Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mercredi 11 février 2015

Comme promis…

4ème circonscription du Doubs. 
 
Le 1er février dernier, ils étaient 68.825 à être inscrits sur les listes pour voter. 26.486 se sont courageusement déplacés pour n’être plus que 25.709 à « s’exprimer ».
8.382 ont voté pour la candidate du « front du refus », 7.416 pour le « soce » et 6.824 pour l’UMP.
Je vous passe les détails avec une mention spéciale pour « Nic-Rousseaux », le « culot » de ce scrutin, qui cumule à lui tout seul 26 bulletins : Papa, Maman, le frère, la sœur, les cousins (et encore) leurs épouses, les cousines et pas tous leurs époux…
Merci à la famille réunie. 
 
Comme à l’UMP, ils ne savent même plus comment ils s’appellent ni ce qu’ils ont à faire, évidemment « Charlie De-Mouge », le « local » de là-bas, il s’est fait allumer avec ses 26,57 %, 9,79 % des inscrits, même pas de quoi se faire une triangulaire !
Exit ! 
 
Second tour, que croyez-vous qu’il se passât ?
Bé pour commencer, en 8 jours, la circonscription a pris 101 électeurs de plus…
Ils ont été 66.926 à être convoqués.
Taux de reproduction : 14 pour 10.000, le taux moyen national des naissances, mais en un an, pas sur huit jours...
Pas mal les petits-lapins « coïteurs », n’est-ce pas !
Notez au passage que ce jour-là, ils ont été 30.145 à « s’exprimer », soit par un prompt renfort, 4.436 de plus à être rentrés en urgence de leurs estives-hivernales pour aller bourrer les urnes !
Presque 10 points de plus de participation… sur presque 67.000 (comme on vient de le dire). 
 
Résultat du dépouillement : 15.504 bulletins pour le « soce » : Il double son score de la semaine précédente avec de beaux reports de voix « républicaines ».
14.461 à la frontiste ! Elle ne double pas son score, mais elle a réussi à séduire 6.259 admirateurs supplémentaires en seulement 8 jours de campagne !
Pas mal non plus, non ?
Fabuleux même… 
 
Mais le mieux reste les commentaires : L’élu ne crie pas victoire, mais remercie « ses fidèles » qui se sont mobilisés et humblement les « républicains » qui ont su faire front… « les électeurs de gauches et les forces républicaines » qui ont voté pour lui, dont les membres de « l'UDI, du Modem, d'une partie de l'UMP ».
Parmi l'UMP, il a remercié « Câlin Juppette », « Nath-la Ko-suce-co-Maure-rizette », « Dodo Bus-rôt », « Gégé L’archer ».
Il a la victoire modeste, avant de demander au gouvernement des réformes courageuses en direction des plus démunis…
Ah bon ? Les politiques économiques et sociales, le racket fiscal et l’assaut contre les « sans-dents » mises en œuvre ne seraient-elles pas parfaites au moins autant que la « divine-création » ?
Je rêve, là ! Est-ce vraiment sérieux ? 
 
Que je rappelle aussi qu’entre le « ni-ni » et les appels à « faire front », les opposants UMP, je vous ai dit qu’ils ne savent même plus comment ils s’appellent.
Les premiers sont des « socio-traites » qu’on devrait pendre « haut & court », même s’il s’appelle « Bling-bling », pour trahir l’esprit de 2002 : La « gôche-soce » est certes kon, pas la plus kon, mais quand même.
Elle est dangereuse : On le sait depuis le « Cartel des gôches ».
Aujourd’hui, je dirais qu’elle est « autiste » et vraisemblablement accumulerait aussi le handicap de la « trisomie-appliquée », ce qui ne rend pas la vie des « Gaulois » des plus faciles, au contraire.
Mais elle a su se réunir pour faire barrage au « Menhir », le « borgne de San-Clou », il y a 13 ans.
Et je vous assure que je connais quelques cocos (des staliniens purs & durs, des vrais, qui sentent le sable chaud et assument avec loyauté les « épurations » du « petit-père du peuple », les mains encore pleines de sang) qui ont dû entamer une psychothérapie intense et durable depuis lors : Ils s’en remettent à peine !
D’ailleurs, mon « pote-l’archéo », il m’a clairement dit qu’en 2017, il partira se réfugier à … Cuba pour ne pas revivre un tel traumatisme, même entre « François III » et le retour vers le futur de « Bling-bling ».
Alors que « Marinella-tchi-tchi » se mette en travers, il n’envisage même pas et préfère l’exil, lui aussi… 
 
La « frontiste », celle qui a perdu, elle, elle crie victoire !
Mais si ! Sublime, vous dis-je.
« Les socialistes n'ont pas à fanfaronner ce soir ! Nous avons fait voler en éclat le tripartisme. Nous sommes dans un bipartisme avec la caste d'un côté et le FN de l'autre ». Elle a par ailleurs raillé une victoire à « à peine 500 voix d'écart », avant d'ajouter sur BFMTV que cette élection était « de bonne augure pour [la présidentielle de] 2017 ».
C’est à peine grotesque (si c’était faux) et rappelle furieusement « Bébé-Roux » qui remerciait ses électeurs de l’avoir porté de victoire en victoire après la veste qu’il s’est prise à un moment donné de sa vie de publicain, ou encore « Ségo-lolo » chavirant du haut des balcons de la rue de Solferino un soir de 2007, promettant encore de « si belles » victoires à ses « groupies ».
Son problème, ce soir-là, c’était de rester à la verticale et c’était déjà… une très belle victoire sur elle-même, il faut le reconnaître ! 
 
Ce en quoi, passer de 32 à presque 50 %, certes, de la moitié des inscrits seulement, et non plus d’un gros tiers, ça peut faire peur.
Très peur, même.
Perso, j’avais pu noter jusque-là que plus l’abstention est forte, plus les scores relatifs des « Frontistes » sont élevés.
C’est même le schéma de mon raisonnement pour 2017 : Premier tour, majorité absolue en votes exprimés, tellement le « Gaulois » en aura marre d’aller voter pour des loosers-patentés et ne se sera pas déplacé.
Et pof : Pas de second tour.
Bé pas cette fois-ci …
Même si en valeur, l’abstention reste à un haut niveau. 
 
Enfin quoi, que la moitié des citoyens, dont les ancêtres se sont battus pour que leurs rejetons aient voix au chapitre au moins une fois de temps-en-temps, ne se déplacent même pas, franchement, ça me fait frémir d’horreur.
Même moi, dans mon exil, je me suis inscrit … au consulat !
La « Res-Publica » est foutue si ses enfants s’en désintéressent à ce point-là. 
 
Ce qui change la donne : Les troupes de « Marinella-tchi-tchi » ont donc des « réserves » pour un second tour.
Presque 20 %, même !
Incroyable, mais vrai : Vous pouvez recompter derrière moi !
Et malgré la mobilisation des militants « soces » et de quelques autres, ce sont ceux qui ne se sont pas dérangés au premier tour, n’y croyant peut-être pas, qui sont venus « l’enrichir », au moins pour partie.
Plus les quelques « gôchisants » qui ne votent plus pour le PS depuis des lustres antiques.
Parce que je ne veux pas croire que les électeurs UMP soient aussi traites que d’aucun le dise !
Là encore, soyons sérieux : Qu’ils ne votent pas pour un « soce », je comprends, mais qu’ils renient leur attachement aux valeurs républicaines, c’est quasiment impossible ! 
 
Enfin quoi, c’est qui ces gens-là qui ne votent pas au premier tour pour « la blonde », là où on « vote pour », mais se déplacent en nombre pour « voter contre », contre les « appareils », contre « l’UMPS », contre tout, quitte à coucher avec le diable ?
Bien sûr, on les connaît et on sait pourquoi « le Diable » ne leur fait plus peur (depuis qu’il s’habille chez Prada).
Si vous avez compris l’allusion, vous avez tout compris et ces gens-là me font bien plus peur que les « ex » du GUD qui collent encore les affiches de « Marinella-tchi-tchi », juste pour le plaisir de faire peur « aux bourges » (avant que de se faire « une virée » dans les quartiers à coup de batte de base-ball).
Je vous le dis : 4 ans d’immersion à la fac d'Assas de la belle époque, ça m’a laissé des traces au cerveau reptilien, celui qui encourage et motive encore mon « unique neurone » quand aucun jupon n’apparaît à l’horizon.
 
Le président de l'UDI en a d’ailleurs profité pour se féliciter de ce score.
Salaud, oui ! Lui il sait qu’il ne tient pas ses troupes.
Chez les Verts, le co-président du groupe écologiste à l'Assemblée Nationale a notamment déploré « une porosité » entre les électorats UMP et FN lors de ce scrutin.
Konnard ! Comme si les frontistes de gôche ne se sont pas rappelés que leur programme est identique à celui du « Front du refus », y compris sur le sort du Smic, à deux « virgules » près : La migration et l’Euro.
Et de rappeler que certains « Modem » sont encore capables de voter FN, « pour donner une leçon » aux élections réputées « mineures ».
Je ne citerai pas de nom, mais ils s’en vantent sur leurs blogs, en plus… 
 
Le premier secrétaire des « soces » : « Si cette victoire est une éclaircie, elle ne constitue en rien une embellie. »
Imbécile : Même l’effet « 11 janvier » est déjà retombé…
« Cette élection partielle dans le Doubs le dit crûment : Entretenir le fantasme d'un « Syriza français », en voulant affaiblir le Parti socialiste, ne provoquerait rien d'autre que la Bérézina de la gauche française ».
C’est dire si lui même a peur d’avoir fait le mauvais choix, l’ex-gôchiste, en prenant une carte au PS !
Le capitaine de pédalo (« François III ») : « Le résultat de cette élection est inespéré: Il redonne des couleurs au PS, il coince les frondeurs et pose beaucoup de problèmes internes à l'UMP ».
Comique, va : Il a fumé quoi, là ? C’est un échec de deux ans et demi de sa politique, mais il voit encore la paille dans l’œil du voisin !
Autiste-revendiqué, vous dis-je ! 
 
Le Président de l’AN, qui ne peut déjà plus pifer celui du Sénat, en bon défenseur des valeurs « républicaines » et des institutions qui la ramène : « La gauche n'a pas vocation à être le spectateur ou le commentateur de la marche de l'extrême droite vers le pouvoir ».
Elle fait quoi à part faire son lit et border ses draps ?
« Plus que jamais, la gauche et les écologistes doivent se retrouver sous la même bannière pour défendre nos territoires et affirmer notre volonté de combattre le chômage et la désespérance sociale d'un certain nombre de nos compatriotes. »
Justement, arrêtons de créer des « sans-dents » ex-nihilo !
 
Autre explication en pointillé de « Cricri Piquet-t’y-pas », porte-la-parole de Gauche unitaire, cofondateur du Front de gauche : La candidate du FN, « en dépit de l'augmentation de dix points de la participation électorale, a frôlé la victoire dans l'une des circonscriptions les plus ouvrières et populaires du pays (…). En se refusant à s'opposer franchement à l'extrême droite, et en reprenant même à leur compte bon nombre des thématiques de cette dernière, Nicolas Sarkozy et les dirigeants de l'UMP ont fait le lit d'un parti qui menace la République en ses fondements. Ce dimanche sonne par conséquent le tocsin ». (communiqué).
Tu n’exagères pas un peu, là, kamarade ? C’est pas moi c’est la faute à l’autre…
Le PCF (mais si, ça existe encore), moins kon : « Ce résultat ne saurait masquer le désaveu que cette partielle représente pour le gouvernement et pour sa politique. Alors que Pierre Moscovici avait été élu largement en 2012, le candidat socialiste a remporté cette élection d'une courte tête sur le rejet du FN » (communiqué).
C’est dire si tu t’es fait voler tes électeurs… 
 
Quant à « Bling-bling », il était « en conférence » à Abu Dhabi, faire son deuxième métier : Ramasser du pognon chez des « bons amis » à lui.
Aux abonnés absents après la cuite que son bureau politique lui a fait avaler…
Et « Guimauve L’arrivé » : « Le parti mariniste, s'il arrivait au pouvoir, serait un accélérateur du déclin national. À nous, la droite, de proposer un autre chemin. » (tweet).
Ouf ! Il serait temps, mais tu fais comment quand le chef que tu t’es donné prend des congés-payés ? 
 
Le 1er vice-président de l'UDI : Ce résultat « prouve à nouveau que la perspective de voir Marine Le Pen arriver au pouvoir n'est plus une hypothèse improbable. La victoire de justesse du candidat socialiste n'est due qu'à la mobilisation des forces républicaines pour faire barrage au FN et ne constitue en rien une approbation de la politique menée par la gauche au pouvoir ».
Depuis le temps que je le dis…
« J'appelle l'opposition républicaine à tirer tous les enseignements de ce scrutin. (…) Il est incontestablement temps d'organiser des États généraux de l'opposition UMP UDI MoDem. »
Des actes : Assez de belles paroles !
« Dany Flasque-aile », député UMP du Nord : « Si le FN est au plus haut, c'est la conséquence directe de trois ans de Hollande. Plus que jamais, PS et FN sont des alliés objectifs. » (tweet)
Je t’aime toi : Tu es le plus lucide de tous, là ! 
 
Et puis « Marinella-tchi-tchi » n’a pas hésité à surfer à cette occasion sur « un apartheid territorial, social, ethnique en » Gauloisie de « Menuet-Valse » à La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie) accusant le gouvernement de « racisme » dans les quartiers !
Le gouvernement « mettrait en place une vraie politique de racisme, car mettre en place une discrimination positive ethnique comme ils cherchent à le faire, c'est du racisme, c'est mettre en place une politique différenciée soit en fonction de l'origine, soit en fonction de la couleur de peau », a accusé la dirigeante.
Elle dékonne sévère, là : Pour avoir vécu (un peu) dans le milieu associatif social (et à la petite-enfance), la couleur de peau ou l’ethnie supposée, on en a rien à battre !
D’autant que c’est la migration qui fournit le gros des laborieux-mal-payés des activités sociales, jusqu’à visiter les « vieilles & blanches » isolées et laissées en jachère avant qu’elles ne crèvent par tous ces messieurs « bien-pensant »… 
 
« Nous n'avons plus les moyens » d'accueillir des immigrés, a-t-elle invoqué comme première raison, avant de dire sa crainte que « communautarisme » et « ghettos » soient « aggravés ».
Pour elle, les autres partis politiques « ont organisé la soumission à ces revendications communautaristes ».
« Ceux qui veulent venir sur le territoire se soumettent » à « une culture, la nôtre », a-t-elle dit.
Et elle a appelé les Gaulois à aller « massivement voter à toutes les élections » notamment lors des prochaines départementales, car cet échelon « est le symbole de l'enracinement de l'identité de nos territoires ».
C’est vrai que le test « grandeur-nature » des 22 et 29 mars prochains sera en partie déterminant… 
 
Et de dérouler succinctement son programme : « Baisse des impôts au niveau local », notamment la taxe foncière et la contribution économique territoriale des sociétés ; « chasse aux gaspillages de l'argent public », ciblant le « train de vie des élus, le laxisme dans les effectifs, les subventions de complaisance, le clientélisme, la lutte contre les abus du RSA » avec une « attention particulière aux emprunts toxiques ».
Toutes les bonnes vieilles recettes qui font mouche sur tous les écrasés « d’impôts-soces » et les abus parfois invraisemblables des « 500 » avec du pognon « pas à eux » !
Et dire que ça devrait aussi être le thème de tout élu bien né, de quelque bord qu’il soit !
Quel hold-up ! 
 
Mais de rajouter qu’elle veillera aussi à « l'action sociale » avec notamment une « amélioration du niveau de l'Allocation personnalisée d'autonomie » et « la généralisation de la téléassistance pour les personnes âgées ».
Enfin, la « défense des services publics et de la ruralité » sera assurée avec elle…
Avec quel pognon au juste ? 
 
Que finalement, j’en pense que j’ai bien fait de me tirer de ce bourbier-là : Tous ces fats continuent à s’agiter telles des marionnettes prises de crises de danse de Saint-Guy, à éructer des anathèmes plus ou moins bien sentis, mais sans jamais rien faire pour s’en sortir.
Vous savez, c’est comme le type qui vient de se casser une jambe.
Il a mal, alors on lui dit de prendre de l’aspirine.
Il a toujours plus mal, alors on lui dit de doubler ses doses d’aspirine.
Plus tard, il a tellement mal, qu’on lui colle de l’aspirine par intraveineuse.
Et il finit par crever dans d’atroces souffrances, bouffé par la gangrène…
Vous qui avez choisi de rester et de ne « rien faire » qu’écouter toutes ces personnes balivernant et en qui vous avez encore confiance, vous vous faites bouffer par la gangrène sans vous en rendre compte.
Finalement, je vous admire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube