement, et perfectionner ce type d'apprentissage automatique est considéré comme la prochaine étape en matière de technologie.
Sachant que « Gogol » dispense un accès à Internet aux deux tiers de la planète sans leur aide, les robots faciliteront la compréhension du Web pour ses usagers. 
 
Bientôt, « Gogol » saura même ce que vous faites chez vous grâce au thermostat intelligent de Nest !
Il pourrait aisément devenir votre prochain fournisseur d'électricité, grâce à ses investissements dans le secteur des énergies et son acquisition du fabricant de thermostats intelligents Nest, pour la somme de 3,2 milliards de dollars.
Les placements de « Gogol » en matière d'énergie concernent le fournisseur d'énergie solaire à domicile SunPower, le projet Panhandle 2 wind farm et la société SolarCity d'Elon Musk.
En fait, Google a investi plus d'un milliard de dollars en projets éoliens et solaires. 
 
Dans le même temps, l'appropriation de Nest par « Gogol » « devrait produire un effet désagréable sur les services publics », a déclaré à Bloomberg Adrian Tuck, directeur du fournisseur d'énergie Tendril Networks.
Selon Tuck, cet achat pourrait ni plus ni moins fournir une opportunité à « Gogol » de se substituer aux services publics.
Avec Nest, « Gogol » pourra tirer profit de ses thermostats intelligents à économie d'énergie et de ses détecteurs de fumée pour « répondre à la demande massive des populations », indique Tuck, même si « Gogol » commence à concurrencer directement certaines sociétés dans lesquelles il a investi.
Avant d'acheter Nest, « Gogol » bricolait déjà une application pour contrôler un thermostat ingénieux dans le but d'aider les gens à gérer leur énergie domestique.
Au vu des ressources et du nombre de données dont « Gogol » dispose, envisager ce qu'il pourrait faire avec son armée de robots, drones et satellites est quelque peu terrifiant.
Il ne lui manquera plus que de vous couper l’arrivée d’eau et vous serez comme moi de vous brosser les dents à la vodka et aller pisser du balcon avant de mon voilier.
Seulement si vous avez l’usage d’un voilier… 
 
Il reste encore du boulot à Google en matière de vie privée : Pendant ce temps, aux USA qui échange parfois volontiers ses informations avec ses alliés, l'Agence Nationale pour la Sécurité a accès à toutes les informations que nous transmettons volontairement à « Gogol », même sans son accord.
Et je ne vous dis pas quand vous mettez à jour vos données sur votre « Fesse-book » ou que vous pianotez sur un site de rencontre : Ils seront même au courant de vos « positions préférées »… 
 
Afin de compliquer l'espionnage du gouvernement, « Gogol » a annoncé son projet de crypter tous les messages Gmail.
Il fait de son mieux pour convaincre les gens que leurs données sont sécurisées mais en réalité le gouvernement américain peut toujours accéder à vos communications sur les serveurs « Gogol ».
« Les fournisseurs de messagerie voient toujours le message », a affirmé Seth Schoen, technicien spécialisé pour le groupe privé Electronic Frontier Foundation, à l'Insider Business Daily. « Ils cryptent le message lorsqu'il est envoyé sur le Web, pas quand il est dans leur propre système. » 
 
La seule façon d'instaurer une sécurité réelle serait que « Gogol » crypte vos courriels afin que vous soyez les seuls à pouvoir les décrypter et les lire.
Mais puisque « Gogol » a besoin de connaître nos conversations pour diffuser des publicités, il semble improbable qu'il propose ce cryptage complet.
Ce qui est inquiétant c'est que « Gogol » est le seul à pouvoir empêcher le gouvernement de réclamer et d'obtenir ses données. 
 
Vous pouvez d’ailleurs essayer de crypter vous-mêmes vos messages avec des logiciels idoines, à condition que les destinataires aient les mêmes logiciels pour les décrypter, ce dont ne se gênent pas de faire les narcotrafiquants, les terroristes et les « bandits de grands chemins » (ainsi que les forces armées, quoique… pas toutes non plus), bien entendu.
Mais justement « Gogol » achète à tour de bras ces sociétés de cryptages.
Par exemple, sur certains sites, quand vous y laisser un message, on vous demande de taper un code plus ou moins compliqué à lire, pour être sûr que vous n’êtes pas un robot.
Alors, un, ce code est générer par les données de votre propre machine à clavier ; deux, on se tamponne éperdument que vous soyez un robot ou une « machine de chair et de sang » ; trois, ce qui compte c’est de rentrer dans votre machine et de générer du trafic. 
 
En bref « Gogol » est plutôt bien parvenu à régir nos vies. 
Ses produits sont généralement de qualité supérieure à celle de ses concurrents et sont souvent libres d'usage.
Mais à présent, « Gogol » possède bien plus d'informations et de données qu'il y a 10 ans et encore bien moins que dans 10 ans.
En réalité, ce qu'il faudrait pour ne pas utiliser Google est difficile à imaginer.
Et encore, de toute façon, que vous utilisiez Firefox ou Internet Exploreur, Safari, CriOS ou Opera, tôt ou tard les données collectées par ces navigateurs servent à autre chose qu’à acheminer des pages Internet jusque sur votre écran. 
 
D’ailleurs, « Gogol » possède la meilleure plate-forme pour smartphone car Android représente 52 % des OS mobile sur le marché américain et dispose de plus de 80 % du marché des smartphones dans le monde !
Même sur les supports incompatibles avec Android, « Gogol » propose l'appli de son moteur de recherche, Chrome, ses cartes et sa messagerie.
Il comptabilise 187 millions de visiteurs rien que sur sa page d'accueil, ce qui en fait le site Web le plus visité des États-Unis.
De même, selon le dernier rapport comScore, « Gogol » contrôle 67,6 % du marché de la recherche en ligne…
 
Et ensuite, avec tous les objets connectés que vous pouvez posséder, et jusqu’à la « Go-Gogol-Swatch » qu’on attend dès très bientôt, non seulement vous pourrez mettre en marche votre four à cuire en chemin vers votre chez-vous (c’est d’ailleurs un pub actuelle d’un opérateur pour calmer votre bambin réveillé par nuit d’orage), mais on pourra suivre votre tension, vos pulsations cardiaques, compter les pas que vous faites, combien vous brûlez de calories et d’autres données personnelles que vous ignorez vous-même qui avertiront les serveurs que vous allez ou non tomber malade de telle ou telle maladies !
Un bon truc, ça pour préparer le diagnostic de votre toubib appelé à votre chevet en urgence et lui suggérant tel médicament « adapté » qui est déjà livré par précaution chez votre pharmacien habituel !
Facile avec les « télépaiements » et vos géolocalisations perpétuelles.
Il n’est pas merveilleux, le monde « connecté » ?
Des « intrusions » qui visent à vous « prolonger » le plus longtemps possible, jusqu’à annoncer la naissance du premier « bébé potentiellement immortel » autour de 2050.
Le pôvre… 
 
En tant que consommateur, vous pourriez arrêter d'utiliser tous les produits « Gogol », mais vivre sans serait véritablement compliqué car il n'existe pas de meilleure alternative au moteur de recherche, navigateur et messagerie.
Et même si vous bannissiez « Gogol » de votre vie, cela ne l'empêcherait pas de prendre des photos en haute résolution de votre maison, ni les porteurs de « Go-Gogol-Glass » de vous filmer, à leur insu et au vôtre. 
 
Il ne s'agit donc pas uniquement de la quantité d'informations que « Gogol » possède à notre sujet, mais aussi des conséquences qu'aurait notre capacité à empêcher « Gogol » d'en apprendre plus sur nous que vous voulez en faire savoir.
Vivre sans « Gogol » serait très difficile, voire impossible pour certains, moi le premier. 
 
Tout cela est-il souhaitable, ou seulement intéressant ?
De toute façon, je suis le seul à vous demander votre avis : Tout le monde se contre-cogne le coquillard de ce que vous en pensez.
Le pire, c’est plutôt d’envisager l’inverse : Que se passera-t-il quand les réseaux s’effondreront pour une raison ou pour une autre ?
On en reviendra à la hache et aux signaux de fumée ?
De quoi en rigoler… 
 
Alors, comme je suis à la bourre, je vous laisse réfléchir à tout ça avec ce vieux projet de post, avant de revenir commenter les délires de l’actualité et l’immense fatuité de la légèreté de la condition humaine.
Fournissant ainsi un peu plus de « matière à trafic internet » à « Gogol » et de façon totalement gratuite : C’est aussi ce qui compte pour « Gogol ».
De l’information gratuite, cataloguée, étiquetée qui guideront « Gogol » dans vos choix et appétence. 
 
Bonne journée à toutes et à tous !
 
I3

8 commentaires:

  1. Merci à "Gogol" pour tout ça ! c'est magnifiquement terrifiant au final...
    Un mélange d'Orwel, Huxley etc...

    Petit complément :
    - Le Pentagone se prépare à contrer les mouvements de rupture de la société civile, par Nafeez Ahmed : http://www.theguardian.com/environment/earth-insight/2014/jun/12/pentagon-mass-civil-breakdown?CMP=twt_gu
    - Interview de Snowden : https://www.youtube.com/watch?v=za1L8Zaiano / https://www.youtube.com/watch?v=MwzMIsTUiao / http://korben.info/interview-snowden.html / http://www.wired.com/2014/08/edward-snowden/#ch-1
    - Les usurpateurs, Le pouvoir des entreprises transnationales : http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-les-usurpateurs-le-pouvoir-des-entreprises-transnationales-2014-12-20
    - www.swissinfo.ch/fre/une-poign%C3%A9e-de-firmes-contr%C3%B4le-l-%C3%A9conomie-mondiale/31495932 et http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/1107/1107.5728v2.pdf (« The network of global corporate control » - étude de l’EPFZ, voir page 33)
    - Revealed – the capitalist network that runs the world : http://www.newscientist.com/article/mg21228354.500-revealed--the-capitalist-network-that-runs-the-world.html#.VJXaZv_Dy
    - Luxleaks : http://www.theguardian.com/business/2014/dec/09/-sp-luxembourg-tax-files-how-junckers-duchy-accommodated-skype-and-the-koch-empire?CMP=share_btn_tw
    - Bonus : « Corruption, ça suffit ! », Soirée du 19 octobre, présentée par Edwy Plenel et animée par Fabrice Arfi, Benoît Collombat et Antoine Peillon. https://www.youtube.com/watch?v=LLXpXNy7agc

    24-5

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh là : Quelle culture internétique, 24 mai !
      Je ne sais pas si j'aurai le temps de visiter tous ces liens...

      Mais merci quand même à toi !
      Ce en quoi, "Gogol" peut ainsi mieux t'identifier ainsi et surtout que tes centres d'intérêts.
      D'ailleurs, il paraît qu'il suffit de 4 liens pour te "cibler" (avec 95 % de réussite).

      Big Brother fonctionne toute l'année sans interruption et "automatiquement" !

      Bien à toi !

      I-Cube

      Supprimer
    2. Je dirai plutôt "écho" internétique ! (mince je me suis trompé de date)
      Ha ce temps... toujours en train de nous embêter... à la différence des fameux "80", ils n'ont pas ce problème de "temps" puisqu'ils le "maîtrisent" via l'argent (à défaut d'une maîtrise "physique" c'est un bon début)

      En effet, mais il me semble que nous sommes déjà tous "profilés" en définitive... et pas que par notre ami "Gogol", il y a ses amis aussi.
      La prochaine fois, je mettrai 4 liens qui renvoient vers du porno pour semer le doute dans le cerveau des robots, ça étayera un peu mon "ciblage".

      La fiction d'un temps pas si lointain devient notre réalité...reste à savoir à quoi ressemblera demain !

      Bonne journée

      25-Avril

      Supprimer
    3. Pas de lien porno jusqu'ici : J'écraserai.
      Ni aucun qui ne soit illégal (genre appel au meurtre, à la violence, même urbaine, à la pédophilie, à la zoophilie, au racisme, à l'antisémitisme, à la grève de l'impôt, à l'apologie du terrorisme, etc.) : C'est moi le responsable pénal (s'ils arrivent à me choper à la frontière).

      "L'écho" ou la "trace" c'est du pareil au même : Trois spots sur un radar et on a directement les caractéristiques de l'écho.
      Et encore, avec le doppler, une seule trace déclenche le flash du radar automatique.
      Mais il faut deux flashs pour savoir si tu grille ou non un feu rouge...

      Tout cela a été modélisé mathématiquement.

      Demain, demain... On y arrive dès le milieu de la nuit, en fait. Et c'est tous les jours comme ça.
      Quant à "demain", il se dessine lui aussi jour après jours : Il y avait (et il y a encore) le "Monde d'avant" qui ne veut pas mourir et se bat pour sa survie, qui retarde le "Monde d'après" qui émerge.
      A nous d'être vigilant pour que le second soit meilleur que le premier !

      C'est quoi le 25 avril ? Ton "mon 4 février" ?

      Bonne soirée !

      I-Cube

      Supprimer
    4. Bien évidemment, c'est normal ! juste une petite "blagounette", je ne me permettrai pas.

      Excusez-moi, je parlais bien du "demain" et non du demain, et donc bien du "Monde d'après".
      Simple répétition de l'histoire ou...?

      Le 25 avril semblerait être mon pseudo et non mon "ton 4 février" ;-)

      Bonne soirée !!


      25-4

      Supprimer
    5. Evolution "naturelle" de l'Histoire.
      L'analyse systémique peut t'éclairer, même si ce n'est pas facile à "décoder".

      Pour ma part, j'use aussi en "back-ground" de "l'analyse situationniste", qui est un outil bien meilleur que l'antique "analyse marxiste".
      Parce que quand tu es en situation de faire, tu ne peux pas ne pas faire.
      Si tu veux un exemple frappant, presque jusqu'à la caricature, tu tapes "Milgram" sur ton clavier ouvert à "Gogol" pour y découvrir son expérience "scientifique" où les deux-tiers d'une population tirée au hasard est capable de devenir "assassine".

      Le film "I comme Icare" reprend d'ailleurs l'essentiel du mécanisme et y consacre presque 20 minutes d'images.

      Et puis pour en rire, tu fais "le jeu de la mort", une émission fabriquée par TF2 qui avait choqué il n'y a pas si longtemps, reproduisant à peu près les mêmes situations avec des résultats similaires et écœurants !
      Qui ne peuvent s'expliquer que par la "mise en situation", donc "l'analyse situationniste" !

      Après, tu en sauras plus sur la nature humaine, crois-moi !

      Bonne journée !

      Supprimer
    6. "naturelle" ou "provoqué" ?
      L'analyse systémique, c'est ce que j’essaie de faire tous les jours, reste le décodage que j'en fais qui n'est peut-être pas le bon, mais sûrement en progression grâce à la confrontation aux "autres"

      L'analyse situationniste par contre, jamais entendu/lu.
      Auriez vous des lectures sur ce sujet ?
      Fascinant (dans le sens terrifiant) l'exemple concernant l'expérience de "Milgram", je me demande s'il n'en était pas fait mention dans le documentaire "la stratégie du choc" tiré de l'ouvrage de N. Klein !
      Réponse : après vérification, non, tapez à votre tour "Donald Ewen Cameron" et "Projet MK-Ultra"

      Je vais m'occuper de regarder "I comme Icare" et "le jeu de la mort", peut être dans l'ordre inverse ?

      Je vous crois et j'en apprends tous les jours, beaucoup plus depuis qu'il y a eu une "remise en cause de soi-même" !

      Bonne journée et merci !

      25-4

      Supprimer
    7. Ouais "à que"... J'ai déjà dit par ailleurs que je n'ai pas trop le temps de lire.
      Ni surtout de perdre mon temps avec "le nombril des autres" ans leurs écrits publiés : J'ai déjà assez à gérer avec le mien.
      Je ne dis pas ça pour les contacts internétique et pour toi, mais les "penseurs", je me méfie : Je préfère ne pas être "pollué" et rester dans "ma bulle", c'est suffisant et c'est cohérent.

      Les situationnistes ont disparu de la surface des publications et étaient issus des tranchées de 14/18, avec les dadaïstes, les surréalistes, les nihilistes et tous ces mouvements de traumatisés des boucheries de la grande-guerre.
      On peu comprendre et eux avaient du mal à comprendre ces "boucheries", justement. Et il a bien fallu apporter des explications acceptables, pour admettre de sortir de son trou et accepter e tuer ou de se faire tuer...
      Ignoble apprentissage de la condition humaine.

      Pour finir par être plus ou moins récupérer autour de 1968 et les années 70, par les déçus du trotskisme, du communisme bien sûr et même du maoïsme.
      Le dernier, c'était Sartre, mais en pointillé (il était surtout existentialiste, ce qui une forme plus "raffinée" et érudite du situationnisme quand on peut le lire entre les lignes), notamment dans ces conversations et correspondances d'avec Merlot-Ponty.
      Mais là encore, ce dernier n'est pas facile d'accès pour un nain du neurone comme moi.
      Alors je ne peux pas vraiment t'en dire beaucoup plus.

      Sauf que le concept d'impose tôt ou tard, au-delà du "systèmisme" : Parce qu'une fois que tu as pigé ce que l'analyse systémique peut t'apprendre des "systèmes" sociaux, économiques, politiques ou même robotiques, c'est assez simple de concevoir et de mettre en place des situations qui vont vers les objectifs définis.

      Mais point trop n'en faut, parce qu'on peut tomber très vite dans le "complotisme" ou au contraire en sortir.

      Par exemple, dans les crises actuelles (monétaire avec la Grèce, diplomatique avec l'Ukraine), l'analyse systémique te dit et tu peux le vérifier, que tout sera fait pour "gagner du temps".
      C'est inconcevable qu'il n'en soit pas autrement : Donc, ils vont trouver chacun un accord.
      Je dirai : "C'est déjà écrit", même si c'est loin d'être signé.
      Et il n'y a aucun caractère complotiste à ça : C'est dans l'ordre des choses et les situations s'adaptent à ces nécessités.
      C'est de "l'analyse systémique" : Aucun système n'accepte sa mort ou sa défaite, c'est comme ça !

      Bon allez, bonne toile : "I comme Icare" a un peu vieilli selon nos canons, mais ça relate à sa façon l'assassinat de JFK...

      I-Cube

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube