Bienvenue !

Oui, entrez, entrez, dans le « Blog » de « l’Incroyable Ignoble Infreequentable » ! Vous y découvrirez un univers parfaitement irréel, décrit par petites touches quotidiennes d’un nouvel art : le « pointillisme littéraire » sur Internet. Certes, pour être « I-Cube », il écrit dans un style vague, maîtrisant mal l’orthographe et les règles grammaticales. Son vocabulaire y est pauvre et ses pointes « d’esprit » parfaitement quelconques. Ses « convictions » y sont tout autant approximatives, changeantes… et sans intérêt : Il ne concoure à aucun prix littéraire, aucun éloge, aucune reconnaissance ! Soyez sûr que le monde qu’il évoque au fil des jours n’est que purement imaginaire. Les noms de lieu ou de bipède et autres « sobriquets éventuels » ne désignent absolument personne en particulier. Toute ressemblance avec des personnages, des lieux, des actions, des situations ayant existé ou existant par ailleurs dans la voie lactée (et autres galaxies) y est donc purement et totalement fortuite ! En guise d’avertissement à tous « les mauvais esprits » et autres grincheux, on peut affirmer, sans pouvoir se tromper aucunement, que tout rapprochement des personnages qui sont dépeints dans ce « blog », avec tel ou tel personnage réel ou ayant existé sur la planète « Terre », par exemple, ne peut qu’être hasardeux et ne saurait que dénoncer et démontrer la véritable intention de nuire de l’auteur de ce rapprochement ou mise en parallèle ! Ces « grincheux » là seront SEULS à en assumer l’éventuelle responsabilité devant leurs contemporains…

mardi 24 juin 2014

L’avenir vu par un quart des électeurs de mon pays… (IV)


Ils ont voté pour « ça »…

 

L’ensemble du programme du front est conçu autour d’une « France-forte », un « État-fort » et la « réindustrialisation » du tissu économique…

Trois thèmes inlassablement déclinés sur tous les tons et octaves, semble-t-il.

 

Pour vous, pour tous, la « France-forte », c’est notre pays qui se veut « universel », qui rayonne quant à porter au-delà de ses frontières ses propres valeurs désormais traditionnelles de « Liberté-égalité-fraternité », connues au moins autant que la tour Effel sur tous les continents.

Que des jolis mots et qui s’enrichissent adroitement et mutuellement.

 

On pourrait penser qu’il s’agit, comme les soldats de « l’An II » de marcher jusque sur Pékin pour libérer le monde entier de ses divers jougs et situations esclavagistes perpétuelles, au moins à l’instar des américains du XVIIIème qui signent leur première constitution d’hommes-libres.

En version « francophone », bien sûr.

Eh bien, pas du tout !

 

D’ailleurs, ça commence très fort, comme un cheveu dans la soupe : On cause non pas des nouveaux combats à mener pour le bonheur des citoyens, mais directement des anciens combattants !

Mais si…

Comme si ceux-là étaient « kidnappés », leurs propres engagements sous la bannière tricolore « raptés » au profit d’une seule et même cause, aussi juste qu’elle puisse paraître d’un « État-fort »…

Point de délires « francophoniques », de rayonnements culturels, non, juste une récupération qui brosse dans le sens du poil, comme si le ministère des anciens-combattants devenait le graal d’une conquête politique.

Fastueux !

 

Propositions :

« – Revaloriser les pensions des Anciens Combattants en allouant les crédits disponibles du fait de la baisse du nombre des bénéficiaires (22 % sur 5 ans). »

J’admets que l’idée est excellente : Moins il y en a, plus il y en aura à redistribuer pour ceux qui restent.

Bon, des poilus de 14/18, il n’y en a plus du tout, des ceux de 39/45 (et son esprit de résistance), de moins en moins, parce qu’ils n’étaient pas très nombreux et qu’ils faisaient ça pour leur pays à eux (qui est aussi le mien), pas pour le pognon, bien sûr.

(Notez au passage que l’Allemagne persiste à indemniser de son côté au fil du temps, les victimes de la Shoa de l’époque : Environ 150 K€ par tête de pipe…)

Reste les guerres d’Algérie, de Cochinchine, et beaucoup plus récemment du Koweït, de Bosnie et du Kosovo, d’Afghanistan, mais en plus, on en fabrique tous les jours avec les « OPEX » au Mali et en Centrafrique.

Il y a même failli en avoir en Syrie, demain peut-être en Crimée, allez savoir !

Pof : S’il y en a plus à pensionner, il y en aura donc moins à recevoir à chaque fois !

Magnifique de ridicule, n’est-ce pas.

 

Ça va directement au cœur de tous ceux, encore en active ou non, qui ont été « oubliés ». Et il a de quoi les rendre « colère » :

C’est d’actualité immédiate quand on meurt encore en mon pays des maladies entraînées par l’emploi des munitions à l’uranium appauvri des américains sur ces « fronts », au Koweït ou en Bosnie, 20 ans plus tard après des décennies « non-soignées » de souffrance et de handicap, contrairement à « partout ailleurs ».

Je vais vous dire : Ces indemnisations (et la reconnaissance du « syndrome du Golf ») ont bien commencé à avoir eu lieu sous… « Béret-go-voit »…

Et puis les récipiendaires (500 KF de l’époque par tête de pipe : On avait l’argent de la « Division-Daguet » à redistribuer après son paiement par le Koweït ; plus de 84 milliards de dollars pour toutes les armées y ayant participé, c’est dans les rapports de la CINU, vous pouvez vérifier) ont dû restituer ces sommes.

Ceux qui ont accepté de le faire, ils sont encore là, pour quelques-uns, pour témoigner. Les autres ont subi le même sort que le premier ministre-démissionné d’alors !

 

« Démissionné » et « suicidé » pour quelle raison d’ailleurs ? Pour sa lutte annoncée contre toutes les fraudes dans son discours de politique générale ?

Il s’est fait avoir un peu plus tard après avoir longtemps été lui-même la cible « des chiens »…

Même sort pour celui au courant de tous les secrets de l’époque : L’ami de 30 ans, l’homme de l’ombre, « Grosse-ouvre »…

Passons !

 

Et c’est bien l’acte de naissance de « l’État-totalitaire-mafieux » dont nous parle jusqu’à nous en rabattre les oreilles et saturer la macula « l’Ami-rame », qui pourrit toute la vie politique de mon pays (celui que j’aime tant) depuis.

 

La belle vise d’emblée au cœur du « système mafieux » avec cette première proposition, même si elle est mécaniquement débile.

C’est pour « toucher-juste ».

Parce qu’elle sait, ou si ce n’est pas elle, c’est son « menhir de père-fondateur » et président à vie de son mouvement…

Depuis 1998 d’après notre « Ami-rame »

Les chiens ne font décidément pas de chat.

 

Justement, depuis peu, le début du printemps plus particulièrement, après quelques essais il y a une quinzaine d’année, les « vétérans » et leurs associations des guerres du Golfe et de Bosnie, reviennent à la manœuvre.

Eux n’ont qu’un seul objectif : Retrouver la considération à laquelle ils ont droit.

Et aussi dans la même revendication quelques accès et prises en charge à des soins…

(Si « l’Ami-rame » ou « Vincent » voulaient bien remettre les quelques vidéos qui circulent sur ces sujets dans leurs commentaires sous ce post, ce serait parfait : Je n’ai pas eu le temps d’en récupérer les liens… Et feu-Prud’homme m’a particulièrement touché.)

 

Au-delà, il y a une exploitation politique en cours, bien sûr, et pas seulement une volonté de racler des suffrages.

Un plan diabolique qui met en cause, non pas « Bling-bling » (je vous ai dit que tout ce programme n’est qu’une gigantesque charge contre notre « ex-Ô combien vénéré Président », très peu contre ses concurrents avérés de 2012), mais les « soces » sans jamais les citer : Parce que ce sont les mêmes, avec 20 ans de plus, qui sont revenus au pouvoir en 2012.

Certains ne sont plus, mais tous les autres, ceux de leurs entourages, des conseillers techniques, des cabinets, des secrétariats d’État, sont désormais ministres « aux affaires ».

À eux de gérer la « sortie » : Assez bien joué, finalement !

Car c’était du « gagnant » à tous les coups et quel que soit le sort des urnes de mai 2012…

 

Mais c’est sitôt après cette première petite-phrase du programme, qu’on en revient aux fondamentaux, histoire de bien noyer le poisson dans son verre d’eau :

« – S’engager à maintenir le 11 novembre comme journée spécifiquement dédiée pour rendre hommage aux combattants, morts et mutilés de la Grande Guerre de 1914-1918. »

Ceux qui ne sont plus là pour en témoigner…

Voyez donc comme c’est très drôle : « François III » nous fait la fête du centenaire d’une guerre épouvantable, jamais vue pour avoir été totale et mondiale, mais personne ne se désole encore du centenaire de l’assassinat de l’archiduc qui est passé il y a quelques jours sans la moindre ligne dans la presse et les pensées, assassinat qui a pourtant dégénérer en tout le reste !

Personnellement, j’attendais qu’on fête plutôt le centenaire du 11 novembre 1918, à 11 heures, SVP : Ç’aurait été plus glorieux, non ?

 

Et puis on y revient, comme pour bien enfoncer le clou :

« – Appliquer le principe d’égalité républicaine dans la reconnaissance et le traitement de tous les anciens combattants de toutes les guerres et pupilles de la Nation.

– Reconnaître le statut d’anciens combattants aux militaires ayant participé aux opérations extérieures (OPEX), car il n’existe aucune raison pour que leur engagement et leur dévouement ne soient pas reconnus à part entière. »

Si elle est élue, ce sera fait : La boucle sera bouclée.

Et videra de ses budgets la première proposition dudit programme.

Passons…

 

Et puis ensuite la caution républicaine :

« – Favoriser le souvenir de l’Armée d’Afrique, qui s’est illustrée dans la libération de la France et dans la défense de l’empire afin de faire connaître à la jeunesse de France sa diversité et ses sacrifices cimentés par une fraternité d’armes.

– Témoigner de la reconnaissance de la communauté nationale à l’égard des Harkis et de leurs familles en rappelant les services que ceux-ci ont rendus à la France et en rattachant la cause harki au Ministère des Anciens Combattants et non plus à celui de la Ville comme c’est aujourd’hui le cas.

Régler d’une manière définitive par une loi-cadre les questions patrimoniales et morales liées à l’exode des rapatriés et des Harkis ; réaffirmer notre opposition à toute commémoration du 19 mars 1962 et intervenir énergiquement auprès du gouvernement Algérien pour régler le problème des disparus. »

Avouez que c’est habile : Mélanger les harkis algériens avec l’armée d’Afrique de Leclerc l’aristocrate-soldat du serment de Koufra, elle fait très astucieux !

 

Et puis on continue sur un autre plan :

« – Recentrer notre stratégie et assurer notre indépendance. Il faut que la France soit en mesure de défendre par elle-même ses intérêts et de garantir sa sécurité. Pour cela, il faut dénoncer la participation de la France au commandement intégré de l’OTAN. »

On appréciera la légèreté du discours : Comment se protège-t-on contre l’Otan, à propos ?

Et puis qui prête ses avions de transport lourd quand il s’agit de se « projeter » ?

Quand l’Otan interdira les survols militaires de « ses » zones (comme a su le faire le « Chi » au moment d’aller bombarder « Gad-A-Phi » sous son tipi), on fait comment pour ravitailler la troupe en OPEX en munition et matériel ?

 

Et enfin quelques poncifs :

« – Revenir à un effort de défense suffisant en parvenant progressivement sur cinq ans à 2 % du PIB nécessaire à la pérennité des programmes, à la modernisation des matériels et au maintien des effectifs.

– Réaffirmer et préciser notre concept de dissuasion nucléaire, laquelle demeure le fondement de notre stratégie de défense, la garantie ultime de la sécurité et de l’indépendance nationale.

– Assurer en priorité la protection du territoire national et la sécurité des Français. À ce titre, les forces assurant le contrôle de nos espaces maritimes et aériens, et celles assurant la sécurité intérieure doivent bénéficier de moyens en hommes et en équipement à la hauteur de leur rôle.

– Organiser une Garde Nationale de 50.000 réservistes hommes et femmes, sur l’ensemble du territoire (Outre-Mer compris) et mobilisable dans un bref délai.

– Reconstituer les filières industrielles de la Défense, notamment en coopération avec certains partenaires européens, y compris la Russie. Un tel effort sera bénéfique pour l’économie du pays et les nombreuses entreprises du secteur. »

Au passage, se jeter dans les décombres du pacte de Varsovie, l’idée reste assez iconoclaste…

Bon, les « industrieux », de toute façon, ils ne sont pas regardant : Ils vendent même du matos à des pays sous embargo américain.

Aidés par des banquiers qui travaillent, suprême injure, « en dollar-américain ».

Ça va même leur coûter entre 9 et 16 milliards de cash en moins, voire une perte de licence mondiale, interdit de FOREX comme de vulgaires iraniens !

 

Mais on continue :

« – Au premier rang de nos intérêts dans le monde figure l’intégrité de nos DOM-TOM dans lesquels il est légitime de maintenir une capacité de défense d’au moins un régiment par territoire.

– Sur le plan des matériels, les programmes en cours de modernisation des équipements seront poursuivis et de nouveaux programmes stratégiques seront lancés, en priorité dans le domaine spatial, où les compétences enviables que la France avait acquises dans les 25 premières années de la Vème République sont aujourd’hui en jachère, notamment la coopération franco-russe en ce domaine doit être relancée. »

Pan : La vente des Mistral, quelle aubaine, n’est-ce pas…

Notez qu’entre « démocrates », on se comprend même sans se parler !

 

« – Face à la montée en puissance des marines asiatiques, et compte tenu de notre espace maritime (le deuxième après les États-Unis), un effort s’impose quant à nos bâtiments de surface, nos sous-marins d’attaque, et un deuxième porte-avions. »

Là, les porteurs de pompon, ils bichent, nécessairement.

Et personnellement, je ne comprends pas que mon pays engagé ici où là n’ait plus « l’allonge » nécessaire d’un support maritime quand le CDG sera en « grand-carénage » en 2016… pour 18 mois !

Rachètera-t-on le « Clem » ou le « Foch » aux brésiliens si on leur laisse gagner la coupe du monde de foot ?

 
La suite, à suivre, SVP.

8 commentaires:

  1. Je commence même à radoter !...
    Parce que le détournement des indemnités de la guerre du Golfe 1991 représente un crime contre la démocratie et qu’il nous a fait passer sous un régime totalitaire où un président peut détourner des milliards en toute impunité !...

    C’est quoi la prochaine étape ?...
    Quelle forme ce totalitarisme mafieux va-t-il prendre ?...
    Si nous n’y prenons garde, ce sera un régime du type « national-socialisme » qui privilégiera le développement des structures militaires et totalitaires.
    On a déjà vu !...

    Pour ma part, j’opte pour une évolution vers un système « libéral contrôlé » :
    http://www.alerte-ethique.fr/
    C’est aussi disponible sur le site du « Parti de la Mer – Normandie ».
    Je viens de faire une reprise d’un billet sur la « Cotisation Sociale sur les Produits Manufacturés ».

    Il est encore temps de modifier cette évolution qui nous conduit vers un avenir du type « peste brune »…
    Ce sera à chacun de s’y mettre.
    Avec beaucoup de courage et de lucidité pour les décideurs.

    Je vous recommande la dernière vidéo sur le syndrome du Golfe :
    http://youtu.be/pf4r051Dx2A

    Bien à vous !...

    « L’Ami-rame »

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le lien demandé, "Ami-Rame" !
    Au moins, on peut compter sur vous pour relayer l'information...
    En vous souhaitant de poursuivre de là où vous voguez à votre tour.

    J'ai vu sur votre site Tchèque, mais ce n'est pas le meilleur de la CSPM...
    Vous faudra y revenir !

    Pour le reste, si le "miroir aux alouettes" persiste à fonctionner encore et encore aux prochaines élections (rappelez vous : un quart des électeurs qui se déplacent = un tiers des élus au Parlement de Strasbourg, et ce tant que la moitié des inscrits s'en fiche comme de leur première chemise), c'est la dictature "Natio-soce" qui nous est promise.

    Alors la bonne question, c'est comment mobiliser du monde avec des konnards qui ne racontent que des konneries les uns contre les autres ?
    Pire d'ailleurs si l'affaire dont vous nous causez depuis tant d'année, elle finit par sortir : Chez qui l'électeurs investira-t-il sa confiance, SVP ?
    Chez personne de tous ceux qui sont mouillés de près ou de loin, donc, dans leur ignorance, vers "Marinella-tchi-tchi", forcément !!!

    Bien à vous !

    I-Cube

    RépondreSupprimer
  3. J'ai l'intention de rédiger plusieurs textes sur la CSPM et de faire un peu de Buzz...

    C'est loin d'être joué.
    A côté d'une opération de Divulgation, il y a aussi un ensemble de proposition pour repartir sur des bases saines.
    C'est ce que vous faites sur votre blog et ce que je fais sur les miens.

    Jusqu'à quand les autistes resteront-ils bloqués dans leurs comportements actuels ?...
    J'ai bien peur que ce soit malheureusement sans issue.
    C'est tout le problème de l'autisme.

    La solution ne peut venir que d'une rupture.
    Qui pourra la provoquer ?…

    A suivre…

    « L’Ami-rame »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien la "rupture" que personnellement j'aurai aimé éviter.
      Parce qu'elle mène à tout et n'importe quoi dans un flux ingérable, imprévisible, incontrôlable, vous le savez bien.
      Mais manifestement, on y coure : Alors, je me mets à l'abri (et ma "nichée" avec : Je ne l'ai pas élevée jusque-là pour la voir périr au premier coup de mistral venu !)

      Quant à savoir qui la provoquera, bé à mon avis, les candidats sont nombreux : Il y a comme une "convergence" manifeste qui se dessine ici et là, contradictoire, antagoniste, mais bien réelle.

      A suivre, "Ami-rame"

      Supprimer
  4. Si rien n'est fait! c'est plus de 10 milles vétérans qui pourront dire! Adieu!!! a leurs indemnités de la guerre du Golfe 91, dont un petit nombre d'entre eux l'ont pu bénéficier dès le début 93! Je ne doutes pas sur les actions qui ont été mené jusqu'à ce jour! Mais la route est encore longue!!!

    RépondreSupprimer
  5. Et parsemées de "chausse-trappes", de pièges et de menaces : Je sais !
    De mon côté, je poursuis "la romance" pour mieux éclairer, voire dénoncer.
    Sur ce dernier point, je n'y crois pas trop tellement le "pognon-sale" a pu miner le parcours au fil du temps.

    Je vous souhaite de réussir de votre côté.
    Du mien, je mets en ligne "Mains invisibles" dès le 1er juillet (ici la version "relue", ailleurs la version "brute de béton et de décoffrage) et je m'éclipse ... loin et ailleurs.

    On verra à la rentrée si je reviens ou non !

    Bon courage Vincent...

    RépondreSupprimer
  6. @ I-Cube

    Pendant 16 ans, j’ai harcelé le pouvoir politique en leur expliquant qu’il fallait absolument résoudre ce problème d’une façon maîtrisée pour ne pas le voir passer un jour ou l’autre en « phase explosive », non contrôlable.
    Nous y sommes.

    J’ai hurlé dans le désert, en vain…

    L’addition sera terrible, et il vaut mieux effectivement se mettre l’abri, loin de l’ouragan et des passions humaines.
    Ce sera le prix à payer.

    Et s’il ne se passe rien, ce sera encore bien pire avec le durcissement de notre régime totalitaire et l’établissement très probable d’une dictature « nationale-socialiste ».

    La crise me semble nécessaire, même si elle est terrible.
    Et nous mettrons 20 ans à repartir sur des bases saines et reconstruire le pays, former correctement la jeunesse, développer les relations humaines dans le sens de la liberté et de la responsabilité.

    Effectivement, à suivre…

    « L’Ami-rame »


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout ça, je sais... Et en tire les conclusions réfléchies en ce qui concerne mon avenir immédiat.
      D'autant, que je sais être dans la ligne de mire de quelques extrémistes (et "Maigre-étistes" toujours dans l'ombre : Souvenez-vous des "dérapages" encore récent du "menhir"...)
      Plus quelques autres ailleurs qui me prennent pour un "social-traite" ou encore un "crypto-anar" ou un "coco"...
      Tout ça seulement pour avoir eu raison avant tout le monde (et seulement après vous : vous avez quelques longueurs d'avance quand même !)

      Le problème du "prix à payer", c'est que ce seront nos gosses qui auront à l'assumer : Et ils ne savent même pas de quoi on parle !!!
      Et plus on attend, plus plus personne n'y comprendra rien...

      Alors "j'exile" en ce qui me concerne, pour mieux regarder tout ça de loin.
      Mais comme dit ma "môman-à-moi" : "Tu fais tes cartons et tes valises. Ca me rappelle, quand j'étais petite, mes voisins qui faisaient les leurs en partance pour le Vel'd'hiv' !"

      Vous vous rendez compte dans quel état je vais retrouver les tombes de mes ancêtres Corsi, à force de sauter de colère dans leurs cercueils, d'enrager à en faire des loopings dedans, eux qui ont su bouter les Sarrazins, tous les Yiddish et autres ostrogoths hors de leur île à la force de l'épée ou du goupillon...
      Et même d'en coloniser les pinzuti plus tard !

      Le monde à l'envers.

      Supprimer

Commentaires désormais "modérés" :

http://flibustier20260.blogspot.fr/2016/10/ce-pays-est-foutu.html

Le vôtre n'apparaîtra qu'une fois "validé".
Merci pour votre compréhension !

I-Cube